Jeux de rôle qui mêle le médiéval fantastique, le futurisme et le mythologique, sur forum. Venez créer et faire vivre votre personnage !
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Marchand d'organes

Aller en bas 
AuteurMessage
Ævendur

avatar

Nombre de messages : 83
Localisation : Sur l'île aux Pirates
Date d'inscription : 16/09/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Le Marchand d'organes   Ven 19 Sep - 20:30

C'était une journée fructueuse qui touchait à sa fin. Un dernier client venait de faire un gros achat, et la caisse se remplissait comme dans les meilleurs jours. Cependant, Ævendur n'était pas ravi. Il supportait de moins en moins son boulot, ses clients, son voisin. En fait c'était probablement l'ambiance de ce lieu qui l'insupportait le plus, ce lieu qui avait vu mourir sa propre sœur.
Après avoir fermé la porte de la boutique avec la grosse clé en fer, déjà bien rouillée, qui lui servait depuis qu'il était ici, il se dirigea vers le fond de la bâtisse, en direction de son petit tas de boue à l'air libre, qu'il appelait son jardin. Il passa devant sa table de travail sur lequel gisait, complètement ouvert, le receleur qui jadis possédait un commerce en face de chez lui. Au début, il ressentait à la fois du dégoût, une certaine gêne, et un plaisir malsain et cruel en voyant tous ces organes exposés à l'air libre . Mais maintenant ça l'indifférait complètement, il était blasé. Il passa également devant un bocal rempli d'un liquide verdâtre, à l'intérieur duquel macérait la tête de l'Orque Yiark, son ancien maître, qu'il avait sauvagement massacré par vengeance. Tous ses organes avaient été vendus à très petit prix, histoire de l'humilier encore au-delà de la mort. Mais la tête, c'était un trophée dont il ne pouvait se séparer.
Une fois dans son jardin, il se mit à genoux devant le rocher couvert de mousse, sous lequel reposait le corps de sa sœur Laarn'i.

<< Ma pauvre Laarn'i, si tu savais. Ça fait maintenant quatre vingt cinq années que tu n'es plus là, et il ne s'est pas passé une journée sans que je regrette ma négligence. Je voulais vraiment te protéger, je te le jure, malheureusement je n'ai pas été capable de te préserver plus de deux ans. Et je ne cesse de regretter de t'avoir laissée mourir dans cet endroit écœurant. Il aurait sans doute mieux valut pour toi que tu meurs dignement à Sar Nar avec le reste de notre clan. Je ne dois plus rester ici à moisir comme toutes ces pourritures qui déambulent dans les ruelles, je dois venger notre sang, faire briller notre nom dans le firmament, c'est pourquoi je suis venu te dire adieu ma Laarn'i, je quitte cet endroit pour de bon. Protèges-moi je t'en prie, afin qu'un jour je puisse ramener ta dépouille sur nos terres. >>

Il resta encore quelques minutes en recueillement, puis il retourna à l'intérieur. Il enfila son armure légère, pris son épée à la lame très légèrement recourbée, sa mandore (qui pourrait être une source de revenue), et une bourse contenant la recette de la semaine. Il dut se résigner à laisser la tête de l'Orque sur place. Il prit ensuite sa clef, sorti de la boutique qu'il referma derrière lui, et se dirigea vers les quais, à l'affut d'un bateau dans lequel il pourrait s'embarquer en douce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: Le Marchand d'organes   Ven 19 Sep - 22:28

Cette fin de journée apportait, comme d’ordinaire, au port des Terres Obscures une atmosphère sinistre et ténébreuse. La brume semblait vouloir acquérir davantage de territoire, et s’accaparait le quai d’amarrage. Seules quelques lumières faibles offraient un semblant de visibilité. L’odeur pestilentielle des pêches du jour et des organes fraîchement parvenus d’autres îles alentour torturait tout être possédant un nez. Et bien que l’on n’eut pu voir où l’on mettait les pieds, les voix rauques des marins, et de leurs clients potentiels, confirmaient la présence d’un véritable rassemblement.

Ævendur avait décidé de laisser derrière lui son domicile et travail, et cherchait à quitter le continent. Mais c’était sans compter l’ombre qui le guettait depuis qu’il quitter sa boutique. Avant que l’occasion de trouver un quelconque navire ne lui soit offerte, elle manifesta sa présence.

« Vous nous quitter déjà ? Voilà qui est bien regrettable. Je veux dire, pour vous. »

La personne se tenant devant avait manifestement prit grand soin qu’on ne puisse deviner son identité. Une longue cape noire recouvrait entièrement son corps et son visage. Seules ses lèvres étaient apparentes. Bien que celles-ci ne portaient aucune trace de maquillage, il était aisé de constater qu’elles appartenaient à une femme. La voix, aussi, était un indice de taille, et ne laissait aucun doute.

« Je souhaiterais que vous reconsidériez votre décision de partir. Une personne hautement placer aimerait pouvoir s’entretenir avec vous, et vous offrir la possibilité de changer votre vie…… en mieux, cela va de soit naturellement. »

Bien que tout fût énoncé de manière calme, une certaine froideur se faisait ressentir dans son discours. La femme attendait patiemment la réponse du jeune elfe noir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Ævendur

avatar

Nombre de messages : 83
Localisation : Sur l'île aux Pirates
Date d'inscription : 16/09/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Le Marchand d'organes   Sam 20 Sep - 11:00

Ævendur avait eu un mouvement de recul quand la personne lui avait adressé la parole. Il ne l'avait absolument pas vu venir et l'effet de surprise, qu'il soit volontaire ou non, fut très réussi.
Il s'agissait apparemment d'une femme, mais difficile d'en dire plus. Pourtant, il était important pour Ævendur d'essayer d'en savoir plus, car peut-être lui tendait-on un piège. La froideur qui émanait de son interlocutrice, ainsi que l'assurance qu'elle affichait dans un lieu aussi sordide, lui fit penser à une vampire. Il n'aimait pas les vampires. Mais à vrai dire, il n'aimait pas la plupart des espèces, et même la plupart des Elfes Noirs. Cependant, un doute s'insinua en lui, et si c'était une succube? Moar'h, son père, en avait jadis été victime, et il craignait qu'elles n'aient maintenant décidé de s'en prendre à lui. Méfiant, il évalua le temps qu'il lui faudrait pour dégainer "au cas où", mais il avait conscience que la mandore sur son dos risquait de diminuer fortement sa dextérité. Il essaya donc d'en savoir un peu plus avant de prendre une décision. Changer sa vie en mieux, c'était bien gentil, mais quoiqu'il arrive, elle pouvait difficilement être pire que maintenant.

<< Ai-je au moins le droit de savoir qui souhaite s'entretenir avec moi ? >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: Le Marchand d'organes   Sam 20 Sep - 11:40

Devant l'hésitation de son interlocuteur, les lèvres de la jeune femme se mirent à se baisser. Visiblement, elle semblait déçue de la méfiance dont il faisait preuve à son égart. On lui avait assuré que ce petit service à rendre était d'une grande facilité. Et bien que le fait d'accompagner une personne quelque part ne demandait que très peu d'effort, elle se emandait si cela allait se montrer aussi aisé qu'on le lui avait promit.
Sa grimace disparue, et fit place à un vague sourire. Elle venait de se rendre compte que les années qu'elle avait passées ici l'avaient bien transformée. Il était naturel de poser quelques questions lorsqu'on n'est sous les ordres de personne.

"Je ne puis vous dévoiler son identité ici..... mais je peux bien vous offrir un petit indice."

Son visage se tourna, jusqu'à ce qu'on regard indique clairement la route du Chateau de l'Obscurité.

"Est-ce que cela vous suffit?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Ævendur

avatar

Nombre de messages : 83
Localisation : Sur l'île aux Pirates
Date d'inscription : 16/09/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Le Marchand d'organes   Sam 20 Sep - 13:18

Lorsque son interlocutrice lui indiqua du regard la direction de l'ouest, un rictus de satisfaction se dessina sur le visage de l'Elfe Noir. Le Château de l'Obscurité. Peut-être Orgar daignait-il enfin apporter son soutien à la famille qui lui était fidèle depuis si longtemps? Il pourrait peut-être enfin se dresser contre le souverain Argawaen, venger le massacre de sa famille.
Bien sûr, ce simple hochement de la tête n'avait pas suffit à exclure de son esprit l'hypothèse qu'il s'agissait peut-être d'un piège. Mais au moins maintenant, il pouvait plus facilement contrôler la situation. En effet, on lui avait indiqué la direction du Château, le moindre détour pourrait donc être considéré comme un piège.

<< C'est d'accord, je vous suivrais. Mais assurez-vous de toujours garder le même cap, votre maître n'apprécierait peut-être pas que je change d'avis... >>

Quand il prononçait ces mots, une légère brise avait soulevé sa longue chevelure, dégageant parfaitement son visage, et du même coup ses yeux sombres, qui même devant une proposition amicale, gardait la même lueur mauvaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: Le Marchand d'organes   Sam 20 Sep - 13:48

La direction du Chateau de l'Obscurité semblait avoir convaincu Ævendur de suivre la femme. Mais sa méfiance ne s'envola pas pour autant, et avertit de ses intentions si jamais ils s'écartaient un peu trop du chemin.

"Tant que vous n'êtes pas arrivé au Chateau d l'Obscurité, il vous sera toujours permit de faire demi-tour. Toutefois, cela serait vraiment, vraiment regrétable."

Sans ajouter mot, elle se tourna et avança lentement en direction de la ville. A l'entrer, accrochés à une barrière se trouvaient deux chevaux noirs. Elle s'approcha de l'un d'eux, le détacha et tendit les rennes à l'elfe noir.

"Vous êtes attendu, et l'on ne fait pas attendre ce genre de personne. Il vaut mieux nous dépêcher."

Elle défit les liens de la deuxième monture, grimpa dessus. Malgré les mouvements qu'elle devait éxécuter pour prendre place sur la selle, elle était parvenu à garder ses vêtements cachés par sa longue cape. Seules ses mains, cachées par des gants noires, furent visibles un court moment.
Une fois en place, elle lança sa monture au galop en direction du Chateau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Ævendur

avatar

Nombre de messages : 83
Localisation : Sur l'île aux Pirates
Date d'inscription : 16/09/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Le Marchand d'organes   Sam 20 Sep - 17:14

Ævendur se saisit du renne qu'on lui tendit et monta sur le cheval noir qui lui était destiné. Cela faisait très longtemps qu'il n'avait pas chevauché, cependant, ses réflexes sur une monture, sans être extraordinaires, étaient encore tout à fait corrects.
Les deux cavaliers s'élancèrent donc en direction du Château. Le paysage était toujours sinistre alors qu'ils s'éloignaient du port, mais il fut soulagé de quitter la pestilence dans laquelle il avait vécu toutes ces années. La brume se dissipa également, pour laisser place à des ténèbres bien plus oppressantes encore.
Au bout de quelques temps, le silence qui s'était installé entre eux deux fut rompu par l'Elfe Noir:

<< Vous avez dit que j'étais attendu... Mais comment pouviez-vous m'attendre alors que je n'ai pris que très récemment la décision de quitter cette piaule minable ? >>

Il attendit la réponse de la femme. Bien qu'il se douta qu'il eut été espionné, il n'était pas sûr que son entretien était si urgent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: Le Marchand d'organes   Sam 20 Sep - 18:06

Ævendur accepta la monture, et prit la route en compagnie de la femme. Au départ, elle avançait avec précaution, la brume cachant la plus part des obstacles, mais une fois dans la ville, elle avait accélérée la cadence, pensant prendre plus de vitesse. Ce fut à cet instant que l'elfe noir lui demanda comment était-il possible qu'elle l'attendait alors qu'il n'avait que récemment la décision de quitter sa "résidence et lieu de travail". La femme ralentit légèrement la cadence.

"J'ai dis que vous étiez attendu, pas que j'attendais que vous quittiez votre maison. C'est juste une coïncidence. Si vous aviez prit la décision de rester au port, je me serais simplement rendue chez vous. A présent, nous avons une longue route à faire."

Ce qui voulait très clairement énoncer le fait qu'elle souhaitait qu'il se taise pendant le reste du voyage.

(suite au Chateau)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Marchand d'organes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Marchand d'organes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Organes de l'Etat: Presentation du CFI
» [Achats] Marchand Ambulant
» /join marchand
» [Marchand Ambulant]
» les organes génitaux féminins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Asgampth :: Terres Obscures :: Le Port des Terres Obscures-
Sauter vers: