Jeux de rôle qui mêle le médiéval fantastique, le futurisme et le mythologique, sur forum. Venez créer et faire vivre votre personnage !
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Description de L’île Devotionnelle

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Description de L’île Devotionnelle   Ven 12 Mai - 0:10

L’île Dévotionnelle





Localisation géographique : Cette île se situe dans l’archipel Neutralia, entre l’île Promachos et l’île désertique.

Description : Cette l’île est connue pour abriter les demeures des Dieux sur la terre ( les temples), qui sont les lieux privilégiés où rendre leurs cultes.

Au Nord et au Sud se trouvent deux grandes chaînes de montagnes, nommées respectivement le Mont Deios et le Mont Theos. Chacune de ses montagnes est entre deux ports, permettant l’accès à l’une des trois partie de l’île : Le Mal (à l’Ouest), le Neutre (au centre) et le bien (à l’Est).

Le Mal : Cette partie est séparée du centre de l’île par un lac, à coté duquel passe une route menant à la partie Neutre.

Vous trouverez ici, en plus des temples dédiés aux divinités maléfiques, les sept temples consacrés aux cultes des sept pêchés : l’Orgueil, la Luxure, L’Envie, l’Avarice, la Gourmandise, la Paresse, et la Colère.
Chacun des temples est conçu de la même manière : celui-ci est surélevé sur trois marches. L’espace sacré est entouré de colonnes. Le fronton est orné de sculptures représentant l’être à qui est dédié le temple, entouré des siens, et les acrotères sont soient des gargouilles, soient des dragons. L’entrée du temple est une grande porte en bois sculptée. Le Temple possède deux pièces : l’une particulièrement imposante, au centre de laquelle se trouve un bassin, et la seconde est de taille plus modeste, où est gardée la statue représentant le « pêché ».


Le Neutre : dans cette partie, située au centre de l’île, se trouvent différentes cités possédant, un ou plusieurs temples avec, à l'intérieur, une statue représentant la (ou les) divinité(s) priées par les citoyens. Toutes les cités sont organisées sur le même schéma : au centre le temple, entouré des demeures des prêtres et prêtresses, ainsi que quelques commerces.
Voici quelques citées que vous pourrez trouver en ce lieu :

La cité élémentale :
Cette cité est divisée en quatre quatiers (un pour chaque élément), possédant chacun leur temple. A l’Ouest se trouve la Terre et l’Eau et à l’Est, l’Air et le feu.

La cité thanatonautique :
Cette cité est vouée aux divinités de la mort. Elle est composée de trois quartiers principaux : les Mitnal, les Annwn et les Kyathos. Les prêtres et prêtresses de cette cité sont des personnes qui se passionnent pour la vie après la mort.
Les Mitnal pensent que lorsque nous mourrons nous passons dans un monde où le bien à disparu et dominé par des puissances maléfiques qui empêchent les " bonnes âmes " d'atteindre le lieu d'éternité où ils pourront reposer en paix . Par conséquent ils forment et envoient des guerriers pour détruire ces êtres " infernaux ".
Les Annwn voient dans le lieu d'éternité un immense symposion (banquet) où l'on retrouve toutes les personnes que nous avons aimé. Pour eux la vie après la mort, si on en est digne, est une vie dans un lieu idyllique où le bien-être règne.
Les Kyathos voient en la mort la possibilité tant espérée d'atteindre la connaissance absolue.

La cité amazone
Cette cité est divisée en trois parties. Elle est composée uniquement de femmes. Certaines vénèrent Aphaia, d'autres la Trinité ( trois déesses représentant la jeunesse, la fécondité et la sagesse), et la troisième divinité vénérée est la Déesse Promachos, la Déesse armée(la déesse guerrière).
Chacune des ces déesses possède une Grande Prêtresse à son service, ainsi que plusieurs prêtresses.

La cité spartiate
Cette cité ne vénèrent qu'un seul dieu : le Dieu de la guerre. Seul des hommes habitent cette cité.
Les prêtres commencent leur apprentissage dès l'âge de sept ans. Ils apprennent dès le plus jeune âge à manier toutes armes qui existent dans les différents mondes, en plus de recevoir une formation religieuse.
Le novice, lui, est choisit dès l'âge de cinq ans, sa formation, ainsi, peut être bien plus approfondit.

La cité hermaphrodite
Cette cité vénère une divinité : Hermaphrodite, ainsi que l'Être Suprême.
Cependant seul la divinité Hermaphrodite possède une Grande Prêtresse et un Grand Prêtre. L'Être Suprême a jugé préférable qu'aucun être inférieur ne soit son Grand Prêtre ou Grande Prêtresse, car ceux-ci recevraient trop de pouvoir en comparaison des autres représentants des Divinités. Cependant, il existe tout de même des prêtres et prêtresses lui rendant un culte.

La cité commerçante
Cette cité particulière est la plus grande de toutes. Elle vénère tous les Dieux qui ont un rapport directe avec le commerce et les métiers manuels.
Contrairement aux autres cités divines, les prêtres et prêtresses de celle-ci ont un travail en relation avec la divinité qu'ils vénèrent.



Au centre de cette partie de l’île se trouve un autel spécial, disposé au milieu d’une plaine. Il fut offert par l’Être Suprême afin que les habitants de cette terre puissent connaître leur avenir ou obtenir des réponses aux questions qu’ils se posent. Cet autel n’est rien d’autre qu’un morceau de cet Être Suprême et qui se transforma en un cercle formé par des dolmens. Grâce à cet autel quiconque le souhaite peut ouvrir le Livre Sacré (le livre où l’Être Suprême recueille les moindres actions ou pensées passées, présentes ou futures).

De la partie Neutre partent quatre routes en direction des quatre points cardinaux.
Cette partie est séparée de la partie « Mal » par un lac, et de la partie « Bien » par une forêt. Cette dernière abrite une cité religieuse particulière, celle des faunatiques : Cette cité a préféré se réfugier au cœur de la nature, afin de posséder un meilleur contact avec les animaux peuplant celle-ci.
Les habitants de cette cité vénèrent le Dieu Cornu, seigneur et maître de toutes les créatures animal de cette terre.
Ils gardent néanmoins des rapports privilégiés avec les autres cités.

Le Bien : Cette partie est séparée du centre de l’île par une immense forêt, au travers de laquelle passe une route reliant la partie Neutre au Bien.

Vous trouverez ici, en plus des temples dédiés aux divinités bénéfiques, les sept temples consacrés aux cultes des sept vertus : la Loyauté, la Prudence, la Charité, la Justice, la Tempérance, le Courage et la Patience.
Chacun des temples est conçu de la même manière : celui-ci est surélevé sur trois marches. L’espace sacré est entouré de colonnes. Le fronton est orné de sculptures représentant l’être à qui est dédié le temple, entouré des siens, et les acrotères sont soient des phénix, soient des oiseaux. L’entrée du temple est une grande porte en bois sculptée. Le Temple possède deux pièces : l’une particulièrement imposante, au centre de laquelle se trouve un bassin, et la seconde est de taille plus modeste, où est gardée la statue représentant la « vertu ».


Habitants : Les habitants de cette île sont de toutes races et de tous mondes, cependant ils ont une chose en commun, leur foie. Tous les habitants vénèrent une divinité quelle qu’elle soit. Certains ont élus refuge dans une des petites villes, d’autres ont préférés résider dans les bois ou près des petites étendues d’eau que comporte cette île.

_________________


Dernière édition par Le Destin le Mer 10 Sep - 19:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: Description de L’île Devotionnelle   Lun 25 Juin - 16:09

Personne que vous pouvez rencontrer en ce lieu:

Phoenix:



Niv. : 3

Phoenix, jeune femme au physique particulier, a 180 ans est une personne très active, qui ne supporte pas de rester à ne rien faire. Elle possède aussi un sacré caractère, qui lui permet de dire tout ce qu’elle pense, même si cela vexe les autres.
Elle fut trouvée par Aryagalatis, alors qu’il se trouvait en mission dans les marécages du désespoir. Des plaintes d’enfant vinrent jusqu’à son oreille. Il se rendit aussitôt dans cette direction et trouva, couverte de boue, les pieds dans l’eau marronâtre, une petite fille au cheveu blond-roux, avec des ailes partant de son front. Son étonnement fut tel, qu’il ne fit rien pendant quelques secondes. Cet enfant appartenait à une espèce disparue, le croyait-il, depuis plusieurs siècles déjà, les Incantatés. Lorsqu’il reprit ses esprits, il s’aperçue que la fillette s’était arrêtée de pleuré et qu’elle avait porté son regard sur lui. Sans rien dire, il s’approcha d’elle et déposa sa veste sur ses frêles épaules, puis utilisa sa magie afin de la réchauffer. Sachant qu’elle ne possédait plus aucune famille, il prit la décision de la mener jusqu’à la demeure céleste. Phœnix, après avoir raconté son histoire, fut prise sous la tutelle d’Aryagalatis. Il s’occupa d’elle comme si elle était sa propre fille, veillant à ce qu’elle efface de sa mémoire tout souvenir trop douloureux pour qu’ils soient conservés. La fillette grandit, et son caractère enjoué s’affirma sans cesse. Bien qu’au départ elle ne pouvait se sentir à l’aise qu’en présence de « son père » et d’Iris, elle finit par devenir heureuse avec tout le monde. Comme toutes les petites filles, elle souhaitait plus tard se marier avec son père. Le temps passa et la notion de père disparu, ne laissant plus que « je me marierais avec toi Aryagalatis », le baptisant même d’un petit surnom « Riri », qui laisse perplexe plus d’un.
Arya, lui, ne voit pas vraiment leur relation du même œil. Pour lui, Phénix est la fillette qu’il a élevée et perçoit les sentiments de Phœnix comme la continuité de ceux qu’elle ressentait pour lui durant son enfance.
Etant donné qu’il lui enseigna la maîtrise des différentes magies qu’il possède, il a estimé qu’elle serait parfaitement apte à gérer un rôle important, tel que celui de Grande Prêtresse. Phœnix, elle, vit cette offre comme un encouragement dans ses sentiments, et décida donc à ne point renoncer à s’approprier la Justice.


Eros:



Niv. : 3

Eros est né dans un village d’elfes gris, situé dans une des prairies du Royaume elfique. Lorsqu’il était enfant, sa famille avait remarqué qu’il possédait de grandes dispositions à la magie. Ses parents l’élevèrent donc dans le but de devenir prêtre. Le prêtre, à qui il devait succéder, jugea que ses aptitudes pouvaient le mener jusqu’au statut de prêtre d'ordre supérieur dans un temple très important, sur l’île dévotionnel. Eros reçut donc une éducation stricte et sévère. Il sacrifia son enfance afin de parvenir à ce but. Mais lorsque la place qu’il convoitait se trouva vacante, il ne la reçu point. Ce fut un fils d’une famille plus importante que la sienne qui fut élu. Cette révélation fut un véritable choc. Pour lui l’unique but de sa vie, sa destinée, avait cessé d’existée. Il n’était plus rien. Il erra durant trois années, devenant mendiant, ne possédant plus aucune joie de vivre. Un jour, il décida de prendre sur lui, et de se rendre sur l’île dévotionnelle, afin de voir comment le nouveau prêtre s'employait au bon fonctionnement des cultes. Il put s’apercevoir à cet instant que son rival était fort doué dans son domaine. Il se décida à repartir lorsqu’il croisa la Prudence. Celle-ci avait sentit quelque chose émaner de l’elfe, comme un mélange de force et de tristesse. Elle chercha à en savoir plus sur lui. Lorsqu’il finit de lui conter son histoire, elle lui proposa la place vacante de Grand Prêtre de la Prudence. Ce dernier l’accepta avec joie, et s’employa à faire de son mieux afin de servir Opaline.

Lyxon:



Niv. : 3

Lyxon répond parfaitement à l’idée que l’on peut se faire du Grand Prêtre de la Luxure. C’est un être d’apparence humaine, aux yeux noirs et à la chevelure d’un rouge profond. Il est vêtu uniquement d’un pantalon de cuir noir. Il possède un caractère assez proche de celui d’Una. Cependant il se trouve être quelqu’un d’assez mystérieux, il est impossible de savoir à quoi il pense quand il sourit.

Mildred:



Niv. : 3

Comme toutes les prêtresses, elle a été menée sur cette île dès son plus jeune âge afin de parfaire son éducation dans tous les domaines exigés par ses futurs supérieurs. Naturellement, ce choix de carrière fut imposé par ses parents, qui, étant redevable au Dieu de l’Air, lui offrir en remerciement le dévouement de leur fille.
Mildred s’est parfaitement accommodée de cette situation. N’ayant jamais eu la véritable opportunité de créer des liens solides avec sa famille, elle a comblé ce manque de relation parentale et fraternelle avec son Dieu et les autres prêtres et prêtresses.
Elle est à présent en charge de l’administration du temple et de la formation des apprentis.
Mildred est une personne assez discrète, on pourrait même dire qu’elle possède l’art de passer inaperçu aux yeux des autres. Elle exprime rarement ses sentiments, n’en voyant pas l’intérêt, puisque celle-ci est rarement contrarié ou malheureuse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
 
Description de L’île Devotionnelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description physique (PV: Gin et Lil Meyer)
» Cours de description Physique (PV Lokhlass)
» [HRP] Description de la forêt
» Description physique (PV Vlacula)
» Description & Plan de table

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Asgampth :: L’Archipel Neutralia :: L’Île Dévotionnelle-
Sauter vers: