Jeux de rôle qui mêle le médiéval fantastique, le futurisme et le mythologique, sur forum. Venez créer et faire vivre votre personnage !
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La quête de la Boussole

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: La quête de la Boussole   Dim 18 Oct - 17:26

Une fois que Sophia eut fini de bourrer Anabell de médicaments et que cette dernière c'était rendormie, elle rangea ses affaires et monta rejoindre Gavin sur le pont, qui observait avec zèle le littoral défilant.
Une fois à sa hauteur, ses yeux balayèrent l'horizon.

"Alors ? Rien à signaler ? "

Sophia scrutait les rochers lorsqu'un remord lui monta dans la gorge.

"J'espère que nous allons pouvoir vite débarquer. Je crois que j'ai trop forcé sur la dose de remontant pour Anabell. Elle risque d'être intenable pendant un long moment... "

Sophia avait agit trop vite et si jamais elle était coincée sur ce rafiot avec une Capt'ain An-Barry en pleine ébulition, elle allait s'en mordre les doigts.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Dim 18 Oct - 18:33

Gavin ne tarda pas à être rejoint par Sophia. Celle-ci se plaça à ses côtés pour observer tout en lui demandant des nouvelles.

"Rien", répondit-il. "Ni moi, ni l'aigle n'avons rien vu".

De fait, il trouvait le temps long. Il s'ennuyait. Mais le loup-garou était patient et aimait s'ennuyer, du moins il s'en accommodait quand il n'avait pas le choix. L'ennui lui inspirait une certaine philosophie. Contrairement aux humains habituels, l'ennui ne lui inspirait pas la peur qu'il provoque souvent parce qu'il porte la pensée sur l'état humain, notamment sur la mortalité.
Gavin s'en fichait : s'il ne pouvait l'empêcher, il n'avait pas de raison de s'inquiéter. L'inquiétude était faite pour changer ce qu'il était possible de changer.
Donc, il s'ennuyait, et ferme.
Pas une pierre bleue à l'horizon, rien qu'un littoral dénué d'intérêt.

"Assumez", fit-il sèchement lorsqu'elle émit des remords sur ce qu'elle avait fait ingurgiter à Anabell. "Et ne vous plaignez pas à moi. Ce n'est pas du ressort des cabots".

C'était sortit tout seul. Il n'éprouvait pas ressentiment ni de rancune, mais le loup-garou aimait être chiant.
En l'occurrence, présentement, ça l'occupait.

"Et ce n'est pas moi qu'une Anabell survoltée va déranger", ajouta-t-il avec un sourire malicieux.

Gavin n'était pas contre un peu de divertissement. Et certainement qu'une capitaine An-Barry sur dopée allait en donner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Dim 18 Oct - 20:03

Lorsque Sophia eut rejoin Gavin, il lui apprit que rien n'avait été observé sur le littoral pour le moment. C'était évident, les recherches venaient justes de commencer, il ne fallait pas trop rêver.
Elle poussa un soupir et s'appuya sur la rembarde pour passer en revue encore et encore chaque détails. Sa vue perçante et la lenteur du navire lui permettaient de passer au peigne fin les parties visibles de l'île.
Sophia mit ensuite en avant le fait qu'elle avait trop donné à Anabell des remontants. Elle tourna un regard noir vers le loup garou.

"Je ne me plains pas, je vous préviens. Si on doit se séparer, je l'envoie avec vous, donc, sachez à quoi vous attendre."

Le loup garou n'était pas trés causant, et de toute façon il lui tapait sur les nerfs. Après quelques minutes Sophia commençait à s'ennuyer. Elle gigotait, allait souvent sur la proue, montait aux mâts et redescendait aussitôt lorsque le gas de la plateforme l'appelait pour qu'elle le rejoigne. Elle traversait le pont de long en large, lorsqu'elle se mit à courrir vers Gavin et pointa son doigt vers le nord, bien au delà du visible.

"Là bas!!! Vous vouyez ???!! Un champs magnétique! Il ne devrait pas être là! Peut-être qu'il protège la pierre bleue! Vous le voyez ou pas?"

Un des dons hérités de sa nouvelle nature était de percevoir les champs magnétiques dégagés par une énergie puissante. La pierre bleue n'était pas visible, mais loin derrière les récifs vésibles, un peu plus au nord sur le littoral Sophia voyait clairement de dessiner cette aura électrique. Elle héla le matelot chargé de la navigation.

"Hey! Le matelot à la barre, dirige toi vers le nord, là haut, derrière ce récif! Vite!"

Sophia sautait sur place, enfin ils allaient pouvoir débarquer et l'après midi ne faisait que commencer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Dim 18 Oct - 20:24

Sophia crut le menacer en lui disant qu'Anabell irait avec lui s'ils devaient se séparer. Il aimait bien An'Barry. Être avec ne lui posait pas de problèmes.
Sophia, conformément à son caractère, ne tenait pas en place et allait et venait sans arrêts. Gavin se demanda s'il lui arrivait de se poser de temps à autres pour réfléchir ou se reposer.
Réfléchir sans s'arrêter de bouger n'était pas toujours très efficace.
A l'arrière de son esprit, le loup gronda. Tous les poils de Gavin se dressèrent et la nuque se contracta.
Il y avait quelque chose de puissant à proximité qui le picotaient et provoquaient en lui des sensations désagréables.
Pourtant, il ne voyait rien. Mais il avait appris à se fier aux sens du loup. Il ressentait donc une présence. Pas vivante, mais il y avait quelque chose.
Il se concentra. C'était sphérique et de grande taille.
Il y avait un objet en son centre, mais il ne parvint pas à déterminer si le champ magnétique était indépendant ou produit par l'objet.
Sophia n'avait pas précisé si la pierre bleue avec d'autres caractéristiques que d'être un caillou. Elle n'en savait sans doute rien.
Il se demandait s'il devait la prévenir lorsqu'elle arriva, toute excitée.
Elle lui demanda s'il voyait le champ magnétique.

"Non", répondit-il."Je ne le vois pas. Je le sens. Assez fort. Il y a un objet au centre, mais je n'arrive pas à déterminer s'il produit le champ magnétique ou s'il est protégé par", expliqua-t-il.

Sophia donna des ordres au navigateur, qui s'exécuta sans broncher. Probablement qu'il avait reçu l'ordre d'Anabell d'obéir à ses passagers le temps qu'ils guettent, pensa-t-il.
Lentement, le galion s'orienta et se dirigea vers le champ magnétique. L'expression de Gavin, ou plutôt l'absence d'expression, ne changeait pas. Mais, au fur et à mesure qu'ils se rapprochaient, le loup se sentait de moins en moins à l'aise.
Il n'en montra rien et demeura de marbre. Le navire se rapprochait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capt'ain An-Barry

avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Dim 18 Oct - 20:36

Quasiment une heure après Anabell ouvrit un oeil, puis deux. Une toute petite langue vint lui léchouiller la joue gauche. Elle caressa avec un petit rire Dyambre et s'assit, plus vite qu'elle ne l'aurait cru sur le bord du lit.
Quelques secondes de réflexion furent suffisantes pour lui rappeler ce qu'il s'était passé. Elle regarda par la lucarne, le soleil n'avait pas baissé mais ils avaient changé d'orientation. Elle en déduit qu'elle n'avait pas dormi longtemps, mais étrangement, elle se sentait bien, trop bien, voir même dans une forme olympique.
D'un bon elle sauta du lit, rajusta son uniforme, Dyambre à sa place habituelle à l'intérieur de sa veste, elle enfila sa paire de botte, y cacha deux poignards, mit son sabre et son révolver à sa ceinture, attrapa un sac vide, se coiffa et sortit de sa chambre.
Alors qu'elle allait rejoindre Sophia et Gavin à l'extérieur, un bruit gronda et la fit changer de direction.

"Ils m'attendront encore quelques minutes, je meurs de faim!"

Sur cette pensée, elle courut dans les escaliers, les dévalant quatre à quatre vers la salle des repas mais ne s'arrêta pas, fonçant droit vers les cuisines.
Les cuisiniers la saluèrent, étonnés de la voir là, et la laissèrent faire, non sans rire un peu.

"Eh bien capt'ain, quel appétit!
- A qui le dite vous! Je pourrais avaler un cheval!" dit-elle la bouche pleine de viande séchée, tout en mettant quelques sélections de mets dans son sac.
Elle s'enfila encore quelques petites choses avant de décider de remonter.
C'est avec un énorme morceau de jambon sec qu'elle arriva sur le pont et salua ses hommes tout en se dirigeant vers Gavin et Sophia d'un pas vif.

"Alors, toujours vivants ? Vous ne vous êtes pas entretués ? Tant mieux, parce que j'avoue que Sophia me sera bien utile après mes futures soirées un peu mouvementées. Je ne sais pas ce que tu m'as donné, mais pffffiiouuu ca marche du tonnerre! J'ai l'impression d'avoir dormit pendant des jours sur un lit ultra confortable, avec des plume de cygne et de la soie raffinée... hum le bonheur! D'ailleurs en parlant de bonheur, vous comptez mettre les pieds sur cette île un jour ou l'autre où pas ? Je ne vous ai pas entendu hurler de joie alors je suppose que vous n'avez encore rien vu depuis vos yeux de super personnes surnaturelles ?"

Anabell ne fit une pause que pour mordre dans son jambon, si jamais l'un d'eux voulaient parler, c'était le moment!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Dim 18 Oct - 20:45

Gavin avait bel et bien sentit le champs magnétique même si il ne le voyait pas.
Le navire se rapprochait lentement, et Sophia sembla devenir inquiète au fur et à mesure. Ils approchaient mais ce champs ne lui était pas inconnu. Quelque chose clochait. Une intuition, ou peut-être simplement le fait qu'elle trouvait cela trop simple. Bref, elle regarda le décors se dessiner petit à petit.
Des récifs, des falaises, des criques... Mais la surface du dôme couvrait autre chose. Trois trou noir apparurent dans son champs de vision. Trois entrées, trois grottes dans lesquelles la mer pénétrait par lourde vague. Elle essaya de plonger sa vue vers le fond, mais elle ne trouva pas le sable. Il allait falloir y aller à la nage. Lorsqu'elle pointa du doigts les grottes, un fraca derrière elle lui fit plisser les yeux. Anabell était réveillée et vint à coup de grand discours prendre des nouvelles. A plusieurs reprises elle essaya de placer un mot mais n'y arriva point, se faisant couper à chaque fois. Elle secoua la main d'un air exaspéré et fit signe à Gavin de la mettre au jus une fois qu'elle aurait terminé. Fuyant se bavardage incessant, elle sauta sur l'extrémité de la proue et enregistra dans sa mémoire tous les détails couverts par le dôme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Dim 18 Oct - 21:46

Le paysage se précisait et Sophia dégageait une odeur d'inquiétude croissante lorsqu'Anabell arriva.
Elle assoma la jeune femme et le loup-garou de paroles et de réflexions sucrées sur leurs relations et leur lenteur.
Gavin éclata de rire. Anabell semblait en forme, comme promis, et le divertissait déjà.

"Nous approchons", lui apprit-il. "De quoi, on ne sait pas, mais il y a un champ magnétique devant nous", continua-t-il.

L'inquiétude ne l'avait pas quitté. Le champ le mettait mal à l'aise et, chose étonnante, le loup ne désirait plus rien d'autre qu'aller se cacher au fond de la mer.
Il dominait toutefois la bête sans trop de problèmes, à force d'habitude, et parvenait à rester calme et tranquille sans pour autant ignorer l'instinct lupin, qui tant de fois lui avait sauvé la vie.

"Vous m'avez l'air en forme, cap'tain", reprit-il. "Peut-être devriez vous préparer vos hommes au combat, au cas où", termina-t-il.

Il ne savait pas pourquoi, mais il avait un mauvais pressentiment. Il eut un sourire menaçant et ses yeux fulgurèrent. L'action démarrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Dim 18 Oct - 22:04

Pendant que Gavin expliquait à Anabell où en était la situation, elle continuait de détailler les trois grottes. Les entrées étaient sensiblement les mêmes mais elles changeaient après quelques mètres et aucune ne semblaient être reliées, du moins, jusqu'où Sophia pouvait le voir. Du bout de la proue elle fit un signe au navigateur pour lui dire de stopper le bateau, ils étaient assez près et des remontées de récifs devenaient menaçantes. Alors qu'elle redescendait sur le pont, les marins s'afféraient à jeter l'ancre. Elle se précipita sur Gavin et Anabell, voyant qu'elle avait encore la bouche pleine et qu'elle ne parlait pas.

"Eh bien, nous y voilà. Le tout me parait assez simple, il y a trois entrées, nous sommes trois. Je propose que l'on se sépare et que l'on voit où mène ces grottes. Qu'en dites-vous ? Je ne serais pas contre un peu d'action."

Sophia avait un pressentiment. Ils étaient au bon endroit, et elle avait bien fait d'aller chercher du renfort.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Capt'ain An-Barry

avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Dim 18 Oct - 22:37

Alors qu'elle mordair goulument dans son jambon sec, qu'elle avait bientôt fini d'ailleurs, Gavin lui apprit qu'ils approchaient d'un champs magnétique. Il était apparemment certain que c'était le bon endroit. Anabell sourit avec enthousiasme.

"Bien! Un peu d'action! Il vallait mieux pour vous que l'on arrive parce que j'étais à deux doigts d'accepter la proposition que vous m'avez faite hier et vous mettre la trempe de votre vie! Même avec ma main cassée je me serais bien amusée un peu, j'ai de l'énergie à revendre ce matin! Enfin, cette après midi plutôt!"

Elle mordit, et macha. Gavin en profita pour lui parler de ses matelots. Et Sophia arriva juste après en leur disant qu'il fallait se séparer pour partir exploirer les grottes. Les yeux de la capitaine passèrent de l'un à l'autre de ses compagnons, et répondit à Gavin en premier.

"Peut-être un peu mais pas tous. Où sommes nous exactement ?" elle regarda le littoral puis le soleil et se tourna vers Billy, occupé aux cordages, "Hey Billy! Viens voir!", le matelot arriva.

"Oui Cap'tain ?
- Nous allons explorer ces grotte, à la nage. Il faudrait que quelque uns d'entre vous nous accompagnent en barques jusqu'aux entrées, puis vous partirez un peu plus au nord sur le littoral il devrait y avoir une ville côtière si je me souviens bien de la carte. Je vous ai laissé sur mon bureau de quoi faire le plein de nourriture, épice et tout ce qu'il faut. Une fois que vous aurez fini cela, venez vous ancrer pas trop loin et attendez que l'on revienne, si nous avons un problème je vous ferais signe comme à mon habitude. Mais guettez à tour de rôle quand même on ne sait jamais ok ?
- oui capt'ain! Mais vous êtes sûre que c'est prudent d'aller explorer ces grottes seuls ?
- Vous doutez de mes compétences ?
- Non Capt'ain! Bien sur que non...mais...
- Alors préparez les barques! Il faut que je me dégourdisse les jambes rapidement!
- Oui!"

Elle se tourna de nouveau vers Gavin.

"Avec tout ce que vous avez mangé et bu sur mon bateau, il faut que je refasse les réserve, et je ne compte pas revenir ici alors que mes cales sont vides! Et puis, que pourraient-ils nous arriver ? Vous êtes tous les deux surpuissants!"

Elle fit un clein d'oeil au loup garou et se retourna vers Sophia.

"Moi j'en dis que je suis d'accord! Séparons nous, nous irons plus vite! Je prend la grotte de droite! Elle me semble bien! Alors on y va ? les barques sont prêtes ? Non ? Alors!!! Bougez-vous!"

Les matelots s'activèrent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Dim 18 Oct - 23:39

Gavin sourit aux provocations d'Anabell tout en détaillant les grottes du regard. Trois grottes, trois personnes. Trop facile.
Deux grottes, deux personnes ? Il se demanda si la rencontre avec Anabell changeait la donne, et dans quelle mesure.
Puis Sophia vint confirmer ses craintes. Il hocha la tête à sa proposition d'entrer dans les grottes. Il n'y avait rien d'autre à faire.
Il ne résista pas et répondit à la réplique d'Anabell sur la surpuissance.

"La porte de votre escalier m'a mâtée, ce matin", dit-il sans se départir de son sérieux.

Il sourit de nouveau lorsqu'elle lui fit un clin d'œil et qu'elle se retourna pour presser impatiemment les matelots. Au moins, il ne s'ennuyait pas, maintenant.
Les détails de son rêve ressurgirent, et avec eux, l'inquiétude.
Son odorat ne lui indiquait pas âme qui vive aux alentours, ce qui était compréhensible. Instinctivement, tout être vivant se serait éloigné d'un tel endroit et d'un tel champ magnétique.
L'air même était désagréable.
Son flair, pourtant puissant, ne pénétrait pas les grottes à cette distance. Son ouïe non plus.
Il fronça les sourcils. Les grottes étaient à quelques centaines de mètres, et l'odorat d'un loup portait sur une dizaine de kilomètres.
Se demandant quand surviendrait le coup de barre d'Anabell, qui s'annonçait d'autant plus violent qu'une quantité énorme d'énergie semblait mobilisée, il s'approcha de Sophia.

"Si le coup de barre d'Anabell arrive au mauvais moment, Sophia, je vous fous la plumée de votre vie si on s'en sort", murmura-t-il en rivant ses yeux dans ceux de la jeune femme.

Il pivota vers les matelots qui s'affairaient et la capitaine qui s'agitait. Quand ils furent prêts, Gavin se retourna vers Sophia.

"On doit pouvoir y aller, maintenant", annonça-t-il joyeusement, comme si rien ne s'était passé. "Vous avez raison, un peu d'action ne fera pas de mal".

Il porta la main à sa ceinture et jura. Il n'avait pas d'arme.
Ce qui n'était pas un problème en soi. Il pouvait toujours se transformer, et la gueule et la force du loup serviraient au combat, comme toujours.
Le problème, curieusement, se situait plus bas.
Il serait obligé de redevenir homme au matin, car la quête durerait sans doute jusqu'au soir et qu'il n'aurait pas le choix à cause de la pleine lune, mais le lendemain, il serait nu. Étant donné l'état d'Anabell, il n'avait pas fini d'en entendre parler.
Il soupira et se dirigea tranquillement vers le groupe que formaient la capitaine et le petit groupe qu'elle avait réuni. Il avait hâte de partir à l'action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Lun 19 Oct - 0:09

Anabell était revenue à l'assaut, débitant un flot de parole ininterrompu. Sophia fit le tri et ne prit que ce qui était intéressant pour elle, c'est à dire la dernière phrase. Les barques étaient entrain d'être préparées, tant mieux, cela éviterait toujours un peu de nage. Elle approuvait le mouvement et fut surprise par l'approche furtive du loup garou qu'elle n'avait pas vu et fit un pas en arrière. Il la menaçait. Elle soutint son regard, le sien se fit dur et froid.

"Je croyais que cela ne regardait pas les cabots. Anabell n'est rien pour vous, et si on s'en sort comme vous dites, je ne pense pas que vous serez à la hauteur de vos dires", murmura t-elle en retour.

La capitaine s'afférait, les matelots aussi. Apparemment, personne n'avait envie de rester plus longtemps en mer. Tout était prêt, ils allaient pouvoir y aller. Sophia aperçu du coin de l'oeil Gavin qui cherchait une arme sur lui, mais n'en trouva point. Elle plongea sa main dans une de ses bottes et sortit une grande dague d'acier toute légère et acérée. Elle lui tendit, sans sourire.

"Tenez, vous pourrez peut-être protéger Anabell comme cela, vous serez plus près d'elle, je prends la grotte de gauche."

Sophia se dirigea vers Anabell et lui glissa quelques mots à l'oreille rapidement, sans trop la déconcentrée dans les manoeuvre. Elle allait dire à ses gardes du corps de s'amarrer tout près pour qu'ils puissent les récupérer rapidement et qu'ils surveillent les alentours. Au cas où.
D'un bond elle sauta sur son bateau, donna ses ordres et revint sur une des barques mises à flot avec deux matelots. Son bateau s'ancra tout près de la première grotte à gauche, sans pour autant entrer dans le champs magnétique.

Une fois que tous étaient installés, les matelots ramèrent chacun en direction d'une entrée. L'apréhension de Sophia augmenta alors qu'ils franchissaient la ligne de protection. Elle fit arréter les barques et fit signes aux autres de continuer à la nage. Elle cria assez fort pour que sa voix parvienne jusqu'à Anabell.

"On se retrouve ici avant la tombée de la nuit si nous ne trouvons rien. 3h."

Puis elle plongea et ne remonta pas à la surface. Sa nature ne lui imposait pas de respirer, avantage qu'elle allait avoir sur les autres.
Avant de partir elle leur avait laissé deux petites barres en matière flexible se mettant à émettre de la lumière dans l'obscurité. Ils devraient normalement en avoir assez pour tenir 3h, du moins Anabell surtout, car la vision du loup devait certainement être nyctalope.

(Je vous ferai après un petit topo à chacun et chaque fois de ce qu'il se passe par chez vous une fois que vous aurez plongé!)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Lun 19 Oct - 0:23

[Ok, j'attends ton message.]

Gavin rangea à sa ceinture la dague que lui avait tendu Sophia avec un sarcasme et la suivit dans la barque.
Elle fit un aller retour à son bateau puis ils démarrèrent.
Il jeta un coup d'œil au bâton lumineux que Sophia lui avait donné, intrigué. Encore de la technologie, pensa-t-il.
Il fit une moue méprisante.
Puis il tendit la lampe à An'Barry.

"Prenez ça, j'imagine qu'on va tous se perdre à un moment donné. C'est classique des quêtes à plusieurs. Je n'en ai pas besoin, et vous aurez de quoi tenir 6h", dit-il.

Il regarda Sophia plonger et attendit qu'elle remonte à la surface. Ce qu'elle ne fit pas.

"Cette diablesse aurait donc des branchies ?", demanda-t-il à Anabell en haussant les sourcils.

Il se leva. Au moins, toujours torse nu, il n'avait pas besoin d'ôter sa tunique. Il plongea à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capt'ain An-Barry

avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Lun 19 Oct - 20:47

Anabell fixait Gavin dans les yeux mais ne cessait de gesticuler.

"Ah ? Qu'avez vous donc fait à ma porte pour qu'elle vous mâte ? Je vous préviens, si en plus de vider mes réserves vous abîmez mon navire nous n'allons vraiment pas bien nous entendre! J'espère au moins que vous avez laissé votre chambre en bon état!"

Elle pointa vers lui un poing menaçant, beaucoup moins impressionnant en étant bandé et tout raide.
Pendant qu'elle mettait en place les barques, Gavin et Sophia murmurèrent entre eux, chose qu'Anabell ne remarqua pas. Elle fut ensuite interrompu par Sophia qui la prevenait qu'elle partait informer ses gardes de ce qui se passait, et qu'ils les attendent à l'entrée des grottes tout en surveillant les alentours.

"Ah! Bonne idée! Nous n'aurons pas à rentrer à la nage comme cela."

Anabell monta dans l'une des barques et fit signe à Gavin d'en prendre une aussi. Sophia les rejoint quelques minutes après.
Les matelots ramaient, Anabell était devant, un pied appuyé sur le rebord de la barque, essayant tant bien que mal d'enlever son révolver de sa ceinture. Toute tremblante, l'adrénaline surment, rendait ses gestes un peu hasardeux.

"Allez!! Tu vas t'enlever oui!! Lâche ma ceinture! Lâche!" Le révolver tomba dans la barque. "Ah quand même! Il serait dommage que je lui fasse prendre l'eau. Mon sabre me suffira certainement." Elle se tourna vers les deux rameurs.
"Et vous, n'hésitez pas à prendre du bon en ville! Je veux de la qualité quand je reviendrais, c'est clair ?"

Les matelots opinièrent déréchef. La grotte était à quelques mètres, les barques s'arrétèrent et Anabell entendit la voix de Sophia porter jusqu'à elle. Ils avaient 3h pour fouiner, après il fallait revenir. Elle regarda le petit baton que Gavin venait de lui envoyer, ils étaient plus proches tous les deux, il n'en aurait apparemment pas besoin.

"Je vois, vos yeux de loups marche mieux que...ça! Remarquez, je ne suis pas contre, je n'aime pas trop le noir, enfin, tout dépend du contexte bien évidemment! Mais pour les combats, je préfère voir qui m'arrive dessus."

Elle rangea les batons dans son sac, et entendit un plouf. Sophia venait de plonger et à la surprise de Gavin, ne remontait pas.

"Vous marchez un peu au ralentit des fois non ? Sophia ne respire plus, tout comme elle ne bois ou ne mange plus. Veinarde!"

Elle rajusta une dernière fois son équipement, salua ses hommes et plongea, avec évidemment un saut extravagant complétement raté. Ses hommes commencèrent à s'inquiéter. Mais ils exécutèrent les ordres et les trois barques retournèrent au Galion pour se diriger vers la ville la plus proche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Lun 19 Oct - 21:45

[Sophia]

L'eau était sombre, son corps lui indiquait que plus elle s'enfoncait dans la grotte, plus elle était froide, mais elle ne ressentait rien. L'océan ne remplissait pas totalement la cavité rocheuse et elle remonta à la surface, ne laissant sortir que ses yeux et ses oreilles. Elle avancait lentement, se concentrant sur le champs magnétique qui devenait de plus en plus puissant.
Apparemment, les grottes ne communiquaient pas entres elles. Ce qui signifiait qu'il allait être difficile de savoir si les autres étaient en danger ou non.

*Ils ne sont pas stupides, ils se débrouilleront.
-Toi tu es stupdie ma douce! Tu n'aurais pas du laisser le loup garou! Comment as-tu pu ?
-Gavin ?? il est certainement plus apte qu'Anabell à sortir vivant de se trou!-Il y a quelque chose ma douce! Je crains! Ecoute moi, fuyons! Tu le sens aussi n'est-ce pas!
-Peut-être, mais nous devons avancer.
-Non! Arrête! Laisse moi sortir! Je veux le revoir! Sortons!
-Non! Toi arrête!*


Un grondement de colère mélé à de la terreur résonnait dans les fonds de son esprit, mais Sophia continua d'avancer, persuadée que quelque chose rodait tout près.

--------

[Gavin]

Le loup garou plongea dans la grotte centrale. Pas de chance pour lui, l'eau remplissait entièrement la cavité rocheuse. Seuls quelques irrégularités de la roche, rongées par les vagues et ayant créé au fil du temps de petites niches, pouvaient lui permettre de reprendre son souffle de temps en temps. Il faisait noir, l'eau était de plus en plus froide au fur et à mesure qu'il avançait. L'eau semblait changer aussi. Elle devenait plus épaisse, plus lourde, et il put sentir à plusieurs reprise, des sortes de fillaments lui effleurer les pieds, mais il ne put rien voir.
Devant lui, le passage plongeait à pic et sur une durée indéterminée, il allait être impossible de savoir si il allait pouvoir reprendre sa respiration. Lorsqu'il descendrait, si il descendait, il appercevrait au bout de quelques mètres une bifurcation. Le passage principal continuait de descendre, et un autre semblait partir à l'horizontal.



-------

[Anabell]

Anabell plongea surexcitée, pleine d'énergie après avoir été dopée par Sophia. Mais pas de chance pour elle, l'eau s'arrêta rapidement. Après seulement quelques dizaines de mètres, les rochers remontèrent, laissant apparaître une petite crique abandonnée de tous où de nombreux crabes avaient élus domicile ainsi que d'autres créatures laissant des traces étranges sur le sol. Des monceaux d'algues gisaient par ci par là, répendant une odeur de marée qui n'avait jamais cessée. Les coquillages cassées affleuraient abondamment sur le sable et les galets.
Plus la capitaine avancait, et plus le passage se rétrécissait au point qu'elle était obligée de se courber, et de ramper à certains endroits pour avancer. Difficile de prendre des points de repères, le chemins ne cessait de bifurquer, reprendre sur la voie principale, tourner, monter ou descendre, parfois même, on aurait dit que des escaliers étaient taillés dans la roche. Taillés, était le mot juste. La roche devenait glissante, dangereuse, tranchante. Les passages devenaient une véritable torture pour qui ne savait pas faire attention. Maintenant, il n'y avait plus que la place pour elle, mais à ses pieds, s'étendait un énorme gouffre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Lun 19 Oct - 23:28

La première chose que sentit Gavin fut le froid.
La première chose qu'il vit fut rien.
Plongé dans une obscurité glaciale, il avança plus ou moins à tâtons, détaillant vaguement quelques détails. Si l'homme profitait un peu de la vue du loup, elle n'était cependant pas aussi performante que lorsqu'il se transformait réellement.
Et, pour le coup, se transformer maintenant équivalait à un suicide. Les poumons du loup sont moins importants et ce genre de bête n'aime pas nager.
Il ne tarda pas à se rendre compte qu'il n'y avait pas de surface où remonter respirer, à moins de créer un trou dans la roche à grands coups de tête.
Cherchant avec anxiété un endroit ou passer, il passa la tête par un trou, où il put reprendre surface à quelques dizaines de centimètres d'un plafond.
La cavité ressemblait à une niche comme celles dans lesquelles on plaçait des représentations de dieux ou de subalternes obscurs.
Il reprit calmement son souffle. Décidément, la flotte n'était pas son truc. Le mot B.A.I.N, faiblesse caractéristique des loup-garous mais moins connue que l'argent, s'imposa à son esprit. Il la repoussa avec violence en se disant que ce n'était rien de plus que de la pluie stagnante.
Il replongea et reprit son cheminement, trouvant de temps à autres de ces niches pour respirer.
Plus il avançait, plus l'eau était froide et sombre. Et il avait l'impression nette qu'à chaque brassée, l'eau évoquait un peu plus de la soupe. Ce qui le contrariait passablement. Il était obligé de forcer de plus et dépensait plus d'oxygène. De temps à autres, ce qu'il préféra prendre pour des algues lui effleurait les jambes. Il ne les voyait pas mais sentait leur onctuosité et aimait mieux penser qu'il n'allait pas devoir se battre contre des bêtes visqueuses. C'était ennuyeux. Presque toujours un carnage, puis des mains répugnantes qu'on devait laver des jours durant pour en atténuer l'odeur.
Gavin avançait inexorablement, avec l'entêtement du canidé qui s'est fixé une idée en tête et qui n'entend pas la lâcher, quelles que soient la force et la fréquence des coups de pied.
Il n'eut pas une pensée pour les deux autres. Dans de telles situations, il valait mieux être dedans à cent pour cent sous peine de ne plus y être du tout.
Pour l'instant, l'instinct lupin ne percevait pas de présence, mais il était considérablement diminué par l'absence d'odorat.
Soudain, le courant s'accéléra. Le loup-garou se sentit plus léger et se laissa transporter. Sa courte joie fut légèrement entachée lorsqu'il aperçut la chute devant lui. Il ne manquait plus que ça.
Il réussit à s'arrêter contre le courant en calant ses pieds et ses mains de part et d'autre de l'ouverture. En dessous de lui, un gouffre d'une profondeur insondable se présentait.
Il n'y avait pas beaucoup de solutions. D'un côté, le trou. De l'autre, il n'avait pas assez d'oxygène pour ressortir de la grotte.
Reniant tout instinct de survie, Gavin se jeta.
La sensation de chute était quelque chose de très spécial. Agréable et dérangeant à la fois. L'impression que l'estomac vous descendait dans les talons et que le cerveau cherchait à forer un passage dans la cavité crânienne pour s'échapper.
Des passages se présentaient sur les côtés. Un peu difficiles d'accès mais sans doute pas inabordables. Il continua de se laisser tomber, cherchant la voix principale et la plus directe. Nul doute que, s'il faisait erreur, il n'aurait au moins qu'une brève douleur.
Et puis, les aventuriers ne vont jamais tout droit. Ils furètent, bifurquent et se perdent dans un labyrinthe à la première occasion. La meilleure façon de protéger un objet était donc de le cacher au bout d'un chemin direct et de forer des passages truffés de pièges qui partaient sur les côtés.
Il continua de tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capt'ain An-Barry

avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Mar 20 Oct - 0:00

Anabell nageait de tout son soul et plus rapidement qu'elle ne l'avait jamais fait et essayait comme elle le pouvait de garder Dyambre au sec qui s'était redressée sur ses épaules. Elle réussissait même à rigoler de sa performance tout en trouvant le moyen de respirer. Puis une rive souterraine arriva. Sans peut-être ne pas avoir assez conscience de la faible distance qu'elle venait de parcourir, elle était persuadée qu'elle avait battu son record et sortit de l'eau en courant.

"Alors là! Je vous ai devancé c'est sûr! A moi la pierre!"

Mais seul l'écho lui répondit.

"Hey! Vous m'entendez ?"

Rien. Elle était seule. les autres devaient donc l'être aussi. Elle souffla. Ses habits étaient trempés, elle n'avait pas jugé utile, du moins, elle avait oublié d'en enlever une partie avec de plonger. Sa veste était lourde mais hors de question de se débarrasser de son uniforme. Maintenant qu'il était là, il y resterait.
Elle jeta un coup d'oeil alentours, le soleil pénétrait encore dans la cavité. A part des bestioles rampantes à pinces, des algues, des coquillages (elle s'extasia pendant quelques secondes sur certains d'entre eux, les frottant frénétiquement pour voir si il n'y en avait pas de précieux), mais abandonna rapidement et se tourna vers le tunel qui s'offrait à elle. Elle sortit le baton lumineux que lui avait donné Sophia et commença à marcher, puis à courir, à sauter, à s'agenouiller et à ramper. En plus d'être imbibés d'eau, ses vêtements devenaient aussi lourd de sable, d'algues et de tout ce qui pouvait y rester collé.Au bout de plusieurs minutes, Anabell essaya de se remémorer le chemin qu'elle venait de faire, mais il était tellement tordu, qu'elle en avait perdu le sens de l'orientation. Pensant qu'il y aurait de toute façon une fin, elle continua d'avancer, rapidement, mue par la force des cachets de Sophia. Ce regain d'énergie empêcha son cerveau d'assimiler une douleur naissante en plusieurs endroits. Ses genoux et la paume de ses mains frottants au sol commencaient à saigner. La roche avait entaillée son pantalon et déchirée sa peau, mais Anabell ne s'en rendit pas compte pour l'instant, et elle continua d'avancer. Alors qu'elle rampait rapidement, dans son élan, une de ses mains s'appuya dans le vide mais elle réussit de justesse à se rattrapper avant de basculer dans le vide. Elle attrappa son baton lumineux qu'elle tenait auparavant dans la bouche pour avoir les mains libre et regarda, la bouche grande ouverte, ainsi que ses yeux, le vide qui s'étendait en face et en dessous d'elle à perte de vue.

"Aïe... Dommage que les pillules de Sophia ne donnent pas des ailes. Il faudrait que je lui en touche deux mots la prochaine fois, je suis certaine qu'elle a un truc du genre..."

La capitaine essaya de réfléchir rapidement. Elle lorgna son baton, l'air un peu mélancolique comme si elle y tenait comme à sa vie, car au péril de se retrouver un peu trop tôt dans le noir, elle sortit celui de Gavin et jetta le précédent dans le gouffre, espérant le voir s'arréter à un moment.


Dernière édition par Capt'ain An-Barry le Mer 21 Oct - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Mar 20 Oct - 21:18

[Sophia]

Sophia avançait lentement, se laissant guider par la puissance du champs magnétique. Il devenait de plus en plus fort. Elle se rapprochait de sa source. Alors que le conduit dans lequel elle nageait se rapetissait, elle passa sous une arche de pierre. Derrière, un lac d'une taille imposante, la rive opposée n'était pas visible pour des yeux humains, s'offrit à elle. Sa vision lui apprit qu'au fond, brillait deux objets à égales distances des parois.

"Le champs, il vient de là! La pierre doit être tout près!"

Directement elle plongea et dans sa précipitation ne vit pas la silhouette rampante accrochée telle une mouche au plafond de la cavité. Elle emprunta le chemin de sortie, celui par lequel venait d'arriver Sophia.
Elle descendit rapidement jusqu'à leur hauteur. Elle avait raison, c'était eux qui créaient le champs magnétique qu'ils avaient sentit. Elle devait les désactiver car passer risquait sans doute d'anéantir la pierre si il s'agissait d'une protection. Elle resta pensive quelques instants, assise au fond du lac, alors que des yeux fourbes la fixaient, loin, loin derrière.


[Gavin]

Gavin se concentrait sur son chemin, essayant de ne pas penser aux choses qui lui frôlaient les pieds. Mais difficile de rester concentré lorsque l'effort demandé devient de plus en plus fort. L'épaisseur de l'eau ne cessait de croître. Il put reprendre quelques forces en se laissant emmener par le conduit à pic rempli d'eau sans se poser de question. Après plusieurs longues secondes de chuttes, le courant ralentit, la paroi se redressa petit à petit, jusqu'à ce qu'il se retrouve dans un endroit sensiblement identique à la partie supérieure, mais avec une eau opaque et presque aussi épaisse que de la boue. La seule différence notable était qu'il avait pied. Mais l'air était toujours absent, le forcant à se diriger le plus souvent vers les niches naturelles et à arréter sa course.
Le tunel semblait sans fin, lorsqu'au loin, sa vision de loup garou put, malgré l'opacité des lieux, lui permettre de distinguer une lueur, puis une autre une dizaine de mettre plus loin, formant un arc de cercle. Plus il approchait, plus la température de l'eau, enfin, de la boue, augmentait. Des bulles de gaz s'échappaient de temps à autres, s'évaporant dans des fissures parcourant le plafond. Alors qu'en plus de se battre contre une matière qui l'empéchait d'avancer, rendant ses mouvements lourds, contre la chaleur, et le manque d'oxygène, Gavin put sentir quelques chose lui enserrer la cheville et l'attirer par le fond. Sous l'eau opaque, deux grands yeux jaunes à l'allure pourtant féline le fixaient avec un air de défi.


[Anabell]

Après avoir discuté quelques temps seule avec l'écho de la grotte, Anabell se rendit compte qu'elle ne pourrait communiquer avec ses compagnons. Ennui de taille auquel il aurait fallut penser avant. Elle s'engagea ensuite dans le chemin qui lui était dédié, rampant le plus souvent, à s'en faire saigner les mains et les genoux. Les pillules de Sophia lui offrant en plus de l'énergie cette résistance à la douleur qui lui permettait de continuer d'avancer, la capitaine ne s'en soucia pas.
De justesse, elle réussit à se rattraper avant de dégringoler dans un gouffre présent juste devant elle. La paroi tombait à pic, et aucun moyen d'y descendre semblait visible.
Pour une fois, la chance semblait sourire à la capitaine. Gavin lui avait fait don de son baton lumineux, ce qui lui permit, au prix de grand efforts tout de même, de se débarrasser de l'un d'eux afin d'observer un peu plus cette étrange cavité. Le baton descendit, éclairant faiblement les parois les plus proches. Elles étaient lisses, comme polies, malgré quelques entailles coupantes, rien de signalait qu'il était possible de les escalader. Le baton continuait de descendre et stoppa net alors qu'il ne ressemblait plus qu'à un petit point aux yeux d'Anabell. A cet instant, de nombreux cris perçant se firent entendre, des milliers de bâttement d'ailes résonnèrent et Anabell put voir s'envoler des dizaines et des dizaines de petites bêtes ailées, réveillées et dérangées par la lumière et la personne qui l'avait jeté.
Anabell de trouvait face à un nombre considérable de mini-Wiverns, ces grands dragons cracheur d'acide qui vivent normalement dans les Marais Maudits. Il était donc étrange de les retrouver ici, mais aussi étrange de les voir à cette taille ci. Même si les dragons miniatures étaient présents comme race à part entière sur l'Ile aux Petits Peuples, cette race ci n'en faisait pas partie.
Ils fonçaient droit sur Anabell, battant furieusement de leurs ailes.
Mais des yeux attentifs purent entrapercevoir à leur levée du sol que sous les pieds de ces dragons gisaient des collines de pièces d'or, et deux objets bien plus brillants que les autres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Mar 20 Oct - 22:23

Gavin était aspiré à toute allure vers le bas dans l'espèce de tuyau rempli d'eau dans lequel il s'était jeté.
Après quelques secondes qui lui parurent des heures, et pendant lesquelles il sentait son sang battre dans son cerveau et ses tympans s'écraser sous la pression, le couloir se redressa quelque peu jusqu'à redevenir plus ou moins plat. Il avait pied mais toujours pas d'air. Avant qu'il n'en manque, un rapide examen des lieux lui confirma la ressemblance de cette partie de la grotte avec celle du dessus.
Pestant intérieurement, il se précipita vers une des niches pour reprendre un peu d'air.
Il se laissa trente secondes, le temps que le battement dans ses yeux se soit calmé et qu'il ait suffisamment ralenti son rythme cardiaque.
Lorsqu'il ne fut plus essoufflé, il aspira une grande goulée d'air et s'enfonça de nouveau.
Il avait donc pied, mais pas d'air à respirer, ce qui signifiait qu'il y avait exactement la hauteur de plafond pour un homme de sa taille.
La coïncidence se détacha quelque part dans son esprit mais se fit toute petite, attendant une heure plus favorable pour déranger.
Il continua ainsi, de niches en niches et les cheveux caressant le plafond, pendant de longues minutes. Il commençait à fatiguer un peu lorsqu'il aperçut au loin des lueurs. Il avait hâte de retrouver la terre ferme, où il pourrait au moins se transformer pour y voir plus clair.
Se dirigeant vers les lumières, il s'aperçut que l'espèce d'eau croupie opaque se réchauffait de plus en plus. Des bulles de gaz commencèrent à remonter. La chaleur devenait vraiment gênante, et Gavin pressa le pas. Il n'était pas dans ses projets de mourir bouillit comme un homard.
Il s'approchait de plus en plus lorsqu'il se sentit agrippé à la cheville. Son odorat, absent, n'avait rien remarqué, et l'instinct et le regard lupin n'étaient pas aussi développé sous la forme humaine que sous la forme lupine.
Il n'eut pas le loisir de réagir et fut entraîné vers le fond par une force remarquable.
Il surprit un regard jaune fauve qui le toisait d'un air de défi en l'entraînant dans l'eau.
Un petit déclic, insignifiant, se fit alors dans le cerveau de Gavin, et quelque chose dans son regard changea. Un calme glacial lui vint, accompagné de la rage de sang patiente et inexorable qu'il avait développé en plusieurs années de combat. Avec toute la vitesse que lui permettait la résistance de l'eau, il balança un furieux coup de pied, tira la dague et chargea, lèvres retroussées laissant voir des canines humaines, certes, mais plus longues et plus acérées que la moyenne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capt'ain An-Barry

avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Mer 21 Oct - 19:53

Anabell avait les yeux rivés sur le baton lumineux qui effectuait une chutte interminable. Elle allait renoncer et faire demi-tour lorsqu'il s'arréta enfin sur un sol, mais bas, bien loin en dessous d'elle. Elle écarquilla les yeux essayant de distinguer quelque chose de ses pauvres yeux d'humaines, mais elle ne vit pas grand chose. Un sol noir, vert, gris, étrange. Encore plus étrange lorsqu'il se mit à bouger et à s'envoller. Des centaines de petits dragons volaient vers elle, apparemment furieux. Elle regarda rapidement derrière elle, fuire en rampant la mettrait plus en danger qu'autre chose et rester ici, n'était pas mieux, elle devrait trouver une solution. Elle s'imposa directement à son esprit lorsqu'elle sentit Dyambre s'agiter dans sa veste, son pelage humide et ses griffes pointues lui signalaient sa présence tout comme ses petits cris aigüe. L'hermine blanche n'était pas inquiéte du danger immédiat, mais elle reniflait la présence d'un gros trésor. Interloquée, Anabell regarda plus attentivement vers le sol et apperçut entre les ailes qui remplissaient le vide, un sol doré près de son baton lumineux et deux points plus brillant un peu plus loin. Les yeux avides elle sourit à pleines dents.

"Quelle chance! J'ai pris la bonne grotte!"

Puis son regard devint mécontent lorsqu'elle vit les dragons presque à sa hauteur.

"Alors là! Vous ne pensez pas que vous allez m'enpêcher de récupérer ce magot!! Saleté de Wiverns!"

Anabell, passionnée par les dragons, connaissait la plupart des races qui peuplaient les Terres d'Asgampth. Elle nota d'ailleurs mentalement qu'il était étrange de trouver cette race ci dans un tel lieux et de cette taille là, elle n'en avait jamais entendu parlé. Tout comme il était étrange de trouver une telle cavité entièrement sèche si près de l'océan.
Les bêtes approchaient, mais elle n'hésita pas une seconde. Anabell plongea tête la première dans le vide, utilisant sa maîrise de l'air pour ralentir sa chutte et créer une sorte de tornade autour d'elle qui enverrait cogner chacun de ses ennemies contre les murs.
Tout en descendant et en se défendant, elle se dit qu'elle aurait du emporter un plus gros sac avec elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Mer 21 Oct - 21:16

[Gavin]

L'avancée de Gavin commençait à devenir de plus en plus difficile. Le manque d'air et la résistance créait par le liquide épais qui l'entourait à chacun de ses mouvements épuisaient ses forces de plus en plus rapidement. Il s'évertua à s'arrêter le plus souvent possible pour reprendre sa respiration dans les niches et en profitait ainsi pour observer les alentours. Il aperçut alors les lueurs qui scintillaient au bout du tunel, croyant qu'il s'agissait de la terre ferme, Gavin accéléra, on ne peut plus heureux de sortir de cette torture. A toutes ces difficultés s'ajoutèrent une chaleur étrange et des boules de gaz qui apparurent soudainement, réchauffant de plus en plus l'eau croupie alentours. Cela ne provenait pas d'une faille naturelle dans la roche, d'un quelconque soubressaut d'un volcan enfouis pourtant connus sur cette île, mais de la respiration de la créature qui venait d'emprisonner la cheville de Gavin dans une de ses queues aussi fine qu'une tentacule et l'attirait vers le fond. Ayant été privé de ses sens de loup garou, Gavin n'avait pas vu l'animal venir, rampant dans l'eau sur le fond du tunel. Légèrement trop grand pour se redresser comme le loup garou, l'agresseur devait rester étendu. Il n'aurait de toute façon pas pu marcher sur ses pieds, car il n'en avait pas. Les yeux fauves qui le toisaient appartenant à une bien étrange créature : inconnue et à l'apparence d'une expérience d'un savant fou. La partie supérieure était celle d'un dragon wivern (tête et bras supérieurs), et le corps ressemblait à celui d'un serpent avec des nageoirs dorsales se terminant en deux queues de poissons desquelles partaient tels des filamments des dizaines de petites queues.
L'une d'elle tenait Gavin fermement par la cheville et l'attirait puissamment vers sa gueule qui au lieu de cracher de l'acide, crachait un gaz toxique. Même si ces bulles donnaient envie d'y plonger la tête afin de reprendre sa respiration, l'effet en serait bien tout autre.
Forcé de retenir son souffle, Gavin tenta d'attrapper la dague que lui avait confié Sophia et qui se trouvait dans la botte dont le pied était encore libre. Une fois qu'il l'obtenut, il chargea, faisant face au monstre, un sourire sur les lèvres.

[Attaque Gavin : 48
Defense monstre : 49 ]

La bête était dans son élément et n'eut pas de mal à contrer l'attaque de son ennemie qu'elle repoussa contre l'une des parois. Le choc fut amorti par l'épaisseur de l'eau et son esquive n'avait pu lui permettre de finter directement en retour. Ainsi il se passa quelques secondes avant que quatre autres petites queues ne viennent essayer de maintenir sa proie contre le mur tout en lui envoyant une boule de gaz en plein sur le visage, ses griffes acérées tendues droit vers son torse pour charger en cas de faiblesse.


[Anabell]

Persuadée d'avoir fait le bon choix, certainement plus pour le trésor que pour la pierre bleue d'ailleurs, Anabell sauta sans hésitation dans le fond du gouffre pour essayer d'en récupérer une partie, nullement effrayée par les dizaines et dizaines de mini dragons à ses trousses. Elle décida de ralentir sa chutte et par la même occasion d'envoyer valser ses énemies grâce à l'utilisation de son don.

[Défense/Attaque Anabell : 85
Défense Wiverns : 56]

Les médicaments de Sophia étaient une véritable pompe d'énergie disponible en temps directe pour la capitaine Corsaire. Sa tornade envoya s'écraser contre les murs la plupart des dragons, même si certains réussir à éviter l'attaque grâce à d'habiles prouesses de vole, et lui assénèrent quelques jets d'acides bien placés : un sur l'épaule droite, un sur le flanc gauche et deux derrière la cuisse droite, faisant fondre ses vêtements et attaquant sa peau. Mais une dernière raffale les assoma, et le calme se fit pendant un temps alors qu'Anabell touchait le sol. Un sol entièrement recouvert de pièce d'or. Derrière elle, un peu plus loin, se tenait deux étranges sphères brillantes à dix mètres de distances l'une de l'autre. L'endroit d'où elle avait sauté était maintenant invisible de la où elle se tenait.


[Sophia]

Son esprit passait en revue toutes les techniques qu'elle connaissait pour désamorcer ce genre de champs magnétique, mais rien ne correspondait à ce qu'elle avait devant les yeux. Assise au fond de l'eau elle pestait tout en réfléchissant. Elle devait savoir. Elle était au courant de toutes les nouvelles technologies et ne pouvait passer à côté d'une nouvelle création. Le moyen de désamorcer celles ci était connue et elle devait s'en rappeller. Elle les détailla, une à une et dans un moment d'égarement, son attention fut attirée par autre chose plus loin, beaucoup plus loin. une lumière bleue. Sophia ajusta sa vision, il s'agissait bien de la pierre! Elle était là, et elle ne pouvait pas passer. Ses yeux se reposèrent sur les sphères et elle comprit.

*Non de non!* jura t-elle intérieurement, et elle remonta vivement à la surface pour observer les lieux, voir si elle ne pouvait pas communiquer avec ses compagnons.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Mer 21 Oct - 21:57

La bête esquiva.
C'était une apparition curieuse : la partie supérieure appartenait à un animal volant et le reste du corps ressemblait à un serpent mêlé d'un requin terminé par deux queues de poisson. Globalement, on pouvait dire de la bête qu'elle était grande, quoiqu'il n'y avait aucun moyen de le vérifier puisqu'elle semblait forcée de rester couchée.
Ce furent les deux seuls détails que le loup-garou retint : l'attaquant était grand et couché.
Son origine de toute façons inconnue ne l'intéressait pour l'heure pas beaucoup.
L'autre détail qu'il retint fut la bulle. Ou plutôt, les bulles, mais une seule passa proche de lui. C'étaient de grosses bulles, de gaz forcément, curieusement de la taille d'une tête humaine.
Elle suggéraient pernicieusement qu'on plonge la tête dedans pour respirer. Bien que privé de la majeure partie des sens du loup, il n'avait pas pour autant renié l'instinct de survie ni le peu de jugeote qu'il avait.
Il évita la bulle qui passait près de lui, d'ailleurs aidé par la bête qui le contra, le fit pivoter et lui claqua le dos contre la paroi.
Sans doute aurait-on pu dire "écrasa" si le loup n'avait eu pour lui la résistance de l'eau. Ou de la soupe.
Le choc expulsa un peu d'air, puis Gavin referma la bouche pour ne pas perdre ce qui lui restait. Du coin de l'œil, il put apercevoir à proximité une des niches qui lui permettaient de respirer.
Il s'aperçut que l'agresseur, au lieu de l'attaquer directement de nouveau, était en position de garde. Quatre tentacules avancèrent pour le maintenir en même temps qu'une boule de gaz se projetait, tandis que des griffes qui prenaient vainement l'air innocent était pointées vers sa poitrine.
Cette fois, Gavin était prêt.
Profitant de ce qu'il était appuyé contre la paroi, il se projeta obliquement en frappant la paroi des deux pieds.
Il jaillit en diagonale du monstre, la dague présentée horizontalement du revers, de manière à trancher les tentacules imprudentes qui resteraient sur le passage.
Le loup ne pensait plus à la bouche d'air. Son cerveau, obnubilé par l'action de tuer, forçait les poumons à puiser au maximum. D'expérience, il savait qu'il pouvait dans une telle situation de concentration tenir deux minutes trente, voir trois, mais pas plus. Et comme l'eau n'était pas son fort, il lui faudrait en sortir le plus vite possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capt'ain An-Barry

avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Mer 21 Oct - 22:30

Anabell fixait des yeux le sol qui se rapprochait petit à petit, des pièces, il y a avait des tas de pièces! Elle poussa un petit rire de victoire et ne se souciait même plus des dragons miniatures qui lui tournaient autour. Son attaque avait fonctionné plus qu'elle ne le croyait! Elle avait terrassé toutes les bestioles et ce, certainement grâce aux cachetons de Sophia qui lui procuraient une énergie incroyable.
Une fois un pied au sol, elle sautilla sur place.

"La chance a tourné on dirait! Mais quel idiote j'ai été de partir avec un sac aussi petit..."

Tout de disant cela, elle ramassa des poignées de pièces d'or qu'elle rangea dans son sac trempé, de plus en plus lourd. Lorsqu'elle s'était accroupie, elle sentit une légère brûlure derrière sa cuisse. Elle se redressa pour jeter un coup d'oeil et fit une grimace. La douleur n'apparut qu'une fois qu'elle vit les blessures. L'acide lui rongeait la peau doucement, ainsi que ses vêtements. Elle passa en revue le reste de son corps et trouva deux autres blessures. Elle serra les dents, puis ramassa encore quelques pièces avant que son regard ne soit attiré par les deux objets brillants.
Anabell se mit à courir, les yeux grands ouverts, un énorme sourire sur les lèvres.

"Alors ça! Ca doit valoir bien plus que toutes ces pièces!! Jakpot!"

Elle regarda quelques secondes l'objet puis s'en saisit avidemment et se dirigea vers le second.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Jeu 22 Oct - 20:37

[Tous]

Gavin se battait jusqu'à ce que la dernière petite particule d'air présente dans ses poumons. Il banda ses muscles aux maximum afin de pénétrer le plus rapidement possible l'eau épaisse qui génait ses mouvement afin d'attaquer de front le monstre qui lançait ses tentacule à son encontre.

[Attaque Gavin :72
Attaque Monstre : 50]

La musculature imposante du loup garou lui permit de fendre l'eau avec assez de rapidité pour se libérer de toutes les tentacules qui filaient vers lui. Dans un hurlement inaudible de rage et de douleur, le monstre ouvrit la gueule et cracha un filet de gaz qui dans la panique suivait les mouvements de sa tête, c'est à dire, de droite à gauche et de haut en bas, secouée par le mal qui le terrassait. Cependant, la bête réussit à reprendre ses esprits à la dernière minute et attrappa de ses mains griffues, la dague que Gavin tenait à quelques centimètres de son coeur. Il croisa alors son regard, ses yeux remplis de haine, lorsqu'un bruit sourd retentit.
Alors que Gavin se débattait, Sophia la tête hors de l'eau dans cet immense lac souterrain, se résigna. Impossible de communiquer avec Gavin, qui occupait la grotte la plus proche d'elle. Mais il était à des mètres plus bas, bien en dessous le fond du lac. L'androïde replongea et se positionna entre les deux pierres, espérant trouver le moyen de désactiver les deux objets simultanément.
Anabell de son côté, faisait le plein de pièce d'or dans le fond du gouffre. Tout comme son compagnon de route, le loup garou, Anabell avait sauter sans se soucier de savoir comment elle remonterait, car atténuer une chutte ne demandait pas la même quantité d'énergie que de contrôler une assenscion. Gavin quant à lui, ne pourrait surement pas remonter le courant du tunel étroit et à pic, qui l'avait descendre jusque là.
Prise dans sa besogne on ne peut plus gaie, la capitaine avide fut attirée par une des deux sphères brillantes, qu'elle ramassa sans se poser de question et mit dans son sac. Immédiatement la deuxième s'éteignit. Les lueurs dans le fond du tunel de Gavin disparurent aussi, et la première sphère à droite de Sophia fit de même. Elle savait ce qui allait se produire, mais elle n'avait pas pensé au fait que ces deux sphères étaient reliées à d'autres sphères dans un autre lieu.
Ces objets étaient courramment appelé des "fixes filets". Placés à des endroits stratégiques, ils créaient un filets autour d'un lieu ou d'un objet que l'on souhaitait protéger. Il n'existait aucun moyen de les désactiver, sauf, en les otant tous en même temps de leur emplacement. Si par malheur un seul était malencontreusement déplacé, l'énergie du filet brisé, se déplacait de sphère en sphère, les éteignant lorsqu'elle les quittait, pour aller s'engranger dans la sphère la plus proche de l'objet et la faire exploser. Instinctivement, Sophia se tourna vers la dernière sphère et protegea son visage de ses bras. Mais tout se passa si vite qu'elle n'eut pas le temps de se protéger. Un énorme bruit sourd retentit. Tout le lac vibra, les parois, le sol et le plafond volèrent en éclats, la sortie fut bouchée. Derrière Gavin une pression stupéfiante venait compresser tout son corps. L'explosion c'était produite bien au dessus de lui et avait fait s'effondrer aussi toute la grotte par laquelle il était rentré, créant une poussée d'eau en grande quantité qui propulsa les deux ennemies en avant, tels des bouchons d'une bouteille de champagne que l'on secoue avant d'ouvrir.

[Chance Gavin : 25 - 10 (manque d'air)
Chance monstre : 46]

Le monstre pouvant respirer à sa guise, n'avait pas réelement de se faire baloter dans tous les sens après l'attaque qu'il venait de subir. Il planta furieusement ses griffes dans le plafond du tunnel et laissa l'eau, cette fois ci aussi limpide et liquide que la normale, lui glisser dessus. Il regardait avec déception sa proie s'éloigner de lui. Gavin lui, était baloté dans tous les sens. Se cognant le plus souvent les bras ou les jambres contre les parois, il avait du mal à bouger. L'air commençait sérieusement à lui manquer et dans une telle situation, presque comparable à une noyade, il ne pouvait profiter des niches. Après de longues secondes, il perdit connaissance alors que le tunel se terminait. Son corps remonta lentement à la surface d'un lac immense, où l'air était plein de poussière, aglutinée en un épais nuage réduisant considérablement la visibilité. Il s'échoua sur une rive, du moins un énorme rocher qui sortait du fond de l'eau.

La capitaine quant à elle, n'eut pas le temps de comprendre pourquoi son objet et le deuxième s'étaient éteints lorsque le bruit retentit. Le grouffre d'Anabell se situait à peut près au même niveau que le lac dans lequel se trouvait auparavant Sophia et tout comme Gavin, des tonnes d'eau commencèrent à se déverser sur elle par le faible passage par lequel elle était rentrée, qui commencait à voler en morceaux avec la pression. Mais en plus, les ondes de choc de l'explosion fissurèrent le sol où de nombreuses failles plus importantes les unes que les autres s'ouvrirent, l'aspirant dans les profondeurs, elle et son trésor.

[Chance Anabell : 75]

L'énergie de Sophia et la profondeur du gouffre, lui permirent d'avoir le temps de se protéger un minimum, afin de pouvoir anticiper sa descente et de respirer. Elle dégringola et rejoignit les boyaux souterrains plein d'eau qui menaient eux aussi à un grand lac souterrain. Même si elle avait réussit à respirer tout du long, elle n'en fut pas moins baloter aussi, mais parvint consciente dans cette immensité froide. Elle put facilement remonter à la surface grâce à quelques battements de pieds.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Jeu 22 Oct - 21:25

Libérant toute sa force contre l'eau, Gavin se rua sur le monstre décontenancé et planta sa dague dans son cœur. C'est ce qu'il aurait voulu, en tout cas, car le monstre para au dernier moment et lui arracha la dague des mains.
Le loup-garou plongea alors ses yeux dans le regard du monstre.
Il y découvrit un regard homologue, fait de haine et de violence pure. Il lança les jambes en avant pour se retourner et attaquer à coup de dents lorsqu'un coup assourdi par l'eau retentit.
Un léger tremblement rida l'eau. Puis un choc. Énorme. Ses poumons furent vidés sur le coup. Tous ses os subirent le choc. Il lui sembla qu'ils menaçaient de se désagréger.
Il fut alors propulsé en avant. Les yeux à demi fermés, aveuglés par l'eau qui fouettait et résistait devant mais qui le poussait derrière, il fut entraîné, balloté, frappé, écrasé, renvoyé et encore frappé.
Ses genoux, ses épaules et ses côtes laissaient ça et là un peu de leur fringance sur les rochers.
Il lui sembla décoller. Tout devint plus léger, brumeux et sans bruit, comme dans les films au ralenti.
Puis tout fut noir.

Autour de lui, l'eau clapotait. Doucement, paisiblement. Une odeur d'humidité poussiéreuse pénétra ses narines. Et ce fut le tour du corps de remettre son rapport.
Tour à tour, la tête, les bras, les côtes et les jambes demandèrent leur compte et adressèrent leurs revendications.
Gavin grogna et ouvrit les yeux. La douleur lui martelait la tête. Il porta la main à son crâne mais ne découvrit aucune contusion ni blessure. Sans doute que le cerveau envoyait la facture du manque d'air.
Pour le reste, c'était une autre affaire. Son épaule saignait et son flanc droit était tout écorché. Le genou droit était un peu bleu et le gauche n'avait que des douleurs à proposer.
Le loup-garou se redressa. Il était couché sur une dalle rocheuse, ce qui expliquait vraisemblablement l'engourdissement de son dos.
Autour de lui, l'eau était partout. Il ne vit pas plus loin à cause de la poussière qui embrumait l'atmosphère. Une seule consolation : l'eau n'était plus sur sa tête et il pouvait respirer.
Résistant à l'envie de se transformer en loup, ce qui aurait réglé tout le problème de la douleur, il s'assit et se frotta la tête dans ses mains. Puis, soupirant, il se remit debout et marcha, lentement et d'un pas prudent dans la brume ambiante, guettant l'instant où la roche viendrait à manquer sous ses pieds ou à se dresser droit devant lui. Il avança.


Dernière édition par Gavin le Jeu 22 Oct - 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capt'ain An-Barry

avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Jeu 22 Oct - 21:50

Etrangement, lorsqu'Anabell avait ramassé la sphère brillante qui devait valoir une petite fortune, celle qui était en face d'elle c'était éteint. Intriguée elle s'en approcha. Dans la seconde qui suivit, un grondement ressemblant au tonnerre résonna au dessus de sa tête et quasi simultanément des tonnes d'eau mélées à des morceaux de roches lui tombèrent sur la tête. Instinctivement, elle créa une bulle d'air autour d'elle afin de lui permettre de respirer et d'amortir la chutte des pierres qui menaçaient de lui ouvrir le crâne. Son intuition avait été bonne car elle fut ensuite attirée par le fond, aspirée dans des boyaux rocheux qui sillonaient l'intérieur de la terre. Balançée de gauche à droite, Anabell se sentait tel un globule rouge lancé à toute allure dans une artère proche d'un coeur qui s'affole. Dyambre s'agitait aussi, de peur cette fois, malgré le fait qu'elle soit au sec.
Avec un fort mal de crâne, ses brûlures d'acide qui lui rappelaient qu'elles étaient là à chaque mouvement et la nausée qui faisait surface à chaque retournement, Anabell parvint enfin dans un endroit plus calme. Elle laissa sa bulle d'air remonter à la surface d'un immense lac, puis la fit disparaitre. Aussitôt, Dyambre s'installa sur sa tête pendant qu'Anabell se mit à nager à la recherche d'une rive où d'un endroit où s'asseoir. Un épais nuage de poussière rendait difficile sa respiration ainsi que sa vision. Maladroitement elle se cogna la main, la cassée bien évidemment, contre un rocher. Elle étouffa un cri de douleur, en buvant la tasse et s'accrocha à ce rocher bien ou mal placé, selon le point de vue. La capitaine se hissa, sa petite compagne à fourure blanche se glissa de nouveau dans sa veste et elle s'assit, reprenant son souffle et examinant mentalement l'état de son corps.

*Rien de bien grave*, se dit-elle, *Sophia aura certainement de quoi nous raffistoler ça rapidement.*

Elle tenta une autre fois de voir quelque chose au travers cette purée de pois, mais ses yeux d'humaine ne pouvaient pas grand chose. Elle soupira et tenta une autre approche.

"Eh Oh! Y'a quelqu'un ? Gavin ? Sophia ? Vous êtes là ? "

Elle s'arréta en se mordant la langue, de peur que se ne soient pas ses amis qui l'entende mais autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   

Revenir en haut Aller en bas
 
La quête de la Boussole
Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Google Map [Ajouté (boussole et benjamin)]
» Boussole du coeur [Objets magique] VALIDE
» Le squad tempête
» Frogg Island.
» AOKIGAHARA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Asgampth :: L’Archipel Néoutris :: L’Île aux Petits Peuples-
Sauter vers: