Jeux de rôle qui mêle le médiéval fantastique, le futurisme et le mythologique, sur forum. Venez créer et faire vivre votre personnage !
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une quête étrange.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Capt'ain An-Barry

avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Une quête étrange.   Jeu 1 Oct - 19:59

Par chance, Anabell allait certainement, peut-être, avec de la chance, en toute hypothèse pouvoir ce remplir les poches sur cette île. Pour la peine, elle ne répondit pas à son interlocutrice mais sourit avidement tout en avalant une grande gorgée de rhum ainsi qu'un datte sèche et remplit encore une fois son verre.
Gavin semblait vraiment avoir envie de faire cette quête peu importe les risques. Il avança l'hypothèse que le fait d'être trois pouvait être intéressant une fois dans les embrouilles, ce qu'elle affirma d'un hochement de tête, tout de même peu convaincant, tout en lui jetant, ainsi qu'à Sophia un regard de professeur qui va gronder une enfant lors d'une chamaillerie. Anabell détourna la tête puis il questionna Sophia sur la possible présence d'une protection autour de l'objet. Elle ne savait rien la dessus non plus. Ils étaient envoyés au saloir! C'était une certitude. On ne se laisse pas entraîner dans ce genre de quête sans connaître un minimum de choses. Personne ne ferait cela. Si, Sophia... et Gavin apparemment. Anabell ne pouvait que suivre. Elle avait aussi trop besoin d'eux au cas où cet elfe noir remontrerait le bout de son nez.
La capitaine continuait de boire, tout comme ses matelots d'ailleurs, sauf certains qui étaient remontés sur le pont, et écouta la suite de la conversation. Un nain, connaissance du loup garou pourrait leur donner un coup de main.

*Qui dit nain, dit trésor! Bonne idée! Allons voir ce nain.* ne put s'empêcher de penser Anabell. Cette île était un vrai bijoux, des trésors de partout,cachés par des nains, des le prechaun, des lutins, des dragons nains... La capitaine allait devoir garder la tête froide!

Sophia insista ensuite sur le fait que pour l'instant, ils devraient porter leur attention sur la pierre bleue. Anabell avala un nouveau verre de rhum noir et poussa un petit rire.

"Et bien! La suite de la nuit s'annonce gaie! Nous n'avons pas de quoi tenir une petite discussion sur cet objet et nous ne serons au large de l'île qu'en soirée du jour prochain. Quel plan, quelle concentration voudrais-tu que nous établissions dans ses conditions ? Puisque tu as décidé de nous gâcher la soirée, pourquoi ne prennons nous pas ton bateau ? Il est bien plus rapide, mes hommes nous suivrons. A moins que tu ne veuilles pas y aller et retarder l'échéance..."

Anabell avait l'impression que Sophia prennait un malin plaisir à l'ennuyer, tout faire pour la contrarier. Un peu comme entre une mère et une fille qui se testent à longueur de temps. Ce bras de fer commençait à devenir pesant pour la capitaine qui voyait souvent ses efforts anéantis par la mauvaise humeur de son "amie".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Une quête étrange.   Sam 3 Oct - 19:08

[Bon, je suis de retour, à "plein temps" normalement. Je vais pouvoir rejouer un peu plus rapidement ]

Comme il s'en doutait, Sophia préféra éluder la question du nain. Il pensait, pour sa part, que les nains poseraient peut-être un problème avec la capitaine An'Barry. De son côté, elle chercherait à grappiller le plus de richesses possibles, et les nains sont avares. Donc susceptibles. D'un autre côté, les nains étaient hospitalier au même titre que les peuples les plus accueillants ; mais pas au même prix. Il sentit qu'Anabell n'aurait aucune envie d'offrir un quart de l'éventuel butin.
Il chassa ses pensées pour s'intéresser à un autre problème. Sophia tournait obstinément autour de la pierre bleue, sans rien pouvoir dire de plus. Ils n'avaient plus de sujet de discussion, ce qui signifiait que les deux femmes n'allaient pas tarder à se crêper le chignon.
Ses craintes furent confirmés par Anabell.


"Et bien! La suite de la nuit s'annonce gaie! Nous n'avons pas de quoi tenir une petite discussion sur cet objet et nous ne serons au large de l'île qu'en soirée du jour prochain. Quel plan, quelle concentration voudrais-tu que nous établissions dans ses conditions ? Puisque tu as décidé de nous gâcher la soirée, pourquoi ne prennons nous pas ton bateau ? Il est bien plus rapide, mes hommes nous suivrons. A moins que tu ne veuilles pas y aller et retarder l'échéance...", entendit-il.

*C'est la suite du voyage qui s'annonce joyeuse, vous êtes plus teigneuses que des louves*, pensa Gavin.

Il préféra ne pas attendre la réponse de Sophia et prit la parole.
Ses traits se durcirent et toute amabilité disparut de sa voix.

"Non", fit-il. "Hors de questions pour moi. Je ne remonte pas sur le navire de Sophia tant qu'elle ne m'aura pas expliqué clairement et sans éviter mes questions ce qui meut ce putain de rafiot à une vitesse anormale, et ce que sont exactement les cabots à capuchon".

Il appuya sur le "exactement". L'approche de la pleine lune le rendait de mauvais poil. Il avait une soudaine envie de courir, chasser et tuer. Il rabattit l'instinct du loup au fond de lui même, comme toujours. Même transformé en loup, Gavin était parvenue à contrôler la sauvagerie de telle sorte qu'elle n'apparaisse qu'en temps utiles.
C'était ceux qui ne savaient pas qui avaient conférés aux loup-garous cette réputation de terreur qui avait finie par se transmettre génétiquement.
Il plongea ses yeux dans le regard de Sophia. Il avait repoussé le loup sauvage, mais il était encore d'humeur sombre, et le rhum n'arrangeait rien, contrairement à d'habitude. Normalement, Gavin s'égayait en buvant. C'était le cas du début de soirée, mais les évènements avaient fini par retourner l'effet.

"Je veux des explications franches et claires, Sophia. Pas plus tard. Tout de suite", reprit-il.

Sans la quitter des yeux, il tendit la main vers le pichet et se resservit de rhum. Puis il se détourna de Sophia et interrogea Anabell du regard, la cruche suspendue au dessus du verre de la capitaine.
Une fois qu'il eut rempli le verre, il empoigna le sien et se rassit dans son fauteuil. Ses yeux revinrent à Sophia. Il attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: Une quête étrange.   Dim 4 Oct - 0:36

[re-bienvenue à toi alors!!]

Anabell semblait partie dans ses pensées. Certainement basées sur les trésors que Sophia lui promettait si elle mettait les pieds sur cette île. Mais cette paix ne s'éternisa pas. La capitaine revint à l'attaque en reprochant à l'androïde de vouloir monopoliser la conversation sur un sujet où il n'y avait justement rien à dire. Sophia serra les dents, à la recherche d'une réplique cinglante, mais n'eut pas le temps de répondre. gavin réagit avant elle, et détourna le sujet sur un tout autre élément. Alors qu'Anabell avait proposé que l'on prenne le bateau de Sophia afin d'aller plus vite, le loup garou avait protesté sans crier gare et de manière assez sèche, ce qui ne lui plut guère. Sophia se pencha sur la table pour contourner Anabell du regard et fixer le loup garou.
Il n'aimait pas, ne pas comprendre tout ce qui tournait autour de Sophia : son bateau et les "cabots à capuchons". Il se prit même à lui donner des ordres. Sophia frappa du poing, la lourde table imprima un creu sous les doigts serrés de la jeune "femme". Elle prit aussi un ton dur et froid.

"Si il y a une personne qui a les gênes du cabot ici, c'est bien vous! Alors ne vous avisez plus de me donner des ordres!"

Sophia détestait qu'on la prenne de haut ainsi, alors que les choses pouvaient être demandées simplement. Un androïde énervé, surtout un avec les pouvoirs et les capacités de Sophia, pouvait faire beaucoup de dégâts, auxquels même un loup garou ne pourrait résister. Elle rechigna tout de même à lui dire ce qu'il voulait voyant qu'Anabell les toisait avec son verre de rhum à la main (encore plein).

"Ce n'est pas de ma faute si vous êtes allergiques à la technologie. Je ne vais pas vous faire des cours de mécanique, mais ce bateau est dôté d'un moteur puissant, alimenté par des cristaux rares qui fournissent de l'énergie lorsque l'on les met en contact avec un certain liquide. Allez vous balader sur l'Ile de la Technologie et vous en verrez d'autre des comme celui là, enfin, des moins bien évidemment. Le mien est un peu la crème des crèmes. Et pour ce qui est de vos cousins les cabots, ce sont des gardes du corps robotisés de la dernière génération d'autonomie, conçus par mon commanditaire. Ils faisaient partis du contrat. Ils sont sencés me protéger, mais surtout, vérifier que je mène mon contrat à terme et que je ne vole pas mon commanditaire. Ils nous suivront donc partout. Que cela vous plaise où non, Gavin."

Bien que sa petite explication fut terminée, Sophia ne quitta pas le loup garou du regard.
Si en plus des querelles que lui imposait Anabell, lui s'y mettait aussi, le voyage, enfin, la quête allait être beaucoup plus longue et plus chiante que prévue...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Une quête étrange.   Dim 4 Oct - 11:56

Sophia s'énerva. Il s'en était douté. La femme était plutôt du genre réactive, et il aimait ça. La table s'enfonça légèrement sous la poigne de Sophia. Il nota ce détail quelque part dans sa mémoire, à toutes fins utiles.
Comme les remarques cinglantes étaient caractéristiques au personnage, Gavin eut droit à la sienne. Il lui fit un grand sourire. La gaieté lui revenait, en même temps que la Sophia à laquelle il avait eu droit avant l'embarquement.
La remarque ne le blessa pas. Il connaissait pour sa part l'histoire généalogique des loups garou et de tous les canidés. S'il y avait eu parenté, elle remontait à des milliers d'années. Et il suffisait de mettre vingt des plus gros chiens face à un loup-garou pour le prouver. Ils ne tenaient guère plus de dix minutes.
De mauvais gré, elle lui expliqua le principe de fonctionnement du bateau et des foutues machines à capuchon. L'île de la technologie. Il se promit d'y faire un tour.

"Bon, ce n'était pas si compliqué de l'expliquer, non, Sophia ? Je sais ce que je veux savoir, les détails ne m'intéressent pas. Et tant pis pour les gardes", dit-il une fois qu'elle eut terminé son explication.

Il but une gorgé de rhum, les yeux tournés vers le haut à gauche, comme en pleine réflexion. Ses yeux pétillèrent, son sourire s'élargit. Il ne résista pas.

"C'est avec plaisir que je retrouve Dame Sophia !", fit-il d'un ton railleur. "Vous me manquiez. Vous êtes très belle quand vous êtes énervée. Mais gardez votre énergie pour nos ennemis, au reste, vous savez bien que vous ne m'impressionnez pas. Contentez vous de me faire quelques répliques cinglantes comme je les aime".

Son regard était glacial mais pas un instant son sourire ne s'effaça de son visage. Malgré ce que disaient ses yeux, il était plutôt amusé.
Et content. Sophia lui redonnait sa bonne humeur. Peut-être même allait-il avoir de nouveau droit à une attaque, mais il en doutait.
Sans prêter attention à sa réponse, il se tourna vers Anabell.

"Capitaine, je suggère que nous montions tous trois sur le pont, si Sophia veut monter aussi. J'aimerai prendre l'air, et je pense qu'il faut faire une courte pause sur le rhum si nous désirons tenir toute la soirée", dit-il.

Quelques rougeurs d'alcool apparaissaient sur les belles joues d'Anabell. Lui-même sentait ses oreilles se réchauffer légèrement et l'alcool le rendre léger. C'était le signal qui disait de laisser un peu retomber avant de continuer. Et il n'était pas impossible qu'il trouve un rapace, un aigle des montagnes, se reposant dans un coin discret du navire d'un vol long et épuisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: Une quête étrange.   Dim 4 Oct - 12:51

Sophia expliqua un peu à contre coeur ce que Gavin voulait savoir. Elle lui jeta un regard noir lorsqu'il lui répondit. "Bon, ce n'était pas si compliqué de l'expliquer, non, Sophia ?".

*Pour qui se prend t-il!!! J'vais finir par lui briser la machoire ça lui évitera de dire des conneries pareilles!
- Non! tu ne toucheras pas un cheveux de Gavin ma douce, tu entends ?
- oh, la ferme!*


Sophia n'avait pas détourné son regard plein de colère lorsqu'il assaina le "Dame Sophia". Elle n'écouta même pas la suite et la réponse fut immédiate. En un éclair elle fut debout et le pichet de rhum qui se tenait en face d'Anabell vola en direction de Gavin.

[Attaque Sophia : 08 + 20 bonus force = 28
Esquive Gavin : 24 + 10 bonus "loup garou" - 5 malus rhum = 29
Chance Anabell : 22 - 5 malus rhum = 17 ]

Une oreille attentive aurait pu entendre un "Ne m'appelez pas DAME" marmoné entre des dents serrées.
Sophia trop énervée n'avait pas fait attention à sa force. Au lieu de faire voler la cruche comme elle l'avait souhaiter, pour qu'elle atterrisse en plein dans le visage de Gavin, elle éclata littéralement sur place. La pauvre Anabell se tenant juste en face en train de boire fut entièrement éclaboussée par le liquide ambré.
La demande de Gavin ne fut donc pas accueillie avec un grand succés. D'ailleurs aucune des deux femmes n'y avaient prété attention.
Sophia n'était plus en colère, du moins tant qu'elle ne regardait pas Gavin. Son air consterné et vraiment désolé d'avoir souillé le deuxième uniforme de la capitaine s'était tourné vers elle en espérant ne pas subir un courroux immédiat. Elle comptait sur la quantité d'alcool imbibé par Anabell pour la sortir de ce faux pas. Elle tenta de se positionner en faveur de la proposition de Gavin.

"je crois que nous devrions prendre un peu l'air en effet, Anabell, viens je vais t'arranger ça, je suis désolée. C'était cet imbécile de canidé que je visais. Tu sais comme je suis quand on me provoque..."

Sophia se confondait en excuses, espérant que cela suffirait, même si la situation avait quelque chose de comique. Pauvre Anabell.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Une quête étrange.   Dim 4 Oct - 13:05

Gavin banda ses muscles, prêt à bondir de côté, quand il vit Sophia se lever, vive comme l'éclair.
Elle saisit une cruche pour lui envoyer, et il l'aurait esquivé de très peu si elle n'avait pas tout simplement explosé au contact de la jeune femme.
Et, comme de juste, ce fut Anabell qui reçut la douche.
L'air hébété de qui vient de se prendre le contenu d'une cruche de rhum sans s'y attendre d'Anabell avait quelque chose de comique.
Elle tenait encore son verre, à mi chemin de ses lèvres, les cheveux et les vêtements trempés.
Sophia, gênée, se tourna vers elle, sa fureur éteinte.
Elle lui fit une excuse et profita de la proposition de Gavin pour détourner, espérait-elle, la colère du capitaine.
A l'air hébété d'Anabell, le loup-garou crut voir succéder un air de colère. Il lui sembla voir la bouche d'An'Barry se contracter et les yeux s'étrécire.
Il réprima de peu son fou rire et n'éclata pas du rire qui poussait dans sa gorge et qui aurait aimé sortir.
Au lieu de ça, il demeura impassible, sans toutefois pouvoir empêcher un léger sourire d'affleurer à ses lèvres.
Il savait que s'il riait, il aurait droit à la réprimande aussi sûrement que Sophia. Il n'était même pas sûr d'y réchapper comme cela.
Il ne fit pas de réflexions malavisées non plus sur la maladresse de Sophia. L'heure n'était pas à se voler dans les plumes.
Il se leva et préféra s'éclipser. Il se dirigea vers la porte, sortit dans les escaliers et monta sur le pont.
L'air était frais et salé, et seuls quelques maigres nuages voilaient la lune presque pleine.

*Demain soir, je serai loup, et ce pendant une semaine tous les soirs*, pensa Gavin. *La pleine lune tombe mal*.

Il traversa le navire jusqu'à la proue et s'assit contre un angle de la rambarde. Sa vision nyctalope fut attiré par une boule aux couleurs discrètes tapie dans l'angle d'en face.
Son nez le renseigna : Violdur. Comme il l'avait présumé, l'aigle fatigué profitait de l'obscurité pour se reposer sur le navire.
Il s'avança délicatement et lui caressa vaguement les plumes du cou.
L'animal se réveilla mais ne partit pas. Il se contenta de hocher la tête et de fixer Gavin, l'air tranquille.

"Comment vas-tu, mon vieil ami ? La traversée est bientôt finie".

Il lui tendit un morceau de viande qu'il avait emporté du buffet. L'aigle happa le morceau toujours aussi tranquillement. On aurait pu le croire domestiqué ; il n'en était rien. L'aigle et le loup s'aimaient beaucoup. Sous sa forme humaine, Gavin avait moins de contact avec lui. Mais transformé en loup, le lien était encore plus fort.

"Difficile de chasser dans le coin, hein ? Il faut aimer l'eau de mer !", murmura-t-il de sa voix grave. Un sourire pointa sur son visage.

"Tu seras plus tranquille là-haut", reprit-il en pointant le mat.

Sur ce, il souleva doucement l'immense aigle et le posa sur ses épaules. Violdur planta ses serres.
Puis le loup-garou parvint au mât principal. Rapidement, il l'escalada, s'aidant des cordes quand il pouvait. Il s'efforça de ne pas regarder en dessous de lui. Il n'avait pas vraiment le vertige, mais le loup appréhendait toujours un peu ce genre d'entreprises. Le loup n'est pas connu pour son don d'escalade.
En quelques instants, il fut au nid-de-pie, où le guetteur fixait l'horizon d'un air blasé.

"Matelot !" appela-t-il.

Le marin se retourna, étonné.

"Je pose cet aigle sur la plateforme. Il y a suffisamment de place pour vous deux. Tu ne poses pas de questions, tu te dis que tout est normal et tu continues de fixer ton horizon. Je préviendrai ta capitaine".

Il ponctua ses paroles d'un regard lourds de menaces pour l'homme s'il envisageait simplement de s'approcher de l'animal.
Puis il se laissa glisser le long du mât jusqu'en bas. Sophia et Anabell n'étaient toujours pas là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capt'ain An-Barry

avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Une quête étrange.   Lun 5 Oct - 20:22

[...]

Gavin ne sembla pas réellement apprécier l'idée d'Anabell, qui était de démarrer leur quête à bord du navire de Sophia. Ils iraient bien plus vite. Mais le loup garou semblait effrayé par la technologie, du moins, il voulait comprendre. Il demanda alors à son propriétaire de lui expliquer son fonctionnement. Sa demande ressemblait plus à un ordre, et cela, n'échappa, ni ne plut, à Sophia. Elle répondit froidement, tout en lui assénant une réplique cinglante à propos de la parenté des cabots-loup garous. Anabell les toisa, un air amusé tout en buvant son rhum, encore et encore, pendant qu'elle écoutait la réponse de l'androïde. La capitaine du Jewel était déjà monté à bord de cet étrange navire blanc. outre le luxe de l'intérieur, rien ne l'avait attiré. Ce genre de bateau ne se commandait pas. Il suffisait d'une seule personne pour le naviguer, si cette personne avait les connaissances qu'il fallait en cas de panne. Donc en moyenne, deux personne aurait suffit. Quel ennuit... Il était peut-rapide, solide, très maniable, mais Anabell préférait la majesté de toutes les voiles au vent, le grincement du coque en bois, les proues sculptées de bêtes mythiques, la lourdeur du bâtiment lorsqu'il s'écrase sur les vagues... Rien de tout cela n'était vivable sur celui de Sophia. Elle non plus n'avait pas envie d'y aller.
Alors que la capitaine assistait toujours au dialogue entre les deux compagnons de voyage récents et qu'elle pensait que s'en était enfin terminé, elle se reservit un verre et alors qu'elle le portait à sa bouche, son regard fusa vers Gavin lorsqu'elle entendit le mot "Dame". Elle lui fit signe de se taire, voyant qu'il contunait, elle fit un geste discret signifiant très distinctement "tu es mort". Le temps parut long. gavin eut même le temps de proposer de sortir avant que Sophia ne réplique. Anabell s'était affalée dans son fauteuil, verre à la main, espérant échapper à l'orage qui se préparait. Car si Sophia n'aimait pas quelque chose, c'était bien ça. Puis l'accident arriva.
Du coin de l'oeil elle vit Sophia bouger rapidement, et faire un geste en direction de sa cruche. Par reflexe elle se redressa en balbutiant :

"Non pas mon rhum!!"

Mais trop tard. La cruche éclata en mille morceaux, répandant le liquide ambré sur la table, dans les plats et en grande partie sur le chemisier d'Anabell et ses cheveux. Stupéfaite par ce qui venait de se produire et agacée au plus haut point : deux uniforme gachés, ses cheveux propres encore salis, trois cruches renversées, de plus, cassées, et tout cela en une seule soirée! La présence de Sophia n'était peut-être pas une bonne chose après tout.
Toute l'attention d'Anabell fut pour Sophia. Elle ne remarqua même pas Gavin qui s'était éclipsé pour retrouver Violdur installé sur l'un des mats du bateau.
La capitaine se leva, tout doucement, posa son verre sur la table, sans quitter Sophia des yeux qui essayait de s'excuser tant bien que mal, lui proposant de réparer les dégâts et d'aller prendre un peu l'air. L'attitude de la capitaine était connue. Le silence tomba dans les salles, les matelots murmuraient entre eux, pariant sur ce qui allait se produire. Leur capitaine était en colère, et généralement, cela finissait mal pour la personne qui avait causé ce sentiment. Mais pas avec Sophia. Avec elle, c'était généralement l'inverse. Anabell oubliait qu'elle n'avait pas une humaine en face d'elle et réapprenait toujours cela à ses dépends. Les lèvres serrées, le regard en fusion, sa main effectua un retourné sur la joue gauche de Sophia. Trois sons se succédèrent quasi simultanement dans la pièce : le bruit du métal frappé, celui d'un craquement morbide et le hurlement d'Anabell.
Sophia n'était pas entièrement faite de chaire et de muscle, son visage était aussi dure que du titane. La main de la capitaine était maintenant comparable à du papier maché ensanglanté.
Des dizaines et des dizaines de jurons amplirent la pièce, pour le plus grand amusement des matelots. Ils ne s'inquiétèrent pas plus pour Anabell : elle était solide, et Sophia avait tout ce qu'il fallait pour la soigner, ce n'était pas la première fois que cela arrivait.
Continuant à jurer, principalement envers Sophia, tenant sa main brisée contre sa poitrine, elle monta dans sa cabine pour s'asseoir sur son lit. L'alcool l'avait quelque peu anexthésié, mais sa tête lui tournait attrocement.
Elle attendit là que Sophia revienne avec sa trousse de médecine, comme elle savait si bien le faire.


Pendant ce temps, Gavin avait installé son aigle près du matelot du poste d'observation. Le marin, à moitié ivre (l'un des trois observateurs qui se relaient le plus souvent est constamment ivre, cela lui valut le surnom de "Cul de Verre" par ses collègues), se soucia peu du ton du loup garou, les oreilles bouchées et le cerveau en mode "débile".

"Un piaf ?? C'est quoi ce truc ? Y'a de la place plus haut mon gas! J'partage pas ma plarfor...ma paltefrom avec une bestiole! Allez!! Ou...ouuuust l'emplumé!"

Il tendit vaguement son bras vers l'aigle, mais bien trop loin ne serait-ce que pour le froler. Il se redressa légèrement, autant qu'il put, et se pencha dangeureusement pour regarder en bas. C'était un acrobate aussi.

"Ehh!! Billy!! Vient s'te plait, j'ai pu d' rhum! Et j'aime pas l'piaf!"

Il entreprit ensuite de descendre par les cordages, manquant des dizaines de fois de s'écraser au sol, où il parvint sans une égratignure. Billy quand à lui, après lui avoir offert une grosse tape virile dans le dos, renversant par terre le matelot ivre, grimpa rejoindre son poste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Une quête étrange.   Lun 5 Oct - 20:45

Gavin était redescendu sur le pont sans prêter attention aux protestations du marin ivre. Quelques instants plus tard, ce dernier descendit après avoir appelé un de ses collègues.
L'aigle, gêné par l'agitation, décolla lourdement et se percha plus haut, hors d'atteinte et parfaitement tranquille. Pour l'instant, les yeux ne l'intéressaient pas. Il voulait dormir.

***


Gavin marchait sans but sur le pont, plus ou moins en direction de l'escalier, quand il entendit un hurlement. Suivit d'un chapelet de jurons.
La voix, un peu déformé par la fureur ou par la douleur, semblait être celle d'Anabell.
Alarmé, il descendit rapidement les escaliers et parvint dans la grande salle à manger. Il embrassa la salle du regard et constata l'absence d'Anabell et de Sophia.
Quelques matelots le regardaient, l'air interrogateur, mais la plupart étaient occupés à boire, à roter ou à rouler sous la table.
Sans y prêter attention, Gavin réflêchit.

*Ok, où était sa cabine déjà ?*

Il retraça vaguement le trajet dans sa mémoire et ressortit d'un pas vif.
Il grimpa, descendit, remonta, déambula : se perdit.
Puis, alors qu'il perdait patience, il tomba au hasard d'un tournant sur la porte qu'il reconnaissait être celle de la cabine du capitaine.
Un peu grincheux, il s'arrêta quelques secondes pour reprendre son souffle. Il n'aurait jamais pensé qu'un bateau pût être aussi grand et aussi tortueux. L'alcool n'arrangeait rien à sa forme, et un léger frisson parcourut sa poitrine nue.

"Putain de courant d'air...", grommela-t-il.

Puis il se redressa et se dirigea vers la porte, entrouverte.
Il frappa et poussa le battant.
La capitaine An'Barry était assise sur le lit tandis que Sophia farfouillait dans il ne savait trop quoi. La capitaine avait l'air un peu groggy et tenait une main en piteux état contre sa poitrine.

"J'ai entendu des cris", fit-il en guise d'introduction dans la chambre. "Votre main à l'air en fâcheux état, mademoiselle. Au fait, ne vous inquiétez pas si vous voyez un aigle dans vos cordages, c'est provisoire".

Il s'assit en tailleur contre un mur dénudé de meubles et soupira.

"Que s'est-il passé ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: Une quête étrange.   Lun 5 Oct - 22:10

Anabell avait essayé d'éviter la catastrophe, gaspiller encore son précieux rhum, mais ce fut peine perdue. Encore une fois trempée, elle semblait cette fois-ci très en colère contre Sophia. Sachant qu'elle réagirait ainsi, elle tenta de veines excuses pour la calmer. A cet instant Gavin fila à l'anglaise, alors que Sophia lui adressa un "pfff" comme elle aurait pu dire "lâche". Elle se retrouvait seule avec Anabell, et les matelots qui semblaient apprécier la situation. Sophia n'avait pas peur, ce n'était pas la première fois qu'elle poussait Anabell à bout et ce ne serait certainement pas la dernière. Elle avait adopté l'attitude défensive pour elle, afin qu'elle évite de ne se faire mal comme à chaque fois que leurs engueulades devenaient physiques.
Elle essaya d'esquiver la gifle retournée, mais trop tard. Le choc lui tira une grimace de douleur. Elle avait mal pour Anabell. Le bruit que venait de faire ses os en cognant contre sa joue aurait pu lui donner des frissons si elle avait pu en avoir. Aux hurlements s'en suivirent des jurons. Sophia fut mise à toutes les sauces. Cette séquence aller durer quelques minutes jusqu'à ce qu'elle lui demande d'aller chercher ses affaires. Son départ pour sa cabine en était le signal. Il ne servait de toute façon à rien de la résonner quand elle était dans cet état. Mieux valait la laisser souffrir un peu le temps que sa colère s'apaise. Sophia la suivit dans les escaliers, entendant la déception des matelots qui s'étaient attendus à avoir quelque chose de plus...sauvage. Anabell était déjà dans sa cabine lorsqu'elle passa devant, sans s'arréter. Une fois dehors elle effectua plusieurs petits bonds qui la menèrent jusque sur la rembarde d'où elle sauta jusqu'au pont de son navire qui se tenait à plusieurs mètres de là et disparut à l'intérieur afin de récupérer ce qui lui était nécessaire.
Elle n'avait pas croisé Gavin entrain de parler avec le matelot observateur.
Après seulement quelques minutes elle revint dans la cabine de la capitaine pour la soigner.
Cette dernière continuait de jurer pendant que Sophia se préparait.
Gavin entra. Elle murmura se sa place, agenouillée au sol devant Anabell.

"Alors trouillard! On a prit la poudre d'escampette!!"

Après s'être adressé à la capitaine, il demanda ce qu'il s'est passé.

"Rien qui change de l'ordinaire... Anabell s'est encore fait mal en essayant de me giffler, c'est tout."

Elle tapota du bout des doigts la fiole transparente remplie d'un liquide transparent accrochée à une seringue avec un grand sourire.

"Ca va piquer Anabell, mais après tu ne sentiras plus rien!"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Une quête étrange.   Lun 5 Oct - 23:03

Gavin fit comme s'il n'avait pas entendu la remarque de Sophia.
Trouillard était un peu sévère. Il voulait bien être diplomate, mais il ne fallait tout de même pas pousser. Les femmes restaient des animaux singulièrement compliqués.
Et si Sophia prenait les gifles sans broncher, autant que ce soit elle et pas lui. Trouillard... peut-être un peu finalement, se dit-il. Mal à l'aise avec les femmes, en tout cas.

"Oh, je vois", fit-il. "J'ai l'impression qu'il faut drôlement bien choisir l'emplacement de ses coups, avec vous, Sophia".

En partie dure comme l'acier. Un atout intéressant, surtout dans les mêlées où il ne reste que la tête pour frapper.
Après les combats, Gavin passait parfois plus de temps à bander sa tête que ses blessures.

"Résistez-vous bien à la chaleur, Sophia ?", s'enquit-il.

Il se souvenait de certains phénomènes magmatiques sur l'Île aux Petits Peuples. Si Sophia pouvait y résister mieux qu'eux, elle en serait d'autant plus précieuse.
Il se pencha plus en avant et observa attentivement la réparation de la main d'Anabell. Il observa l'expression de la capitaine et sembla y trouver ce qu'il y cherchait. Puis il se releva, s'appuya contre le mur et croisa les bras.
Il se demanda quelle heure il pouvait bien être. La nuit était sombre et particulièrement fraiche, ce qui laissait supposer qu'il était environ une bonne heure avant l'aube. Dans les quatre heures du matin, donc, à peu de choses près.
Il attendit que tout soit terminé et qu'Anabell soit remise pour s'informer de l'endroit où il pourrait dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capt'ain An-Barry

avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Une quête étrange.   Mar 6 Oct - 22:36

Anabell serrait les dents tout en jurant contre Sophia. Elle savait pourtant qu'il était difficile de la blesser, mais son cerveau occultait les connaissances à ce sujet àchaque fois qu'elle se mettait en colère.
Sa main lançait et elle saignait. Gavin entra dans la pièce quelques instants après le retour de Sophia. Il ne lui accorda quasiment aucune attention, et lui parla d'un aigle.

"J'en ai rien à foutre de votre bestiole à plume."

Celle à poil d'Anabell restait lovée autour de son cou et lui léchait de temps en temps la joue comme pour la calmer.
Sophia sortit une seringue de sa trousse, et avec un sourire malsaint l'avertit de la douleur. Comme à chaque fois. Même si elle avait l'habitude, Anabell n'appréciait jamais ce moment. Elle détourna les yeux lorsque Sophia lui injecta le produit anesthésiant. Pendant ce temps, le loup garou éluda la scène et se concentra sur Sophia, avec une vague tentative pour connaitre ses points faibles entre les coups portés au corps et la chaleur, dont la capitaine ne vit pas de suite le rapport. Son taux d'alcool était redescendu d'un coup et elle se sentait maussade.

"Gna, gna, gna" murmura t'elle essayant d'imiter le ton de Gavin.

"Sophia, dépêche toi, j'en ai marre de vous avoir tous les deux à ma botte là, surtout si vous souhaitez discuter entre vous".

Sa main était moins douleureuse, mais sa tête lui tournait toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Une quête étrange.   Mar 6 Oct - 23:05

Gavin éclata d'un rire discret aux remarques d'Anabell.
Elle le faisait rire parce qu'elle lui faisait penser à une sorte de sœur qu'il avait connu dans le passé.
Il ne manquait plus qu'à la capitaine de tirer la langue et le tableau y était.
Égoïstement, il pensa qu'au moins, il n'était pas le seul à être bien frustré de sa soirée.
Il frissonnait, ses oreilles bourdonnaient. L'alcool s'était en apparence dissipé, et il se sentait d'humeur à tuer.
Sauf qu'en l'état actuel, il serait sans doute suffisamment maladroit pour se blesser. Et de toute façon, il n'y avait rien à tuer.
Il eut un sourire sans joie.

"Discuter ? Pas l'heure", fit-il. "J'espérai vaguement que vous me montreriez où me coucher. Il se fait tard. Quand vous serez rétablie, naturellement".

Le roulis du navire s'était légèrement accentué, pas au point de rendre malade, mais suffisamment pour s'endormir.
A moins d'être retenu par quelque chose d'important, il sentait qu'il en faudrait peu pour qu'il sombre dans un bon sommeil d'au moins une heure.
Un léger frottement à son côté capta son attention.
La porte, toujours entrouverte, glissait au rythme du roulis.
Agacé, le loup-garou se leva pour la refermer complètement. Puis il repartit s'adosser dans un coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: Une quête étrange.   Mer 7 Oct - 0:14

Sophia piqua Anabell sans plus de mesure, enfonçant bien l'aiguille dans les muscles afin d'anesthésier au plus possible toute sa main pendant qu'elle lui remettrait les os en place et recoudrait ses blessures. Un craquement quasi identique à celui qui avait causé les blessures retentit de nouveau alors que tout se replacait. D'un geste vif et précis, Sophia réparra sa main et la banda. Elle lui tendit deux petite pillules vertes en lui faisant signe de les avaler de suite. Ce qu'elle fit, avec du rhum bien évidemment...
Pendant qu'elle s'occupait de la capitaine, Gavin lui avait parlé, apparemment soucieux de ses conditions physiques. Il était intrigué. Sans donner plus de précisions elle répondit :

"Ne vous inquiétez pas pour moi".

Elle entendit ensuite Anabell rétorquer un faible "gna gna gna" qu'elle prit pour elle-même, pensant que l'androïde faisait référence au fait qu'elle, la capitaine, puisse se blesser facilement et donc, que c'était d'elle qu'il fallait s'inquiéter. Alors qu'elle lui demandé de se dépécher, elle termina le bandage avec une crème étrange, qui frétillait, puis se releva.
Gavin voulait dormir. Sophia ne dormait jamais. Elle avait juste besoin de se "recharger" un peu à l'aide de quelques accessoires. Mais rarement. Elle soupira.

"Toi aussi tu devrais te reposer Anabell, et te laver aussi...".

elle se tourna vers Gavin après avoir fait signe au capitaine de rester sur son lit.

"Je connais ce bateau, je vais vous montrer ou vous pourrez vous installer."

Elle souhaita une bonne nuit à Anabell, et sortit des appartements, attendant Gavin dans le couloir au cas où il aurait une dernière chose à dire à Anabell, pour lui montrer sa chambre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Une quête étrange.   Mer 7 Oct - 15:52

Sophia avait répondu à côté de la plaque, aussi Gavin n'y avait-il pas prêté attention.
Il resta diplomatiquement impassible lorsqu'elle enjoint à la capitaine de se laver. La jeune femme ne puait pas à proprement parler, mais elle dégageait une odeur de rhum à tourner la tête d'un loup-garou.
Sophia proposa à Gavin de lui montrer où dormir puis sortit dans le couloir.
Il fit face à la porte fermée, tournant le dos à Anabell au cas où elle désirerait se changer.

"Avant d'aller me coucher, mademoiselle, j'aurai deux faveurs à vous demander", dit-il.

Il marqua une courte pause, le temps de bien choisir les mots qu'il allait employer. Il ne savait presque rien d'Anabell, rien de plus que ce qu'il avait vu et entendu. Par exemple, le loup ne comprenait pas pourquoi même en suant elle sentait bon. Il ne connaissait pas l'existence du parfum.
D'habitude, au moindre effort, les humains puaient. Et pas n'importe quelle puanteur. Plutôt de celles qui vous débouchent les narines et vous grillent le cerveau, vous faisant regretter d'avoir un odorat particulièrement développé. Mais Anabell, elle, ne puait pas ; et pourtant, pendant le petit jeu de la capitaine, il avait vu qu'elle suait. Qu'elle suait même abondamment et, se surprit-il à penser, entre les seins. Gavin n'avait jamais prêté grande attention aux seins des femmes jusque là, et ne savait pas ce qu'il devait en penser.
Il régla la question de sa manière habituelle : un haussement d'épaules mental. Tout finirait tôt ou tard par s'éclaircir.

"La première", reprit-il d'une voix posée. "J'aimerai me battre avec vous demain matin. Pas méchamment, cela va de soi, et à mains nues. La seconde, j'aimerai savoir si je peux résister à votre jeu. Je n'en ai pas eu l'impression la première fois, alors j'aimerai réessayer, avant la nuit, si possible. Je n'aime pas me poser de questions sans pouvoir vérifier la réponse", justifia-t-il.

Il espéra que les réponses seraient favorables. Il avait besoin de mieux connaître sa nouvelle partenaire de quête, et certainement de combat, et ils n'auraient de toute façon tous les trois rien à faire de leur journée demain. Il pesta intérieurement. Il n'aimait pas les longues traversées en bateau, et deux journées faisaient déjà trop.
Il croisa les bras et attendit la réponse d'Anabell. Il espéra que Sophia ne râlerait pas trop de l'attendre.

***


Pendant ce temps, sur le grand mât, un aigle se demandait dans son sommeil quel plaisir pouvait bien avoir une poule de pondre un œuf pour qu'elle hurle ainsi chaque fois qu'elle en faisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capt'ain An-Barry

avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Une quête étrange.   Mer 7 Oct - 20:12

Gavin voulait se coucher, Sophia voulait qu'Anabell se repose et se lave. La soirée, enfin la nuit, puisque le levé de soleil n'était pas loin, avait vraiment mal finie. Son uniforme sentait encore une fois le rhum, elle n'avait plus qu'un de rechange. Il faudrait qu'elle fasse la lessive avant de partir en quête si elle voulait pouvoir se changer à leur retour. Ses cheveux collaient. Mais elle n'avait pas la motivation pour faire tout cela avant de se coucher. Elle redoutait déjà les gestes maladroits qu'elle allait devoir effectuer avec sa main cassée. Son bandage resterait en place pendant des jours, alors que la crême appliquée par Sophia lui avait raidi la main, comme encimentée, certainement pour pertmettre aux os de se ressouder correctement. Elle soupira et hocha de la tête lorsque Sophia voulu s'occuper de Gavin. Tant mieux, elle serait tranquille.
L'androïde sortit mais le loup garou la fit patienter dans le couloir, il ne la suivit pas. Anabell releva la tête, l'estomac un peu noué, surtout par le bruit et la sensation qu'avait causé la remise en place des os de sa main gauche et posa sur lui un regard légèrement groggy et fatigué. Elle fit une grimace lorsque Gavin l'appella "mademoiselle". Cela faisait des années qu'elle ne l'était plus par bien des domaines. Puis haussa les épaules, signes qu'il pouvait demander ses faveurs et resta assise sur son lit.
Le loup garou désirait se battre, à main nue... Quelle ironie. Et il voulait retenter l'experience de la possession. Anabell se souvint qu'il lui avait été difficile de maintenir le lien qui les unissait. Maintenant elle savait pourquoi. Si il voulait tester ses limites, elle allait certainement devoir y laisser toute son énergie et une haute dose de concentration.
Le premier mot qui lui vint à l'esprit une fois que Gavin eut formulé ses requêtes : égoïste. Elle répondit sur un ton qu'elle aurait voulu froid, mais il était plus mou qu'autre chose.

"Première requête refusée. je viens de me briser la main et vous voudriez que je combatte ? Pour le plaisir ? Si je devais me battre lors de la quête je n'hésiterais pas. Mais vu l'était actuel des choses, c'est hors de question. Et puis, je ne vois pas en quoi ce serait valorisant pour vous de vous battre avec une personne possédant un handicap. Vous n'en tirerez rien car il est quasiment certain que je perde. battez-vous plutôt contre Sophia... Déjà vous ne la blesserez pas mais vous ne gagnerez pas non plus, c'est un bon entrainement!" Elle baissa les yeux vers ses draps. "Deuxième requête refusée aussi. Ce petit jeu de résistance va me coûter beaucoup trop d'énergie. Vous avez du remarquer que je luttais déjà lors de votre première possession. Je préfère être en pleine possession de mes capacités lorsque nous accosterons demain soir. Par contre, je peux vous faire une promesse. Dés que ma main sera remise, je me ferais un plaisir de vous casser le nez et dès que nous serons revenus de quête, je vous posséderai. Cela vous convient-il ? "

Anabell ne changerait pas d'avis, c'était à prendre ou à laisser. Visiblement, le loup garou n'avait pensé qu'à lui, et ses petites envies en ayant de telles faveurs en cet instant.
Elle leva les yeux de son lit, une irrésistible envie de se lover sous les draps l'avait envahit pendant qu'elle parlait. La baignoire lui semblait être à des kilomètres de là. Elle regarda Gavin, attendant sa réponse. Sa tête tournait moins, mais ses idées n'étaient pas très claires. Elle nota simplement que Gavin n'avait pas remit sa veste depuis qu'elle la lui avait enlevée, mais ne s'attarda pas sur son corps. Si elle avait été tout autre elle lui aurait certainement proposé son lit comme couchette pour cette nuit, mais là, il y avait peu de chance pour qu'elle y pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Une quête étrange.   Mer 7 Oct - 20:52

Gavin écouta avec attention le refus d'Anabell. Ah, il y avait donc méprise d'intention. Mais il sentait instinctivement qu'elle ne reviendrait pas sur sa décision. Il pouvait au moins tenter de rectifier ce qu'elle croyait être la raison de ses requêtes.

"Vous vous méprenez, capitaine. Je n'ai pas de plaisir particulier à me battre avec vous. Je sais comment se bat Sophia, je n'ai donc aucun intérêt à me battre avec elle, et je ne vois aucune raison de désirer des coups après la quête. Je ne veux pas me battre avec vous pour le plaisir de vous battre, ce qui n'est pas garanti, mais seulement pour savoir comment vous vous battrez. Pour savoir à quoi m'attendre de la part d'un compagnon de quête. Pour ce qui est de la possession, comme vous l'appelez, il m'a semblé à moi que vous me teniez d'une main de fer. Sophia m'a fait avant d'embarquer quelque chose de ressemblant, et je désirai savoir s'il était possible également avec vous de développer une défense".

Il s'interrompit et se retourna, n'ayant entendu aucun bruit indiquant qu'Anabell se changeait.

"Mais peu importe, capitaine, bien que je pense que la médecine de Sophia vous aura rétablie demain. J'imagine que je découvrirai votre style de combat quand vous serez en danger".

Il réfléchit une demi seconde et reprit.

"Et je suis contrarié que vous me supposiez plus de force que je n'en ai réellement, madame. Deux femmes m'ont déjà terrassé et dominé par le passé. Rien ne dit que vous êtes moins forte que moi".

Il la salua légèrement pour s'apprêter à sortir.

"Je vous souhaite une bonne nu... fin de nuit, je crois que je vous importune. Et je ne voudrai pas gaspiller les forces dont vous avez besoin pour notre débarquement", ajouta-t-il, un petit sourire ironique sur les lèvres.

Pivotant sur ses talons, il se retourna et se dirigea vers la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capt'ain An-Barry

avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Une quête étrange.   Mer 7 Oct - 23:20

Gavin voulait en réalité comprendre et connaître les réactions d'Anabell lors d'un combat afin de mieux appréhender leur "collaboration" lors de leur quête. Pour ce qui était de la possession, il semblait ne pas tout comprendre, ce qui était normale, mais ce qu'Anabell ne comprenait pas, c'était le rapport avec Sophia.

"Alors vous verrez sur le tas. Mes combats ne sont pas extraordinaires, juste emprunts des techniques millitaires." Elle fit une petite pause.
"Pour la possession, désolée mais vous vous trompez. J'était loin de vous tenir d'une main de fer. J'ai du fournir un gros effort pour vous maintenir. Vous m'avez fait faire du sport ce soir. Par contre, Sophia est incapable de faire une chose pareille. Elle peut faire beaucoup de chose, comme paralyser, mais elle ne peut pas mouvoir le corps de quelqu'un d'autre. Vous devez vous tromper. Pour ce qui est d'établir une résistance, personne ne l'a jamais fait. Il faudrait que vous soyez soumis à ce genre de possession encore et encore afin de vous y habituer. et je ne le ferais jamais assez. Pourquoi voudriez-vous me résister, avez-vous peur ?"

Anabell regarda sa main, en la tournant dans tous les sens.

"Ce n'est pas la première fois que je me la casse et que Sophia la répare. Demain, elle sera loin d'être réparée. Je vais avoir un handicap pour le début de la quête. Il va falloir que je fasse avec. Je me demande d'ailleurs comment j'arrive encore à soulever des cruches pleines de rhum sans qu'elle ne se brise toute seule..."

En effet, c'était le seul moyen pour qu'il voit son style de combat : lorsqu'elle serait en danger, et sobre. Il allait donc devoir attendre.

"Voyons Gavin, ne soyez pas contratrié. Tout le monde sait que les loups garou possèdent une force supérieure à un être humain normal, même entrainé comme moi... Vous me battrez sans doute sans le moindre effort! Après quelques coups bien placés bien évidemment."

Gavin s'appréta à sortir de sa chambre et la salua pour lui dire bonne nuit, pretextant qu'il sentait l'importuner. Il fit ensuite une petite remarque taquine sur ses forces.

"Ne vous inquiétez pas pour mes forces, j'en ai suffisament. C'est le rhum qui est en trop. Je risque de dormir pendant quelques heures! J'espère que Sophia vous donnera une chambre correcte."

Elle leva doucement une de ses mains devant sa bouche pour cacher un baillement. Même si elle avait l'alcool joyeux la plupart du temps, si l'ambiance descendait d'un seul coup, il avait plutôt tendance à l'endormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Une quête étrange.   Mer 7 Oct - 23:32

Gavin fut satisfait des réponses d'Anabell.
D'après elle, Sophia ne savait que paralyser, tandis qu'elle, elle était capable de contrôler. En effet, la différence était de taille.
Mais ce que voyait Gavin, lui, c'est qu'il était dans les deux cas déconnecté de son corps. Ce qu'il fit d'ailleurs remarquer à Anabell.

"Peur, c'est tout à fait possible, capitaine", ajouta-t-il. "Perdre le contrôle de son corps est délicieux mais aussi très déroutant. Même pour la force, madame, les loup-garous sont victimes de préjugés".

Il la vit bailler et se rappela qu'il sortait. Il la salua de la tête et sortit dans le couloir, fermant soigneusement la porte.
Sophia l'attendait toujours.

"Je suis prêt à vous suivre, Sophia. Quand vous voudrez".

Le loup-garou bailla. Un peu de sommeil ne lui ferait pas de mal. La soirée avec été mouvementée et ne s'était pas terminée comme ils auraient pu l'espérer.
Mais peu lui importait, ils avaient tout de même bien bu et bien mangé.
Docile, il suivit Sophia.

***


Sur son mât, dans la douce et froide lueur de l'aube, l'aigle se réveilla avec un petit creux..
Une mouette regretta d'être là.
Le ventre plein, Violdur se reposa et se rendormit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capt'ain An-Barry

avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Une quête étrange.   Jeu 8 Oct - 8:50

La réponse de Gavin fit sourire la capitaine. Lorsque les personnes possédées étaient au courant de leur possession, le plus souvent les hommes d'ailleurs, trouvaient cette expérience dangereuse tout en étant exitante. La découverte de nouvelles sensations était toujours ce qu'ils appréciaient le plus, alors que les femmes étaient le plus souvent terrorisées.Elle se contenta de sourire en guise de réponse, puis ajouta.

"ne comptez donc pas sur moi pour vous apprendre une résistance vis à vis de moi dans ce cas... Vous m'avez rendue curieuse sur votre force. J'ai hâte de voir votre technique aussi."

Puis Gavin s'en alla après l'avoir salué.
Anabell lui souhaita bonne nuit et s'affalla directement sur son lit, sans ôter ses vêtements ni se laver les cheveux. Il ne fallut que peu de temps pour que les lourds bras du sommeil ne l'enlacent. Elle rêva de trésors, comme souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Une quête étrange.   Jeu 8 Oct - 9:20

En sortant, Gavin se fit la réflexion qu'Anabell avait l'air plutôt satisfaite d'avoir un ascendant sur lui.
Elle lui avait dit qu'elle ne l'aiderait pas à développer une défense contre son pouvoir, ce qui paraissait logique, et qu'elle était impatiente également de le voir au combat. Un sytle de combat emprunt de l'armée... Voilà qui serait intéressant. Gavin avait déjà combattu quelques soldats. Ils n'étaient pas toujours très bon, mais à chaque fois incroyablement rusés.
Et peut-être le style de la capitaine était-il propre à son armée. Il ne savait pas pourquoi, mais il l'imaginait comme une adversaire coriace et n'aurait pas aimé subir un assaut belliqueux de sa part. Mais ses soupçons ne tarderaient pas à être confirmés, ou pas.

***


Encore une fois, l'aigle se réveilla.
Le jour venait de se lever, l'air, un peu frais, commençait à se réchauffer.
Un soleil timide tentait vainement de s'imposer parmi les brumes du matin, qui ne tarderaient pas à se dissiper dans la journée.
Violdur s'envola et dépassa rapidement les bas nuages.
Parvenu à une hauteur satisfaisante, il commença à tournoyer guettant au dessous de lui.
Au loin, bien trop loin pour la portée de la vue humaine, l'aigle distinguait une terre. A la vitesse actuelle du bateau, les humains y seraient en une journée. Lui aussi, du même coup, puisqu'il pouvait profiter d'un véhicule tranquille.
Une forme bougea à sous la surface. L'aigle fondit et attrapa un poisson non identifié au moment où il sautait hors de l'eau.
Sa proie au bec, il redressa et remonta en piqué.
Il se reposa sur le mât du navire, savoura sa proie et digéra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: Une quête étrange.   Jeu 8 Oct - 19:58

Sophia attendait, non pas patiemment, de l'autre côté de la porte que Gavin veuille bien terminer sa conversation. Elle commençait à taper du pied lorsque la porte s'ouvrit enfin.

"Par ici", dit-elle d'un ton monotone.

Elle redéscendit l'escalier par lequel ils étaient parvenus plus tôt la veille dans la salle à manger, mais biffurqua dans le même couloir pour attérir dans un autre, sauta encore quelques marches et tourna à droite dans un nouveau couloir. Il était longé de nombreuses portes. C'était le quartier des invités, les matelots dormaient plus bas. Comme elles se ressemblaient toutes, Sophia s'arréta sur la première et l'ouvrit.

"Voilà votre chambre. Avez-vous besoin de quelque chose d'autre avant que je ne m'en aille ?"

Sophia lui fit signe d'entrer et attendit sa réponse sur le pas de la porte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Une quête étrange.   Jeu 8 Oct - 20:54

Sophia s'impatientait, comme il s'en était douté.
Il la suivit docilement à travers des méandres de couloirs pour arriver dans un couloir parsemé de portes.
Elle en ouvrit une et lui intima d'entrer. Il s'exécuta.

"Merci, Sophia. Je n'ai besoin de rien", répondit-il quand elle lui offrit ses derniers services.

Il ne jeta pas un regard à la pièce mais repéra immédiatement le lit.
Pour ne pas être impoli, il se retourna et esquissa un sourire fatigué.

"Bonne fin de nuit, ou début de journée", fit-il en réprimant un bâillement.

Puis il pivota et se laissa tomber le dos sur le lit. Il ferma les yeux et s'endormit.

Du noir. Pas des ténèbres, seulement le manque foncé de couleur qui indique la matière. Puis, du gris. Bientôt, quelques lézardes. La vision recule, recule. La lumière s'éclaircit. Ce noir devenu gris est un rocher.
Il bouge, il est instable.
La vision recule encore. Une falaise entre en scène, le rocher à son sommet et la base léchée par l'eau salée.
Un petit bout de sable subsiste on ne sait trop comment. Une jeune femme vient de tomber, assommée par un gars en apparence frêle et inoffensif.
Soudain, Gavin est dans une mêlée, au premier plan. Dix mètres plus bas, la jeune femme brune aux mèches vertes vient de chuter.
Inquiet, il s'énerve et écarte à grands coups violents ses adversaires. Trois reculent, deux meurent. Deux autres sont adossés à la muraille.
Le loup-garou se tourne, la vision déformée par la colère, et saute en direction de la jeune femme étendue. Le saut de dix mètres peut lui briser les os. Mais il rebondit sur l'air, à sa grande stupeur, et se retrouve subitement plaqué et écrasé contre la muraille rocheuse.
Il suffoque.
En contrebas de la jeune femme, une autre, blonde, est coincée, retenue dans l'eau jusqu'au cou. Il reconnaît Sophia.
Puis il tombe, s'écrase sur les pierres immergées dix mètres en dessous.
Tout redevient noir. Cette fois, d'un noir de ténèbres.


Gavin se réveilla en sursaut, assit dans son lit.
Se demandant ce que pouvait signifier un tel rêve, il se dirigea vers la petite ouverture qui faisait office de fenêtre. Après avoir insisté, il parvint à l'ouvrir et sortit la tête. Au loin, une terre apparaissait peu à peu.
Le soleil, assez haut, semblait indiquer dans les 10 heures du matin.
Il soupira, s'étira, et sortit.
Après quelques essais, il trouva son chemin et accéda au pont, l'esprit encore dans les brumes du sommeil.
Il plissa les yeux quelques secondes face à la lumière vive de ce soleil matinal puis fit quelques pas et s'assit nonchalamment sur la rambarde en attendant d'être tout à fait réveillé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: Une quête étrange.   Jeu 8 Oct - 22:04

Sophia n'avait pas envie de faire le larbin et elle fut soulagée de voir que Gavin n'avait besoin de rien. Elle lui souhaita bonne nuit et referma la porte avant de tourner les talons. Gavin et Anabell dormaient. Sophia qu'en à elle, devait vérifier que tout était en ordre chez elle.
Elle remonta les escaliers d'un pas lent et une fois sur le pont, elle détailla le ciel du regard, scrutant chacune des étoiles avant de regarder en direction de l'Ile aux Petits peuples. Elle aussi la voyait se desiner. Plus que quelques heures et elle pourrait quitter ce rafiot gigantesque. Mais le moment était tout autre. Elle repoussa quelques matelots qui tentèrent leur chance la voyant seule. Mais nombreux étaient ceux qui restaient de côté, cloitrés dans leur colère noire, ruminant de sombres pensées sur le meurtre de leur compagnon. Anabell ne leur avait pas expliqué la situation, et certains d'entre eux commençaient à regretter d'être partis de l'île aux Pirates. Sophia poussa un soupir. Même si c'était elle qui avait dévié la trajectoire du Jewel elle ne pouvait pas leur dire pourquoi leur capitaine avait ainsi changé d'avis. C'était à elle de le faire. L'androïde secoua sa tête, comme pour chasser ses pensées et d'un bon rejoignit son navire. Elle esquiva avec un jeu d'actrice théâtral les gardes du corps présents sur le bateau pour se rendre directement dans ses appartements.
ses habits tombèrent au sol les uns après les autres et une fois nue, elle pénétra dans une petite spère transparente qui s'illumina à son entrée. Sophia se laissa imprégnier par toute cette énergie cristalline durant deux heures et permit à ses pensées de s'effacer, à sa tête de faire le vide. En pleine forme, elle sortit de son cocoon et tomba nez à nez avec une glace. Toisant son corps de bas en haut, elle ne put que hair de nouveau la capitaine. Ce corps autrefois tant désiré n'avait plus rien de féminin. Même si son créateur avait voulu sauver sa poitrine, qui était maintenant dure comme de l'acier et donc pas très agréable au toucher, le reste avait disparut. Plus rien. Elle n'était plus une femme. Elle n'était plus humaine.
Une grimace rancunière sur le visage, elle se rhabilla.
Il lui restait une chose à faire avant de regagner le bateau. A sa rencontre avec Gavin, elle lui avait inoculer son venin paralysant dans la gorge pour le maintenir à distance. Ses réserves avaient donc diminuer. Elle planta une toute petite seringue sous chacun de ses ongles et injecta une goute d'un liquide ressemblant à de l'eau. Mais à l'intérieur, gisait des miliers de composant mécaniques issus de la nanotechnologie qui se multipliraient à vitesse grand V une fois dans son organisme. Se sont eux, qui une fois libéré dans le corps d'un être vivant, paralyse tous les muscles visés en une seconde.
Elle prépara ensuite un rapide sac avec le nécessaire de secours, au cas ou, et quelques réserves personnelles. Satisfaite d'être maintenant à 100% prête pour leur quête, elle décida de remonter sur le navire d'Anabell.
Le soleil venait de se lever. La mer miroitait d'un orange enflammé en poupe du bateau. Sophia eu le reflexe d'inspirer profondément, mais rien, aucun air de passa. Elle pesta.
La terre était en vue, mais loin et un étrange animal ayant élu domicile sur le mat principal attira son attention.

*L'aigle de Gavin surement. Un loup garou avec un aigle... Etrange.
- Ah ma douce, tu vois tu commences à l'aimer. Nous sommes prêtes maintenant. Nous sommes prêtes à l'avoir.- Ca va pas! Je ne vais pas me soumettre à tes caprices à chaque fois qu'un uberlu croise notre route. Te rappelles tu du dernier ?
- Oh oui! Qu'il était étrange! Cet elfe au cheveux roux et sans voix! Sublime! Je l'ai aimé. Et toi ma douce ?- Pas du tout! une lavette!
- Non! Voyons, un trésor! Parmis tous mes trésors.
- C'est stupide...*


Le dialogue interne de Sophia s'éternisa pendant des heures. Alors que les deux voix n'arrivaient évidemment pas à se mettre d'accord, Gavin pointa le bout de son nez. Assise sur le pont supérieur de navigation, les pieds balançant non loin de la porte que Gavin venait de franchir, et donc de sa tête, Sophia le héla avec un air de désaprobation.

"Bonjour Gavin. Vous avez sale mine... Ne me dites pas que vous avez dormi avec la capitaine!"

Le loup garou ne semblait pas du tout reposé. Mauvais départ pour une quête. Un allié qui n'allait pas avoir toute sa tête ne servait pas à grand chose...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Une quête étrange.   Jeu 8 Oct - 22:50

Gavin ne tarda pas à être hélé par Sophia, qu'il n'avait pas toute de suite remarqué dans le brouillard matinal qui occupait son esprit.

"Pas à proprement parler, non, Sophia. La capitaine avait l'air fatiguée hier soir, et elle n'aurait sans doute pas été encline à accueillir un loup-garou dans son lit".

Il soupira.

"Tant pis pour ma mine. Des rêves agités, mais je serai frais quand j'en aurai besoin, ne vous en faîtes pas".

Il eut un sourire étrange, dénué de tout humour mais pas moins sincère pour autant.

"Mal partis, c'est ce que vous pensez, non ? Une blessée et un autre pas au mieux de sa forme... Mais peu importe. On verra bien". Il lui jeta un bref regard vapeux et reprit, retrouvant son air impassible qu'il avait un moment perdu : "Savez-vous s'il y a de quoi manger le matin ? J'ai faim".

Une plume blanche voleta devant lui.

*Ah, l'aigle a mangé, lui*, pensa-t-il.

"La capitaine est réveillée ?", s'enquit-il. "J'imagine que d'elle dépend le garde manger. Sinon je me fais un de ces pigeons des mers qui se marrent à longueur de temps !", ajouta-t-il avec un sourire carnassier.

Là, ça y est, il se réveillait. L'envie de chasser redistribuait l'énergie. Il fixa son regard sur une des mouettes en attendant que Sophia réponde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: Une quête étrange.   Jeu 8 Oct - 23:01

Gavin n'était apparemment pas du matin. Lui et la capitaine étaient restés sages hier soir, ce qui étonnement, rassura Sophia, mais les heures de sommeil réparateur avaient apparemment été insuffisante pour lui. Elle ponctua sa remarque d'une moue aux lèvres pendantes et aux épaules rémontées, comme si en fait elle n'en avait rien à faire. Sophia pensait hélas que cette quête était mal partie. Enfin, pas la quête à proprement parlé.

"En effet, vous et le capitaine êtes mals partis pour cette quête. Mais cela n'a pas l'air de vous déranger, ni l'un, ni l'autre. Donc comme vous l'avez dit "VOUS" verrez bien. Je ne m'inquiette pas trop pour moi à vrai dire."

Alors que ses yeux suivirent les mouvements fluides d'une plume qui tombait lentement sur le pont, Gavin demanda si il y avait quelque chose à manger et si la capitaine était réveillée. Elle releva les yeux vers lui.

"Et oui, c'est pour elle que le meilleur est cuisiné. Donc il vous faudra attendre qu'elle se lève, à moins que vous ne désiriez dévorer les restes froids d'hier soir, si les matelots n'ont pas tout engloutis. A vous de voir. Mais vu l'état d'Anabell, elle risque de traîner un peu, surtout si elle a fait son brin de toilette."

Son regard s'était maintenant posé au loin, sur la terre floue que les marins ne voyaient pas encore. Elle avait hâte de retoucher la terre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une quête étrange.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une quête étrange.
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un bien étrange rêve...
» Une étrange découverte
» Visite étrange en début de nuit
» Par un étrange hasard... [RP Darren - Kelsey]
» Un étrange colis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Asgampth :: Autres lieux :: L’Océan-
Sauter vers: