Jeux de rôle qui mêle le médiéval fantastique, le futurisme et le mythologique, sur forum. Venez créer et faire vivre votre personnage !
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Quête de l'Avarice

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Orgar
L'Orgueil
avatar

Nombre de messages : 65
Localisation : Le château de l'obscurité
Date d'inscription : 14/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 25

MessageSujet: La Quête de l'Avarice   Sam 26 Mai - 17:59

Après un bref passage au port, Orgar laissa sa magie agir afin de transporter toute la petite troupe au milieu de l’Océan. Autour d’eux, le calme plat. De légère vague, créée par leur arrivée, était le seul mouvement perceptible. Au-dessus d’eux, le soleil offrait l’unique teinte de couleur dans le ciel désespéramment bleu.
Dès que la tornade disparue, les trois compagnons restèrent, les pieds sur l’eau, comme s’il s’agissait du sol parfaitement palpable.
Wanda plaqua sa main devant ses yeux, tout en s’adressant, d’un ton maugréant, à son frère.

« Mais qu’est-ce’tu fous ? On va brûler si on reste là trop longtemps.
- Il faut d’abord que je vous informe de la situation, et des dangers que nous risquons de courir si nous descendons. Notre but est de récupérer l’Avarice. Pour ce faire, nous devons descendre dans les fonds marins. Or il s’agit certainement d’un des plus profonds existant. Afin de nous y rendre, je dois nous enfermer dans une bulle d’air. Mais celle-ci se verra rétrécir au fur et à mesure que la pression se fera plus insistante au cours de notre descente. Nos réserves d’air seront donc limitées.
- Et on aura combien de temps ?
- Entre trois heures et deux heures et demie. Peut être moins même, car lorsque l’Avarice nous aura rejoint, l’air diminuera d’autant plus.
- Mais quelle c******* ce foutu b***** !
- Si vous avez d’autres questions à poser, c’est le moment. Moins nous bougerons et parlerons durant notre descente, et moins nos réserves s’épuiseront. »

Il attendit d’avoir l’assurance que le souverain n’avait aucun renseignement à demander, Wanda, elle, se contentant de maugréer, avant de créer une immense sphère d’eau les emprisonnant avec de l’air. La descente débuta. Dans les premiers temps, aucun effet ne se fit ressentir, mais cela ne dura point. La température chuta, et malgré les efforts de l’Orgueil, la pression exercée sur la sphère, ainsi que leur besoin en air, fit rétrécir légèrement leur espace.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fart'h Argawaen
Souverain du Royaume Maudit
avatar

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La Quête de l'Avarice   Ven 1 Juin - 0:21

La magie d'Orgar venait de cesser, et les trois nouveaux "compagnons" de quête reposaient délicatement sur la masse imposante de l'océan qui s'étendait à perte de vue. Anfoglith secoua ses longues ailes et poussa un cri percant après avoir croisé le regard de son frère, comme si celui-ci venait de lui parler.
L'aigle laissa ses ailes étendues pour protéger le souverain de soleil alors que Wanda en faisait aussi une remarque désagréable, comme à son habitude, à ce sujet.
L'Orgueil leur expliqua par la suite ce qui allait se passer. Fart'h décela dans sa manière de s'exprimer comme une pointe d'inquiètude face à ce qui allait se passer. Malgrè son expression impassive, il n'en pensait pas moins que ceci était une preuve de faiblesse de son cher compagnon narcicique. Ses yeux fixés vers ceux d'Orgar, le souverain du Royaume Maudit se contenta de secouer la tête négativement .


"Je n'ai... aucune autre... question... à ajouter. Nous verrons bien... où cela nous mène...."

Ses paroles étaient hachée, et il se trouvait dans une position de prière, les mains repliée vers son torse et son aigle en attitude de vistoire sur ses épaules.
Alors qu'il avait répondut à sa question, il avait déjà entamé depuis quelques minutes son sort de fusion avec Dagnir, afin de gagner de la place, ainsi que de l'air dans la bulle qui serait leur futur moyen de transport. L'effet fut quasi instantané, le corps de l'aigle semblait être avalé par celui de son frère. Il ne restait plus que de lui, les yeux percant, les serres ascérées et les ailes déployées. Ces dernières furent ramenées contre le dos de Fart'h afin d'économiser encore plus de place.
La descente venait de commencer.
Le souverain respirait lentement, très lentement, tout en essyant de prendre le moins d'espace possible. Il attendit alors calmement la fin de leur voyage vers les abysses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanda
L'Envie
avatar

Nombre de messages : 49
Localisation : le chateau de l'obscurité
Date d'inscription : 11/09/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: La Quête de l'Avarice   Dim 10 Juin - 0:08

Alors qu’Orgar annonçait une partie des risques qu’ils allaient encourir, Fart’h entama un sort de fusion avec son frère, afin de ne former plus qu’un, dans le but de gagner de la place et de l’oxygène. Puis, il déclara qu’il n’avait aucune question à poser. Dès lors, l’Orgueil créa une large sphère, emprisonnant une grande part d’oxygène, et entama leur descente vers les profondeurs mystérieuses de l’Océan.

Wanda était restée à la gauche de son frère, laissant au souverain du Royaume Maudit la place de droite. Elle se tenait debout, les bras croisés, le visage tourné sur la gauche, l’air mécontent. Plus ils descendaient, et plus l’obscurité était importante. Autour d’eux il n’y avait rien. Que de l’eau.
L’Envie tourna son regard énervé vers ses deux « compagnons ».

* ça craint trop ici ! Y’a rien du tout ! J’espère que ça va s’arranger, sinon ça risque d’être encore plus galère pour retrouver l’autre « pique-sous » (= Griddvid) ! Non mais franchement, on a pas idée de nous faire galérer comme ça pour un blaireau pareil ! En plus je me retrouve coincer avec les deux autres abrutis et le piaf qui me pompe l’air. remarque, ça change pas de d’habitude ! *

Orgar, à ses cotés, semblait aussi en avoir assez. Le regard sombre, dirigé vers le bas, son visage portait les marques de l’énervement. Son poing se serra. A cet instant tout le monde pouvait ressentir une sorte de poussée qui laissait présager que la sphère avait gagné en vitesse.
Au bout de quelques instants, ce fut le noir total. Puis les effets de la pressions se firent ressentirent. La sphère diminua légèrement de taille. Mais là ne furent pas les seuls effets. La pression entraîna sur les personnes un début de mal de tête, ainsi qu’aux oreilles, et aux yeux. La température chuta.
Plus la sphère se rapprochait des fonds marins et plus les effets néfastes étaient importants.
Wanda ne perdit pas l’occasion de se plaindre, et à peine avait-elle ressentit une petite douleur au crâne, qu’elle crut bon d’en informer tout le monde.

« Eh ! J’ai mal à la tête ! C’est quoi ce bordel ! Je croyais qu’il devait y’avoir des effets que sur la sphère ! ! »

Orgar, qui ne prit pas la peine de la regarder expliqua en quelques mots qu’il avait diriger une partie de la pression sur eux afin de leur permettre de gagner en air. Mais ceci n’empêcha pas l’Envie de continuer à se plaindre pendant tout le reste de la descente. Son frère, de nature peu aimable, aider par le mal de tête, n’hésita pas à lui faire comprendre qu’il serait mieux pour tous qu’elle évite de leur faire part de ses soucis.

« La ferme Wanda ! »

L’Envie resta muette de stupeur pendant quelques secondes. Puis, elle prit une attitude boudeuse, tournant le dos aux deux hommes.

La sphère termina sa descente. Le noir étant total, il ne pouvait discerner le sol rocheux sous leurs pieds, seule la petite secousse, qu’ils avaient pu ressentir lorsque la sphère entra en contacte avec le sol, avait pu service d’indication pour leur signifier qu’ils étaient parvenus à destination.
Wanda râla quelques minutes, mais se tut rapidement. Elle regarda autour d’elle.

« Mais on voit que dalle ! J’arrive même pas à voir vos sales tronches ! Comment voulez-vous qu’on fasse quoi que se soit ? »

A cet instant une multitudes de petites lumières arrivèrent tout autour d’eux. Elles s’approchèrent de plus en plus, jusqu’à ce que les trois occupants de la sphères puissent voir leur apparences. Elles ressemblaient à de petites méduses fluorescentes d’à peine cinq centimètres. Toutes se réunirent autour de la sphère. Il devaient y en avoir un millier. Pendant quelques secondes, elles ne firent strictement rien. Puis leurs tentacules se collèrent contre la paroi de la sphère.

Orgar ouvrit grand ses yeux, l’air véritablement furieux.

« Elles sont entrain d’aspirer notre air ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fart'h Argawaen
Souverain du Royaume Maudit
avatar

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La Quête de l'Avarice   Mer 13 Juin - 21:35

Impassible, Fart'h avec son frère restaient figés dans le coin de la bulle qui leur avait été assigné.
Le souverain avait croisé les bras et baissé la tête tout le long de leur descente, essayant de se concentrer un maximum pour économiser le plus d'oxygène possible.
L'obscurité les emprisonnait de plus en plus, mais ses yeux purent tout de même appercevoir certaines formes encore pendant quelques temps, habitués à ce genre d'environnement. Mais les abysses des océans lui semblèrent devenir encore plus sombre que le néant.Les effets de la pression commencèrent à affecter ses sens mais il ne fit aucun mouvement perceptible, encaissant le choc, alors que Wanda ne cesser de geindre.
Les seuls gestes qu'il fit avant qu'ils ne touchent le sol invisible fut de prononcer quelques mots, sur un ton neutre, comme s'il demandait une tasse de thé.


"Ce n'est pas en vous plaignant que nous gagnerons en air..."

Puis la secousse lui fit relever la tête.
Rien de visible. Même plus Orgar et Wanda qui l'accompagnaient. Seule la voix de l'Envie permettait de la localiser. Petit à petit, les contours de ses compagnons se dessinèrent, flous au départ puis de plus en plus nets alors qu'une multitude de méduses fluoréscentes les approchaient.

Fart'h ne fit rien, observant la scène, attendant qu'Orgar ou Wanda les fassent avancer.
Les secondes passèrent et rien ne se produisit. Jusqu'à ce que les créatures des fonds marins entamment une attaque qui sembla réelement énerver l'orgueil. Elles tentaient d'absorber leur air de l'extérieur. Fart'h n'aurait jamais pensé qu'une telle chose pouvait arriver au travers d'une sphère de magie créée par l'un des 10. Il ne réagit pas et se contenta de réfléchir.


*Je ne peux pas utiliser des sorts puissants maintenant, cela me demanderait trop d'énergie... Essayons un simple, tu me suis Dagnir ? *

Empruntant un partie de l'énergie de son frère en lui, Fart'h exercait à répétition des sort de télékinésie, tentant de repousser par brève secousse, telles des ondes de choc, les méduses accrochées à leur sphère. Peut-être qu'au bout d'un certai temps leur vantouse finiraient par lacher prise. Mais dans l'état actuel des choses, il ne pouvait guère faire plus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orgar
L'Orgueil
avatar

Nombre de messages : 65
Localisation : Le château de l'obscurité
Date d'inscription : 14/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 25

MessageSujet: Re: La Quête de l'Avarice   Ven 15 Juin - 21:55

La sphère, contenant les trois « compagnons », descendait peu à peu vers les profondeurs de l’Océan. Les effets entraînés par la pression se faisait ressentir à chaque palier. Wanda n’hésita pas à en faire part, et reçut la demande exprès d’Orgar de se taire, alors que le souverain lui faisait remarquer que ce n’était pas ainsi qu’ils allaient gagner en air, lui-même faisant des effort afin d’économiser leur principale source de survie. L’Envie, mécontente, sentant tout le monde se liguer contre elle, se mit à rouspéter dans son coin.

La sphère finit par toucher le sol. La température avoisinait les trois degrés, leur mal de tête persistait, et des douleurs aiguës, semblables à des migraines allaient et venaient.
Au bout d’un moment, leur air fut convoité par d’étranges créatures lumineuses semblables à des méduses, dont les tentacules se collèrent sur la paroi de leur moyen de transport.
Fart’h, empruntant la magie de son frère, usa de la télékinésie afin d’éloigner leurs « agresseurs ». Mais cela n’eut guère d’effet. Leurs tentacules semblaient comme coller à la paroi.
Wanda se mit à crier sur Orgar.

« Mais qu’est-ce que t’attends pour nous faire bouger de là ? ! »

L’Orgueil ne répondit absolument rien. Il resta muet quelques secondes, puis posa une question qui n’avait guère de rapport avec la situation.

« Sais-tu où se trouve l’Avarice ?
- Hein ?
- Tu sais où il est exactement ? »

Il semblait énervé. Ce fut au tour de l4envie de rester muette, mais de stupeur.

« Euh… oui. Il est enfermé dans un truc qui ressemble à un rocher. »

Orgar soupira.

« Un rocher… il y en a des millier. Le seul moyen de parvenir à en repérer un différent des autres serait de capturer l’une de ces créatures en prenant soin qu’elle ne nous dérobe point d’air. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fart'h Argawaen
Souverain du Royaume Maudit
avatar

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La Quête de l'Avarice   Dim 17 Juin - 14:52

Une forte tension commencait à naître entre Orgar, Wanda et Fart'h depuis le début de la déscente de leur sphère. Cela ne change guère de d'habitude, certes, mais les gérémiades incessante de l'Envie et les douleurs que la pression répercutait sur les trois personnages ne faisait qu'agraver leur humeur.

Une fois arrivés sur le sol froid des fonds marin, leur bulle de survie fut attaquée par des centaines de méduses leur volant leur air. Fart'h tenta une approche télékinésique pour les éloigner, mais rien n'y faisait. Le mal de crâne engendré par leur descente l'empéchait d'utiliser ses capacités à 100% malgrès l'aide de son frère.
Voyant que ses efforts ne servaient à rien, le souverain arréta ses attaques et écouta passivement ce que l'Orgueil et l'Envie se disaient.
Wanda venait de leur offrir une indication forte importante... L'Avarice se trouvait dans un rocher... Chose qui évidement se trouvait par dizaines, et dizaines dans des endroits tel que celui-ci.

Orgar soumit alors l'idée de garder une bestioles avec eux, afin qu'elle leur fournisse l'éclairage nécessaire pour en trouver un d'une forme peu habituelle. Cela se tenait, en effet. Sinon, avec l'obscurité qui régnait, ils ne trouveraient certainement rien. Mais encore fallait-il réussir à se débarasser des autres avant qu'il ne soit trop tard.
A cet instant, l'elfe noir eut une autre idée.

Fart'h se redressa, fixant avec des yeux grands ouverts, leurs agresseurs. Immobile comme une pierre, il regardait les méduse s'éteindre et tomber une à une. Son sort de vampirisation énergétique semblait fonctionner. Il aspirer l'energie des méduses une à une. Mais il y avait tout de même un problème. L'énergie qu'il dépenssait, n'était pas récupérée. Celle qu'il volait, n'arrivait pas jusqu'à lui mais se perdait à 80% dans l'océan. La bulle protectrice d'Orgar, de nature magique, se trouvait être un frein, et non un conducteur, empéchant Fart'h de se régénérer.
Les méduses diminuaient lentement, mais avec le nombre présent, Fart'h serait épuisé largement avant d'avoir atteint la moitié.

Il allait soit falloir trouver une autre solution, soit qu'Orgar se décide à agir sur la matière même de leur protection.
Mais dans des profondeurs telles quelles, cela risquait d'être dangereux pour les trois "compagnons".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanda
L'Envie
avatar

Nombre de messages : 49
Localisation : le chateau de l'obscurité
Date d'inscription : 11/09/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: La Quête de l'Avarice   Dim 17 Juin - 21:57

Après l’essai du souverain du royaume maudit, qui ne se montra guère concluant, il écouta attentivement les paroles prononcées par l’Envie et l’Orgueil. Wanda les informa que l’Avarice avait été emprisonner dans un tombeau semblable à un rocher. La lumière allait leur être impérative afin de retrouver cette prison. Et la seule source de luminosité qu’ils possédaient se trouvaient être les créatures qui leur dérobaient leur air.
Fart’h se servit alors de son don de vampirisation d’énergie afin de limiter le nombre de leurs agresseurs. Cela sembla marcher au début. Les créatures s’éteignirent une à une, faiblissant sous l’effet de la magie du souverain. Mais leurs tentacules possédaient une autre capacité, celle d’aspirer l’énergie se trouvant dans l’eau. heureusement pour les trois « compagnons », leurs énergie étant très faible, cela leur prenait énormément de temps. Et pendant cet instant de répit, Orgar et Wanda s’attaquèrent aux reste de leurs assaillants. Leur magie démoniaque, envoyée à faible dose sur les êtres lumineux, les anéantissaient un à un, jusqu’à ce qu’il ne reste qu’un seul d’entre eux.
A présent qu’une seule petite source de lumière était présente, ils percevaient avec moins d’aisance ce qui les entouraient.
Orgar, tourna son regard sur la gauche, là où devait se trouver Fart’h et s’adressa à lui.

« Si j’utilise ma magie elle sera soit mesure de dérober de nouveau notre, soit elle moura au bout de dix minutes. »

Il ne prononça mot de plus. Wanda qui avait compris que son frère se refusait de s’abaisser à demander de l’aide se mit à soupirer.

« Ouais, ok, j’ai compris. Fart’h, faut que tu fasse le boulot en gros. Et vite si possible ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fart'h Argawaen
Souverain du Royaume Maudit
avatar

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La Quête de l'Avarice   Dim 17 Juin - 22:21

Les méduses tombaient une à une alors que Fart'h était entrain de s'épuiser derrière la barrière magique de l'Orgueil. Au bout d'un moment, Orgar et Wanda se décidèrent à lui donner un coup de main, et il put enfin ralentir la cadence pour récupérer un peu.
Ils arrétèrent leurs attaques une fois qu'il ne restait plus qu'une méduse en face d'eux, afin de la garder comme l'avait indiqué Orgar juste avant pour avoir de la lumière afin de trouver plus facilement le tombeau de l'Avarice.
De nouveau dans l'obscurité, Fart'h entendit l'Orgueil sur sa droite affirmer que s'il usait de sa magie, la bestiole ne tiendrait pas longtemps, où serait de nouveau en mesure de leur voler leur air.
Se doutant que cette phrase avait un sens caché, comme beaucoup des phrases de l'Orgueil, Fart'h commenca de nouveau à réfléchir pour trouver une solution.


*Qu'est ce qu'ils auraient bien pu faire si je n'étais pas venu...*

Alors que l'elfe noir pensait, Wanda dit tout haut ce que son frère n'avait pas voulu dire, et ce que Fart'h avait bien évidemment compri.

"J'avais deviné."

Sans rien ajouter de plus, il se concentra de nouveau. Maintenant que leur n'était plus aspiré et que sa concentration ne se dispersait pas sur des milliers d'assaillants, il lui était facile de contrôler ce simple corps par télékinésie. Une fois rentré en possession de l'animal qu'il pouvait diriger à sa guise, il en informa l'Orgueil.

"Voilà. Je peux la mener où je veux. Dans quelle direction allons nous ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orgar
L'Orgueil
avatar

Nombre de messages : 65
Localisation : Le château de l'obscurité
Date d'inscription : 14/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 25

MessageSujet: Re: La Quête de l'Avarice   Lun 18 Juin - 0:30

Fart’h, aidé de l’Envie et de l’Orgueil, termina de contrecarré les intentions des créatures lumineuses. Après cela, sous la demande non formulée d’Orgar, Wanda demanda au souverain de capturer la seule restante afin qu’elle leur serve de source de lumière durant leur quête. Le souverain du Royaume Maudit s’exécuta et grâce à son don de télékinésie il était en mesure de diriger l’animal dans la direction souhaité.
Lorsqu’il s’enquit du chemin à suivre, Orgar tourna son regard vers Wanda. Celle-ci le regarda d’un air d’incompréhension.

« Ben quoi ?
- Où devons nous aller ?
- Ben j’en sais rien moi ! Il doit quelque part dans le coin ! »

L’Orgueil se mit à soupirer.

« Très bien, puisque c’est comme cela, avançons droit devant nous. »

C’était pour lui la solution la plus simple car la créature produisant de la lumière se trouvait devant eux. La sphère glissa sur le sol rocailleux, avançant lentement. Orgar, les yeux examinant avec le plus d’attention possible les rochers se trouvant eux, ne tenait point à rater celui qui aurait pu contenir l’Avarice. Wanda, à ses cotés faisait de même tout en râlant, ne supportant pas de « perdre son temps à une con***** ! ».
Quelques minutes après cela, elle s’exclama, pointant son bras vers l’un des rochers :

« Eh ! Là c’est… »

Elle ne termina point sa phrase. Une intense lumière surgit, les plongeant dans un univers étrange.
Fart’h se retrouva aussitôt dans un espace ténébreux, où une voix à la fois imposante et douce s’adressa à lui. Il était impossible de savoir si c’était un homme ou une femme qui lui parlait.

« Fart’h, pourquoi aidez-vous mes enfants ? Leur but ne peut-être que néfaste. Mais je ne peux les empêcher. Sans ton aide, ils n’auraient pu parvenir à s’en sortir aussi rapidement. Cesse de les aider, et je te rendrais ton frère. »

A cet instant, une faible lumière apparue et Dagnir, dans son corps véritable, fit son apparition.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fart'h Argawaen
Souverain du Royaume Maudit
avatar

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La Quête de l'Avarice   Sam 23 Juin - 22:01

Fart'h, tenant dans ses filets la petite bestiole lumineuse ne faisait guère attention au fait que Wanda ne savait pas où se trouvait son frère, l'Avarice.
Orgar prit alors la décision d'avancer droit devant. L'elfe n'avait donc aucun effort particulier à faire, puisque le simple mouvement de la sphère faisait avancer la méduse. Il continuèrent comme cela pendant plusieurs minutes jusqu'à ce que l'Envie commence à s'exclamer, puis, plus rien.
Tout avait disparut après qu'ils aient été baigné dans une forte lumière, brulant la peau et l'esprit de Fart'h, refaisant ressurigir des souvenirs de son emprisonnement en continent adverse.
Soulagement...les ténèbres reprirent vie autour de lui. Mais il était seul. Wanda et Orgar ne semblaient plus être là.
Il tourna plusieurs fois sur lui même, tentant d'entre-appercevoir une silhouette ou une lueur, mais rien.
Alors qu'il commencait à se poser des questions, une étrange voix s'adressa à lui.
Inconnu, mais qui semblait imposer un respect immense.
Fart'h écouta ce qu'elle avait à lui dire, et resta muet de stupeur lorsqu'il vit apparaitre son frère en face de lui. Son premier reflexe fut de vérifier si les ailes de Dagnir étaient encore dans son dos, mais elles n'étaient plus là, et de fouiller dans son esprit à la rechercher de la présence de son frère, qui avait disparue aussi.
Cet étrange phénomène fit naître sur son visage un pâle sourire, chose rare. Mai qui s'efface de nouveau devant le doute et la facilité de cette situation.


"Qui êtes-vous ? Pourquoi devrais-je vous faire confiance ? Qui me dit qe ce n'est pas un piège posé devant le tombeau de l'Avarice afin de m'empécher d'aller l'ouvrir avec l'Envie et l'Orgueil ? Pourquoi serait-ce aussi simple après tous ces siècles de tourments ? Pourquoi ne seriez-vous pas une hallucination ? Une illusion ? "

Fart'h restait immobile, droit et fier comme à son habitude. Une seule chose montrait qu'il ne savait pas trop comment gérer la situtation, sa voix semblaient trembler à quelques instants
.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanda
L'Envie
avatar

Nombre de messages : 49
Localisation : le chateau de l'obscurité
Date d'inscription : 11/09/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: La Quête de l'Avarice   Dim 24 Juin - 0:23

Fart’h s’était retrouver plongé dans les ténèbres, seul, à l’exception du corps de son frère face à lui, et d’une voix hermaphrodite mystérieuse. Le souverain semblait troubler par l’apparition du corps de Dagnir face à lui. Car il s’agissait bien du corps. Son frère ne bougeait nullement, ni ne parlait. Il semblait comme endormit, exception faite qu’il avait les yeux ouverts. La « voix », manifestement, le retenait en « otage ».

Fart’h commençait à se poser des questions. Il demanda qui s’adressa à lui, et si tout ceci n’était qu’une simple illusion, mise en travers de son chemin, à lui et aux deux allégories qui l’accompagnaient. Tout ceci était trop simple, il avait par le passé enduré trop de souffrance.

La voix resta silencieuse, mais Fart’h pouvait ressentir qu’ « Il » souriait. Ce n’était pas de l’amusement, mais un geste presque paternel.

« Qui je suis ? Tu devrais t’en douter. N’as tu jamais essayer de demander à ce que l’on ouvre le Livre Sacré ? J’aurais pu te répondre. J’aurais pu te donner le moyen de libérer ton frère. Si L’Envie connaît ce moyen, tout comme ses frères et sœurs, c’est par ce qu’ils me l’ont demandé. Ne m’as tu jamais adressé de prières ? »

La voix resta en suspens quelques instants.

« En effet. Je fais cela pour vous empêcher d’ouvrire le tombeau L’Avarice. Mon enfant doit rester enfermé. Mais tout ceci n’est pas illusion. »

La voix parlait calmement, mais il était difficile de savoir à cet instant ce que pouvait ressentir le propriétaire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fart'h Argawaen
Souverain du Royaume Maudit
avatar

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La Quête de l'Avarice   Dim 24 Juin - 16:09

Fart'h avait eut un soupçon sur l'identité de la personne qui s'adressait à lui à présent, mais sans vraiment trop y croire. La réponse de la voix lui confirma sa pensée. Il sentit alors monter en lui une rage folle, voyant Dagnir prisonnier d'un quelconque sortilège, et d'avoir face à lui celui/celle qui était à la cause de tous ses soucis.
Il écouta ses paroles, laissant la colère monter, seul sentiments qu'il s'autorisait à laisser sortir maintenant. Cerise sur le gâteau, Il venait de lui dire que s'il avait ouvert de Livre Sacré, il aurait tout simplement eut la réponse à sa question et que son frère lui aurait été rendu. Mais maintenant, les aveux que lui avaient fait Wanda était équivalents. Il lui demanda par la suite si Fart'h, lui avait déjà adressé des prières.


"C'est bien trop simple de venir m'offrir cette offre, maintenant que quelque chose que vous ne vouliez pas est sur le point d'arriver! Wanda m'a donné les clés pour que je retrouve mon frère, à moi d'être patient pour en trouver les bonnes serrures! Mais l'Avarice DOIT être réveillé ! Nous en avons besoin! Pour détruire la discorde et éradiquer de cette planète ces saletés d'elfes de lumière! Il doit revenir! C'est pour ca que j'ai accepté d'être là, et je ne vais pas changer d'avis face à vos caprices de Seigneur! Je ne vous ai jamais adressé de prière, et ne vous en adresserai jamais! Rendez-moi mon frère et ramenez-moi où nous étions ! "

Fart'h ne réfléchissait plus à ce qu'il disait, et balancait toutes les paroles comme elles lui enaient à l'esprit.
Son but était trop important pour se laisser berner par l'Etre Supreme maintenant...Il n'avait aucune raison de lui rendre service, bien au contraire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orgar
L'Orgueil
avatar

Nombre de messages : 65
Localisation : Le château de l'obscurité
Date d'inscription : 14/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 25

MessageSujet: Re: La Quête de l'Avarice   Dim 24 Juin - 16:47

Le calme de la scène fut rompu par la colère du Souverain du Royaume Maudit. Son énervement face à la « voix » fut causé par les paroles qu’il entendit. Il était bien trop persuadé que tout ceci était inutile, que le moyen pour libérer son frère, il le possèderait grâce à l’Envie, et que l’Être Suprême n’avait pas à lui proposer ce marché maintenant, par ce que cela l’arrangeait. L’Avarice devait être éveillé et permettre ainsi d’apporter son aide à la fin de l’existence de la Discorde, afin que les elfes de Lumière disparaissent.
Un grand silence vint envahir la scène. Les ténèbres se firent plus insistantes, et Dagnir était à présent moitié moins visible.
La voix résonna de nouveau, mais de manière plus intense et imposante.

« Tu semble accorder une bien grande confiance à mes enfants. Sache que si tu veux ton frère dès à présent, il te faudra soit rester ici, soit accepter mon marché et repartir avec lui. Méfies-toi, car même si tu refuse, il y en a un autre qui vient d’accepter. Réfléchi bien. Avoir ton frère à tes cotés dès maintenant est il moins important pour toi que de détruire les elfes de Lumières dans plusieurs temps ? »

La voix se tut brutalement, restant mystérieuse sur les dernières paroles qu’elle venait de prononcer.

(bon, je suis un peu en panne d’inspiration là…)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fart'h Argawaen
Souverain du Royaume Maudit
avatar

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La Quête de l'Avarice   Dim 24 Juin - 23:47

Fart'h sentait ses poings se serrer, tout comme sa gorge. Cette situation, en étaud, pris au piège, ne lui plaisait guère. Tiraillé entre deux choix il ne savait que répondre, que faire.
La voix inconnue résonna de nouveau, parlant par énigme. Rester ici ? Ou ca, dans les ténèbres ? Prisonnier à jamais ?
Que devait-il faire... ? Céder à la tentation ou tenir la promesse qu'il s'était faite il y a longtemps ?
Apprendre quelques secondes de réfléxion, qui firent tomber un nouveau silence pesant, et qui sembla durer une éternité, Fart'h répondit toujours sur le même ton sec, et sa voix tremblotante.


"Je me fiche de vos enfants et ce que vous êtes entrain de leur raconter! J'ai un but précis, le plus important, éradiquer les elfes de lumière de cette planète! Mon frère ne pourra revenir que lorsque ceci sera fait! Je tien à éviter que ce genre de situation se reproduise et ne le ramenerai à moi que lorsque je serai sur qu'il sera en sécurité! L'Avarice DOIT être réveillé! VOUS M'ENTENDEZ ?? Alors fouttez-moi la paix, et laissez-nous faire notre travail! Je ne changerai pas d'avis!"

Le souverain était clair et net dans ses propos. Sa décision était prise. Il refuserait que Dagnir revienne à ses côtés maintenant. Une autre mission semblait plus importante.
Si Dagnir aurait pu parlé, il aurait tout de suite accepté. Rien ne compte plus que Fart'h avec lui, heureux à ses yeux, même si il devait revivre ce qu'il a vécu. Mais Fart'h n'était pas de cet avis...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanda
L'Envie
avatar

Nombre de messages : 49
Localisation : le chateau de l'obscurité
Date d'inscription : 11/09/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: La Quête de l'Avarice   Lun 25 Juin - 0:14

La colère, seul sentiment que Fart’h était en mesure de ressentir et de montrer, semblait enflammer tout son être. Une nouvelle fois il refusa l’offre qu’on lui proposa, faisant passé son désire de détruire la race des elfes de Lumière avant tout.
Le silence retomba pendant une bonne minute. La scène était si calme que l’on eut pu croire que la Mort régnait en ce lieu.
Puis, la voix reprit contacte avec Fart’h réanimant l’ambiance.

« Si tu ne veux point le réveiller de suite. Il faudra le lui dire toi-même. Prends ton temps, car ici il n’existe pas. »

La faible lumière qui baignait le corps inerte de Dagnir ce fit de plus en plus intense, comme si celle-ci réchauffait son être, le faisant sortir d’un long sommeil de glace. Dagnir ouvrait les yeux à présent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fart'h Argawaen
Souverain du Royaume Maudit
avatar

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La Quête de l'Avarice   Lun 25 Juin - 1:28

L'ambiance lourde retomba. Opressant encore plus Fart'h plongé dans les ténèbres, comme si l'Etre Suprême cherchait à le faire douter.
Ce dernier utilisa une dernière stratégie. Le mettre face à face avec Dagnir, entièrement libéré de toutes chaines. Fart'h devait avoué à son frère, ce qu'il venait de lui dire.
Fart'h ne répondit rien, et profita simplement de l'occasion.

Le souverain du Royaume Maudit n'était pas certain de tout ce qui était entrain de se produire. Rêve ? hallucination ? Poison ? Voyant son frère sous sa véritable forme devant lui, ouvrant les yeux et bougeant, Fart'h en oublia tout ce qui se trouvait autour de lui. La quête, le tombeau, la voix qui l'avait mit en colère... Il n'y a avait plus rien. Juste lui et Dagnir, seul, dans le noir.
Le frère du Roi se releva péniblement, s'étirant, comme s'il était resté trop longtemps endormi dans la même position, les muscles endoloris. Il regarda autour de lui, ne sachant trop où il se trouvait. Comme son frère il avait de longs cheveux couleur pétrole, bleu nuit aux multiples reflets. Ses yeux bleus clairs se confondaient presque avec son teint d'une pâleur morbide, ainsi que des lèvres roses pâles. Il portait la robe royale, tenue des princes, affirmant un peu plus le côté féminin de sa personnalité (un peu le même genre de robe que porte Fart'h sur son avatar).
Lorsqu'il appercut Fart'h, ses yeux restèrent immobiles, fixant chaque geste que faisait son frère pour avancer vers lui. Mais Fart'h semblait lent, marcher au ralentit. Sans retenir sa joie, Dagnir se mit à courir vers lui, tombant au sol à ses pieds, entourant ses jambes d'un geste de passion et embrassant ses genoux.


"Fart'h...Mon chère frère... Je ne sais pas si nous sommes dans un rêve, mais je bénnit celui qui nous à fait nous rencontrer."

Dagnir était le plus souvent en attitude de soumission face à son frère, Roi. Fart'h posa doucement une main sur ses cheveux, les lui caressa quelques instants avant de déscendre à sa hauteur, assis sur les genoux de son frère, les jambes écartées. Son visage froid, dur et masculin, s'opposait à celui de son frère, chaleureux, fin et féminin.
Il prit la tête du prince entre ses mains, et tout en laissant ses lèvres à quelques centimètres des siennes il lui murmura :


"Dagnir... C'est un bien piètre dilèmne qui nous réuni ce soir, j'en ai bien peur... Mais j'ai fait une promesse... Je t'en prie, laisse moi t'avoir avant qu'il ne soit trop tard.
- Oh...Fart'h... Tu sais que je suis à toi. Pourquoi me le demandes tu ? Cela fait tellement longtemps que je n'ai pas sentit tes mains sur mon corps...Qu'attends-tu... Fart'h..."

Les murmures devenaient inaudibles, jusqu'à ne plus exister, laissant au doux bruit d'un baiser passionné, faisant se rencontrer des lèvres trop longtemps restées éloignées. Ce baiser désiré semblait durer encore et encore. Au fil des secondes il se fit de plus en plus pressant, violent, et s'accompagna de nombreuses caresses.
Fart'h sentait dans son dos les mains frêles de son frère qui caressaient ses muscles, déscendant sur ses fesses et remontant. Dagnir pouvait sentir de même, mais lorsque les mains plus rudes de Fart'h arrivaient sur ses reins, elles remontaient légèrement, frôlaient ses hanches et venaient se blotir entre ses jambes, obligeant Dagnir à pousser de nombreux gémissement de plaisir et appelant son frère à lui en offrir plus.
D'un main, Fart'h poussa son amant sur le sol et de l'autre lui déchira le haut de sa robe, découvrant ainsi son torse pâle, parfait. Ses baisers déscendir lentement, embrassant par ci, caressant par là, créant de nombreux frissons par la pointe de sa langue aventureuse, pendant que ses mains relevaient lentement le reste des habits de son frère, sans oublier de caresser les parties les plus désireuses de ce plaisir brulant. Poussé de plus en plus par les gémissements et les cris de son frère qui ne cessaient plus, Fart'h descendit une dernière fois sa bouche pour offrir à Dagnir le plaisir dont il raffolait le plus, jusqu'à la limite de l'extase.
Lorsque le Roi, Fart'h ne su plus gérer ses propres envies, il se redressa, attira son frère à lui, le souleva et ne fit plus qu'un avec lui pendant quelques minutes. Les tentations avaient été si fortes que tout se passa très rapidement. Les ténèbres qui les entouraient rendaient leurs échos amoureux au sommet de leur valeur, exitant toujours un peu plus l'atmosphère. Tous les deux couverts des fruits de cet amour interdits, leurs respirations se calma, doucement, alors qu'ils restaient dans cette position.
Dagnir ne disait mot, appréciait cet instant, mais Fart'h savait à quel point la suite serait difficile. Il souleva délicatement son frère qui poussa un ultime murmur de plaisir, et l'allongea au sol. Fart'h en fit de même et s'installa en face de lui, une main sur la cuisse de Dagnir l'autre sous sa tête.
Ce fut Dagnir qui brisa le silence.


"pourquoi ne me souris-tu pas mon frère? C'est le seul moment où je peux avoir la joie de te découvrir ainsi...Qu'y a t-il ?
-Je suis désolé Dagnir... Cette fois ne sera pas encore la bonne... Comprend moi...Te rappelles-tu de la promesse que j'avais faite pour ton retour ?
-Celle ou tu me disais me vouloir tout entier dans un monde ou je serai en sécurité ?
-Oui celle-ci... Avant que tu n'arrives ici, on m'a proposé de te rendre ton apparence humaine...en échange...Je dois arréter la quête que je poursuit en ce moment.
-Alors mon frère! C'est une merveilleuse occasion! Nous serons ainsi de nouveau réuni ! Pourquoi es-tu si triste ? N'as tu pas accepté ?
-Non...en effet...Je n'ai pas accepté...
-Fart'h pourquoi...Alors que...
-Le monde n'est pas sur encore pour toi. Je ne veux pas que ces elfes blancs soient de nouveau la cause de nos malheurs!
-Pourtant ils le sont déjà mon chere et tendre frère. Regarde où nous en sommes...Sommes nous heureux ainsi ?
-Je le sais, Dagnir, crois-tu que je suis heureux de refuser ?
-Alors accepte ! Cela m'est égal de revivre encore une fois cette malédiction si en échange je peux rester encore comme ca avec toi ! Accepte! Pour moi!
-Je suis désolé Dagnir...Je ne peux pas...Un Roi se doit de respecter ses engagements...je purifierai cette terre pour toi...
-Mais je m'en fou que cette terre soit purifiée! C'est toi que je veux!
-Non Dagnir, moi je ne le supporterai pas.
-Fart'h..."

La discussion s'était arrétée ainsi. L'amour que portait Dagnir à son frère était pur et sincère. Mais celui de Fart'h, semblait avec les années s'être entaché des griefs qu'il nourrissait jour et nuit contre les elfes de Lumière.
Alors que ses mains caressaient de nouveaux les cheveux de Dagnir, Fart'h laissa couler une larme sur l'une de ses joues et profita de ces dernières secondes avec lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orgar
L'Orgueil
avatar

Nombre de messages : 65
Localisation : Le château de l'obscurité
Date d'inscription : 14/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 25

MessageSujet: Re: La Quête de l'Avarice   Lun 25 Juin - 1:55

Dagnir fut libéré de son sommeil. Il partagea avec son frère, Fart’h, des retrouvailles plus que passionnées, oubliant un instant qu’ils n’étaient pas seuls. Chacun offrit à l’autre des années de caresses et de baisers, comblant un peu le manque qui s’était installé en eux. L’ambiance était au rêve, mais celui-ci prit fin lorsque le souverain du Royaume Maudit avoua à son frère qu’il n’avait point accepter le marché. Malgré les protestations, Fart’h resta ferme, même si cela lui en coûta. Ils profitèrent des derniers instants qui leur étaient accordés, lorsque la voix se fit entendre de nouveau.

« Il est fort regrettable que vous refusiez mon offre Fart’h. Mais il est peut-être temps que vous repreniez une apparence plus convenable. A moins que vous ne désiriez passer un peu plus de « temps » ici ? »

La voix attendit la réponse du souverain, laissant les deux frères dans les bras l’un de l’autre, lorsqu’un événement pour le moins surprenant vint troubler la scène. Fart’h pouvait entendre un rire lointain, presque inaudible, mais qui semblait se rapprocher de lui. Ce rire avait une impression familière, et bientôt, il pouvait reconnaître qu’il appartenait à Wanda.
La scène commença à se troubler. La voix, qui était jusque là si calme, commença à s’emporter.

« Mais qu’est ce que ça veut dire ? Je vous avez dit de l’envoûter !
- on a essayer chef ! mais c’est l’Envie ! on pouvait pas ! »

La scène disparaissait peu à peu, et Fart’h retrouva peu à peu le décor des profondeurs de l’Océan. Wanda à coté de lui hurlait de rire, montrant de son doigt le souverain nu, qui se trouvait enlacé avec Orgar, tout autant dévêtu.

« J’en reviens pas ! C’est trop ! J’en peux plus ! »

Autour de la sphère l’eau avait prit une couleur bleu clair, légèrement violette.
Orgar fit un geste de recul afin de se dégager rapidement des bras du souverain. Lui-même avait subi cette attaque d’illusion. On lui avait promit de ramener Aleksandra, son ancienne compagne, à la vie s’il acceptait d’abandonner la quête. Il avait refusé, et on lui avait alors proposé de rester un peu de temps en sa compagnie.
Lorsqu’il réalisa que tous les baisers et caresses qu’il avait cru offrire à sa bien-aimée avaient été, en réalité, destiné à Fart’h, un immense sentiment de colère envahit son être. Son visage rougit, ses poings se fermèrent. A coté de lui, l’Envie ne cessait de rire. D’un geste de fureur, il la gifla violemment.

« Cesse de rire espèce de sotte ! Tu uses de l’air pour rien ! »

Wanda resta sous le choc un instant, et emprunta à son tour la voie de la colère, bien décidée à rendre à son frère le geste odieux qu’il avait oser faire.

« Et moi je te signal que t’es toujours à poil pauvre c** ! »

Orgar ne prêta aucune attention aux paroles de sa sœur, ni même à ses vêtements déposés sur le sol de la sphère. Bien trop emporté par ses sentiments, il ne pensait qu’à une chose, se défouler sur Wanda.
Autour d’eux, l’eau colorée changea peu à peu de forme pour une apparence humanoïde.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fart'h Argawaen
Souverain du Royaume Maudit
avatar

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La Quête de l'Avarice   Ven 29 Juin - 18:31

Comme il l'avait redouté, les dernières secondes passées en compagnie de son frère furent bien trop courte. La voix refit surface de nouveau, tentant encore une fois de le convaincre de rester ici, et de ne pas terminer sa quête.
Fart'h resta ferme sur sa décision et se redressa gardant toujours sa main sur la cuisse don frère qui s'appuya sur ses coudes, étonné d'entre cet inconnu.


"Non. Ma décision est prise, je ne reviendrai pas dessus. "

Fart'h attendit la suite patiemment, ce demandant comment allait-il retourner auprès des deux allégories. Mais rien ne se passa. Seul rire connu, trop connu, perça le long silence. Le souverain reconnu Wanda, et de nombreuses questions se bousculèrent dans sa tête. Après ce rire, la voix parla d'envoûtement, et d'autres voix répondirent, apparement, l'Envie n'avait pas subit le même sort que lui.
Il avait eut raison depuis le début, c'était un piège. Une illusion. Son regard se porta immédiatement vers son frère pour vérifier que c'était bien lui, qu'il était toujours là. Mais la scène devenait de plus en plus floue. Il essaya d'attraper Dagnir une dernière fois mais la silhouette de la personne qu'il avait cru être son frère, changea, pour celle d'Orgar, nu, devant lui.
Fart'h resta impassible quelques secondes, le temps de réaliser ce qu'il venait de se produire alors qu'Orgar s'était reculé précipitamment.
Se rendant compte que tout ce qui venait de se passer n'avait été en réalité qu'avec l'Orgueil, Fart'h se mit à hurler de colère dans le coin de sa bulle, frappant dans tout les sens, ne faisant ni attention a l'espace qu'il avait ni à l'air qu'il gaspillait.


"MONTREZ-VOUS! QUI A OSE UTILISER UN TEL STRATAGEME!!! MONTREZ-VOUS!!!!"

Fart'h avait cessé de gesticuler, se rendant à l'évidence que ca ne servirait à rien et s'était revétu. Il pretta nullement attention à Wanda et Orgar, trop en colère pour leur adresser la paroles.
Ses mots semblaient avoir fait effet, autour d'eux, tout se mit à changer. L'eau, le paysage, et la forme de l'endroit ou ils se trouvaient jusqu'à devenir humanoïde.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanda
L'Envie
avatar

Nombre de messages : 49
Localisation : le chateau de l'obscurité
Date d'inscription : 11/09/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: La Quête de l'Avarice   Ven 29 Juin - 21:38

Alors qu’elle avait cru apercevoir un rocher à l’aspect pour le moins singulier, Wanda, tout comme Fart’h et Orgar, fut submergée par une intense lumière, qui fut suivit par les ténèbres. Une voix, qui prétendait être l’Être Suprême s’adressa à elle, lui proposant mainte et mainte chose à condition qu’elle accepta de renoncer à la quête. Mais Wanda ne pouvait être comblée. Elle était la représentante même de l’Envie et toujours elle il lui fallait plus. Le sort d’illusion jeté sur elle prit donc rapidement fin et elle retrouva l’espace de la sphère. Elle mit quelques instants à retrouver son esprit, et s’aperçut que ses deux compagnons s’étaient retrouvés piégés du même sort. Elle allaient les réveiller à sa façon, quelques cris et coups bien placés auraient suffit, mais lorsqu’elle les vit se déshabillés et commencé à s’embrasser, l’amusement que lui procurait cette scène était tel qu’elle ne pouvait intervenir. Elle les laissa donc agir, tout en commençant à rire. Elle profita même de l’occasion pour apprécier la beauté de leur corps nu.
Elle avait eut un faible au début pour Orgar, mais point par ce qu’elle se sentait attiré par lui. L’idée de le voler à Una avait bien plus de charme à ses yeux. Elle comprenait alors pourquoi la Luxure de s’était jamais lassé de leurs étreintes. L’Orgueil se trouvait d’ôter d’un physique plein d’allure et de charme et était bien bâtit en tout point. Elle en vint presque à regretter de s’être attiré sa haine et d’avoir lâché l’affaire si vite. Son regard se porta ensuite sur Fart’h. Sa beauté d’elfe noir regorgeait de charme. Son allure svelte mettait parfaitement en valeur sa virilité. Une nouvelle fois elle envia la Luxure qui avait eut le droit à ses faveurs, alors qu’elle avait échoué.
Néanmoins, le côté burlesque de la scène revint rapidement à son esprit, et elle s’amusa de les voir s’enlacer avec tant de passion. Son rire gagna en puissance, à un point tel que les deux hommes se trouvèrent libérés du sort d’illusion.
Orgar ne perdit pas un instant pour s’énerver contre sa sœur, allant même jusqu’à la frapper. Celle-ci ne supporta pas l’offense qui lui ait été faite, et se rua sur son frère pour lui rendre la pareil avec les intérêts.
Lorsque les cris de Fart’h eurent pris effet et que les créatures responsables de leurs envoûtements apparurent, Orgar et Wanda furent contraints de laisser de coté leur querelle. L’Orgueil se rhabilla, et l’Envie observa se qui se passait autour d’eux. Les créatures possédaient l’apparence d’un corps humanoïdes, mais ni leurs yeux, leur bouche, ou leur nez n’apparaissaient. Des armes apparurent dans les mains de la plus part d’entre eux, alors que celui qui devaient être leur chef, se contenta de diriger ses bras dans la direction de la sphère. Celle-ci commençait à s’ouvrire et bientôt leur air s’échapperait.
Mais déjà ils avaient les frais des sorts d’illusions, donc les trois compagnons pouvaient se douter que tout ceci n’était qu’une hallucination de plus. De plus, Orgar était tellement assuré de la puissance de ses pouvoirs que pas instant il ne pensait que d’autres pouvaient le mettre en déroute.

« Ils ne perdent rien pour attendre. La mort serait bien trop douce pour eux. »

Sa voix était calme, mais la colère régnait en lui. Il avança les bras dans leur direction, prêt à leur jeter un sort d’ultime souffrance, plongeant leur esprit dans le désespoir des ténèbres pour l’éternité.

(Si tu veux te venger aussi, il doit bien en rester cinq ou six qui ne vont pas être touché par le sort d’Orgar !)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fart'h Argawaen
Souverain du Royaume Maudit
avatar

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La Quête de l'Avarice   Mer 18 Juil - 17:19

Fart'h s'était vite rhabillé, alors que Wanda et Orgar étaient entrain de se quereller. Il n'y porta guère plus d'attention, et s'attaqua directement à leurs agresseurs.
Alors qu'il leur ordonnait de se montrer, de nombreuses formes armées apparurent autour d'eux, les menacant d'ouvrir leur sphère. Le souverain elfique se demanda quelques secondes si ils n'étaient pas visibles d'une autre hallucination.
Il laissa cette idée de côté lorsque Orgar commenca à attaquer, et que les inconnus tombèrent un à un sous le couroux de l'Orgueil.
Voyant qu'il prenait plaisir à se venger, Fart'h décida d'en faire de même.
Usant de ses dons de contrôle psychiques, il les fit se tirer dessus les uns les autres, laissant s'entretuer ceux qu'Orgar avait épargné sans le faire exprés.
Une fois qu'il ne restait plus rien, Fart'h resta concentré, attendant la suite.


"Que va t-il nous arriver maintenant... ?"

[HJ : dsl c'est un peu court, mais je ne vois pas quoi dire d'autre...]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orgar
L'Orgueil
avatar

Nombre de messages : 65
Localisation : Le château de l'obscurité
Date d'inscription : 14/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 25

MessageSujet: Re: La Quête de l'Avarice   Mer 18 Juil - 17:52

(C’est pas bien grave..)

Fart’h, accompagné de l’Orgueil, laissèrent exploser leur colère et la rancune qu’ils avaient accumulées contre leur ennemi. Ce mauvais tour allait certainement laissé bien de mauvais souvenir dans l’esprit d’Orgar, et espéra que ce sacrifice serait dûment récompensé par la suite.
Une fois que la grande majorité de leurs ennemis eurent rendu leur dernier souffle, Orgar en choisit un, afin de le torturer. Il espérait que la créature ne puisse supporter ses attaques mentales ténébreuses, et qu’elle accepte de leur livrer le lieu où se trouvait l’Avarice, en échange de quoi, il était prêt à mettre définitivement fin à la vie de celle-ci. Mais le courroux de l’Orgueil était si violent, qu’il tua son prisonnier bien avant qu’il n’ait eu le temps de dire quoi que soit, s’il en avait eu l’intention.
D’un regard dédaigneux, il se mit à soupirer.

« J’ai bien fait de l’éliminer. Des créatures aussi misérables ne devraient point exister. »

Fart’h commença à demander à haute voix ce qu’il allait encore leur arriver. L’Orgueil jeta un vague regard méprisant dans sa direction.

« Nous allons trouver l’Avarice. Pourquoi ? Tu en doute ? »

Pour Orgar, il n’y en avait aucun. Après avoir subi une telle injure, il était déterminer à retrouver son frère par tous les moyens existant. Ce qui permettrait de rétablir son orgueil, et montrer à « son père » que ce n’était point les mauvaises caricatures de gardes qu’IL avait placé sur leur chemin qui les empêcheraient d’avancer.

A main s’avança, et la sphère commença à se déplacer.

« Pas un mot à qui que ce soit de ce qui s’est passé. Compris ! »

Il était bien trop énervé pour constater que la sphère avait grandement diminuée depuis qu’ils avaient été victimes de leurs hallucinations. Le temps avait passé, et la correction qu’ils avaient infligée à leur ennemi avait puisé une bonne partit de leur air. Il ne leur restait pas plus d’une heure, quarante minutes au plus s’ils comptaient le voyage de retour.

Wanda, elle, était bien décidé à ne pas répondre à son frère. Ce qu’elle avait vu, la comblait de joie, et trépignait à l’avance de raconter cela à la Luxure. Cette quête commençait à avoir une allure de vacances à ses yeux.

Ils continuèrent d’avancer sans que rien dans les alentours ne puisse guider leur chemin. Lorsque, au bout d’une petite dizaine de minutes, ils perçurent d’étranges formes devant eux, au loin. Orgar avança dans cette direction. Aucune hostilité n’était présente. Une fois plus près, ils purent percevoir une faille, de laquelle s’échappaient des millier de bulles, de la taille d’un ballon, et de couleur différente. La faille s’étendait sur plus d’une centaine de mètres.
Wanda regarda la scène d’un œil surpris.

« C’est quoi tout ce bordel ?
- ça ne se voit pas ?
- Ben non !
- Il s’agit de bulles d’Airos. Je n’ais pas le temps de raconter la légende. Tout ce qu’il faut savoir dessus, c’est que certaines contiennent de l’air, et les autres, du poison.
- Et comment on fait pour les reconnaître ?
- On ne peut pas. Airos introduit un colorant à l’intérieur, pour que l’on ne puisse les différencier.
- Génial ! Bon, on s’casse maintenant ?
- Non. Je pense que Griddvid est quelque part par là.
- J’vois pas pourquoi.
- Il a besoin d’air. Et c’est le meilleur endroit pour en trouver. »

Sans plus attendre, il fit avancer la sphère vers le rideau de bulle. Wanda n’apprécia plus du tout cette quête.

« Non mais attends ! Faudrait peut-être un plan ou je ne sais quoi avant de s’aventurer dans ce bordel !
- Tu as une idée ?
- Euh.. non. Mais peut-être que Fart’h en a une ? »

Les regards du frère et de la sœur se dirigèrent sur le souverain du Royaume Maudit, attendant que celui-ci propose quelque chose.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fart'h Argawaen
Souverain du Royaume Maudit
avatar

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La Quête de l'Avarice   Jeu 30 Aoû - 16:14

orgar avait choisi de capturer une des bestioles qui les avaient attaqué afin de la torturer pour lui soutirer le lieu où était enfermé son frère.
Mais, cette créature mourrut bien avant avoir fourni ces informations.
Fart'h soupira, voyant leur seul possible espoir rapide faire avancer leur quête lui filer entre les doigts de cette manière, tout ca parce qu'Orgar n'avait pas réussi à se contrôler, et cherchait en plus des excuses bidons pour se justifier.

Il lui répondit par la suite qu'ils allaient bien évidemment trouver l'Avarice sans l'aide de cette misérable créature. Le Souverain Maudit ne répondit rien. Il espérait bien que cette quête allait toucher à son but, surtout après l'injure qu'on lui avait fait. Mais ce n'était pas vraiment cela qu'il avait demandé, et c'était plus une question de rhétorique qu'autre chose.

L'Orgueil commenca alors à faire avancer de nouveau leur sphère, qui avait grandement diminué. Tout en avançant, il leur interdit de raconter ce qu'il venait de se passer.
Fart'h était bien conscient de la situation. Ce n'est pas lui qui allait révéler un traitre mot de ce qu'il venait de se produire même si ce fut un piège.
Mais, il avait un doute sur Wanda et sa volonté à tenir ce genre d'information dans ses mains. Cela allait certainement leur poser problème...

Sans rien dire durant un bon moment, Fart'h se contentait de regarder le noir abyssal qui les entourait. Soudain, au loin se dessinèrent des formes étranges. Au fur et à mesure qu'ils approchèrent, ils purent deviner des silhouettes sphèriques. C'étaient des bulles, des milliers de bulles qui s'étendaient sur des dizaines de mètres sortant d'une faille présente dans le sol.

Les deux allégories commencèrent à discuter sur l'origine et la capacité de ces bulles. D'après Orgar son frère ne devrait pas être loin. Fart'h était d'accord avec lui, cela serait logique en effet. il fit simplement un signe de la tête alors qu'ils continuaient de discuter.
L'Orgueil mena ensuite directement la sphère au milieu des bulles multicolores sous les reproches de Wanda qui aurait préféré avoir un plan.
Voyant qu'aucun des deux n'en avait, ils se tournèrent vers Fart'h dans l'espoir que celui -ci en ai un.
Il resta les yeux fixés sur la faille et parla lentement.


"Que voulez-vous que je vous dise ? Nous venons d'arriver je n'ai pas plus d'idées que vous. Et avec l'air qu'il nous reste nous n'avons pas vraiment le temps de réfléchir. De toute façon tant que l'air des bulles ne vient pas se mélanger au notre nous n'avons rien à craindre... non?"

Il ne restait plus qu'à savoir si Orgar pouvait éviter que cela se produise.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orgar
L'Orgueil
avatar

Nombre de messages : 65
Localisation : Le château de l'obscurité
Date d'inscription : 14/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 25

MessageSujet: Re: La Quête de l'Avarice   Lun 24 Sep - 18:04

Wanda pria intérieurement pour qu’une idée jaillisse de la tête du souverain du royaume Maudit. Elle se trouvait même disposée à renoncer de faire partager ce qu’elle avait vu entre Orgar et Fart’h si ce dernier lui annonçait qu’il avait un plan. Mais la situation sans laquelle ils se trouvaient était trop fraîche pour qu’une quelconque idée ait eut le temps de mûrire dans son esprit, et du temps, ils n’en possédaient point. Tout ce qu’il espérait c’est qu’aucune sphère ne vienne se mélanger à la leur.
Wanda se pencha légèrement en avant, d’un air peu convaincu.

« ça paraît presque probable, mais à mon avis, y’a un mauvais coup là-dessous et on va s’en prendre plein la gueule ! »

Orgar, qui était resté imperturbable, vu de l’extérieur, jusqu’à présent ne prit point part à la conversation. Son regard était dirigé vers la faille, où s’échappaient des centaines de millier de bulles de couleur. Elles ne semblaient pas se déplacer trop rapidement, et la possibilité de pouvoir les éviter n’était pas improbable. Mais tout ceci aurait été trop simple. Il savait que sa sœur avait raison en prétendant, à sa manière, qu’ils ne ressortirant pas indemnes de cette épreuve. Mais ils n’avaient guère le choix. Tous avaient leur raison pour terminer cette quête et ils devaient impérativement la mener à bien. Toutefois, l’Orgueil ignorait les raison pour lesquelles Wanda tenait tant au bon aboutissement de leur mission. Son regard méfiant se tourna vers sa sœur, tout en se demandant si celle-ci ne manigançait pas quelque chose contre lui. Il n’avait guère le temps de se préoccuper de ces questions d’ordre mineur, alors que l’air venait à manquer et que leur objectif allait bientôt être atteint, du moins, l’espérait-il.
La sphère avança.
Devant eux s’étendait une immense faille, de laquelle s’échappait des centaines de milliers de bulles colorées. L’espace entre chacune d’elle n’était guère important. Orgar pensa sur l’instant qu’il n’ y avait pas que des cotés négatif à la taille restreinte de leur sphère. Bien sur, cela le contraignait à la présence rapprochée de Fart’h et de l’Envie, et impliquait leur futur manque d’air, mais d’un autre coté, la sphère était rendue suffisamment modeste pour passer entre les bulles.
Il observa pendant quelques secondes la trajectoire de chacune, afin de trouver la passage le plus sur. Certaines, des bulles, suivaient avec exactitude le chemin tracé par les précédentes. Mais les autres semblaient remonter de manière aléatoire.
Wanda, aux cotés de son frère sembla perdre patience.

« Et ton cul, tu l’bouge ?
-la ferme sal déchet ! »

A peine cette réplique s’échappa t’elle de la bouche d’Orgar, que Wanda décida d’entamer une longue et très coûteuse en air, dispute. Estimant qu’ils n’avaient pas de temps à perdre l’Orgueil tenta de calmer sa sœur, à sa manière.

« La ferme ! Si tu continue à geindre inutilement je t’expulse de la sphère. »

Trop heureuse d’entendre cette réplique, Wanda se mit à sourire.

« Tu n’oseraies pas, tu aurais trop peur des conséquences n’est ce pas ? »

L’Envie semblait jubiler. Son frère ne lui répondit rien. Elle enfin eut le dernier mot.
Orgar, quelque peu blessé dans sa fierté, entreprit toutefois de déplacer la sphère. Ils avancèrent avec douceur et précaution, évitant de justesse la plus part des sphères, jusqu’à se positionner au-dessus de l’espace qu’Orgar avait repéré. Il offrait suffisamment de place pour la sphère, et pour pouvoir éviter la plus part des bulles, même s’il savait qu’il allait être impossible de faire un sans faute. Dans sa grande fierté, Orgar estima toutefois qu’il était seul à être capable de réaliser une telle action.

(je metterais la suite plus tard, désolée, en ce moment je n'ais plus une minutte!)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fart'h Argawaen
Souverain du Royaume Maudit
avatar

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La Quête de l'Avarice   Ven 21 Déc - 12:52

Aucun des trois "aventuriers" ne semblaient avoir trouver un plan pour réussir à pénétrer dans cette faille sans y laisser des plumes. Wanda était persuadée que même si ils arrivaient à franchir cette barrière de bulles, quelque chose de pire allait leur tomber dessus une fois dans la faille.

Cela aurait été bien sûr trop beau qu'elle eut tort. Vu ce qu'il venait de se produire, il devait certainement y avoir d'autres pièges bien dosés pour leur malheur.

Orgar impérturbable avait apparemment décidé de franchir cette ligne de défence en se faufillant un chemin entre les bulles. Mais comme à son habitude Wanda vint mettre son grain de sable et entamma une nouvelle dispute avec son frère. Fart'h décida de ne pas si mettre pouréviter de ne consommer encore plus d'air que ce qui aurait du. Mais ce n'est pas sans un soupçon de satisfaction qu'il entendit Wanda avoir le dernier mot pour une fois.

Blessé dans sonn orgueil, Orgar ne dit mot et sembla se concentrer sur la trajectoire qu'il allait suivre pour pénétrer dans la faille, maintenant qu'ils en étaient tout proche.

Leur dispute avait considérablement réduit la sphère, et pendant une seconde, Fart'h se demanda comment ils allaient bien pouvoir faire pour le retour. D'autant plus qu'ils risquaient d'avoir une personne en plus.
Mais pour le moment, il se concentra de nouveau sur le chemin que prennait leur sphère. La faille approchait doucement, ils étaient presque arrivés et ne souhaitant guère derranger Orgar dans sa concentration, Fart'h se contentait de scruter l'horizon au cas où une bulle surgirait de nulle part.

L'étroitesse de la bulle, et le contact rapproché avec l'Envie et l'Orgueil commencaient à devenir opressant. Il ne souhaitait qu'une chose, que cette barrière soit vite franchit et qu'ils en finissent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanda
L'Envie
avatar

Nombre de messages : 49
Localisation : le chateau de l'obscurité
Date d'inscription : 11/09/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: La Quête de l'Avarice   Sam 29 Mar - 20:17

La sphère contenant les trois aventuriers flottait au-dessus de la faille. Une multitudes de petites sphères de couleurs différentes remontaient dans leur direction. Lorsque l’une d’elle s’approchait suffisamment d’eux, ils pouvaient s’apercevoir que ce n’était point « la coquille » qui était colorée mais que celle-ci contenait une étrange fumée teintée d’une couleur bien précise.

L’Orgueil commença à abaisser leur moyen de transport lentement , prenant le plus de précaution possible. Il ignorait les effets qu’entraîneraient une collision avec l’une d’elles. Sa gorge se serra, et une perle de sueur coula de son front.
Wanda l’observa tout en souriant. L’heure n’était pas à la plaisanterie, mais jamais elle n’aurait manqué une telle occasion. De son sourire malsain et moqueur s’échappa sa voix teintée d’ironie.

« Mon cher frère, serais-tu entrain de pleurer ? qu’est-ce qu’il y a ? T’as peur ? »

Voyant que L’Orgueil l’ignorait, elle approcha son visage du sien, tout en collant sa bouche contre son oreille.

« Bouh ! »

Orgar, une nouvelle fois ne fit aucun geste, malgré l’énervement que suscitait le comportement puéril de sa sœur, sans compter le fait du dégoût qu’entraînait le souffle de sa sœur dans oreille.
Une moue boudeuse s’inscrivit sur le visage de Wanda. Elle s’apprêtait à commettre de nouveau une petite action aux conséquences horripilantes, lorsque son frère déclara à haute voix :

« Fart’h, l’idée même de vous demander un service me répugne, si vous aviez l’intention de frapper ma sœur afin de la calmer je n’y verrais aucun inconvénient. »

Wanda sauta sur l’occasion, et se mit à imiter son frère d’une voix chouineuse, tout en ajoutant :

« Oh ! Le pauvre bébé, il appelle son copain à l’aide…. Ouin Ouin ! Ma sœur elle est méchante avec moi ! »

Alors que Wanda provoquait de nouveau la fureur de son frère, la sphère continua de descendre dans les profondeurs de la faille.
Sans aucune raison apparente, les petites sphères de couleur qui les entouraient se mirent à « agir » de manière étrange. Au lieu de remonter paisiblement vers la surface, elle avançaient, plus rapidement, et dans tous les sens. Les éviter devenait plus difficile, jusqu’à atteindre l’impossible. Et ce qui devait arriver arriva ? L’une d’elle, de couleur bleue, entra dans leur sphère alors que L’Envie continuait d’importuner son frère.

« Le pauvre chou à son petit Fart’h ! s’il continu il va finir par pleurer sur son épaule.. Apparemment votre séance de câlins ne vous a pas suffit tout à l’heure.. Ha Ha HA ! »

L’Orgueil tourna son visage vers sa sœur, mais au lieu d’y lire la colère, elle y vit l’étonnement et l’incompréhension.

« Ben quoi ? Qu’est-ce t’as à me regarder comme ça ? »

Orgar resta stoïque lors de quelques secondes, oubliant même de surveiller les autres sphères. Il ouvrit la bouche, et ce qui en sortit était incompréhensible.

« Bouchon crabe la porte de l’évier écrasée devant l’éléphant. »

Wanda ouvrit lentement la bouche tout en baissant légèrement son visage. Elle venait de comprendre. Le gaz de la petite sphère avait libéré un poison qui agissait sur eux et les rendaient aphasiques. Dorénavant la communication entre eux était rompue. Quoi qu’ils disent cela ne voudrait rien dire pour les autres.
Une grimace inquiétante orna le visage de la jeune femme. Est-ce que cette situation allait devenir permanente ? Est-ce que le remède se trouvait quelque part dans l’une des autres sphères ? Et comment communiquer afin de trouver une solution alors que tous les mots qu’ils exprimaient ne voulaient rien dire ensemble ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Quête de l'Avarice   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Quête de l'Avarice
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'avarice est un vilain défaut [PV : Happy]
» Les 7 facettes de L'oracle
» Royaume d'avarice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Asgampth :: Autres lieux :: L’Océan-
Sauter vers: