Jeux de rôle qui mêle le médiéval fantastique, le futurisme et le mythologique, sur forum. Venez créer et faire vivre votre personnage !
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La réception de Gridvidd

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Fart'h Argawaen
Souverain du Royaume Maudit
Fart'h Argawaen

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

MessageSujet: La réception de Gridvidd   Sam 8 Nov - 0:35

L'annonce de la grande réception prévue en l'honneur du retour de l'Avarice avait fait le tour du Royaume depuis plusieurs jours maintenant. Toutes les grandes familles des princes de chaque provinces avaient répondu positivement à l'invitation. Chacune avait prévu son offrande et certaines, venant des territoires les plus lointains étaient déjà en route.
Au château, l'elfe chargé d'organiser la réception avait du mal à gérer tout le stress que ceci lui procurait. Le souverain avait réitérer ses menaces de promesse néfaste si tout cela était raté. Alors corps et âme, il c'était attelé à l'immense tâche d'organiser cette soirée.
Le palais était transformé : nouvelles draperies en matière noble, tableaux familiaux encadrés d'or, chandeliers en pierres précieuses, sols en marbres pures... Tout respirait la richesse et l'opulence.
Cependant cette ambiance ne plaisait guère à Fart'h sur une trop longue durée. Il était plutôt du genre à montrer son rang tout en restant sobre. Il avait donc émit le souhait que tout revienne comme avant une fois que la réception serait terminé.
La veille du jour J, se furent les meubles qui furent changé. Tous en bois laqué des plus couteux : tables et buffets sculptés, chaises finement décorées aux coussins de velours blanc ou rouge...
Tout était mis en place la veille au soir alors que les premiers invités commençaient déjà à arriver et à s'installer dans les ailes du château qui leur avait été assignées.
Au total il y aurait environs 150 personnes, chaque famille comptant entre 10 et 17 personnes principales.
La demeure du souverain du Royaume Maudit se remplissait petit à petit, tout comme la petite absidiole qui avait été aménagée dans la salle du banquet et à l'intérieur de laquelle chaque famille invité devait déposer son offrande.
Plus que quelques heures avant que la soirée ne débute. En attendant que l'invité d'honneur arrive, Fart'h commença à se préparer lui même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Griddvid
L'Avarice
Griddvid

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 11/09/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: La réception de Gridvidd   Dim 1 Fév - 20:30

Griddvid ne s’était point montré avare sur le temps impartie pour son habillement. Depuis trop longtemps il n’avait eu le plaisir de se divertir. Ce soir serait l’occasion d’oublier le passé et de tendre les bras vers son avenir, qu’il ésperait prometteur. Après tout, cela débutait bien. A peine son sommeil quitté, qu’il se trouvait déjà l’inviter d’honneur chez le souverain du Royaume Maudit. Il doutait fort que l’on eu réserver pareil pivilège à sa sœur.
Tout en se cherchant une tenue appropriée, et qui ne risquait pas d’être considérée comme démodée, un grand nombre de question sur la soirée lui vint à l’esprit. Il ne pouvait se présenter de la même manière s’il se trouvait en petit commité, que si le nombre des convives était imposant. Mais ce genre de question étaient-elles encore en vigueure ? Avant qu’il ne fut endormit les protocoles des soirées étaient particulièrement sévères.
Cela faisait une demie-heure qu’il ne necessait de sortir des tenues de son armoire. Il en avait assez. Après tout, même si ce qu'il portait était pas jugé comme hors-norme, il pouvait aisément changer cela. Il avait été à l’origine d’un grand nombre de courant de la mode, et avait lancé plus d’une tendance.
Il prit donc un ensemble au hasard, il ferait bien l’affaire. Mais à la vue de celui-ci, un grand nombre de souvenirs lui vint à l’esprit. Le visage du jeune vampire qui lui en avait fait présent se dessina peu à peu. Il se demanda s’il était encore en vie, et s’il avait toujours ses incroyables collections.
Il se vêtit, simplement en apparence, mais sa veste et sa chemise étaient toutes deux ornées de très fines brodures d’or et d’argent. Son chapeau de feutre, son manteau, et sa canne mis en place, il quitta le château de l’obscurité à cheval, et se rendit au Royaume Maudit. Afin de se rendre plus rapidement sur place, il se rendit au port des terres obscures. Il utilisa sa magie et se transporta, ainsi que sa monture, jusqu’au port de la capitale du Royaume Maudit. Bien que ces eaux étaient réputées comme dangereuses, cela ne semblait poser aucun problème à L’Avarice. Il gagna le centre de la capitale à cheval, et se rendit jusqu’à la demeure de Fart’h.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fart'h Argawaen
Souverain du Royaume Maudit
Fart'h Argawaen

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La réception de Gridvidd   Dim 8 Fév - 23:28

Fart'h avai commencer à se préparer en début d'après midi. Ses servantes sortaient et rentraient dans ses appartements sans arrêt depuis des heures. Tout devait être parfait. Elles étaient chargées d'habiller, de coiffer et de maquiller le souverain. La tradition des grands bals de réception se perpétuait depuis la fondation de ce royaume, grand plaisir des habitants de ce lieu. Chacun aimé alors se montrer sous son meilleur jour et ainsi, rappeler à tous la place que telle importante famille occupait dans cette société et ainsi, auprès du roi.
Le souverain avait choisi de porter une lourde robe de cérémonie aux couleurs de la lune et aux reflets bleu-argentés, avec par dessus, un fin manteau entièrement brodé de fil de mer et d'argent, aux manches trainant sur le sol et possédant un col de plumes noires remontant jusque derrière sa tête. Ses cheveux raides étaient ourlés de perles nacrées en nombreux endroit, et sur son front, les servantes avaient peint dans les mêmes tons que sa robe un fin diadème d'entrelacs. Tout ceci n'était ni trop opulent, ni trop sobre. Juste ce qu'il fallait pour une telle occasion. Dagnir avait bien évidemment épiais toute la scène depuis un coin de la pièce. C'était lui, lorsqu'il était encore humain, qui était chargé de couvrir le corps de Fart'h des peintures cérémonielles.
Une fois qu'il fut près, il attendit que tous ses invités soient réunis dans la salle de balle pour dédaigner enfin faire acte de présence. Son frère le précéda de nombreux battements d'ailes pour aller se percher sur le trône, faisant ainsi s'incliner les sujets, pour que le souverain fasse son entrée.
La salle était pleine. La nuit tombée, toutes les bougies avaient été allumées, chaque chandelier, chaque torche créait une ambiance feutrée, discrète et ondoyante. Elle se reflétait sur les nombreuses dorures présentes sur la plupart du mobilier présent au grès du mouvement de la foule.
Le silence régna jusqu'à ce que Fart'h prit place sur son trône. Lorsqu'il leva la main, un claquement se fit entendre et tous reprirent leur conversation,et vinrent chacun leur tour rendre hommage au souverain. Ce genre de protocole l'ennuyait plus que tout autre chose, mais telle était la coutume. De toute façon, si Griddvid avait eu la lettre à temps, il ne devrait plus tarder.
Au bout de plusieurs longues, très longues minutes, une sentinelle vint faire son rapport. Griddvid était au port. Immédiatement il ordonna à la garde royale de partir escorter son invité jusqu'au château, et se dirigea lui même vers l'entrée pour l'accueillir sur les marches monumentales.


La nuit venait de tomber, le ciel était clair d'après ce que la brume laissé percevoir. Les rayons de la lune filtraient par-ci par-là. Lorsque Griddvid arriva au porte de la cité, un groupe de huit cavaliers, habillés de leurs habits et armures d'apparat arrivait au galop dans sa direction. Arrivés à sa hauteur, celui qui semblait être le chef s'approcha de la monture de l'Avarice et s'inclina alors que ses soldats l'entourèrent et firent de même.


"Signeur Griddvid, le Souverain du Royaume Maudit nous envoi pour vous escorter jusqu'à sa demeure où il vous attend. Permettez-nous de vous y conduire."

Les soldats étaient déjà en place pour repartir. Le chef ouvrait la marche, trois soldats se tenaient à gauche de Griddvid, trois à droite et un dernier fermait la marche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Griddvid
L'Avarice
Griddvid

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 11/09/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: La réception de Gridvidd   Dim 8 Mar - 20:25

L'Avarice n'avait pas eu le temps de poser le pied à terre, histoire de se dégourdir les jambes, que huit cavaliers arrivèrent à lui. La demeure royale avait rapidement agit et envoyer une petite troupe fort élégante quérir l'invité d'honneur au port.
D'un léger mouvement de tête accompagné de son habituel sourir, Griddvid accepta de suivre les soldats jusqu'à la demeure du souverain du Royaume Maudit. En chemin, pendant que ses yeux scrutaient les moindres changements dans le paysage, l'esprit de l'Avarice semblait ailleurs. Lui, qui habituellement appréciait faire la conversation en transformant la plus petite des banalités en événement, ne se fit entendre, ou alors pour répondre à quelques questions que les gardes auraient pu lui poser.
Peut être que cette situation l'nquiétait. Il ne savait trop. Parler au Souverain n'était point difficil, mais saurait-il encore charmer toute une coure, comme il en était capable par le passé? Seul l'avenir pourra le lui dire.
En attendant il pouvait toujours se concentrer de nouveau sur le paysage, et l'apparence des gardes. Il pourrait ainsi faire quelques commentaires sur ce qui a changer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fart'h Argawaen
Souverain du Royaume Maudit
Fart'h Argawaen

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La réception de Gridvidd   Mar 21 Avr - 22:56

Griddvid avait accepté sans broncher l'invitation des gardes. Il fut ainsi sûrement escorté pendant quelques minutes jusqu'à l'entrée du château. L'Avarice parut troublé tout au long du trajet, pensant que son absence en ce monde n'est durée trop longtemps pour qu'il puisse encore être à la auteur de sa réputation. Ce genre de pensée n'avait en aucun cas effleuré l'esprit de Fart'h durant la soirée. Il n'espérait qu'une chose, que son invité n'ait pas oublié la danse cérémonielle d'ouverture du bal. C'était d'ailleurs un moment que le souverain attendait avec impatience.

Une fois les porte franchies, les cavaliers traversèrent la grande cours avant de s'arrêter devant les marches monumentales et de s'effacer pour laisser Griddvid seul.
Tout en haut de cet escalier se tenait le souverain, ses longs habits et sa chevelure flottants dans le vent, le sceptre des bals à la main. Le protocole voulait que le chef de cérémonie accueille son invité le plus important avec cette somptueuse pièce : un bâton en corne de licorne noire, gravé d'entrelacs au bout duquel reposait une perle blanche grosse comme le poing enserrée dans une griffe d'hypoglyphe. L'hôte devait poser sa main sur cette perle et rester au côté de celui qui lui rendait hommage jusqu'à ce qu'il est reçu les honneurs de tous les invités.

Ainsi, Fart'h descendit lentement les marches, le visage fermé comme à son habitude, jusqu'à ce qu'il arrive au côté de l'Avarice. Il le salua à mi hauteur et se redressa
.

"J'espère que votre voyage n'a pas été trop désagréable et que vous prenez de nouveau plaisir au trajet qui précède une grande fête. Je suis ravi et honoré d'avoir enfin votre présence à mes côtés ce soir."

Fart'h s'inclina encore une fois et lorsqu'il se releva, souleva légèrement le sceptre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Griddvid
L'Avarice
Griddvid

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 11/09/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: La réception de Gridvidd   Sam 15 Aoû - 12:31

Le court voyage menant au Chateau du Seigneur du Royaume Maudit s'est produit sans qu'aucun problème ne viennent troubler la tranquilité de l'Avarice et de ceux qui l'escortaient. Griddvid en fut étonné. De son temps, il était coutumier que les opposant au Souverain se tiennent en embuscade sur les chemins afin d'agrésser et dépouiller les invités royaux. Fart'h avait sans doute pris plus d'une mesure afin de décourager toutes tentatives. Cet événement n'était pas qu'une simple réception oganisée pour le réveil de Griddvid. Non, cette soirée allait devenir le symbole de l'alliance entre le Souverain du Royaume Maudit et de l'Avarice. Du temps où il n'avait pas encore été condamner à son grand sommeil, les 14 élisaient un souverain qu'ils tenaient sous sa protection contre les perfidies de ses sujets infidèles, les complots des membres de sa famille jaloux, ou même contre les capricieuses vengeances d'un des 14.

Griddvid tenait son regard droit devant lui. Son visage de cire n'avait laissé marque d'une quelconque expression, plongé dans ses inquiétudes et ses souvenirs. Ils passèrent la porte et traversèrent la cours, mais seul Griddvid était habilité à pouvoir saluer le souverain. Ce dernier descendit les marches, s'avançant vers l'Avarice avec le sceptre des bals à la main. De nouveaux les souvenirs firent surface dans la mémoire de Griddvid, et il put revivre mentalement les autres réceptions auxquelles il avait été convié.
Fart'h se tenait devant lui à présent, le saluant et l'accueillant avec la politesse qui lui était due.
Doucement, ses lèvres s'étirèrent, offrant un signe de sympathie, visible uniquement de Fart'h. D'un geste gracieux, il ôta son couvre-chef, et se courba légèrement en avant. L'Avarice ne souhaitait pas uniquement acquérir des richesses matérielles. Son désir allait au-delà du matérialisme. La volonté d'acquérir un esprit instruit et cultivé, tout comme la perfection dans ses mouvements avait autant d'importance que les trésors qui s'amoncelaient dans ses appartements.

"Seigneur Fart'h. Votre bienveillance à mon égard est un réel privilège. Mon voyage fut fort agréable, je vous remercie. Permettez-moi, à mon tour, de vous exprimer l'honneur que vous me faites en me conviant ainsi en votre demeure."

Dans une parfaite harmonie, Griddvid s'inclina en même temps que son hôte. En se relevant, il aperçu le sceptre tendu dans sa direction. Sa main obéit à la coutume du Royaume Maudit, et se posa sur la perle blanche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fart'h Argawaen
Souverain du Royaume Maudit
Fart'h Argawaen

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La réception de Gridvidd   Dim 16 Aoû - 13:07

Griddvid arriva sans aucune encombre à la demeure du souverain, qui avait mit un grand nombre de ses gardes pour assurer sa sécurité dans les alentours depuis quelques jours déjà. Fart'h l'avait accueillit aux bas des marches de l'entrée monumentale. L'Avarice lui rendit l'appareil en lui avouant que c'était un privilège d'être ainsi reçu. Toutes ces réceptions devaient terriblement manquer à l'allégorie. Il avait regardé avec insistance la grâce avec laquelle Griddvid s'était incliné. Il n'avait pas perdu ses bonnes manières malgré tout ce temps endormi. Cela fit remonter d'ancien souvenir dans l'esprit de Fart'h. Il revit les bals de l'ancien temps, juste avant qu'il ne monte sur le trône. Les représentant des grandes familles du royaume avaient une allure différente, emprunte de noblesse. Maintenant, les choses étaient différentes. Même si il y avait quelques restes, tout était différent maintenant.
Il sortit de sa rêverie sans en avoir démontrer le moindre signe et tendit son sceptre à l'Avarice. Il le gratifia d'un hochement de tête voyant que Griddvid se souvenait des anciennes coutumes.
C'est ainsi installés, Fart'h à la gauche de l'Avarice, tenant le sceptre haut avec la main de son invité dessus, qu'ils pénétrèrent dans la grande salle du trône aménagée pour l'occasion après avoir passé maintes corridors. Lorsque les gardes ouvrirent les portes, tous les nobles avaient laissé l'allée centrale libre menant au trône et s'étaient inclinés très bas. Aucun de s'étaient relevés avant que leur souverain et son invité ne s'étaient pas retournés, dos aux trône royal. Ils restèrent ainsi pendant de longue minute. C'était la partie que Fart'h détestait le plus dans ce genre de cérémonie. Il fallait maintenant que chaque personne présente rende hommage à l'Avarice en lui souhaitant la bienvenue. Fart'h restait immobile, impassible, alors que les nobles défilaient seul ou en couple devant l'Avarice. Il jetait toutefois un regard inquisiteur lorsqu'il estimait que ses sujets n'avaient pas été assez convenable pour un tel hôte de marque.
Une fois que tout ceci fut terminé, sans dire mot il guida l'Avarice vers une alcôve qui avait été aménagé dans le mur pour cette occasion, gardée fermée par de lourds rideaux. Il désigna du sceptre, qu'avait pu lâcher Griddvid après le passage de tous les nobles, cet endroit et se tourna vers son invité.


"Voici vos présents cher Griddvid, en guise de bienvenue en ces terres, et de ma loyauté envers vous, comme celle de mon peuple. Les neufs contrées du Royaume Maudit y sont représentés, tout comme la province royale."

Il fit signe aux gardes de lever les rideaux de velours rouge. A peine eurent-ils étaient entre-ouvert qu'une fine lumière baigna la pièce. Un amoncellement d'objets en or, blanc ou doré, voir noir, en argent, en bronze, en pierres précieuse, en corne de licorne, en nacre sacré, illuminèrent la pièce lorsque vinrent se poser les reflets des flambeaux accrochés aux murs. Il y avait toutes sortes de choses. Allant des plus somptueux bijoux, à des couronnes en passant par des coffres, des statues, des tentures, des armes d'apparats aux motifs ouvragés d'une grande qualité, diverses fioles renfermant des senteurs exquises, et nombreux autres objets. Le souverain se tourna vers l'Avarice.

"Je suis certain que tout ceci sera à votre goût, mais je crois que se qui vous plaira le plus sera ceci"

Il désigna du sceptre, 10 boules aux couleurs iridescentes, en lévitation au dessus d'un présentoir, sur lequel reposait un coussin aux couleurs de la province à qui elle appartenait.

"Voici les boules de mémoires des provinces chez Griddvid. Elles renferment tous les souvenirs de mon territoire depuis que vous vous êtes endormis, jusqu'au jour de l'arrivée de mes sujets en ce château pour votre venue. Cela vous permettra de rattraper un peu votre retard, en ce qui concerne le Royaume Maudit. "

Fart'h se tut, attendant la réaction de son hôte, espérant que tout ceci serait à la hauteur de leur future alliance.
Une fois que Griddvid eut parlé, le souverain s'inclina et ajouta :

"Maintenant, ouvrons le bal. Vous rappelez vous la Dance d'Entrée mon Seigneur ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Griddvid
L'Avarice
Griddvid

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 11/09/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: La réception de Gridvidd   Dim 16 Aoû - 16:37

La main posée sur le sceptre, Griddvid esquissa un léger sourir en voyant le signe de tête approbateur de Fart'h. Ensemble, il s'avancèrent vers la salle du trône, traversant cote à cote les longs corridors qui les séparaient de leur destination. Une fois parvenus dans l'immense salle, le regard de Griddvid plongea à nouveaux dans ses souvenirs. Les maintes réceptions auxquelles il avait été convié défilèrent dans son esprit en l'espce de quelques secondes. A chaque éoque, de nouvelles traditions avaient pris place, alors que certaines étaient tomber dans l'oubli.
Tournant le dos au trône, les nobles vinrent souhaiter, chacun leur tour, la bienvenue à l'Avarice. Pour toute réponse, il offrait à la plupart un simple sourir agrémenté de quelques paroles de politesse. Certains, cependant, s'étaient vu offrir quelques originalités, telles que "Votre ancêtre faisait partit de mes amis les plus proches. J'éspère pouvoir renouer un tel lien d'amitié avec ses descendant.", ou "Vos aïeuls ont maintes fois prouver la bravour et la noblesse de votre famille".
Après avoir dispensé politesses et compliments à chacun des invités, Fart'h guida Griddvid vers l'alcôve qui renfermait les nombreux présents que les invités lui offraient.
Les yeux de l'Avarice s'illuminèrent comme celui d'un enfant devant une montagne de jouets. Son regard se posa sur chacun des présents, comme s'il en dessinait le contour. Le monde extérieur disparu. Il ne restait plus que lui, la montagne de richesse, et celui qui lui avait permis d'accéder à ce trésor plein de magnificence. Les mots lui manquèrent.
Mais ce n'était pas terminé. Un nouveau présent l'attendait. Animé par la curiosité, mais un peu à contre coeur, Griddvid détourna son regard des premières offrandes pour se poser sur la nouvelle. A nouveau, il fut sans voix. Ses yeux se mirent à briller différement. Il eut presque l'impression que le démon enfoui en lui voulait s'échapper pour s'agripper au coussin et aux boules de mémoires des provinces. La connaissance, s'était l'un de ses trésors préférés. Ce qu'il appréciait le plus, car c'était une chose qu'il était quasiment impossible à voler. Il ne sut ce qui le séduisait le plus, ce que renfermait ces sphères, ou leur nature rare. Peu importe. Elles étaient à lui maintenant.
Muni de toute sa force intérieure, l'Avarice tourna son regard avec une grande difficulté, pour le poser sur le Souverain du Royaume Maudit. Ses yeux pétillaient encore, mais son visage restait emprunt de cette séduisante innocence.

"Mon très cher Fart'h. Votre grandeur d'âme et vos goûts si raffinés font de vous une personnalités les plus importantes et louables en ce monde. Pour la première fois, les mots me manquent pour vous décrire toute la reconnaissance que je vous porte."

Toujours avec cette grâce qui le caractérise, Griddvid pris son couvre-chef d'une main, et salua respectueusement le Souverain du Royaume Maudit.
Mais les mauvaises habitudes reviennent rapidement. et celle de Griddvid étaient monopolisées par les richesses. Son regard ne put s'empêcher de se diriger furtivement vers ses présents.
Fart'h, pendant ce temps, annonça l'ouverture du bal, et s'enquit auprès de son invité de ses souvenirs concernant cette partie de la réception. Aussitôt, les yeux de l'Avarice se posèrent à nouveau sur le souverain.

"Le bal... la Danse d'Entré... Naturellement."

En vérité l'esprit de l'Avarice était bien plus préoccupé par la magnificence de ses nouveaux trésors, que l'on pouvait lui dérober, que par les pas de danse qu'il allait devoir éxécuter.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fart'h Argawaen
Souverain du Royaume Maudit
Fart'h Argawaen

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La réception de Gridvidd   Dim 16 Aoû - 17:27

L'Avarice avait reçu les honneurs de tous les représentants des grandes familles du Royaume de Fart'h sans broncher. Impassible comme à son habitude, Fart'h avait libéré la main de son hôte avant de le conduire à ses "présents". Alors que l'Avarice lui avoua manquer de mots pour le remercier de tout ceci, Fart'h se félicita intérieurement de cette initiative et remarqué le visage angoissé de son hôte. En guise de réponse, le souverain s'inclina.

"Que tout ceci vous plaise me comble mon Seigneur. Sachez qu'en plus de ces offrandes, vous possédez maintenant un peuple entier en tant qu'allier. Puissions-nous un jour vous être utile."

Fart'h s'était redressé et avait annoncé que la Dance D'Entrée allait avoir lieu. Tous ses sujets se regroupaient sur les bords, comme à leur arrivée, sauf deux d'entre eux, deux jeunes elfes noirs seulement habillés de rubans, couvert de peintures rituelles et possédant de nombreuses perles dans leurs cheveux. Frêles et élancés ils se tenaient droit, les yeux fermés, devant leur souverain revenu près de son trône. Voyant que Griddvid avait du mal à lâcher ses trésors, ce qui était prévisible, Fart'h l'apostropha.


"Ne vous inquiétez pas, j'ai moi même protéger tous ces trésors par ma magie. Personne ici présent ne peut, ne serait-ce que les effleurer. Venez me rejoindre."

Espérant que Griddvid ne serait pas trop long, il posa le sceptre sur son trône, jalousement surveillé par le Grand Sage et son général postés à sa droite, et tourna de nouveau son visage vers son hôte.

"Je vous en pris. A vous l'honneur."

L'ouverture d'un bal à la cours de Fart'h était un évènement important pour la personne chargée de l'aider dans cette tâche. Elle signifiait généralement que le souverain lui offrait sa toute confiance, puisqu'il remettait la vie d'un de ses sujets entre ses mains.
Voyant que Griddvid ne bougeait pas, ou esquivait quelques pas maladroits, Fart'h leva immédiatement la main pour l'arrêter avant que les autres ne le remarque. Il clama haut et fort pour que tout le monde l'entende.


"Je vais entamer la Danse d'Entrée, vous n'aurez qu'à laissez libre court à votre imagination en me suivant. La mémoire vous reviendra immédiatement, j'en suis certain. "
Il désigna du doigt les deux personnes restées seules au milieu de l'immense salle.
"Voici les Pantins", murmura t-il à l'égard de Griddvid.

Le souverain ferma les yeux. Aucune musique ne jouait. De sa main tendue, le souverain effectuait des gestes lents, effectuait des rotations avec son poignet, jouait avec ses doigts, imperceptiblement pour l'instant. En face d'eux, un des Pantins, celui en face du Roi, se mit à effectuer des mouvements de danse souple, ondulants, les rubans tournoyaient dans les airs, le Pantins ne semblait pas toucher le sol. Alors que les mouvements de son poignet et de ses doigts s'enchaînaient de plus en plus rapidement, Fart'h y adjoint quelques mouvements de tête, toujours les yeux fermés, comme si il tirait de nouvelles ficelles. L'elfe noir se mit à décrire des gestes de plus en plus complexe, virevoltant cette fois çi à plusieurs dizaines de centimètre du sol. Il semblait rappeler des gestes faibles de soumission, imager des actes d'offrandes, envers la personnes rester au sol, immobile les yeux clos. Les rubans s'enlaçaient follement alors que le danseur revenait poser un pied au sol. Il tournait autour de son compagnon de danse toujours inerte, effleurant son corps de gestes précis. Fart'h continua sa danse. Emporté, le souverain resta les yeux clos à effectuer lentement ses gestes rituels attendant que son hôte se joigne à lui pour cette danse, avant d'entammer des mouvements plus compliqués.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Griddvid
L'Avarice
Griddvid

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 11/09/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: La réception de Gridvidd   Dim 16 Aoû - 18:26

L'Avarice était totalement subjugué par les trésors qui allaient venir compléter sa collection déjà riche. Il remercia comme il put le Souverain du Royaume Maudit, boulversé encore par la vue de ces somptueuses richesses. Fart'h ajouta à tous ces présents, l'alliance entre le Royaume Maudit et l'Avarice, plaçant ainsi ses forces guerrières à son service si besoin est.

"Je vous remercie encore une fois mon cher Fart'h. Veuillez recevoir en retour mon amitié éternelle, et mon aide lorsque celle-ci s'avèrera nécessaire."

A présent, l'heure était à la Danse d'Entrée. Mais Griddvid avait son esprit encore absorbé par la beauté de ses présents. Fart'h le rassura, lui signalant que ceux-ci étaient protégés par une magie puissante mise en place par le souverain lui-même.

"Mon cher ami, je ne puis que louer une nouvelle fois votre esprit d'initiative. et j'ose espérer que vous ne me tiendrez pas rigueur si mon regard se trouve un peu trop attirer par les merveilles dont vous m'avez fait présent."

Son regard plongea dans celui de Fart'h, comme s'il essayait de toucher son âme.

"Sachez qu'il y a des beautés en ce monde que je puis m'empêcher de dévorer du regard."

Il lui adressa un lèger sourir, puis le suivit devant le trône. A prèsent, L'Avarice devait débuter la danse. Mais cela faisait bien trop longtemps qu'il n'avait eu l'occasion de participer à ce rituel. Les pas de son danseur ne faisait pas honneur à sa grâce travaillée. Fart'h vint rapidement son secour, prenant l'initiative de débuter. Griddvid admira les mouvements du danseurs, ordonnés par FArt'h. Il resta quelques courts instants, s'enthousiasmant du moindre geste.
Ses paupières s'abaissèrent, et ses bras se tendirent vers son propre danseur. Sa danse débuta par des mouvements finement éxécutés, emprunt de noblesse. Les pieds du pantin carressèrent le sol, ses bras dessinèrent de légères courbes dans l'espace, faisant voler les rubans autour de lui. Puis, le danseur tourna sur lui même, exécutant des gestes plus larges, déployant les rubans qui ne faisaient qu'esquisser de simples formes, puis créèrent des images évoquant la découverte des richesses. La passion s'empara de Griddvid qui la transmis à son pantin. Celui-ci, posséder par le désir, s'approcha du danseur de Fart'h, l'encerclant dans de légers pas de danse, et le caressant tendrement à l'aide des rubans. Le pantin s'approcha d'avantage du second, se plaça derrière lui , et du bout des doigts commença à effleurer la main de son partenaire. Une main montait doucement, et avec délicatesse vers le cou, tendit que l'autre vient se poser sur sa taille. Le souffle chaud du danseur frôla l'oreille du pantin de Fart'h.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fart'h Argawaen
Souverain du Royaume Maudit
Fart'h Argawaen

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La réception de Gridvidd   Mar 18 Aoû - 11:39

L'Avarice toujours plongé dans la contemplation de ses présents, avait toutefois tournée la tête vers le souverain lorsque celui ci lui offrit en plus, l'alliance de son Royaume. Griddvid le remercia encore une fois, en précisant que Fart'h possédait en retour son amitié et son aide. Alors que Fart'h s'était dirigé vers le trône pour commencer la cérémonie par la Danse d'Entrée, Griddvid avait du mal à se détacher des trésors amassés en face de lui. Une fois qu'il fut rassuré par le souverain qu'ils avaient été protégés par sa propre magie et que personne n'aurait pu y toucher, Griddvid avoua que cette attention le touchait tout en regardant avidement le souverain. Voyant que son hôte s'était apaisé, Fart'h entama la Danse d' Entrée avec son pantin. Il fallut quelques temps à l'Avarice pour retrouver la mémoire sur les gestes à suivre pour faire obéir son propre Pantin. Une fois sous son emprise, le danseur de Griddvid se mit à tourbillonner d'une manière qui représentait en tout point son manipulateur. Sentant que son hôte s'était join à la danse, Fart'h effectua des mouvements de plus en plus complexes en y joignant sa deuxième main. Il n'était maintenant plus seul et devait composer avec son partenaire. La danse se fit de plus en plus poignante, les rubans cachaient souvent les gestes qui devenaient de plus en plus rapide, parfois invisibles. Ils se retrouvèrent souvent virevoltant dans les airs, mais aussi collés au sol. Les invités regardaient éberlués le balais qui se tenaient sous leurs yeux, tous enviant les Pantins d'être ainsi en contact privilégié avec les deux grandes personnalités de cette soirée, dans une danse qui semblait représenter le Don et l'Acceptation.
Le Pantin de Griddvid, avide des trésors que représentait son partenaire, ne cessait de s'approcher toujours plus près de lui, frôlant sa main, caressant son cou, l'attirant contre lui et laissant son souffle froid glisser sur son oreille. Le Pantin de Fart'h imita l'abandon, se laissant tomber avec confiance dans les bras de son partenaire, tête en arrière comme si il lui offrait sa vie. ET la danse s'arrêta là. Fart'h ouvrit les yeux et baissa les bras, son Pantin resta figé.
Il tourna la tête vers Griddvid, mais celui ci avait encore les yeux fermés. Il attendit alors qu'il conclut sa danse avant de briser le charme.
Une fois que l'Avarice fûr sortit de sa torpeur et que son Pantin fût aussi immobile qu'une statue, Fart'h leva les mains au ciel et claqua ses paumes entre elles une seule fois, les Pantins se réveillèrent. Ils s'inclinèrent bassement et durant de longues secondes devant leurs manipulateurs alors que toutes l'assemblée applaudissait à pleine main. La voix du souverain s'éleva et résonna dans la salle.


"Le bal peut maintenant commencer."

Une douce musique s'éleva dans l'air, emprunte surtout d'instruments à cordes et à percussion pendant que ses sujets se saluaient et se mettaient en couples pour entamer leur propre danse. Pendant qu'ils avaient été occupés à manipuler leurs Pantins, un nouveau trône avait pris place à côté de celui de Fart'h, un peu plus en biais pour que le souverain puisse contempler le visage de son interlocuteur sans trop de soucis. Fart'h partit s'asseoir et fit signe à son hôte d'en faire de même.

"Le bal a maintenant commencé. Si vous souhaitez danser mon Signeur, sachez que nombre des femmes de mes nobles familles seraient on ne peu plus heureuse de vous accorder leurs mains pour quelques pas."

Son regard s'était porté vers la foule, et en effet, des elfes noirs toutes plus ravissantes les unes que les autres ne cessaient de regarder dans sa direction. Sachant qu'elles allaient rencontrer l'Avarice peu de temps après son réveil, elles s'étaient toutes parées de leurs plus beaux attouts afin d'être aussi identifiées comme un trésor et ainsi espéraient rentrer dans les bonnes grâces de l'un des 14. Cependant, elles ne bougeraient pas. C'était à l'hôte de faire son choix.
Fart'h attendit la réaction de son hôte, voir si il désirait un peu s'amuser.

"Mais si vous préférez, nous pouvons attaquer les choses sérieuses immédiatement."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Griddvid
L'Avarice
Griddvid

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 11/09/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: La réception de Gridvidd   Mar 25 Aoû - 18:49

La danse d'Entrée du bal commença avec les mouvements souples et ondulants du pantin de Fart'h, qui fut rapidement rejoint par celui de Griddvid. L'Avarice s'amusa grandement à diriger sa marionette dansante, la faisant se rapprocher dangereusement de celle du Souverain du Royaume Maudit, allant jusqu'à carésser son corps de manière sensulle.
La danse se termina par la signification de l'abandon du premier pantin, et Fart'h clos ainsi l'événement. Il attendit que Gridd ouvrit à nouveau les yeux, ce qu'il fit, non sans afficher un sourir satisfait. Le bal pouvait à présent commencer, selon les ordres du seigneur de ces lieux. Ce dernier prit place sur un trône, et invita Griddvid à faire de même avec le second.
Fort d'un sentiment hospitalier, le souverain proposa, naturellement, à son invité la possibilité de danser avec la, ou les, jeune fille de bonne famille qu'il souhaiterait. Avide de faire de nouvelles connaissances, Griddvid ne refusa, évidemment, point cette offre, qui le charmait d'avance. Les jeunes demoiselles, qu'importe leur rang dans la société, en savait plus que quiconque sur les ragots qui traversent les villages et les grandes cités, et aimaient tout autant en colporter de nouveaux. Elles étaient le meilleur système d'information qui puisse exister aux yeux de l'Avarice. Et s'il souhaitait se tenir au courant des petits complots et des mauvaises rumeures, pouvant nuir à ses proches, ce serait naturellement grâce à l'intermédiaire d'une de ces jeunes créatures.

"Je vous remercie de cette nouvelle attention mon cher ami. Il me ferait grand plaisir, en effet, de faire plus ample connaissance avec certaines de ces demoiselles. Peut-être auriez-vous l'amabilité de m'introduir auprès d'elles?"

Griddvid désigna très discrètement trois jeunes elfes noires, de manière à ce que seul le souverain soit en mesure de connaître celles sur qui son choix s'est porté.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fart'h Argawaen
Souverain du Royaume Maudit
Fart'h Argawaen

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La réception de Gridvidd   Ven 28 Aoû - 12:52

Griddvid semblait être ravie de la danse qu'il venait d'effectuer avec son pantin et celui de Fart'h. Le souverain observa le sourire de son invité, Griddvid n'avait pas changé malgré le temps passé.
Une fois assis, Fart'h lui proposa de se joindre au bal donné en son honneur. Nombreuses invitées ici présentes, n'attendaient qu'une seule chose, se voir la possibilité offerte de conquérir le puissant allié de leur souverain. L'Avarice acceptait immédiatement. Fart'h se rappelait l'avoir souvent vu danser dans ce genre de cérémonie et il ne s'étonna pas de le voir réagir ainsi et lui demanda même de se faire introduire auprès d'un groupe de trois demoiselle en retrait, battant leurs épouvantails dans tous les sens.
Fart'h acquiesça d'un geste de la tête et se tourna vers elle. Sans qu'il eut prononcé quoique se soit, comme si il leur avait transmis en pensée l'ordre de venir les rejoindre immédiatement, les trois elfes noires se tournèrent derechef vers lui et avancèrent lentement mais non sans nervosité. Une fois au pied des marches sur lesquels étaient disposés les trônes, elles s'inclinèrent noblement devant leur souverain qui resta de marbre, et effectuèrent la même courbette devant Griddvid mais en y ajoutant de larges sourires et de petits gloussements. Fart'h les désigna l'une après l'autre de la main.


"Voici la Duchesse d'Arrik'h, femme du Prince Barbarik'h, Phanïel Mëia. Voici sa nièce, fille du Prince Artak de la province d' Aprak'Ar, Mïell, ainsi que la fille du régent de la grande cité de la province de Sar Nar, Elrya. "

Chacune à son tour, les dames désignées s'étaient de nouveau inclinées lors de leur présentation. La Duchesse était marqué par le temps, même si les corps des elfes noirs résistent mieux au temps que les simples mortels, cette elfe là était Duchesse depuis maintenant bien longtemps. Les deux autres désignées avaient l'air plus jeune. Toutes trois attendaient maintenant le choix que ferait Gridvidd pour sa première danse. La Duchesse et sa nièce semblaient trépigner d'impatience, alors que la troisième, semblait plus retenue, certainement dû au fait de son rang moins élevé que celui de son amie et de sa tante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Griddvid
L'Avarice
Griddvid

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 11/09/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: La réception de Gridvidd   Dim 13 Sep - 17:58

Toujours aussi curieux des petits racontards qui font ce monde, Griddvid avait demandé au Souverain du Royaume Maudit de lui présenter trois potentiels candidates. Fart'h accepta d'un signe de tête, et les trois femmes se retrouvèrent quelques instants après, devant leur monarque et l'Avarice. Elles saluèrent respectueusement l'hôte et son invité, attendant qu'on les présente.
Griddvid les observa attentive, sans faire disparaître son sourire de son visage de cire. Toutes possédèrent un profil intéressant, mais il allait devoir les départager. Chose qui ne se montra guère difficile. L'important était qu'aucune ne se montrer froisser de ne pas être la première, ou d'avoir été la dernière. Après tout, une fois seul en tête à tête avec chacune, il pourrait à loisir faire fonctionner son don d'hypocrisie pour faire croire à chacune qu'elle est la plus importante. Leur faire garder le secret ne devrait pas être bien compliqué non plus. Un secret entre elles et l'Avarice est un présent que l'on ne peut risquer de perdre. Et le contrarier serait un risque trop grand à prendre pour des créatures mortelles comme elles.
Ainsi, son choix se porta en premier lieu sur la Duchesse.
Griddvid se leva, s'inclina, tout en prenant délicatement la main de l'elfe noire. Il déposa du bout des lèvres un baiser dessus.

"Très chère Duchesse d'Arrik'h, me feriez-vous le grand honneur de m'accorder cette danse?"

Même s'il ne doutait pas un instant de la réponse, L'Avarice aimait ce jeu de galanterie, et prenait grand plaisir à charmer les autres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fart'h Argawaen
Souverain du Royaume Maudit
Fart'h Argawaen

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La réception de Gridvidd   Sam 19 Sep - 20:16

Le souverain du royaume présenta les trois elfes noires à Griddvid pour qu'il puisse faire son choix, qui se porta en premier lieu sur la duchesse. N'avait pas oublié les bonnes manières. Toujours inviter la femme au rang social le plus élevé quand on a le choix, du moins pour commencer.
Fart'h resta maintenant à l'écart sur son trône, surveillant toutefois son invité de près.

Voyant que c'était elle, la duchesse, que Griddvid avait choisi en premier, elle gloussa légèrement avant d'afficher un air triomphant sur son visage. Elle tendit la main à l'Avarice pour qu'il y dépose un baiser et gloussa de nouveau.


"C'est avec plaisir que je danserai avec vous, Seigneur Griddvid."

Sa peau grisâtre reflettait les lueurs des bougies de manière effrayante, ses longs cheveux blancs reposaient en tresses sophistiquées sur sa robe de bal et ses yeux d'un noir profond semblaient réelement penser qu'elle avait maintenant encore plus d'importance que les autres. Elle laissa l'Avarice la guider dans le flot de danseur où tous avaient les yeux remplis d'envie, rivés sur ce nouveau couple.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Griddvid
L'Avarice
Griddvid

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 11/09/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: La réception de Gridvidd   Dim 20 Sep - 12:57

Son choix premier s'étant porté sur la dame appartenant à la plus haute lignée, Griddvid déploya son répertoire de politesses habituel en ce genre de circonstance, et mena la duchesse au centre de la salle.
Il commença par s'incliner respectueusement, et attendit que les musiciens leur offrent une oeuvre musicale digne de cette danse. Avec un soin infini, et des gestes travaillés, il saisi la main de la duchesse dans la sienne, et déposa l'autre sur sa taille.
Alors que ses pas glissèrent avec grâce et précision sur le sol, tandis que ses bras faisaient voyager sa cavalière sur les vagues de la volupté. Le regard de l'Avarice plongea dans celui de l'elfe noire, afin de sonder son état. Une fois qu'il fut assuré que les bases de la confiance étaient bien en place, d'un agréable sourire, il entamma un bout de conversation ordinaire, mais qui pour lui, s'avèrera révélatrice de la personnalité de sa compagne d'une danse. Il commença par la complimenter sur son aisance et la légerté de sa danse. Puis, il se mit à supposer à voix haute, qu'elle avait du recevoir une éducation exemplaire, dont elle avait su développer au maximum son potentiel. Et de ce fait, elle avait, très certainement, su se présenter, aux yeux de tous, comme une personnalité remarquable. Ce genre d'événement ne devait être qu'habituel pour elle.

"Auriez-vous l'amabilité de partager avec moi vos impressions sur la soirée?"

Son sourire s'étirait lentement, inspirant la confiance, et la sécurité.

(je sais pas trop ce que tu en penses, mais je propose que l'on passe assez vite sur ces scènes de danse, de toute façon il va sortir le même genre de baratin à chacune de ses cavalières!)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fart'h Argawaen
Souverain du Royaume Maudit
Fart'h Argawaen

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La réception de Gridvidd   Dim 20 Sep - 14:02

[Je suis absolument d'accord! De toute façon elles vont aussi sortir chacune le même barratin, donc on peut se concentrer sur la baronne et passer rapidement sur les autres.]

La baronne se laissa aller au contact de l'Avarice. Elle était celle qui venait d'être choisie pour la première dans de l'invité du Roi, c'était un grand honneur. Son influence n'en serait que plus grande et elle devait s'assurer qu'elle resterait la préférée de Griddvid ce soir. Une atmosphère agréable de confiance s'installa entre les deux danseurs, et elle buvait les compliments qu'il ne cessait de lui faire sur son éducation, sa personnalité et sa place dans le monde "mondain" du Royaume Maudit. Au fur et à mesure des paroles de l'Avarice elle se sentait gagné en confiance et en sureté. Elle était quasiment persuadée qu'elle vallait mieux que toutes les autres ici présente, et qu'elle n'avait plus rien à craindre. Alors, lorsque son cavalier lui demanda ses impressions sur la soirée, elle répondit avec franchise sans quitter les yeux de Griddvid.

"Depuis que notre souverain nous avait annoncé votre retour, nous attendions tous cette soirée avec impatience. Surtout les dames de haute lignée comme moi. Vous avez été le centre des discussions pendant de nombreux jours, même si cela à déplu à certains de nos époux. Ils ne comprennent pas que d'être choisie par vous est un grand honneur, même si certains en rêve en secret. Certains on rechignés à laisser une grosse part de richesse à vos soins, mais on très étaient remis à l'ordre. D'autres par contre ont été très généreux. Alors même si l'ambiance générale est agréable, je ne peux m'empécher de sentir cette atmosphère de rivalité. Vous sentez ? Il doit certainement déjà exister des rumeurs à mon propos. Il me semble d'ailleurs avoir entendu parler de dames ayant utilisés certains filtres, pourtant vampiriques, vous imaginez ? pour pouvoir plus facilement vous séduire. Bien évidemment, moi, je n'ai rien utilisé. Je suis certaine que c'est pour cela que vous m'avez choisi, je suis honnête envers vous et mon mari et moi, surtout moi, avons grandement participé à vos présents. Mais d'autres sont perfides, vous savez ? Comme par exemple..."

La baronne parla encore et encore des possibles subterfuges que les autres auraient usés pour séduire l'Avarice, allant jusqu'à se procurer des marchandises vampiriques, en désigna jeune elfe après jeune elfe, dame un peu plus âgée, et même sa propore nièce. Elle ne laissa pas une petite place, pas un petit temps de respiration pour que Griddvid puisse en placer une. Jusqu'au moment où la musique s'arréta. Tout comme son discours.

"Oh quel dommage que la danse soit déjà terminée, votre compagnie m'est si agréable que je ne l'ai pas vu passer."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Griddvid
L'Avarice
Griddvid

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 11/09/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: La réception de Gridvidd   Dim 20 Sep - 15:46

La danse avait à peine commencée, que la duchesse se montra en parfaite confiance dans les bras de l'Avarice. A un point tel, qu'elle n'hésita pas, en l'espace des quelques minutes qu'avaient duré leur danse, de révéler bien plus de secrets qu'un esprit moyen pouvait en contenir. L'Avarice écouta très attentivement les moindres paroles qui s'échappèrent de la bouche de sa cavalière. Elle était parfaite. Des connaissances sur les différentes personnes influentes de ce royaume s'ajoutaient à un esprit machiavélique, prêt à tout, même à déshonorer certains membres de sa famille pour entrer dans les bonnes grâces de l'Avarice.
Un large sourir s'étala sur le visage couleur porcelaine de Griddvid. La danse se termine. La duchesse fit part de sa déception. Tojours souriant, l'Avarice saisi à nouveau délicatement la main de sa cavalière, et déposa un léger baiser dessus.

"Madame, Je ne sais comment vous remercier pour cet instant si exquis. Votre éloquence et votre don de la conversation m'ont tout simplement charmés. Vous possédez un esprit très vif, et vos connaissances sur le Monde sont tout simplement incroyables. J'envisage de donner, très prochainement, et à fréquence régulière, quelques réceptions dans mes appartements, entre "personnes particulières", si vous voyez ce que je veux dire. Et votre présence parmis nous serait un ravissement auquel je ne pourrais songer un instant à me passer. Accepteriez-vous de nous offrir un peu de votre temps? Certes, nous ne serons que peu de convives, mais rares sont les êtres privilégiés par la nature, possédant des qualités telle qu'une bonne naissance, une éducation parfaite, et des relations particulières avec les membres de ma famille. Que pensez-vous de mon offre?"

Griddivd attendit la réponse de la duchesse, puis, lui proposa son bras afin de la raccompagner vers les deux jeunes filles qui atendaient leur tour.

" Je vais à présent inviter votre nièce à danser. J'estime qu'il est de mon devoir de lui faire comprendre qu'il n'y a point besoin de remède vampirique pour me séduire, et qu'elle aurait d'avantage intérêt à prendre exemple sur son admirable tante. J'ose espérer naturellement que tout ceci restera entre nous, et deviendra notre petit secret à tous les deux. Je ne tiens pas à froisser son amour-propre, car elle a, peut-être, encore une chance de vous arriver à la cheville. Cela me ferait grand mal si vous trahissiez notre amitié. Me promettez-vous que tout ceci restera confidentiel, rien qu'entre vous et moi?"

Une fois qu'il fut assuré du silence de la duchesse, il la salua une dernière fois, tout en lui accordant un petit sourire complice.
Puis, il se tourna vers sa nièce, et tout recommença. Le baise main, les compliments, les sourires, la promesse d'une invitation dans ses appartements. Car, après tout, lui confiera-t-il, elle était, et de loin, la plus extraordinnaire des jeunes créatures de la soirée, possédant la beauté, l'éducation, l'intelligence, etc. Et si elle venait à refuser son invitation, concernant ses fameuses soirées, jamais il ne pourrait se remettre d'avoir perdu un tel trèsor. Naturellemnt, il lui fit promettre de ne pas révéler leur conversation, tout ceci étant leur "petit secret à tous les deux".

Une fois qu'il eut raccompagné la jeune efle noire auprès de sa tante, Griddvid invita la troisième jeune elfe, lui confiant apprécier le fait de garder le meilleur pour la fin. Et de nouveau la valse des compliments, sourires, invitation, et secrets, repris.
Il salua galamment la jeune elfe, et retourna auprès de Fart'h, lui vantant l'esprit généreux en partage de connaissance des elfes noirs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fart'h Argawaen
Souverain du Royaume Maudit
Fart'h Argawaen

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La réception de Gridvidd   Dim 20 Sep - 16:24

La baronne ne pouvait réver mieux en cet instant. Une montagne de compliment émanait des lèvres de l'Avarice et elle ne pouvait sourire que béatelent face à tant d'admiration, persuadée qu'elle était encore plus unique qu'auparavant. L'Avarice lui accordait de l'importance. Même son souverain à côté ne vallait plus rien.

"Je serais vraiment une sujette déloyale en refusant votre offre. C'est faire honneur à toute ma lignée que de pouvoir ainsi passer plus de temps en votre compagnie et c'est donc avec grand plaisir que j'accepte votre offre pour vos petites réceptions...privées. "

Après un large sourire elle attrapa le bras de son cavalier pour revenir, avec déception près des deux autres elfes noires qui patientaient pour avoir leur tout.

"Vous avez bien raison. Cette jeune elfe se repose sur les lauriers de ses ainés pour faire valoir ses droits alors que c'est une incapable. Elle ne peut rien faire par elle même sans mettre les mot "baron", "royal" et "province" dans une phrase. C'est une honte. Et vous n'avez pas à vous inquiéter, je ne dirais rien à propos de notre entretient à part que vous avez été le gentleman le plus agréable qu'il m'ait été de cotoyé ce soir."

Elle accueillit son dernier baise main avec une pointe de nostalgie en lui soufflant un "à bientôt", pensant déjà à ce que pourrait devenir leur future rencontre dans ses appartements... C'est donc sans regrets, imaginant qu'elle avait bien préparé le terrain qu'elle laissa Griddvid danser avec les deux autres elfes de son choix.
Toutes eurent droit au même discours et toutes avaient apparemment envisagé la même stratégie, pourrissant un peu plus celle qui était passé avant ou après elles. Ainsi la baronne fut discrédité par sa nièce, la traitant de vielle aigrie qui ne supporte pas qu'un jour on prenne sa place, de vaniteuse, narcissique, manipulatrice, égoïste, et des sobriquets encore meilleure. Quand à la dernière, elle dégaina sa rancune sur les personne au rang sociale plus élevé (donc la baronne et sa nièce), étant persuadé que des personnes ne statut moins important étaient tout aussi noble et parfois moins empétrés dans des vices et des colifichets qu'ils fallaient respecter pour être bien vue et que pour elle, un "sang frais et non corrompu" était l'avenir du pays...
Bref, chacunes essayaient de convaincre à sa façon qu'elle devait recevoir les faveur de Griddvid et ce dernier, leur avoua à toutes, qu'elles étaient uniques et qu'il aimerait les avoir à ses côtés. Son don d'hypocrisie marcha parfaitement bien car toute le crurent, et toutes passèrent la soirée à se vanter de la beauté de cette danse, sans pour autant dévoiler ce qu'ils s'étaient dit. Le secret allait être bien gardé.

Griddvid retourna alors auprès du souverain qui avait suivit la scène et les échanges avec attention. Son regard resta fixé sur les trois elfes noirs qui pouffaient lorsque que l'Avarice lui vanta la générosité de son peuple.


"Navré que vous ayez choisi des harpies, mais je suppose que cela n'a pas vraiment changé depuis votre départ. Votre suscité toujours l'attention de toutes les dames, ou que vous soyez. Heureusement que le mensonge n'est pas puni de mort pour celle là... Je me suis toujours demandé comment vous faisiez pour supporter tant de convoitise à chaque fois que vous mettez le pied dans une réception. Je dois bien vous avouer que la plupart des maris ici présents vous en veulent pour cela. Mais ils me sont loyaux. Heureusement."

Fart'h releva le nez. Un attroupement d'elfes noirs en robes s'étaient créer autour des trois ayant eu la chance de danser avec Griddvid. A l'opposé se tenait ceux en pantalons, n'en ayant pas grand chose à faire apparemment. Certains couples continuaient toutefois de danser au centre de la salle, profitant de l'espace.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Griddvid
L'Avarice
Griddvid

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 11/09/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: La réception de Gridvidd   Dim 20 Sep - 17:10

Le petit jeu mené par l'Avarice, consistant à faire croire à chacune des ses cavalières qu'elle était unique, l'avait beaucoup amusé. Le théatre avait toujours eu place importante parmis ses divertissements favoris. Jouer un rôle avait toujours été plaisant pour lui, mais entrainer les autres dans son petit manège, sans qu'ils ne sans doute, était un réel plaisir à ses yeux.
Ainsi, les unes après les autres, ses trois compagnes d'une danse avaient été l'objet de ses maniupulations, et avaient joué à la perfection leur rôle. Il avait pris grand soin de répondre favorablement à chacune de leurs attentes, et avait reçu en retour l'assurance de leur parfaite discrétion quant à leur petit secret. Certes, ils avaient attiré la convoitise et la jalousie de certains, mais cela faisait partit du jeu. Au contraire de lui causer quelques désagréments, l'envie qu'il sucitait chez les autres, se révéla être un petit bonus. Les personnes empruntes de ces sentiments ont tendance à trop laissé parler leurs sentiments et à dévoiler, sans que ce ne soit leur intention première, quelques petits secrets qu'ils se seraint bien gardé de révéler au grand jour en temps normal.
Tout ce passait parfaitement bien.
Griddvid regagna sa place auprès du Souverain du Royaume Maudit, tout lui faisant part de ses premières impressions. Ce dernier s'excusa du comportement des trois elfes noires, tout en faisant part de la jalousie certaine de leurs maris.

"Mon très cher Fart'h, ne vous excusez point pour vos sujets. Je dois vous avouer que j'éspèrais avoir la chance de trouver de telles cavalières. Certes leur caractère n'est pas facile, mais là est tout l'intérêt. Les personnes dénouées de tous scrupules pour se voir attribué un rôle important sont capable de tous. Y compris de laisser échapper quelques informations compromettantes sur les leurs, pouvant se montrer susceptibles de jouer un rôle fort intéressant dans un avenir proche. Je n'ignore point que votre situation est très envieuse, et que plus d'un souhaiterait mener un vaste complot afin de vous dérober ce qui vous revient de droit. Ces "harpies", comme vous dîtes, sont à présent prêtes à me révéler toutes les informations que je souhaite, même si cela doit causer du tord à leurs époux. Après tout, ne se considèrent-elles pas comme plus importantes qu'eux à présent qu'elles entrent dans mes bonnes grâces? Ne vaut-il pas mieux pour elles de rester dans mon entourage de proche, quitte à sacrifier un époux, un frère, ou un proche qui ne leur apporte rien en comparaison de l'influence que j'éxèrce sur les Terres Obscures avec les autres membres de ma famille. Mon très cher ami, laissez moi vous offrir ce petit conseil, vous en ferez ce que vous voudrez. Ne vous montrez pas trop méprisant face aux créatures qui assurent à présent votre sécurité sur le trône."

Griddvid avait prit grand soin d'utiliser les paroles les plus douces et le ton le plus avenant afin de ne pas quelques désagréments à Fart'h.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fart'h Argawaen
Souverain du Royaume Maudit
Fart'h Argawaen

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La réception de Gridvidd   Dim 20 Sep - 17:40

L'Avarice avait répondu une grande tirade face à ce que Fart'h venait de lui dire. Ce dernier un peu douteux se tourna vers lui. Un quiproquo s'était apparemment glissé dans la conversation et le souverain ne compris pas le réel sens des propos de son invité. La manière dont il venait de lui répondre, laissait supposer qu'il attendait des informations sur de possibles traitres dans son territoire. Le souverain se doutait bien qu'il devait certainement se tramer des complots contre lui, mais il y avait peu de chance que se soit l'une des grandes familles ici présentes. Peut-être des parents de celles ci mais rien de plus.

"A vrai dire je pensais à vous en disant cela. Vous savez certainement que les elfes noirs sont des créatures possessives et que malgré votre puissance, certain ici présents n'auraient pas hésiter à échaffauder un plan, certes completement minable, pour se venger de l'affront que vous venez de leur faire en convoitant leurs femmes. Surtout le baron je suppose. Mais comme ils vous savent mon invité, ils ne tenteront rien de suicidaire."

Il ajouta un peu plus bas.

"Et sachez que je ne méprise aucun de mes sujets, sauf ceux qui se sont ouvertement rebellés. Même ces harpies. La baronne m'a été utile plusieurs fois déjà."

Fart'h releva la tête. Le bal semblait avoir reprit, même si certaines curieuses restaient encore aux côtés des trois chanceuses. Du moins, deux d'entres elles, le baron était maintenant collé à la baronne.
Voyant que tout rentrait dans l'ordre, le souverain regarda de son regard habituellement froid son invité.


"Souhaitez-vous encore profiter du bal ou désirez-vous passer à côté, Signeur Griddvid ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Griddvid
L'Avarice
Griddvid

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 11/09/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: La réception de Gridvidd   Dim 27 Sep - 12:14

Une mauvaise interprétation des paroles de fart'h, avait entrainé l'Avarice dans un long monologue sur ses projets futurs concernant les dames qu'il avait invité à danser. Chose inutile, puisque que le Souverain du Royaume Maudit souhaitait simplement le mettre en garde contre les possibles mari, amant ou parent jaloux des attentions qu'il portait à leur épouse, conquête, ou parente. Griddvid compris à présent la raison pour laquelle il n'avait pas saisi le message que Fart'h souhaitait lui délivrer. Pendant des millénaires il s'était amusé à charmer hommes et femmes de la bonne société, tout en prenant le risque de provoquer l'animosité de leurs proches. Et plus d'une fois il s'était retrouvé mêlé à des guet-apens. Mais celà ne l'avait pas empêché de poursuivre ses activités en compagnie de "ses amis".
Si Griddvid était parvenu à développer l'un de ses talents en particulier, ce serait bien la manipulation familiale. Entre Orgar, Gwenda et Wanda, il était facile de parvenir à les faire agir de la façon souhaité. En particulier Orgar et Gwenda. L'un Père des elfes noirs et l'autre Mère des vampires. La rancoeur qu'ils se vouaient était un véritable présent pour L'Avarice. S'il avait des soucis avec les vampires, Orgar, moyennant quelques informations utiles, acceptait de régler l'affaire à sa manière. Et inversement pour Gwenda.
Bref, Griddvid n'avait jamais réellement eu de problème, puisque ceux-là, il les cédait volontier aux autres.

Toutes ces pensées le ramenait loin en arrière. Un petit sourire nostalgique accompagnant ses souvenirs se glissa sur ses lèvres, et fut vite remplacé par des traits plus chaleureux et amicaux.

"Cher ami, votre inquiétude me touche, mais n'ayez crainte. Je dois bien vous avouer que ce genre de situation ne m'est guère inconnue. Plus d'une fois je l'ai rencontré et affronté sans que celà ne me coûte quoi que ce soit."

Fart'h voulu apporter quelques précisions sur les paroles prononcées précédement par Griddvid.

"Pardonnez-moi mes préjugés, mon ami. Si je puis me le permettre, je souhaiterai vous expliquer les raisons de ma confusion. "Harpie" est un terme que j'utilise bien souvent pour désigner Wanda. De ce fait, dès qu'il est utilisé pour qualifier une personne, je ne vois là guère plus que du mépris. Je saurais à présent ne pas me tromper sur les sens de vos paroles."

Fart'h proposa ensuite la possibilité de passer à coté. Griddvid appréciait les bals en général, et celui-ci était particulièrement réussi. Cependant la variété était aussi un point fort d'une réception.

"J'accepte avec grand plaisir de passer à coté, avec vous."

Griddvid attendit que Fart'h se lève, pour quitter son siège, à son tour, (peut-être souhaitait-il adrésser quelques mots au reste des invités) et pour le suivre à coté.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fart'h Argawaen
Souverain du Royaume Maudit
Fart'h Argawaen

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La réception de Gridvidd   Dim 11 Oct - 14:26

Il était vrai que Griddvid avait été et certainement encore, la cible de nombreux complot. Tout ceux qui gravitaient dans son univers mais n'y avaient pas ses faveurs, en arrivaient toujours à ce dire qu'il était de trop. Fart'h hocha la tête alors qu'il se rappellait se petit détails. Ses inquiétudes n'étaient pas fondées, mais il ne pouvait s'empêcher de penser qu'il serait fou de rage si un des sujets tentait quoi que se soit contre lui. Aucune pitié ne serait accordée à cet individu.
Il regarda l'Avarice, comprenant sa méprise sur le mot "harpie".


"Vu ainsi, je trouve que c'est un mot qui lui va à ravir. Mes sujets sont bien loin de votre soeur!"

Il se souvenait de tout ce qu'elle lui avait fait subir dernièrement, et il se promit de n'utiliser ce mot que pour elle dorénavant. Il devait l'apprécier autant que Griddvid, et cela ne put que lui plaire.
L'Avarice accepta ensuite de poursuivre la cérémonie. Le bal continuait devant eux, et les regards suivirent l'invité du Souverain lorsque les deux quittèrent la pièce. Ils ne feraient plus partie de la fête à présent. Les sujets de Fart'h continuraient à danser pendant de longues heures, alors qu'eux, allaient maintenant manger et s'occuper de la paperasse qui confirmerait leur alliance.
Fart'h ouvrit la marche, escorté de deux gardes. Il mena Griddvid au travers d'un couloir et attendit qu'on lui ouvre la porte de la grande salle de réception. Il pénétra dans une grande pièce d'où pendaient du plafond des dizaines de lustres allumés par des cinquantaines de bougies chacuns, au centre de la pièce se tenaient une longue table longue où à une des extrémités se levèrent à leur arrivée le général de Fart'h et le grand Sage. Derrière le trône du souverain se trouvait un énorme pérchoir sur lequel un oiseau à la taille imposante secoua son plumage sombre.
Il fit signe à Griddvid de prendre place à ses côtés, la nourriture était déjà présentée. Ils étaient entouré de servantes, qui leur servirent les plats.
Le Génral avait acquellit l'invité d'honneur avec un salut militaire et le sage avait effectué une courbette légère. Tous deux attendirent que Fart'h et Griddvid furent assis avant de faire de même.
Au dessus de leurs têtes, entre trois lustres, un boule luminescente s'activa. Au travers on pouvair y voir le trésor offert à l'Avarice pour sa venue.


"Je sais que vous avez du mal à vous séparer de vos biens cher Griddvid", entamma Fart'h comme explication. "Voici un petit dispositif qui vous permettra de garder un oeil dessus tout en étant avec nous."

Fart'h avait pensé à ce genre de détail pour que l'Avarice puisse être à son aise tout participant aux choses sérieuses. Il espérait toutefois que cela ne le distrairait pas trop.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Griddvid
L'Avarice
Griddvid

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 11/09/2006

Feuille de personnage
Niveau: 20

MessageSujet: Re: La réception de Gridvidd   Dim 11 Oct - 16:05

Pas un seul instant Griddvid craignait les possibles représailles des sujets mécontents de Fart'h. Certes, il était un des êtres les plus puissants de cette terre, mais nul n'est à l'abris du pouvoir de la Déesse de la Mort. Peut-être était-ce dû à la présence répétée de l'Orgueil à ses cotés, mais à aucun moment il ne songeait à la possibilité que de simples sujets parviendrait à le faire passer dans l'autre monde.
La conversation dériva par la suite sur la signification du terme "harpie" et de la façon dont l'Avarice l'employait. Il voulu faire comprendre au Souverain du Royaume Maudit son point de vue, et ce dernier trouva que cet adjectif qualifiait parfaitement Wanda, tout en concédant que ses sujets étaient encore loin de parvenir au stade de l'Envie. Griddvid ne put s'empêcher de sourire.

"Vous m'en voyez ravi pour vous."

La cérémonie se poursuivit. Le Souverain et son hôte quittèrent la salle de la réception pour se rendre dans une nouvelle salle, où un repas à la mesure de leur grandeur serait servit, et où les questions abordées se termineront par l'appasition d'une signature.
Le Grand Sage et le général de Fart'h étaient déjà présents sur les lieux. Fart'h invita Griddvid à le suivre et à prendre place à table. Le regard curieux de l'Avarice se promena discrètement dans la salle, observant en premier lieu les admirables richesses dont était parée cette pièce. Puis ses yeux se posèrent, juste l'espace d'une seconde, sur le perchoir et l'oiseau. Après quoi, il prit place aux cotés de Fart'h, ne prêtant aucune attention aux servantes, puisqu'il avait vécu dans un milieu où celles-ci n'avaient pas plus d'importance qu'un balai.
Une fois à table, le Grand Sage et le Général acceuillirent l'invité de leur Souverain. Tous deux saluèrent l'Avarice, chacun à leur manière et Griddvid leur rendit la politesse, en baissant courtoiement la tête et en levant son couvre-chef.
Une installation avait mise en place afin que l'Avarice puisse surveiller ses présents tout en étant dans une autre pièce qu'eux. Griddvid apprécia ce geste, mais souhaitait toutefois fair l'effort de ne pas y prêter attention afin de prouver la confiance qu'il plaçait en son nouvel ami. Malheureusement pour lui tout son être était dévoré par son pêché, et sa bonne volonté ne fera pas long feu.

"Mon cher ami, j'apprécie cette attention, et j'ose éspèrer pouvoir résister à l'envie de porter trop souvent mon regard sur elle."

Tout en disant celà, ses yeux ne purent faire autrement que de jeter un coup d'oeil rapide sur la boule luminescente. Il fit cependant l'effort de ne pas s'y attarder, et dévisagea à nouveau Fart'h, attendant que celui-ci prenne la parole afin d'aborder le sujet du contrat, tout en dégustant les mets fins préparés pour cette occasion.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fart'h Argawaen
Souverain du Royaume Maudit
Fart'h Argawaen

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

MessageSujet: Re: La réception de Gridvidd   Dim 18 Oct - 18:22

Une fois qu'ils eurent terminé leur conversation et que Griddvid avait assuré qu'il était prêt à laisser le bal de côté et à passer dans la salle d'à côté, Fart'h se leva et tout deux quittèrent la pièce envahit d'invités dont les yeux curieux et jaloux se tournaient vers eux.
Fart'h installa son invité d'honneur à ses côtés une fois qu'il fut salué convenablement par les autres membres du conseil présents. Pendant que chacune des servantes attitrées à l'une des personnes atablées servaient le repas, le souverain avait fait remarqué l'installation mise en place pour Griddvid au dessus de leur tête. Il fut satisfait de voir que l'Avarice n'y porta qu'un bref intérêt avant de revenir sur sa personne. Il avait douté un moment que son esprit ne fut attiré que par ses richesses et qu'il délaisse le reste de la soirée, ce qui apparemment ne serait pas le cas.
Le visage de Griddvid fixait celui du souverain. Il ne put s'empêcher de l'observer aussi avant de prendre la parole. Il avait oublié à quel point les traits de cet homme étaient parfaits. Griddvid chérissait autant son apparence que ces trésors et il savait y faire. Fart'h se remémora toutes les réceptions qu'il avait faite au chateau de l'obscurité en sa présence, le nombre de fois où son esprit s'était égaré à admirer sa beauté. Si il avait pu sourire ces jours là, il l'aurait certainement fait. Cette pensée de son frère, présent dans son dos le ramena à la réalité.
Il porta à ses lèvres un vin noir issus des meilleurs vignobles des terres maudites et tout en contunant de dîner, prit la parole.


"Vous savez certainement mon Seigneur que votre présence m'a toujours été agréable, et je suis on ne peut plus honoré que vous ayez accepté mon invitation ce soir. J'espère que l'hommage que nous vous avons rendu et les modestes présents que mon peuple vous a fait parvenir sont à la hauteur de vos attentes. Mais comme nous en avions quelque peu discuté déjà, j'aimerai pouvoir vous bien plus..."

Fart'h marqua une légère pause, malgré lui, sur cette fin de phrase lourde de sens. Mais il reprit rapidement, le visage impassible.

"La parole d'un souverain dans nos terres possède énormément de valeur. Je souhaiterait vous offrir ma personne en tant qu'allié loyal, mon royaume en tant que refuge et mes hommes en tant qu'armée à votre disposition, si vous en avez besoin pour une cause que je partage. J'aimerais en d'autre terme si vous le souhaitez, lier ma souveraineté à votre puissance, officiellement."

Fart'h venait de présenter sa requête de manière solennelle, devant ses hommes, même si Griddvid était déjà au courant. Le contrat qu'il faudrait signé ensuite n'était que la transcription par écrit de ce qu'il venait de dire, preuve pour les siens mais aussi pour ceux de la famille de Griddvid que Fart'h était désormais lié à lui seul et que sa loyauté lui était prioritaire.
Il détourna ses yeux pour les glisser jusqu'à l'autre bout de la table où se tenait amoncelée une pile de papier et un parchemin, déplié, où tous les ustensiles nécessaires pour aposer une signature et un sceau était à ses côtés.


"Ce soir est un grand soir, cher Griddvid. Si vous acceptez ma proposition, je nous espère une longue et fructeuse amitié si je puis me permettre. Si vous voulez réviser certains de vos termes, je vous ai laissé la place nécessaire sur le contrat."

Griddvid n'avait pas à se presser, ils feraient cela à la fin du repas. Mais Fart'h espérait au fond de lui que l'Avarice n'avait pas changé d'avis et qu'il lui offrirait aussi sa protection en retour.
Il continua de siroter lentement son vin, la toile fine de sa robe dansant à chaque mouvement de bras tout en laissant yeux vagabonder le plus souvent possible sur son invité de marque.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La réception de Gridvidd   

Revenir en haut Aller en bas
 
La réception de Gridvidd
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» (terminé)1 nouveau message dans la boîte de réception de Robin S. Fury
» Déception
» Le Palais des Rois d’Arnor. -Grand hall de réception.
» Nouvelle déception [Rp privé Edge/Amy] (Terminé (avec suite ailleurs))
» Réception chez les Dmitriev [sur invitation bien sûr] [1999/2000]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Asgampth :: Terres Obscures :: Le Royaume Maudit-
Sauter vers: