Jeux de rôle qui mêle le médiéval fantastique, le futurisme et le mythologique, sur forum. Venez créer et faire vivre votre personnage !
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Diversion

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Meije

avatar

Nombre de messages : 88
Localisation : Dans les âges.
Date d'inscription : 10/09/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Diversion   Sam 17 Oct - 21:32

Jean péta. Un pet sonore et puissant, sans odeur, qui retentit dans toute la pièce. Les marins, qui étaient des hommes, des durs, des vrais, des tatoués, hochèrent tous la tête d'un air entendu et approbateur. C'était un bon pet.
Jean se redressa.

"Au fait, les gars, préparez-vous à du mouvement. L'autre gars va être énervé après la visite du cap'tain", dit-il.

Il se radossa contre le mur et se parut se rendormir. Dans la pièce, les hommes discutaient, mangeaient, dormaient : s'occupaient.
Le temps, pensaient-ils, serait long.
C'étaient des hommes d'équipage plutôt unis et aussi solidaires qu'il est possible de l'être envers des gens avec qui on vit pendant plusieurs mois dans un espace étroit, aussi n'y aurait-il pas de coup honteux comme celui du savon.
Tout ça, c'était des histoires de bonne femme. Même dans leur absence, elles faisaient perdre la tête aux hommes.
Non, pas de ce genre de pratique, donc. Mais la salle n'allait pas tarder à se transformer en véritable espace de musculation, d'aucuns feraient des pompes, d'autres des abdos, d'autres encore soulèveraient leurs partenaires et s'en serviraient de haltère, à charge de revanche, ou bien courraient sur place... Les marins n'aimaient pas l'inactivité, et la fierté que faisait naître en eux l'apparition de gros muscles bien dessinés dû à leur travail nécessitait un entretien.
Avec un sourire ironique, Jean se demanda si la salle était aérée. Entre l'odeur des pets et de la sueur, l'atmosphère n'allait pas tarder à prendre une certaine lourdeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: Diversion   Dim 18 Oct - 17:43

Pendant que les gardes préparaient le transfert, le capitaine de la garde rédigea une missive à l'attention du directeur de la prison de la Cité de Lumière.

"Directeur,
Actuellement au poste de garde du port, nous préparons prestamment le transfert de 10 membres de l'équipage de la Corque Mort que nous avons réussit à emprisonner. Je vous expliquerai les détails à mon arrivée, dans la matinée.
Nous devons mettre en place un procés le plus rapidement possible.
Votre serviteur,
Capitain Henrik"


Le capitaine se mit à la fenêtre, siffla et un petit faucon répondit à l'appel, se posa sur sa main gantée de cuir. Il attacha le message à sa patte et l'animal s'envola prestamment vers la prison, à la sortie de la Cité de la Lumière, sur la route des Jardins.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: Diversion   Mer 28 Oct - 23:49

Les hommes de Meije avaient passé plus d'une journée enfermé dans le poste avancé, et n'ayant eu que pour visite les gardes apportant l'eau, la nourriture et ceux les escortant un par un aux toilettes.
Le surlendemain de leur incarcération le capitaine Henrik était venu les chercher afin de les mener dans la prison officielle, se situant à la sortie de la Cité de la Lumière.
Durant le voyage, les matelots étaient entouré d'une vingtaine de gardes équipés de bouclier anti magie externe et interne, ainsi que d'une onde d'affaiblissement, rendant la volonté des prisonniers quasi nulle pour ce qui était de vouloir une échapée.
Ainsi ils arrivèrent devant les grandes portes.

"Capitaine Henrik, du poste de garde avancé, amène les prisonniers de l'équipage de Meije avec 20 de mes hommes, demande la permission d'entrer dans la prison."

Une lourde voix, comme sortant d'un haut-parleur, résonna.

"Entrez donc, je vous attendez. Mettez ses messieurs dans les lieux qui leurs sont réservés, et venez me rejoindre dans mon bureau Capitaine Henrik."

Le capitaine mena alors les matelots dans des cellules de deux personnes, où n'était que le stricte nécessaire, c'est à dire, deux matelats et deux bacs vides et deux sacs de sciure pour les toilettes improvisés. Le bâtiment qu'ils avaient franchit était en pierre massive blanche entouré par une muraille, avec de nombreuses fenêtre. Chaque cellule en étaient équipées d'ailleurs, mais tout avait une protection magique. Impossible de briser fenêtres ou portes, planchets ou murs, les allégories du bien avaient fait les choses en grand.
Ainsi, il ne restait plus qu'aux matelots à attendre que leur procès ait lieu. Ce qui ne saurait tardé, une fois que Phoenix aurait réunit le conseil.
Le capitaine Henrik laissa alors les matelots non sans un "amusez-vous bien" à l'adresse de Jean et partit rejoindre Patrius.
Il lui donna tous les détails de l'arrestation et de sa raison, prévenant le directeur qu'il recevrait une missive rapidement informant de l'état de santé du marchand de l'Ile Désertique, et repartit au port avec ses hommes pour reprendre ses rondes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Meije

avatar

Nombre de messages : 88
Localisation : Dans les âges.
Date d'inscription : 10/09/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Diversion   Jeu 29 Oct - 1:54

La journée passa tranquillement, avec la lenteur que seule la prison est capable de faire ressentir.
Finalement, avant que l'atmosphère ne devienne véritablement inflammable, des hommes vinrent les chercher.
Une escorte nombreuse.
Ils furent emmenés à une autre prison, bien gardée cette fois, devant laquelle Jean reconnut les gardes spéciaux de la Cité de Lumière.
Il n'allait pas être possible de s'échapper de là. Donc, procès. Tant pis.
Ils entrèrent, l'esprit écrasé par l'atmosphère et par la magie.
Les marins furent éparpillés dans des cellules doubles.
Jean et un des marins furent les derniers. En partant, le capitaine des gardes fit un petit geste provocateur de la main en leur disant de bien s'amuser.

"Oh, vous de même, cher ange gardien !", répondit Jean sur le même ton espiègle que d'habitude, avec un grand sourire de satyre.

La porte se referma sur eux. Jean inspecta la cellule sans grande conviction, surtout pour respecter la tradition.
Comme de juste, rien. Pas d'aspérités, rien pour s'échapper. Même une fourmi aurait été bien en peine de s'évader.
Le maître d'équipage poussa un gros soupir et s'étendit sur une des paillasses. Quitte à passer en procès, autant bien dormir et être en forme.
Au moins, se dit-il, ici, il n'y avait pas de rats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diversion   

Revenir en haut Aller en bas
 
Diversion
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Diversion sans chanson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Asgampth :: Continent de lumière :: Le Port du Continent de Lumière-
Sauter vers: