Jeux de rôle qui mêle le médiéval fantastique, le futurisme et le mythologique, sur forum. Venez créer et faire vivre votre personnage !
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Retour à la demeure céleste

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Opaline
La Prudence
avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : La demeure celèste
Date d'inscription : 14/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 25

MessageSujet: Re: Retour à la demeure céleste   Ven 2 Fév - 18:28

(euh… Iris a quitté la pièce… elle est dans le jardin d’hiver là normalement…. Mais bon, c’est pas grave)

Malgré les larmes du lutin, et sa menace de préférer Iris, Opaline restait ferme sur sa décision. S’il se rendait dans un lieu aussi périlleux que les terres obscures, Lothundien n’auraient guère des chances de trouver de bonnes choses pour lui.

« Ecoute Lothi, ce n’est pas la peine de faire ça, tu ne dois pas… »

Elle fut coupé par l’arrivée d’Aliénor, la jeune secrétaire de la Charité, qui servait plus ou moins toute la famille, qui entra dans la pièce en tendant un message à la Prudence.

« Cette lettre vient de l’île du Savoir. Elle a été envoyée par Mary Gloody, la dirigeante de la Grande Bibliothèque. »

Opaline prit la lettre. Une certaine inquiétude était visible sur son visage. Elle lut la lettre, où elle apprit qu’un ange aux ailes noires lui avait dérobé l’autobiographie qu’elle lui avait offerte, et que, plus important, celle-ci ne se trouvait point à sa place habituelle, c’est à dire enfermée dans son bureau. Ceci ne pouvait avoir qu’une explication. Quelqu’un tentait de rechercher quelque chose sur elle.

Le visage de la Prudence passa soudainement du rouge au blanc cadavérique. Ses membres se mirent à trembler à un point tel, qu’elle parvenait à peine à tenir debout correctement.

* C’est terrible ! Si quelqu’un apprenait quelque chose là-dessus, ou pire, s’il « le » trouvait. Par l’Être Suprême, les conséquences pourraient être désastreuses. Même ma propre famille ne sait rien là-dessus. Il faut que je fasse quelque chose… *

Lentement, elle se tourna vers la porte, la main appuyée contre le mur, afin de se soutenir. D’une faible voix, elle murmura quelques paroles.

« s’cusez-moi. »

Puis elle quitta la pièce, se dirigeant vers l’escalier.

Aliénor, qui n’avait point réagi à ce qui venait de se passer, sortit de la pièce à son tour sans rien dire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garth
Grand Modérateur-Le Courage
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 23/09/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: Retour à la demeure céleste   Mer 14 Fév - 0:16

Cela faisait quelques instants que Gath mourait d’envie de se présenter à la nouvelle venue. Mais il s’était assis au bord de table le plus éloigné du groupe.

Dans son assiette, Garth gribouillait avec sa fourchette, quelques réflexions qui se succédaient dans son esprit.
* De mes trois sœurs, seul deux sont là. Hum…Qui a bien pu se réveiller de « l’autre coté »?*

Garth reposa sa joue sur son bras accoudé à la table. Puis détourna son regard de son assiette, comme s’il cherchait une réponse hors de ce monde culinaire, mais qui se trouvait sur la table tout de même.
*Gridvid ? Hum… ce serait le moins pire. Mais…*

Le Courage fronça les sourcils. Un air perturbé et inquiet apparaissait sur son visage.
*…Un Zoo, Wanda ? Autant menaçant l’un que l’autre. *

Il se leva brusquement et annonça de manière déterminée :
« Non ! Non ! Aucun d’eux ne prendra ma place de maître incontesté de la magnificence! »

Malory ne put que remarquer les divagations de Garth.
Toujours assis dans son coin il se gardait bien de dévoiler ses pensées.

Puis il se tourna vers Malory et d’un ton autoritaire, lui dit :
« - Viens mon disciple je vais t’apprendre les arcanes du Hiten mitsurugui !
- Hein ? »
Répondit Malory d’un air blasé

De suite, Malory lui rétorqua :
« - Tu t’adresse à moi là ?
- Ben oui ! Qui d’autre que toi a l’honneur d’être mon disciple ?
- Mais pourquoi donc me dis-tu ça ?
- Ben je sais pas trop en fait, je trouvais ça classe… »

Malory souffla de désespérance avant de suivre le Courage.

Malory qui auparavant avait décelé un trouble dans l’attitude de la prudence, voulait savoir qu’est-ce qui la préoccupait. Mais il savait pertinemment que s’il s’était rendu auprès de la Prudence, Garth en aurait fait de même. Il décida alors d’être patient et de suivre le Courage, pour ne pas éveiller la curiosité de certain.

Garth accompagné de Malory sortirent de la pièce en saluant les dernière personnes qui s’y trouvaient.

Alors qu’ils montaient les escaliers et que Garth racontait comment un jour il avait cuisiné des raviolis aux framboises, Malory lui fit remarquer que le miroir n’était pas fini d’être réparé.

Ce à quoi, Garth répondit rapidement :
« Oui ! Tu as raison ! Je savais que tu t’inquièterai de mon état si tu me savais sans reflet réel de moi. Alors que le miroir est l’autre partie de sois, on ne se trouve que peu de ressemblance avec lui. Mais sais-tu quelle est la fin de l’histoire de vase de mercure ? Non ? Mais avant de te dire la fin je vais te raconter le début… »

Malory s’éclipsa rapidement en prétextant que le temps était précieux.

Garth se retrouvait seul, mais continua à parler.
« Hum… Wanda… Aradam…Griddvid… En tout cas ce sera dur. Je vais essayer de la voir.»

Puis il entra dans sa chambre.

Pendant ce temps, Malory était retourné a son laboratoire et avait demandé à une servante de venir.
Il lui tendit une lettre et lui demanda expressément de l’apporter rapidement à la Prudence.

Sur cette lettre il y avait écrit :

« Opaline, j’ai perçu lorsque vous étiez par mis nous dans la salle à manger, un trouble dans votre attitude. Je n’ai pas osé vous suivre car comme nous le savons tous deux, Garth s’en serait mêlé. Mais c’est aussi par compréhension de votre besoin d’introspection solitaire que je ne viens pas vous voir directement. Et pour cela je comprends que si vous considérez que votre ennui vous est personnel, vous ne vouliez personne auprès de vous. Mais sachez que mon aide vous est dévouée, même si Garth ne doit rien en savoir. Si vous l’acceptez, je vous attends à l’entrée des jardins.

signé Malory »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris
La Charité
avatar

Nombre de messages : 18
Localisation : La demeure célèste
Date d'inscription : 30/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: Retour à la demeure céleste   Sam 17 Fév - 18:29

Iris, qui était restée aux cotés de Serenity jusqu’à présent, aperçu Opaline monter les escaliers. D’où elle était placée, dans le jardin d’hiver, elle pouvait observer tout ce qui passait dans le couloir. Elle se leva, prête à suivre sa sœur pour s’assurer que tout allait bien, mais Garth, accompagné de Malory, prirent eux aussi le chemin menant aux étages supérieurs.
Supposant que Lothundien devait être seul, elle décida de confier Serenity aux servantes, qui restèrent près de la jeune femme, jusqu’à ce que celle-ci se réveille.
Puis, La Charité sortit de la pièce, regagnant la salle à manger où se trouvait le lutin. Elle reprit place là où s’était trouvée quelques temps auparavant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opaline
La Prudence
avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : La demeure celèste
Date d'inscription : 14/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 25

MessageSujet: Re: Retour à la demeure céleste   Sam 17 Fév - 18:31

Opaline avait regagné sa chambre. Elle s’était assise sur son lit, tenant dans ses mains la lettre venant de la Grande dirigeante de la bibliothèque. Son regard, posé sur le bout de papier, paraissait être totalement vide. Tout son corps tremblait encore sous le choc de la nouvelle qu’elle avait reçue. Un sentiment de désappointement total était survenu en elle. Elle ne savait pas depuis combien de temps elle se trouvait dans cette pièce. Le temps passait, mais elle ne semblait pas s’en rendre compte.
Un événement la fit sortir de son état stoïque. Une lettre venait d’être glissée sous la porte. Elle tourna son regard dans cette direction. Au bout de quelques instants, elle parvint à trouver suffisamment de force en elle pour se lever afin d’aller quérir ce nouveau message. Il avait été envoyé par Malory. Une vague esquisse de sourire apparu sur son visage lorsqu’elle lu la raison pour laquelle il ne s’était pas rendu au près d’elle. Ses traits s’assombrirent quelque peu quand elle s’aperçue que le jeune homme lui donnait rendez-vous dans les jardins de la demeure céleste.
Lentement, elle repartit s’asseoir sur son lit.
En cet instant, plus que jamais, elle se sentait seule. La situation dans laquelle elle se trouvait était bien trop pénible à gérer, et elle ne pouvait en parler à personne de son entourage. Son visage se leva vers le plafond, et, comme si elle implorait le ciel de lui venir en aide, une larme coula le long de sa joue. Mais aucune réponse ne vint. Elle restait seule. Elle se demandait pour quoi IL l’a forçait à affronter cette épreuve seule, alors que c’était LUI qu’il l’avait entraîné là-dedans.
Etrangement, à cet instant, et elle ne le savait pourquoi, une histoire lui revint en mémoire. Un homme, qui se trouvait coincé dans un sable mouvant, implora la divinité suprême de lui venir en aide. Il plaça toute sa foi dans le miracle que son Créateur allait créer pour le sauver. Plusieurs personnes passèrent, lui proposant de lui fournir leur aide, mais à chaque fois il déclina l’offre, affirmant qu’IL allait le sauver. Mais il moura. Une fois au ciel, il demanda à la divinité pourquoi il ne l’avait point sauvé, et IL lui répondit qu’il lui avait envoyé plusieurs personne pour l’aider, mais que c’était lui qui avait refusé.
Peut-être que sa situation était semblable. Peut-être que Malory avait été placé dans sa vie pour l’aider.
Sa main sécha la larme. Elle prit une grande inspiration et se leva, tout en laissant les messages, qu’elle avait reçu, tomber au sol. Elle ne savait encore ce qu’elle allait faire, mais elle choisit tout de même de descendre.
Une fois qu’elle fut dans les jardins, elle s’assit sur un banc en pierre, attendant Malory.
Devant elle se trouvait un grand bassin, avec quelques statues blanches autour.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garth
Grand Modérateur-Le Courage
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 23/09/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: Retour à la demeure céleste   Jeu 8 Mar - 3:38

Précipitamment Malory sorti d’un bosquet. Un bras de statue traversait son corps.
Ce jeune homme avait l’habitude d’être étrange et secret, mais de là à se trimbaler avec un bras de statue dans le ventre, il y avait une sacrée différence. Comment ce bras est-il arrivé là où il était ? La réponse est simple : Malory n’a pas de chance.

Il marchait au tour d’un petit bassin en attendant la Prudence. Hélas pour lui, il avait récemment plu et le bassin avait débordé, ce qui rendit la mousse glissante et particulièrement un tapis de mousse qui jonchait les pieds d’une statue.

Attardons-nous un peu à décrire cette belle statue. Elle représentait un homme, un bras à demi plié tendant la main et l’autre bras légèrement levé vers le ciel. Précision sans intérêt, l’homme représenté était nu et avait des cheveux ondulés et long.

Soudain, Malory aperçut quelque chose scintillant de couleur rouge pourpre. Angoissé, il s’imagina que c’était Garth et dans la précipitation pour fuir le présupposé Garth, il alla se cacher derrière la statue, dans le vain espoir de lui échapper.

Quelque instant passèrent, mais étrangement l’objet rouge-pourpre s’agitait sans bouger de l’endroit où il se trouvait. Intrigué, Malory sortit de sa cachette, puis prit un caillou près du bassin et le lança fort vers sa cible.
Et voilà que ce qui devait arriver arriva. Alors que Malory avançait le pied lançant son caillou, il glissa sur la mousse.
Par réflexe, il tenta de se rattraper aux bras de la statue. Ce qu’il réussit à faire, et sa chute se stoppa. Il soupira car il avait craint que c’eut put être pire. * Ouf ! Je n’ai pas provoqué de catastrophes*
Il était à présent dans les bras de la statue, mais son poids la fit vite basculer, vers lui et sa chute recommença. Cette fois ci la statue aussi lui tombait dessus.

Au final, il tomba violemment au sol et la statue le suivit dont le bras en avant lui transperça net le ventre et finit par s’enfoncer lourdement dans le sol. Ce qui, au sens propre du terme, cloua Malory au sol. Ce dernier sous le choc et se vidant de son sang commençait à perdre connaissance.
C’est alors qu’il vit la chose de couleur pourpre bouger et s’avancer vers lui. En réalité, cette chose était un faisant aux couleurs vives et de taille démesurée.

Malory finit par dire « Saleté de piaf… » avant de s’évanouir.
L’oiseau s’approcha de Malory, lui picora la tête pour lui avoir jeter un caillou et glapit un ricanement tel une mouette rieuse, puis s’envola.

Quelques minutes plus tard, Malory revint à la vie. Il se trouvait toujours bloqué par la statue qui en tombant s’était aussi cassée l’autre bras. Je jeune homme qui était pénétré par le bras de la statue se débattait pour attraper le bras qui s’était détaché.
Au bout de quelque effort il attrapa le bras et s’en servit comme burin et commença à tailler l’autre bras qui le clouait au sol.

Une fois ce travail fini, il avait toujours un avant bras coincé dans le ventre mais il était libre. Se relevant, il réalisa soudainement qu’Opaline devait attendre. Il ne savait pas combien de temps il était resté mort.
C’est ainsi qu’il se précipita au lieu de rendez-vous en traversant un buisson tout en étant empalé d’un bras.

Finalement avant d ‘arriver au lieu de rendez-vous, il retira le bras, et combla le vide dans son abdomen par une sorte de mie de pain rouge qui prit l’apparence de peau. On voyait la plaie se refermée lentement.

Malory arriva finalement devant Opaline avec des habits tachés de sang, et un trou dans le ventre. Il lui dit :

« Désolé pour le retard, un léger contre temps !»

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opaline
La Prudence
avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : La demeure celèste
Date d'inscription : 14/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 25

MessageSujet: Re: Retour à la demeure céleste   Sam 10 Mar - 22:09

Opaline attendait la venue de Malory tout en se demandant sans cesse ce qu’elle allait bien pouvoir faire. Le visage baissé, elle patientait, ne sachant combien de temps il s’était écoulé, jusqu’à ce qu’elle entende des bruits de pas venant dans sa direction. D’un bond, elle se leva, tout en se tournant dans la direction d’où provenait le bruit. Malory apparu, les vêtements taché de sang, un trou dans le ventre, qui se rebouchait lentement. La Prudence resta un instant à le dévisager, les yeux écarquillés, l’air véritablement surpris. Puis, sans aucune explication, un fou rire nerveux sortit de sa bouche. Elle tenta de se contrôler, sans y parvenir. Lentement, elle commença à se pencher en avant, sous l’effet de la douleur de sa crise de rire. Elle reprit place sur le banc, tout en prenant plusieurs grandes inspirations successives. Au bout de quelques minutes, elle parvint à se contrôler. Son visage était devenu complètement rouge. Elle tenta de s’excuser au près du jeune homme de son comportement.

« Pardon Malory, je ne sais vraiment pas ce qu’il m’a prit. Je n’ai pas réussit à me contrôler. C’est peut-être le stress. »

Elle se décala légèrement sur la gauche, afin de faire une place au jeune homme sur le banc.

« Mais que t’est-il encore arrivé ? »

La Prudence était à la fois inquiète de l’état du jeune homme, bien qu’elle savait qu’il ne pouvait mourir, et en même temps, elle était désireuse de ne pas aborder trop vite le sujet qui les avaient poussé à se rencontrer secrètement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garth
Grand Modérateur-Le Courage
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 23/09/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: Retour à la demeure céleste   Mer 14 Mar - 1:53

Le temps qu’Opaline finisse de rire alors que le pauvre Malory souffrait en silence à cause de sa blessure et de cette humiliation, sa blessure s’était refermée.

Mais Opaline s’excusa et l’invita implicitement a s’asseoir a coté d’elle. Il n’avait pas l’habitude d’être proche des gens autant dans les deux sens du terme. Néanmoins Opaline était une personne pour qui il avait un certain intérêt. Il s’assit donc à coté d’elle. Ni trop proche, ni trop loin, et restait assez distant dans ses gestes et ses phrases. C’est ainsi qu’il lui raconta de quel ridicule façon il se fit tuer par une statue.

« Voilà toute l’histoire. Ne te moque pas, tu sais que je n’ai pas de chance ! »

« Mais comme tu es là, venons en à ce qui m’inqui… »
Puis Malory se rendît compte qu’Opaline n’était pas forcément là pour parler de ce qui la tourmente.

Il décida alors de dévier temporairement le sujet.
« Ce qui m’intéresse. Tu sais, ils ont rapporté la coupe. Et c’est un privilège pour moi de la voir. Mais Je ne sais pas si je serais apte à entrevoir ce que je désire. L’as-tu déjà utilisée ? Penses-tu que ça peut être dangereux ? Par ce que si elle sait ce que l’on désire le plus, elle sait aussi ce que l’on craint. »

Il regarda Opaline pour voir comment elle réagissait à cette dernière phrase.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opaline
La Prudence
avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : La demeure celèste
Date d'inscription : 14/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 25

MessageSujet: Re: Retour à la demeure céleste   Jeu 15 Mar - 20:46

Une fois qu’elle fut parvenue à se calmer, Opaline invita Malory à prendre place à ses cotés, sur le banc. Puis, elle s’enquit de savoir ce qu’il c’était passé. Après lui avoir conter ses mésaventures, Malory commença par s’aventurer sur un terrain, qu’il décida d’éviter par la suite. Il semblait qu’il jugeait qu’il n’était pas encore temps d’aborder un sujet aussi délicat aux yeux de la Prudence. Il choisit donc de questionner la jeune femme sur la coupe d’or, à savoir si Opaline l’avait déjà utilisé, si cela se trouvait être dangereux, et si l’objet sacré était en mesure de connaître les craintes de l’utilisateur.

La Prudence, qui fut rassurée que Malory ait eut l’amabilité de ne point opter pour le sujet qui la dérangeait, et de dériver la conversation sur l’objet sacré. De ce fait, elle se sentit un peu plus calme. Son regard se tourna vers l’horizon. Devant eux, s’étendait un bassin, puis quelques rosiers, des arbres, et l’immensité du ciel bleu.
D’une voix sérieuse et monotone, elle répondit aux questions du jeune homme.

“ En effet j’ai déjà utilisé la Coupe d’Or. Je suis son ancienne propriétaire. Quant à savoir si cet objet est dangereux, c’est assez difficile d’y répondre. C’est en tout cas un objet extrêmement puissant, l’avoir se serait comme posséder un peu des pouvoirs de l’Être Suprême. Mais il y a un prix à payer. Son propriétaire devra sacrifier une partie de sa vie, ou son immortalité, s’il est immortel. ”

Elle tourna soudainement son regard vers Malory. Elle ne tenait point à ce qu’il s’inquiète s’il souhaitait utiliser la coupe.

“ Mais ne t’inquiète pas. Pour être le propriétaire d’un des objets sacrés il faut faire un serment. C’est une sorte de garanti. Après cela, seul le propriétaire peu décidé qui est en mesure d’utiliser l’objet sacré. Toi, si tu souhaite l’utiliser, tu n’auras rien à payer. ”

Elle son regard se dirigea de nouveau en direction des jardins.

“ En ce qui concerne tes désires et tes craintes, cela dépendra de toi en réalité et de ce que tu souhaite qu’elle te révèle. Peu importe ce que tu souhaites et ce que tu redoute, la Coupe d’Or te révèlera simplement la vérité. Ce peut être une bonne ou une nouvelle mauvaise. Ce qu’il faut, c’est simplement vouloir prendre le risque, et d’accepter le verdict. ”

Opaline avait tourné son regard vers le jeune homme tout en lui souriant aimablement. Mais peu à peu son sourire disparu, et ses yeux s’agrandirent.

* Il a dit “ elle sait aussi ce que l’on craint ”. Et le regard qu’il m’a adressé….. J’ai cru dans un premier temps qu’il avait renoncé à parlé de ma réaction de tout à l’heure, mais en fait, il essaie peut-être de faire en sorte que ce soit moi qui aborde le sujet…Mais qu’est ce que je dois faire ? *

La Prudence resta un instant à fixer Malory, avec ses yeux écarquillés, jusqu’à ce qu’elle parvint à se ressaisir suffisamment pour reprendre une plus calme, bien que le désarroi se trouvait toujours en elle.

“ Tu sais, il arrive parfois que tu puisses accepter quelque chose, même si cette chose viendrait à contrarier grandement les personnes se trouvant autour de toi. Au fil des jours, l’inquiétude te gagne. Tu as de plus en plus peur que les autres apprennent ce que tu as fait et te rejette soudainement. ”

Elle s’arrêta de parler, ne pouvant ajouter mot de plus pour l’instant. Son regard s’était baissé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garth
Grand Modérateur-Le Courage
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 23/09/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: Retour à la demeure céleste   Sam 24 Mar - 20:27


Les derniers mots d’Opaline semblaient venir de son intérieur. Mais ils semblaient tellement sombre et ses propos obscurs à comprendre.
« Si tu as déjà accepté ce quelque chose, rien ni personne ne peux le changer, cela fait partie de ton histoire. »

Mallory qui restait assis sur le banc, baissa sa tête, posa ses coudes sur ses cuisses et joint ses mains. Assez sombrement il dit :
« Il est par fois dur de conserver un secret dont on est le seul à connaître l’existence.
Ce secret nous éloigne de ceux que l’on aime. Même si l’on croit qu’on les protège en leur cachant. »

Puis il regarda loin devant lui.
« Lorsque j’étais petit, j’avais peur du noir. J’obligeais ma sœur à dormir à coté de moi. Je ne lui ai jamais dis pour quoi. Je me persuadais que si je lui révélais pourquoi, elle trouverait cela ridicule et me laisserait seul dans le noir. »

Malory se redressa et regarda Opaline.
« En fait ce n’était pas tant que j’avais peur du noir, mais plutôt du fait d’être seul. Me réveiller le lendemain et que je sois seul. »

Malory regarda Opaline avec un regard déterminé.
« Opaline as tu peur du noir ou as-tu peur d’être seule ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opaline
La Prudence
avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : La demeure celèste
Date d'inscription : 14/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 25

MessageSujet: Re: Retour à la demeure céleste   Sam 14 Avr - 18:24

Le cœur de La Prudence battait si intensément, à l’intérieure d’elle, qu’elle avait l’impression qu’elle risquait de bientôt s’évanouir. Elle sentait comme sa température monter, sa tête qui tournait, et des frissons qui parcouraient le long de son dos. Une envie de hurler s’immisça en elle, mais fut soudainement arrêtée par les paroles de Malory. Le jeune homme semblait parfaitement compréhensif envers elle. Calmement, il en vint à user de métaphore, racontant ses problèmes datant de son enfance afin que la Prudence en vienne à se confier plus longuement.
Ne sachant pourquoi, elle fut touchée par la complicité que vouait le jeune homme à sa sœur. Un doux sentiment envahi la jeune femme et calma quelque peu ses premières angoisses. L’amour fraternel était la chose la plus importante à ses yeux, et percevoir ce sentiment en Malory adoucit un peu son humeur.
Mais le jeune homme en vint à lui demander ce qu’elle redoutait : le noir, ou la solitude ? la réponse était parfaitement nette en elle, mais elle pensait qu’il était plus prudent de ne pas répondre de suite. Malory était parvenu à la faire parler, et petit à petit, il touchait au but. Il possédait des atouts qui le plaçait dans une situation avantageuse afin d’obtenir d’elle ces paroles qu’elle souhaitait pourtant cacher.
Au bout de quelques minutes, dans un long soupire, elle se décida à prononcer ces mots si difficiles pour elle.

« C’est la solitude. J’ai peur d’être seule. »

Elle resta un moment sans rien dire, puis, comme pousser par quelque chose qui n’était pas vraiment elle, la jeune femme se mit à parler.

« En fait, j’ai pris quelque chose pour lequel je n’avais pas vraiment de droit, et je n’ai pas cessé de mentir pour couvrire mon méfait. Je me suis attachée à ce quelque chose et à tout ce qui en découlait, et si je révèle la vérité, je risquerais de tout perdre. Tu comprends ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garth
Grand Modérateur-Le Courage
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 23/09/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: Retour à la demeure céleste   Dim 15 Avr - 15:18

Arrivant devant la porte de sa chambre, Garth ne la trouva pas fermé comme il l’avait laissée avant d’y en sortir. Surpris il recula rapprocha son bras droit vers lui et en montrant de son autre main la porte entrebâillée il dit :
« La porte est entre ouverte ! »

Discrètement il s’avança vers la porte puis regarda à travers la serrure.
Après avoir tourné sa tête dans plusieurs sens, il souffla tout bas :
« Mince, on ne voit rien. »

Alors c’est avec la plus grande douceur, qu’il entrouvrit un peu plus la porte pour voir ce qu’il s’y passait à l’intérieur.
Lorsqu’il aperçut qui se trouvait à l’intérieur il eut un sourire soulagé.

« Alors Psychédélia, je suis enfin de retour et tu ne viens même pas me saluer ? »

La personne à qui s’adressait Garth, était une jeune fille aux cheveux long et noirs. Elle regardait d’un air sérieux à travers une lunette astronomique.

Soudain elle s’écria : « Mais taisez-vous bon sang ! Tant que vous vous disputerez, on ne pourra pas savoir si c’est une fille ou un garçon, puisque je n’arriverai pas à me concentrer ! »

Alors qu’elle se parlait, Garth fut surpris de la voir s’agiter de cette façon, Il était intrigué de savoir ce qu’elle pouvait bien regarder à travers le téléobjectif.

S’approchant de la fille, il se trouva derrière elle. De là, il regarda Psychédélia par la droite puis par la gauche. Mais voyant qu’elle ne l’avait toujours pas remarqué, il décida de sortir une de ses armes secrètes.
Garth se reculant, claqua une première fois ses doigts, mais rien ne se passa. Alors il recommença et cette fois-ci une flamme apparut au bout de son indexe. Il souffla légèrement dessus et la flamme prit la forme du contour d’un cœur.
Ensuite il plaça cette flamme devant l’objectif. Il n’eut pas à attendre long temps pour que Psychédélia réagisse.

Toujours en regardant à travers la lunete, Psychédélia s’écria :
« AU FEU ! Au feu !»

Son deuxième cris fut moins intense et le troisième encore moins.
« Au feu…un feu en forme de cœur… »

Précipitamment elle recula sa tête de la lunette pour voir ainsi qui était l’auteur de cette plaisanterie. Elle espérait profondément que ce soit Aryagalatys, par ce qu’elle savait qu’avec lui elle se serait bien amusée.

Légèrement déçue elle vu Garth
« - Ho ! Le prince capricieux est là !
- Tu attendais peut être une autre personne dans ma chambre…
- Quoi ? Qui me parle ? »

Garth ne parut pas agacé par la remarque de Psuchédélia.
« Tu joue encore avec les deux esprits qui squattent ta tête ! Comment s’appellent-ils déjà ? »

« Leurs noms sont : Maraël Koearatsu et Whillem Fraudwänle, mon doux prince de lumière. »
Répondit Psychédélia avec les yeux brillants contente de sa raillerie.

Un sourire vint étirer les lèvres de Garth.
« Ha mais oui les deux puissants mages…. Ca y est, je m’en rappelle. D’ailleurs sais-tu ce que ce me rappelle ? Non, mais avant de te raconter cette histoire je vais voir ce que tu pouvais bien observer en plein jour.»

Garth prit la place de sa servante et regarda à travers l’objectif.

Psychédélia regardait Garth du coin de l’œil, puis elle commença à râler « C’est pas fini vous deux, je suis avec mon prince là ! Je vous défends de vous disputer ! Heu Garth il faut que j’y aille, j’ai deux trois trucks à régler avec mes deux bonhommes ! »

Une fois sortie, Psychédélia, se rassura.
* Ouf… je me suis échappée avant qu’il ne me raconte son histoire. *

Pendant ce temps Garth regardait à travers l’objectif et fut surpris de ce qu’il voyait.
«Ma sœur Opaline et mon maladroit de Malory… qui aurait pensé qu »ils se sauraient donnés rendez vous ! »

Finalement Garth délirait seul en regardant Opaline et Malory.
« Allez Malory ! Vas-y prends la dans tes bras ! Plus près ! Un bisou…non ! Allez du courage ! Hé hé encore une histoire intéressante… »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garth
Grand Modérateur-Le Courage
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 23/09/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: Retour à la demeure céleste   Dim 15 Avr - 17:22

Les minutes passaient et Malory commençait à avoir peur d’être allé trop vite ou trop loin. Mais Opaline se mit à parler et Malory entendit les mots qu’elle prononça. Et sans que personne ne puisse le savoir, il les enfermèrent dans une boite bien gardé au fond de son esprit.
Il ne savait pas les raisons de cette peur, mais il savait que le sentiment d’être seul était l’un des plus dur à supporter. Lui qui se savait responsable de la mort de sa propre famille, Il avait éliminé les seules personnes qui campaient pour lui et ainsi se retrouva seul.

Ensuite Opaline se remit à parler et Malory à écouter. Il gardait son regard plongé loin devant dans les jardins. Jusqu’à ce qu’Opaline lui demande s’il comprenait.

Malory ne pouvait pas comprendre pourquoi elle pouvait tout perdre. Mais dans son propre cas, Malory savait que s’il réussissait à réanimait ses parents, il ne pourra plus jamais les regarder en face. Il devra assumer la vérité de ses méfaits et les conséquences.

Malory se sentait rattrapé par son passé et par ces sentiments il comprenait un peu ce que ce que ressentait Opaline.
Lentement il tourna son visage vers Opaline, et lui dit :
« Moi jamais je ne t’en voudrai d’avoir volé quelque chose, quel qu’elle soit. »

Il Leva sa main voulant atteindre Opaline. La touchée, pour mieux la comprendre, pour mieux la rassurée. Mais il s’arrêta en pleine action et ramena sa main vers lui attrapant son propre poignet et le serra assez fort.

« Je ne pense pas que ça puisse être comparable, mais tu sais j’ai déjà pris des choses qui n’ont pas de prix, des choses aux quelles personne ne devrait toucher. Et cela par espoir ou par amour. »

Quelques secondes passèrent avant qu’il ne recommence à se confier.
« J’ai tout essayé pour rendre vie à ma famille… j’ai pris des artéfacts qui ne m’appartenaient pas, j’ai pris des matières illégales et j’ai pris des vies…et même des vies humaines. »

Il était un peu triste mais il était déterminé. D’un ton affirmé et rassurant, il s’adressa à Opaline.
« Non vraiment je ne t’en voudrai pas. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opaline
La Prudence
avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : La demeure celèste
Date d'inscription : 14/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 25

MessageSujet: Re: Retour à la demeure céleste   Jeu 19 Avr - 9:46

Après avoir commencé à révéler quelques discrets indices sur ce secret qu’elle cachait au fond d’elle depuis tant de siècles, La Prudence commença à se sentir gênée. Ses deux mains s’enlacèrent, ne cessant de se mélanger, puis redevient sans vie alors que Malory lui expliquait que lui aussi avait commis d’abominables actes en prenant des choses qui ne lui appartenait pas, allant même jusqu’à dérober la vie de certains individus. Instantanément, un sentiment de mal être profond s’imita en elle. Ses bras se croisèrent et son buste se pencha légèrement en avant, signe de refus de communication avec autrui. Elle se sentait bien trop coupable pour pouvoir réellement entendre ou apercevoir quoi que ce soit. Des mots que lui adressait Malory, elle n’entendait que ceux qui la rendaient plus coupable, ceux qui visaient à la réconforter partaient dans l’oubli avant même qu’ils ne puissent agir sur elle. Quant aux mouvements, elle ne les percevait nullement. Peut-être que si elle aperçu la main timide de Malory s’approcher légèrement d’elle, avant de marquer un instant d’hésitation et de venir saisir son autre poignet, elle l’aurait elle-même saisi et retrouver un peu de confiance en elle. Mais ce sentiment elle ne pouvait point le ressentir à présent. Sa gorge se serrait de plus en plus et des larmes menaçaient de s’échapper afin de cavaler sur ses joues rougissantes.

Après que le jeune homme eut finit de parler, lui assurant qu’il ne lui en voudrait pas, Opaline laissa un long instant de silence s’imiter dans la conversation. Ses larmes ne coulaient plus, et sa gorge se décrispait petit à petit, permettant ainsi à ses paroles, rongées par le remord, de venir trouver Malory.

« Cette chose que j’ai prise, c’est en effet bien une vie. Mais peut-être en ais-je pris une deuxième en plus. C’est difficile à savoir. Peut-être, aussi, que cela n’est pas le pire. Une erreur du passé peut en entraîner d’autres, et bien plus grave. »

Elle tourna son regard apeuré vers le jeune homme.

« Oh Malory, si j’osais …… »

En cet instant, elle n’avait qu’une envie c’était de lui révéler la vérité, qu’il la prenne dans ses bras et la rassure. Mais elle ne demanda rien. Elle continua de regarder le jeune homme, et dans un éclat de sanglots, libéra ces paroles si dures.

« Malory, j’ai menti. Je ne suis pas La Prudence, elle est morte, et j’ai pris son identité ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothundien

avatar

Nombre de messages : 224
Age : 28
Localisation : Les ruines oubliées
Date d'inscription : 10/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Retour à la demeure céleste   Sam 16 Aoû - 22:53

[Hors jeu]

Tout d’abord désolé de ma longue absence et en tout cas je suis heureux de vous revoir tous et d’être à nouveau parmis vous ! Je vais poster un petit message qui expliquera ce qu’a fait mon petit lutin depuis l’instant où je l’avais abandonné seul dans la demeure céleste. Je me permets quelques libertés que je pourrais corriger si besoin est !

[/Hors jeu]


Lothundien avait finit par la force des choses par se retrouver seul dans la demeure céleste. L’endroit lui plaisait et il y séjourna quelques temps. Il disparut au regard des habitants comme seuls savent le faire les lutins, se nourrissant de quelques fruits et graines qu’il chapardait ici et là et le soir s’endormant sur les branches des arbres qui ornaient la demeure. Jamais il n’utilisa les objets d’Opaline sauf de temps à autre son sac magique qui lui permettait de se procurer des mets à foison lorsque ses larcins ne lui suffisaient pas.

Mais cette vie monotone finit par le lasser et cela faisait des lustres qu’il n’avait parlé à personne. C’est ainsi qu’au bout d’un an de solitude, Lothi enfila ses bottes des sept lieues et entreprit de voyager de part le vaste monde comme il avait coutume depuis le début de sa modeste destinée.

Dès le premier pas il fut surpris de constater qu’Opaline ne s’était pas moquée de lui et que ces ridicules cuissardes pouvaient parcourir des distances incroyables en seulement quelques foulées. Malheureusement le lutin n’avait pas de carte sur lui et ses expéditions hasardeuses finirent par le conduire dans des lieux totalement inconnus de sa personne.

[Hors jeu]

Voilà maintenant je suis ouvert pour rp avec qui le voudra dans n’importe quelle région (ou presque) des terres d’Asgamtph !

[/Hors jeu]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garth
Grand Modérateur-Le Courage
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 23/09/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: Retour à la demeure céleste   Mar 23 Sep - 1:38

[HJ]
Reprise de la scène entre Opaline et Malory.
[Fin HJ]

Interloqué et pris par une soudaine méfiance en vers la personne qu’il avait pris pour une autre, il se leva en se reculant brusquement.
La personne qu’il pensait connaître et à qui il s’était en partie dévoilé lui et ses sentiments, n’était pas celle qu’il croyait !
« Mais qui est-tu et depuis quant nous dupes-tu ? Tous tu nous a tous dupés ! Tu… Tu… »
Trop perturbé par le fait qu’il avait été intime avec une personne qu’il croyait en être une autre, il n’arrivait pas a savoir ce qu’il pensait vraiment.

*L’une des rares personnes que j’apprécie… pourquoi ? *

Reprenant le pas sur la réalité, il lui demanda sur un ton fort : « Mais où est l’Opaline que je connais ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opaline
La Prudence
avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : La demeure celèste
Date d'inscription : 14/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 25

MessageSujet: Re: Retour à la demeure céleste   Sam 27 Sep - 0:22

La Prudence n'avait nullement envisagée une telle réaction de la part de Malory. Elle avait vainement espéré qu'il se montra compréhensif, voir même trop choqué pour réagir. Elle aurait alors profité de la surprise qu'il éprouvait pour entrer plus vivement dans le sujet. La preuve était faite que cette situation était hors contrôle pour elle et qu'elle se montrait moins digne de ce qu'elle devait représenter.
Lors d'un instant elle avait songé à offrire quelques explications calmement, mais le jeune homme s'était levé, mettant de la distance entre eux deux. Opaline ne sut que répondre, et les seuls mots qui sortirent de sa bouche n'était qu'une suite inintérompue de la seule parole qu'elle pouvait dire.

"Non..non....non...non!"

Mais Malory était emporté dans ses propres conclusions.

"Malory, assis-toi et écoute-moi."

Même si elle tentatit de faire son possible pour paraître sure d'elle, Opaline était véritablement inquiète. Qu'il prenne place à ses cotés ou pas, elle était toutefois décidé à lui parler.

"Je crois que tu t'emporte un peu vite. Je suis l'Opaline que tu connais, que tu as toujours connue. C'est un peu plus compliqué que tu ne le pense. Je ne sais comment expliquer cela. Je suisLa Prudence actuelle, mais je ne suis pas la première. Je suis apparue bien avant que l'on se rencontre."

Elle préféra observer Malory avant de continuer. Après tout, il valait que ce soit lui qui demande à poursuivre la conversation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garth
Grand Modérateur-Le Courage
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 23/09/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: Retour à la demeure céleste   Sam 4 Avr - 15:02

Malory l’écouta et s’assit et cela par qu’il se sentait rassuré par le fait qu’Opaline lui précise qu’elle n’était que l’Opaline qu’il eut toujours connu.
«Opaline je suis désolé d’avoir réagit de la sorte !
Toi qui est si noble et si bonne, je n’aurais pas du me tromper ! Je sens que tu es celle que j’ai toujours appréciée ! »

Il y eut un court silence de la part de Mallory avant qu’il ne reprenne la parole.

« Je te demande pardon. Avant d’être Opaline la Prudence, tu es Opaline mon amie. Mon rôle est de te supporter et d’être là pour toi. Et ce que tu viens de m’avouer est un lourd secret que tu portes seule. Je n’imagine même pas à quel point cela a pu te hanter. »

Malory mis un genou à terre pris la main droite dans les deux siennes. Il baissa la tête un moment, puis la releva en regardant Opaline droit dans les yeux de manière profonde, sérieuse et sincère.
«Te suis-je toujours digne de te confiance ? Assez, j’espère, pour que tu soulage tes pensées rongées par ton secret et m’expliquer ton histoire. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opaline
La Prudence
avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : La demeure celèste
Date d'inscription : 14/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 25

MessageSujet: Re: Retour à la demeure céleste   Sam 4 Avr - 20:10

Opaline avait songé, un instant, que son esprit se sentirait apaisé si elle parvenait à se confier à quelqu'un, et que ce quelqu'un la comprendrait. Mais elle hésita. Malory avait toujours été une personne sure, sur laquelle elle pouvait s'appuyer en cas de problème. Mais la réaction qu'il venait d'avoir, causée par une mauvaise compréhenssion, et celle qu'il eut il y a quelques minuttes la perturba. Naturellement qu'elle pouvait pardonné cette erreur à son ami, mais pouvait-elle se confier à présent? Lors d'un instant, ausii petit soit-il, il avait douté d'elle et lui avait tourné le dos. Mais il avait trouvé les mots justes, faisant appel à l'amitié et à l'aide qu'il souhaitait lui apporté. Timidement, elle commença son histoire.

"Cela s'est produit il y a longtemps, tellement longtemps. Je suis née La Prudence, car l'ancienne n'avait plus souhaiter vivre. Elle avait abandonné. Elle 'stéait abandonnée. Elle avait succomber à la tentation, se rangeant aux cotés de sa pire ennemie, aux cotés de tout ce qu'elle avait combattu."

Opaline leva la tête vers les nuages. Elle réalisait qu'elle ne faisait pas sa confession, mais celle de l'être qui avait eut la place auparavant.

"Elle avait un grand prêtre. Un jeune homme, très gentil, et très doux. Il se nommait Ovidum. Ils étaient très proche. Et ils le sont devenu beaucoup trop. Lors d'une mission, elle s'abandonna à lui, lui offrant son innocence. Ne pouvant supporter d'avoir commis une telle faute, elle se sucuida. Je ne sais ce qu'advint du jeune homme. Peut être est-il mort aussi. Mais le monde ne pouvait continuer sans la Prudence. Alors je suis née, et j'ai pris sa place. Sans que personne ne le sache. Sans que personne ne s'en rende compte."

Elle tourna la tête derrière elle, observa le jardin, vérifiant de tous les cotés que personne n'atait présent, excepté Malory. Malgré ces précautions, elle n'avait pas vu cette plume étrange sortant d'un haut buisson, ni entendu ce petit bruit semblable à un soufle sur l'herbe.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour à la demeure céleste   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour à la demeure céleste
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Asgampth :: Continent de lumière :: La Demeure Céleste-
Sauter vers: