Jeux de rôle qui mêle le médiéval fantastique, le futurisme et le mythologique, sur forum. Venez créer et faire vivre votre personnage !
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La quête de la Boussole

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Ven 23 Oct - 14:41

Gavin était salement ammoché, son expérience en tant que boule de flipper lui avait laissé des traces. Il n'eut cependant pas longtemps à marcher pour se rendre compte que l'endroit où il se tenait n'était qu'une plateforme d'environs 2m², entourée d'eau sur la quasi totalité de son pourtour sauf, un morceau où se dressait un mur froid rejoignant le plafond. De fines gouttelettes tombaient sur lui, restes des vagues causées par l'explosion qui avaient trempées les roches. L'air poussièreux ne semblait pas vouloir s'estomper. Mais son ouïe de loup garou maintenant à l'air libre, tout comme son flair, lui indiquaient qu'Anabell n'était pas loin, et qu'elle aussi était blessée.
La capitaine s'en était mieux sortie que le loup garou, même si les évènements qui venaient de s'enchaîner étaient de sa faute. Elle tenta d'appeler Sophia ou Gavin.
Sophia ne répondit pas, et aucune voix inconnue ne s'éleva du fond de la grotte. Tout semblait calme. Peut-être que Gavin, lui entendrait, même si il était loin en avant, vers une autre extrémité du lac, plus sombre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Ven 23 Oct - 22:20

Avançant toujours à l'aveuglette, la roche manqua par trois fois sous ses pieds. La quatrième fois, ce fut un mur que rencontra sa main.
Ainsi donc, il était sur un petit îlot de roche dans un lac souterrain dont il ne connaissait pas la sortie.
Gavin soupira. Il allait devoir se résigner à nager. Et foutrement, en plus, le lac était grand et il n'avait aucune idée de la direction de la sortie. Ce qui impliquait d'en faire le tour à la nage.
C'est alors qu'il pestait à l'idée d'affronter de nouveau l'élément eau qu'il entendit une voix. Humaine, féminine. Celle d'Anabell, qui les appelait lui et Sophia.
Il retint son souffle deux secondes, le temps de s'assurer que rien d'autre ne répondait à sa place. Si un coéquipier proche devait se faire agresser, autant qu'un des deux reste caché pour aider l'autre.

"Gavin pour vous servir !", répondit-il d'une voix forte mais maîtrisée quand il parut évident qu'aucun monstre hybride ne surgissait de ce lac... d'eau.

Il se dirigea, mal en point mais toujours debout, dans la direction de la voix.
L'îlot rocheux n'étant pas bien grand, il ne mit pas longtemps à se rendre compte qu'il était seul. Il poussa un soupir de résignation et se jeta à l'eau.
Il nagea assez longtemps, lentement et à bout de souffle à cause de son état, pour finalement parvenir à l'origine de la voix. Il ne la vit d'ailleurs qu'une fois presque dessus, à cause de la brume.
La capitaine était assise sur un rocher, la petite bête à poil dans sa veste mouillée. Elle était manifestement contusionné, même si, d'après ce qu'il pouvait en juger, les dégâts n'étaient pas trop importants.
Il se hissa près d'elle, se mit debout et se dressa à un pas. Il leva une main pour saluer.

"Quelles bonnes nouvelles, de votre côté ?", s'enquit-il d'un ton las après avoir reprit son souffle, les mains sur les hanches. "Vous m'avez vous aussi l'air d'avoir subi les expériences d'un maître au billard..."

Il préféra rester debout en attendant qu'elle réponde. Il n'était pas certain de se relever s'il s'asseyait, et Anabell n'était pas capable de transporter le loup-garou à travers un lac et il ne savait quoi d'autre qui suivrait. Chancelant légèrement, il croisa les bras et se stabilisa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capt'ain An-Barry

avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Dim 25 Oct - 12:44

La capitaine avait appelé Gavin et Sophia dans le brouillard poussièreux, espérant qu'on lui réponde. Le fait qu'ils avaient entammé leur exploration par trois entrées différentes, il y avait peu de chance pour qu'ils ne se soient rejoints, surtout après avoir descendu des mètres de boyaux interminables. Résignée, elle s'était assise par terre, ses genoux ramenaient vers elle. Elle commençait à trembler. Le silence était là. Au moins elle n'avait pas attiré une quelconque bestiole enfouie depuis des millénaires dans cette eau sombre. Alors que son esprit réflechissait à comment sortir d'ici, une voix parvint à ses oreilles mais elle ne comprit pas ce qu'elle disait. Elle se redressa comme si cela lui permettrait d'avoir une ouïe meilleure. Elle crut reconnaître la voix de Gavin mais elle n'en était pas certaine à 100%.

"Gavin ? Gavin c'est vous ?"

Ne sachant pas trop d'où la voix venait, elle se pencha juste au dessus de l'eau, observant les alentours, espérant le voir apparaître d'un moment à l'autre. Le temps lui parut n'en plus finir.

"J'ai du réver. Il n'y a personne ici, comment je vais sortir?"

Alors qu'elle allait se rasseoir, Gavin apparut à quelques centimètres d'elle, sur les rebors du rocher. Le brouillard l'avait empéché de le voir arriver et la distance à laquelle ils étaient l'un de l'autre lui avait demandé de nager sur un sacré petit parcours malgré ses blessures. Anabell voulu l'aider à se hisser, mais se retracta au dernier moment, toujours un peu sceptique sur ce que causerait un contact direct. Elle le regarda se redresser, dans un pire état que le sien.

"Gavin! Vous avez vu votre état! Que vous est-il arrivé ? Avez-vous vu Sophia ?"

Pendant qu'elle parlait, la capitaine s'était levée aussi, et farfouillait dans son sac. Le loup garou lui demanda ensuite aussi des nouvelles de son côtés, remarquant qu'elle était blessée. Elle haussa les épaules.

"Ca, ce n'est rien ne vous inquiettez pas."

Elle sortit la viande et le pain qu'elle avait mit dans son sac avant de partir. Mais tout était imbibé d'eau. Son regard se fit on ne peut plus désolé.

"Oh non... J'avais prévu un peu à manger, mais je n'avais pas pensé au fait qu'il allait falloir nager... Je suis un peu tête en l'air parfois."

Puis elle fit un énorme sourrire.

"Regardez ce que j'ai ramassé!!"

Elle sortit quelques pièces d'or qui remplissaient son sac, ainsi que la sphère. En sortant la sphère terne, elle expliqua à Gavin tout ce qui s'était passé : les mini dragons, le trésor, la sphère qui brillait puis ne brillait plus lorsqu'elle l'avait ramassé, puis le bruit, le tremblement de terre, les boyaux et l'arrivée dans ce lac. Son énergie encore présente, lui avait permit de débiter tout cela d'un seul coup, espérant que Gavin allait suivre.

"Mais je trouve cela étrange que ce genre de mini dragons vivent ici. Je ne connaissait pas du tout cette mini race. Pile au dessus d'un trésor en plus, ce n'est pas vraiment leur habitude aux Wiverns... et cette sphère qui s'éteind juste avant le tremblement de terre, vous croyez que c'est lié ?"

Anabell trouvait tout cela étrange, du moins innatendu. Mais maintenant ils devaient essayer de sortir d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Dim 25 Oct - 22:10

Anabell répondit qu'elle allait plutôt bien. De fait, elle en avait plutôt l'air. Gavin se demanda combien de temps encore tiendrait les dopants, en espérant qu'ils leur permette de sortir de la grotte avant le coup de barre.
La jeune femme sortit de quoi manger avant de se raviser, s'excusant que la nourriture était trempée.

"Ca ne fait rien", dit-il. "Manger maintenant risque de me couper les jambes, mais merci quand même", ajouta-t-il avec un sourire.

Si la capitaine avait été ballotée de la même façon que lui, il n'était pas trop étonné de l'état de la nourriture. Et il n'y aurait touché pour rien au monde. L'idée que la nourriture eut trempée dans l'eau crasseuse et quasiment croupie aurait repoussé même un loup affamé.
Anabell eut alors un sourire qui manqua de lui couper la face en deux. Elle tira son butin de son sac pour le monter au loup-garou, en expliquant fiévreusement ce qui s'était passé avec deux étranges sphères.
Apparemment, elle avait retiré la première, la deuxième s'était ensuite éteinte. Après quoi, sa caverne au trésor s'était transformée en tuyau d'évacuation.
Elle lui parla aussi de dragons étrangers à cet environnement sans explication apparente.
Gavin fronça les sourcils avec une sévérité feinte, mêlée d'un petit sourire.

"Alors c'est vous qui avez déclenché cette saloperie !", fit-il. "Ce coup là, je vous le rappellerai. Je n'aime pas l'eau, vous savez".

Sur la fin, son propos s'était accompagné peu à peu d'un grand sourire. La fièvre aidant, Gavin reprit son sérieux.

"Peu importent les faits, ils sont faits, justement. J'espère seulement que d'avoir pris les deux pierres n'aura pas de trop mauvaises conséquences sur la suite de la quête. Qu'est-ce sont les Wiverns ? Où vivent-ils habituellement ?", demanda-t-il.

Anabell avait l'air de s'y connaître en dragon.
Il s'assit, avec une grimace de douleur, pour attendre les explications. Il s'adossa contre une pierre et étendit les jambes.

"Pas de nouvelles de Sophia ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capt'ain An-Barry

avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Dim 25 Oct - 23:17

Gavin avait raison. Sa nourriture ne ferait même pas envie à un chien galeux. Elle jeta alors le tout dans le lac, et puis comme cela, son sac serait moins lourd, les pièces pesaient déjà assez comme cela.
Anabell avait émis l'hypothèse rapide tout en espérant que ce ne fut pas le cas, qu'elle serait peut-être à l'origine de tout cela. Evidemment, comment une sphère aurait-elle put déclencher un tel cataclysme ? Mais Gavin lui, même si il lui répondit avec une pointe d'humour, semblait croire que c'était le cas. Anabell perdit son sourire, lâcha ses pièces et s'accrocha vivement aux bords du rocher.

"C'est...C'est moi ? Qui ai fait ça ? " Son regard se perdit dans l'eau. C'est elle qui avait blessé Gavin. Qu'en était-il de Sophia ? pourquoi lui était là et pas elle ? Elle se mit alors à hurler, peut importait que quelqu'un d'autre l'entende.

"Sophia!!!!! Sophia!!! Ou t'es! Réponds bordel! Avec ton ouïe de super robocop je suis certaine que tu m'entends!!! Sophia!!!!! SOPPPHHIIIAAA !!!!"

Les larmes commençaient à lui monter aux yeux, elle espérait de tout coeur entendre un son.
Gavin essaya de lui remonter le moral disant que les faits étaient faits, et qu'en gros, elle ne pouvait rien y faire.
Lentement elle se rassit, reprennant ses jambes entre ses mains et se balançant alors qu'il lui demandait ce qu'étaient les Wiverns.
Ses tremblaient, certainement sous l'effet de la colère qu'elle éprouvait contre elle même, et de l'inquiétude qu'elle éprouvait pour Sophia.

"Les Wiverns sont des dragons vivant normalement dans les marécages du désespoir. Ils ont la taille d'un vrai dragon, bien gros, bien lourd et ils crachent de l'acide." Elle montra du doigts les endroits de son corps entrain d'être lentement rongés par les sucs poisonneux. "Mais ils n'existent pas en taille mini comme ça et je n'ai jamais entendu dire qu'ils vivaient ailleurs que là bas. Ils n'avaient rien à faire ici."

Anabell regarda l'air vraiment attristée Gavin entrain de s'asseoir douloureusement, c'était de sa faute. Elle détourna vivement la tête.

"Je suis navrée... Vous êtes blessé à cause de moi et je ne peux même pas vous soigner... Si seulement je pouvais vous faire sortir d'ici et vous ramener sur le bateau."

Elle regarda aux alentour, mais ne vit que cet épais brouillard.
Gavin demanda par la suite si il y avait des nouvelles de Sophia, peut-être était-il mal en point pour entendre une possible réponse, mais Anabell ne répondit rien, c'était le silence total.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Lun 26 Oct - 0:22

Anabell balança la nourriture dans le lac puis sembla s'arrêter sur un détail. Elle se retourna et se mit à culpabiliser en bafouillant.
Soudain, elle se mit à hurler pour appeler leur troisième équipière. Le son de sa voix se répercutait dans toute la grotte. Si un monstre était dans le coin, il nageait à toute allure pour repérer l'origine du bruit avant que tout ne redevienne calme.
Gavin se demanda s'il devait lui mettre une baffe.
On lui avait dit que c'était ce qu'il convenait de faire dans ces cas là, pour que les gens retrouvent leurs esprits. Mais quelque chose lui disait qu'Anabell le prendrait mal, aussi s'abstint-il.
Quand il posa ses questions sur les Wiverns, elle sembla se rasséréner et répondit.

*Que foutent des dragons des marécages d'un autre continent dans cette putain de grotte ?*, pensa-t-il.

Il surprit le regard attristé d'Anabell puis entendit ses excuses. Il préféra la rassurer. De toute façon, il avait déjà dû se résigner à rompre son serment de bouffer le responsable du bordel quand il avait su que c'était elle.

"Ne vous en faites pas. Il y avait des autochtones de mon côté de la grotte, vous m'avez en quelque sorte été très utile", dit-il.

De fait, peut-être serait sortit bien plus mal en point de son combat avec le monstre s'il n'avait été propulsé à grande vitesse dans un lac, par murs interposés.
Comme le loup-garou ne se tracassait généralement pas trop de ce qui aurait pu arriver du moment qu'il ne pouvait plus rien changer, il haussa les épaules.

"Si vous aviez un morceau de tissu pour que je bande mon épaule, ça suffira. Le reste n'est pas grave, surtout des chocs", expliqua-t-il. "Ne vous inquiétez pas trop pour Sophia. Peut-être son boyau ne communique-t-il pas avec le lac. Et si elle est en acier, il n'y a pas de raison qu'elle ne survive pas alors que nous tenons encore debout", ajouta-t-il avec un regard appuyé.

Il espéra que la capitaine se calmerait rapidement. Il ne valait mieux pas qu'elle perde ses forces dans la colère ou la panique, et ils avaient besoin de réfléchir un peu. Il ne pouvait pas rester sur l'îlot éternellement.
Il se fit la remarque cependant qu'il n'y avait pas bien à réfléchir. Tout ce qu'il y avait comme option, c'était traverser le lac. Le concepteur de la grotte, sans doute un brin psychorigide, tenait à tremper ses invités jusqu'au bout.

"Il va nous falloir nager en rasant les murs sur tout le tour du lac pour trouver un passage", déclara-t-il. "Mieux vaudrait ne pas traîner. La nourriture qu'on a jeté dans l'eau pourrait attirer un autre habitant des lieux plus sûrement que nos cris".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capt'ain An-Barry

avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Mer 28 Oct - 22:03

Anabell ne savait pas trop quoi penser de tout cela. Tout ce qu'elle espérait c'était qu'il ne soit rien arriver à Sophia. Le fait d'avoir causé les blessures de Gavin, au moins en partie, était déjà de trop. En partie, car le loup garou lui expliqua qu'il avait rencontré un autochtone. Intriguée, elle leva les yeux.

"Un autochtone ? Ici ? Vous vous êtes fait attaqué par un crabe, ou un dragon aussi ? "

Elle trouvait cela de plus en plus étrange. Au moins, pour Gavin, elle l'avait en quelques sorte aidé. Mais voyant que cela la génait tout de même il essaya de la rendre utile en lui demandant un tissu pour bander ses plaies. Sans hésiter Anabell ôta doucement sa veste d'uniforme avec Dyambre à l'intérieur, déchira l'une de ses manches de son chemisier et lui tendit.

"Tenez."

Pendant ce temps, il avait essayé de la rassurer à propos de Sophia. Après tout, peut-être avait-il raison, si il y en avait bien une qui pouvait s'en sortir, c'était elle. Rasserenée, Anabell examina la grotte pendant que Gavin se bandait l'épaule, prête à arracher sa seconde manche si il lui en fallait plus. Mais ce fichu brouillard empêchait tout observation. Ils allaient en effet de voir nager. Bien évidemment, après avoir causé l'explosion, blessé Gavin, crié à tue tête, il fallait qu'elle agisse encore sans réfléchir en jetant sa nourriture dans l'eau. Délicieux appât... La capitaine souffla de honte. C'était tout elle. Réfléchir après avoir agît.
Elle se releva et soupira.

"Vous avez raison. Je ne veux pas nous attirer encore plus d'ennuis. Est-ce que vous êtes en état de nager au moins ? Car nous devrions peut-être partir chacun de notre côté pour couvrir plus de distance. Non ? Du moment que l'on reste à porté de voix, il ne devrait pas y avoir de soucis, cela ne peut pas être si grand que ça..."

Anabell essayait désespéremment de percer le rideau brumeux, mais impossible. Elle remit sa veste, recréa sa petite bulle d'air pour protéger Dyambre de l'eau et descendit du rocher, faisant du sur place en attendant la réponse de Gavin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Jeu 29 Oct - 0:59

Gavin se saisit avec reconnaissance du bras de veste mouillée que lui tendait Anabell, qui venait de le déchirer à son manteau personnel.
Il s'en banda l'épaule et serra le plus possible, de manière à ligaturer efficacement en vue des efforts prochains.
Après avoir ruminé ses pensées, elle lui demanda s'il était capable de nager et proposa qu'ils se séparent pour plus d'efficacité.
Gavin réfléchit. Son rêve lui revint, et, avec lui, un mauvais pressentiment.
Les évènements récents s'imposèrent aussi à lui ainsi que, comme elle l'avait fait remarquer, son propre état physique.
La capitaine descendit dans l'eau, revêtue de sa veste à l'effet curieux maintenant qu'elle n'avait plus qu'une manche, et fit du sur place, dans l'expectative.
Il descendit dans l'eau à ses côtés et lui répondit.

"Nous sommes blessés. Je suis fatigué et vous ne tarderez pas à l'être. Nous perdrons encore plus de temps à nous retrouver et à nous sauver la vie mutuellement. Et nous devons à tout pris éviter de refaire des conneries", justifia-t-il. "On reste ensemble. Pas question de se séparer de nouveau".

Il préféra cacher l'image du rêve qui faisait qu'il voulait avoir Anabell à l'œil. Il la sentait en danger sans savoir pourquoi exactement. Sans doute son impression était-elle des plus fausses, mais il avait pour habitude d'écouter son instinct. Et, comme elle l'avait si bien fait remarquer, il y avait sa fatigue physique. Même s'il arrivait à la dominer, elle lui martelait le crâne à grands coups pour demander réparation.
S'il y avait combat, il voulait pouvoir compter sur Anabell. Seul dans son état, il accroissait le risque de se faire tuer, même s'il s'était sorti de situations bien plus périlleuses que celle là.

"Allons retrouver Sophia sans perdre de temps", dit-il. "Suivez-moi".

Il s'élança à grandes brassées douloureuses tout d'abord, puis plaça son bras blessé dans son dos et n'avança plus qu'avec les jambes et un seul bras.
Il progressait vite toutefois, et ne tarda pas à atteindre le mur de la caverne.
Il entreprit de le suivre en compagnie d'Anabell, attendant de voir ce qu'ils découvriraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Jeu 29 Oct - 20:43

Après l'explosion, tout c'était passé très vite. Anabell fut éloignée de son trésor, et Gavin fut sauvé des griffes d'une monstruosité. Alors qu'ils s'étaient rejoint dans un grand lac souterrain, vérifiant que chacun n'était pas trop blessé, il essayèrent de retrouver Sophia ainsi que la sortie. Malheureusement pour eux, deux mauvaises nouvelles les attendaient.
Bien sur il y avait une sortie, mais, elle était entièrement bouchée par des éboulis résultant de l'effondrement du plafond, sur plusieurs mètres de largeur. C'était pas là que Sophia était arrivée, mais eux, ne pourrait pas reprendre ce chemin. Ayant commencé par ce côté du lac, il ne pouvait que se résigner à être obligés d'en faire le tour complet. Anabell était toujours en pleine forme, malgré l'acide des wiverns qui rongeait lentement sa peau, attaquant ses muscles. Quant à Gavin, s'était une autre histoire. Contusionné, avec certainement des côtes brisées, plusieurs plaies saignantes dont une importante à son épaule, il ne tiendrait pas longtemps à fournir autant d'effort.
La deuxième mauvaise nouvelle allait certainement affecter Anabell. Sophia était bel et bien là, c'était le lac dans lequel elle se trouvait au départ de leur exploration, mais, le centre de l'explosion s'étant trouvé juste à côté d'elle, elle avait été soufflée.
Apercevant le changement du champs magnétique, elle avait tenté le plus rapidement possible d'en créer un sur une onde plus forte afin d'en être protégée mais étrangement, les deux champs fusionnèrent pour s'amplifier multuellement, comme si cela avait été prévu. Le corps de Sophia fut pulverisé en nombreuses parties, flottant à la surface du lac, et venant buter contre les bras et les jambes de Gavin et Anabell qui nageait à sa recherche. Ne pouvant les distinguer à cause de la poussière toujours aussi présente, ils ne purent comprendre ce que c'était que lorsque les morceaux les touchaient.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Capt'ain An-Barry

avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Ven 30 Oct - 20:27

[tu ne croyais tout de même pas que j'allais déchirer mon uniforme quand même! c'est la manche de mon chemisier blanc que tu portes! ]

Gavin tenta de faire culpabiliser la capitaine à propos de ses "conneries" afin qu'elle ne reste pas camper sur sa position, il pensait qu'il vallait mieux ne pas se séparer et que vu leur état, ils gagneraient plus à rester ensemble en cas d'attaque. Anabell jeta de nouveau un oeil aux blessures du loup-garou. Elle se sentait capable de se défendre seule pour le moment, mais se dit qu'elle ne pouvait pas le laisser ainsi. Elle haussa les épaules.

"Très bien, restons ensemble alors."

Une fois dans l'eau, il l'intima de le suivre afin qu'ils retrouvent Sophia. Une fois callée au rythme de Gavin, elle commença son petit tour de ronde, essayant d'oberver au maximum ce qui était près d'elle. Son regard cherchait une lueur, une faille dans la roche par ou sortir, son visage espérait une brise venant de l'extérieur. Mais il n'y avait que de l'eau froide, sombre, comme les murs qui les retenaient prisonniers. Tout en nageant, elle balança un : "Y'a rien par ici!" lorsque quelque chose heurta son bras. Elle poussa un petit cri d'horreur croyant qu'elle allait se faire attaquer, mais la masse informe ne bougea pas.

"C'est quoi ça ?"

Elle approcha doucement, et une chose lui frola la jambe. Elle attrapa le premier. Le tissu lui était familier. Elle leva ce qu'elle tenait dans les main pour mieux le voir et un hurlement strident amplit la caverne. Elle n'en avait plus rien à faire des monstres vivants dans ces lieux souterrains, au contraire, elle se les prendrait un par un et avec rage jusqu'au dernier! Ce qu'elle tenait n'était autre que l'avant bras droit de Sophia, la main déchiqueté, sa veste encore en place. Elle attrappa alors frénétiquement ce qui venait de lui toucher le pied, c'était un bout de son crâne avec une partie de son visage encore présent sur l'acier froid. Sa respiration était saccadée, les larmes lui montaient aux yeux, sa bulles d'air s'estompait, elle perdait sa concentration et commençait à paniquer, folle de colère.

"SOPHIA!!! C'est pas possible !!! Gavin ! Venez vite!! Dépéchez-vous bordel! Sophia est là!! Partout!! GAVIN !!"

Elle nageait dans tous les sens, quasiment incapable de garder son calme, buvant la tasse à chaque brassée, essayant de ramasser tout ce qu'elle pouvait de son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Sam 31 Oct - 1:58

[Ben écoute, y a des heures où vaut mieux pas chercher dans le détail ^^ La chemise blanche si tu veux fou1 ]

Ils avancèrent à une vitesse qui parut extrêmement lente à Gavin, qui réprimait un grognement de douleur à chaque mouvement du bras.
Mais quand il tournait la tête, il voyait bien la paroi défiler à une vitesse acceptable, plus rapide au moins que celle qu'il percevait.
Il braqua donc ses yeux sur la paroi, s'y agrippant d'ailleurs de temps à autres quand il le pouvait. Il ne prêta pas attention aux morceaux qui nageait près de lui et qui lui instillaient le mauvais souvenir d'une soupe aux légumes machiavélique. Avec lui, tantôt devant, tantôt derrière et tantôt à côté nageait Anabell, qui inspectait d'un air inquiet les environs.

*Elle a le caractère fort des dominants, mais elle manque de sang-froid*, pensa Gavin.

De fait, c'était la seule chose selon lui qui faisait que la capitaine n'avait pas toujours les meilleures réactions.
Ce qui s'illustra d'ailleurs un instant plus tard.
Une fraction de seconde après qu'il eut répondu d'un hochement de tête à son affirmation qu'il n'y avait rien, et qu'il eut lâché le rocher qu'il avait empoigné un instant pour se propulser, il entendit une exclamation d'angoisse.
Il se retournait pour voir ce qui se passait quand il entendit le hurlement, qu'il associa avec perspicacité à la bouche grande ouverte d'Anabell.
La jeune femme brassait frénétiquement, ne nageant plus comme les humains mais pataugeant plutôt comme un chien ou un nouveau né. Elle brandissait des morceaux d'il ne savait quoi et qu'elle disait être Sophia à bout de bras et menaçait de se noyer à force de crier en buvant la tasse.
Maugréant tout bas des propos qui auraient fait pâlir de jalousie les plus profonds misogynes, Gavin plongea sous l'eau et se propulsa vers Anabell.
Il ne savait pas trop comment s'y prendre avec les femmes, mais il devinait qu'une crise d'hystérie ne s'éteignait pas avec un simple "Calmez-vous, s'il-vous-plaît". Il préféra employer une méthode de soumission qui donnait parfois des résultats très satisfaisants.
Il ressurgit derrière elle et balança ses jambes en avant pour lui enlacer la taille et la retenir, tandis qu'il tentait de placer ses deux mains sur le trapèze droit de la jeune femme pour serrer. La prise consistait à comprimer les nerfs du trapèze pour provoquer une paralysie totale provisoire (elle durait en général de 1 à 2 minutes selon la force de l'appliquant et la résistance du patient), raison pour laquelle il avait besoin de l'enlacer de ses jambes pour qu'elle ne coule pas.
Il existait trois manières différentes de contrer cette prise, dont une concernait notamment les femmes contre les hommes, aussi, tout en s'apprêtant à appliquer la prise, Gavin espéra de tout cœur qu'aucune des trois ne viendrait à l'esprit d'Anabell. Peut-être, au moins, aurait-il l'effet de la surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capt'ain An-Barry

avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Sam 31 Oct - 18:28

[Vous m'avez déjà abimé deux uniformes alors j'aimerai bien garder mon troisième... Mais je sens que ca va être difficile...]

Anabell était quelqu'un qui ne savait pas réprimer ses sentiments. En fait elle ne voulait pas. Cela lui avait été souvent reproché lorsqu'elle servait dans l'armée, soit disant que ses hommes n'avaient pas à avoir un général aussi expressif. Que se soit dans le rire, en amour, en haine, en colère, en inquiétude, par exemple, la capitaine corsaire laissait libre court à ces sentiments là et détestait être brimée. Elle détestait la froideur des gens qui gardent tout pour eux et détestait qu'on l'empêche de s'exprimer. Elle avait pourtant essayer de ne pas exposer tous ses sentiments au grand jour, mais cela lui avait valu plus de deux semaines d'hospitalisation à la limite de la psychiatrie, un épisode dont elle n'aimait pas ressasser les souvenirs. Depuis, Anabell ne retient plus quoique se soit.
Voyant ainsi son amie pour qui elle avait tout fait, son coeur criait au deuil qu'elle allait devoir affronter, mais son esprit résonnait autrement. Il fallait qu'elle récupère les morceaux. Sophia n'était plus humaine, et si elle retrouvait tout son corps, elle allait certainement pouvoir la faire "réparer". Alors qu'elle reprennait ses esprits face à ce maigre espoir et qu'elle buvait la tasse, le souffle encore court de l'assaut d'émotion qui s'était fait en elle tout en appelant Gavin pour qu'il l'aide, elle l'entendit prononcer des paroles tout bas avant de sentir quelque chose lui agripper les hanches. Sans le regarder elle sut que c'était lui. Son coeur s'accéléra ses muscles se bandèrent criant tous à l'unissons se préparant pour une fuite instinctive. Ses instinct de survie ressurgirent tantôt face à la bête qui l'avait attrapé. Son cerveau ne voulait rien entendre. Impossible de le raisonner en lui faisant comprendre que Gavin était un allié et qu'il n'allait pas la manger toute crue dans la seconde qui allait suivre. Elle n'eut pas le temps de commencer à se débattre qu'elle sentit ses mains se poser sur son épaule droite. Sans réfléchir elle lâcha se qu'elle tenait dans les mains et mit toute la force qu'elle avait pour lui asséner un coup de coude dans son flanc gauche, dans un râle de survie, résistant tout de même à l'envie de lui planter la dague dans les mains.

[suspens......les dés! les dés! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Sam 31 Oct - 21:24

La découverte de son amie en morceaux venait d'apporter un sacré coup au calme de la capitaine, bien que celle ci semblait inquiéte depuis un moment. Exposant comme à son habitude ses ressentis avec sincérité, agissement prit pour une crise d'hystérie par le loup-garou, elle tenta d'essaya une prise de contrôle de Gavin.

[ Contrôle Gavin : 108 - 15 (fatigue et blessures) = 93
Défense Anabell : 88 + 10 (médicaments Sophia) - 10 (hystérie et peur du loup garou) = 88 ]


L'action fut rapide et simultanée des deux côtés. La nature pussante de Gavin permit au loup garou d'attrapper la capitaine malgré sa fatigue et ses blessures. Anabell quant à elle réussit à placer son coup de coude en plein dans les côtes de son allié, juste à l'endroit où elles semblaient au minimum félées. Une douleur vive irradia tout le côté gauche de Gavin, l'empéchant de serrer sa jambe et son bras perdant ainsi sa prise sur le trapèze de la capitaine. Cette dernière avait juste eut le temps de faire effet, et Anabell s'agita moins, jusqu'à devenir complètement paralysée. Mais cela ne durera qu'une trentaine de seconde, Gavin n'ayant pu affermir sa prise, et ne pouvant plus le faire en raison de son épaule bandée et du coup pris juste avant.
Ils étaient alors tous les deux inaptent à nager pour l'une et quasiment de même pour l'autre. Le loup garou devrait se contenter de ses jambes (enfin 1 et demie, celle du côté gauche tiraillait sur la douleur réveillée sur son flanc gauche) pour nager, et il devrait faire vite pour trouver un endroit où s'appuyer si il ne voulait pas que tous les deux se noient.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Dim 1 Nov - 12:35

[Muahahahah nous sommes les tueurs de manteaux. Les trompettes de l'apocalypse résonnent à présent et, déjà, s'ouvrent les grandes portes du paradis des porte-manteaux...]

Gavin pressa le trapèze de sa partenaire de voyage pour effectuer la prise. Tout se serait bien passé si Anabell, dans un dernier sursaut, n'avait pas balancé son coude un peu au hasard mais on ne peut mieux placé.
Le coude pointu de la capitaine frappa exactement les côtes douloureuses. La douleur était fulgurante et lui arracha une grimace. Il se pencha à gauche pour l'atténuer et tenta de faire la planche pour se reposer.
Il avait bien entendu lâché la capitaine, le moindre mouvement des membres gauches lui arrachant un cri dès qu'il tirait sur le flanc.
Soudain, une alerte remonta des tréfonds instinctifs pour hurler sur la raison. La prise avait fonctionné et la capitaine était paralysée.
Oubliant sa blessure, il tenta de se propulser pour la repêcher.
Les côtes ne l'entendirent pas de la même façon et le fixèrent sur place dans un râle de douleur.
Plus lentement, posément cette fois, il nagea doucement avec la jambe droit et le bras droit. L'épaule gauche et le flanc blessé devenaient point mort.
Son esprit se mit de nouveau en alarme. Il y avait danger, problème. Il risquait de se noyer, la capitaine aussi, et en cas de combat ils étaient morts tous les deux.
Il parvint à la jeune femme et l'attrapa du seul bras qui lui restait, plus pour la maintenir hors de l'eau que pour la tracter.
Il essaya tout de même, sans succès.
Le loup se demanda l'heure qu'il était. Sans doute qu'on ne voyait pas encore la lune. Le problème, avec un tel organisme, était l'instinct de survie doublement exacerbé et presque incontrôlable.
Le loup décida donc de prendre de l'avance sur la nuit et de forcer la transformation. Le corps humain était trop blessé pour continuer et avait besoin de repos.
S'ensuivit une seconde d'incertitude morphique, durant laquelle Gavin put voir le monde de deux façons, puis l'homme disparut.
A la place se trouvait le grand loup noir, indemne. C'était l'avantage des loup-garou, dont chacune des deux apparences était indépendante de la santé de l'autre.
Hélas, il y a toujours un inconvénient : si le loup était en forme et pouvait profiter de ses sens olfactifs et visuels extrêmement puissants, il raisonnait toutefois différemment que l'humain, plus lentement et plutôt par pulsion, et nageait médiocrement.
Gavin pouvait toutefois imposer sa volonté, au prix de nombreux efforts et de longues années d'entraînement, mais sans réussir à réfléchir en humain.
Il n'avait pas d'autre possibilité que de réfléchir à la lupine.
Le loup attrapa le col d'Anabell dans sa puissante mâchoire, côté nuque, et se mit à battre l'eau de toute la force de ses jambes pour la tracter vers l'arrière.
Le corps de la capitaine suivit sans broncher. Ils parvinrent ainsi au mur de la grotte, où il tira la jeune femme sur un rocher, tête et haut du corps hors de l'eau.
D'un coup de dents précis, il déchira le col et le haut de la chemise pour libérer la trachée et permettre à la jeune femme de respirer.
Que la poitrine apparaisse par l'ouverture laissa de marbre la grosse bestiole. Un loup ne fricotait pas avec les humaines, sauf pour se nourrir, et il se trouvait apparemment, elle ne faisait pas partie du menu. Et, encore plus étonnant pour le loup, une partie de son cerveau le forçait à faire de son mieux pour l'aider.
Le grand loup se coucha alors sur Anabell, de manière à lui recouvrir entièrement la partie du corps hors de l'eau, ne laissant libre que la tête et le cou. Avec une telle couette, elle aurait pu tenir nue toute une nuit dans la neige sans un frisson.
Attendant qu'elle se réveille, le loup monta la garde, captant toutes les odeurs et perçant la brume un tout petit peu plus efficacement que l'oeil humain, suffisamment pour voir l'ennemi arriver dans un rayon de dix mètres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capt'ain An-Barry

avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Dim 1 Nov - 14:00

[Oh oh, comme c'est bien dit! Mais les miens n'iront pas aux paradis... D'ailleurs, merci de l'avoir épargné des tes crocs acérés! ]

Anabell avait apparemment réussit son coup car elle sentit l'étreinte du loup garou diminué autour d'elle. Elle voulut alors se débattre pour se libérer, leur contact ayant libéré ses instincts de survies légèrement exacerbés par les médicaments que lui avait fournit Sophia. Mais étrangement, son cerveau criait de fuir, la peur avait envahit son esprit, mais son corps refusait d'obéir. Elle avait beau ordonner à ses bras de nager, ses jambes de pousser, elle était complètement immobile. Elle sentit l'eau monter autour d'elle, où c'était elle qui coulait. Elle n'arrivait même pas à retenir sa respiration alors que l'eau commençait à envahir ses poumons. Dyambre s'échappa rapidement nageant, plutôt pataugeant aux côtés d'Anabell, essayant de la tirer avec ses petites dents, mais éviedemment cela ne faisait rien. L'animal était effrayé par Gavin tout près qui en plus était entrain de se changer en loup.
Anabell sentit quelque chose essayait la maintenir hors de l'eau mais avec peine. Alors qu'elle se sentait de nouveau couler et boire la tasse, quelque chose de puissant l'attrapa par le col et la remonta à la surface pour ensuite la tirer vers un rocher. Le loup la hissa jusqu'à ce que la moitié de son corps sorte de l'eau puis lui déchira sa chemise afin de faciliter sa respiration. Ainsi installée sur le dos, Anabell put voir ce qui l'avait sauvé de la noyade. Un énorme loup noir, aux canines surdimensionnées et au regard effrayant.
Elle trouva étrange qu'il se contente de déchirer sa chemise sans en faire de même avec sa gorge. Elle était à la merci d'un animal qui devait vivre ici et qui avait du s'occuper de Gavin avant elle. Elle n'entendait plus sa voix et ne l'avait pas apperçu alors qu'elle était attiré ici. Par la suite, le loup s'allongea sur la capitaine. Elle sentit la chaleur monter jusqu'à ce qu'elle se mette rapidement à transpirer. Si elle s'était prise à grelotter, c'était certainement plus de peur que de froid.
Elle observa le loup au dessus d'elle, ses yeux écarquillés, terrorisés par ce que dégageait la bête, d'autant plus impressionnée qu'elle ne pouvait rien faire pour l'empêcher de la tuer.
Dyambre installée sur un petit rocher à côté d'eux, fixait la scène avec une attitude emprunte de terreur mélée à peur tout autre pour sa maîtresse, le poil mouillé et herrissé.
Soudain, alors que la paralysie s'estompait lentement, son cerveau refit surface avec difficulté, luttant contre ses instincts réveillés. La lueur présente dans ses yeux se fit plus posée, plus humaine, la simple terreur semblait s'enfuir au fur et à mesure que son esprit établissait des correspondance. Gavin = loup. Puis loup = allié. Ou loup = sauveur. Puis loup = danger = garou = puissant. Anabell tenta de faire taire la dernière équation, se concentrant seulement sur le fait que le loup l'avait empéché de se noyer, noyade certes engendrée par Gavin lui même, et tentait maintenant d'estomper la paralysie. Ainsi tranformé, Gavin dégageait encore plus les "hormones" de l'autorité, qui rappella à Anabell ses réactions qu'elle avait eut sur le navire lorsque pour la première fois elle avait touché le loup garou.
Son corps se mit à reprendre ses droits doucement, parcourut par de petits soubressauts. Sa voix revint elle aussi petit à petit.
Ne sachant pas trop si son cerveau avait fait les bons amalgames, et voulant à tout prix éviter de frapper cette bête sous risque de repressailles, elle serra les points, contrôla son instinct qui hurlait de balancer le loup dans le lac et essaya une autre tactique, espérant qu'elle avaiet eut raison. Sa voix tremblait, comme lors de leur première rencontre.

"Gavin...Poussez-...vous... S'il vous...Plait..."

Anabell détourna le regard vers le brouillard, appercevant Dyambre juste à côté et attendit que la bête s'en aille, ou l'attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Dim 1 Nov - 22:40

Gavin eut de la peine à empêcher son instinct de loup de le faire bondir sur Dyambre. Il s'y résigna cependant, repoussant le plus loin possible le souvenir du goût de la chair fraichement éventrée.
Sous lui, la femme semblait reprendre le contrôle, parcourue de petits frissons. Son odorat lui informa qu'elle se réchauffait et commençait à suer.
Une odeur de trouble y était mélangé. Surement était-elle encore un peu vaseuse.
L'aura d'odeurs de la jeune femme se teinta parfois de peur, d'assurance ou d'incertitude.
Finalement, le calme reprit son droit.
Il attendit encore quelques instants, patient comme celui qui n'a rien d'autre d'important à faire et qui n'a pour l'instant pas besoin de dîner.
Puis l'humaine, dont le nom clapotait contre les portes de sa mémoire mais ne parvenait pas à les franchir sous la forme de mot, remua faiblement.
Le loup entendit la voix, hachée et tremblante. Quelque chose au fond de son esprit se mit en branle et il comprit ce qu'elle disait.
Gavin se releva doucement, recula un peu jusqu'à n'être plus au dessus d'elle et glissa sa truffe froide, seule au bout d'un énorme museau, dans la main de l'humaine pour l'inviter à se relever.
Puis il se décala à hauteur de coude et baissa le cou, au cas où elle aurait besoin de s'accrocher pour se relever.
Le loup supposa qu'elle comprendrait. Il n'avait pas de mots pour penser, seulement des idées, des images et des concepts.
Il respectait l'humaine en question qu'il venait de sauver, qu'il savait être une sorte de chef de meute. Le loup respectait l'autorité sociale, celle de la meute, d'autant plus qu'il ne voyait aucun besoin d'en tabasser le chef pour prendre les commandes. Un loup commandant aux humains ? Peut-être un léger problème de communication.
C'est ainsi que raisonnait socialement le loup, en terme de meute. Seulement, il ne s'y sentait pas soumis comme aurait dû l'être un loup, ni rebelle le cas échéant. Il se contentait de la respecter comme égale à lui.
C'est un raisonnement très spécial, il faut le reconnaître, qui simplifie beaucoup la vie à condition d'avoir le physique.
On ne tabasse pas un grizzly encombrant quand on est un mouflet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capt'ain An-Barry

avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Dim 1 Nov - 23:33

Anabell avait encore le souffle court. Elle sentit le loup bougeait sur elle lorsqu'elle lui demanda gentillement, priant intérieurement pour que tout se passe vite. Mais les geste de l'animal furent pesés, comme réfléchis. Il se dégagea doucement, puis colla sa truffe dans le creu de sa main comme pour lui dire quelque chose. La capitaine, toujours impressionnée par la taille de l'animal, elle avait déjà vu des loups auparavant, qui ressemblerait à des louveteaux comparé à celui là, elle n'osa pas vraiment bouger à ce contact et se contenta de déglutir bruyamment en essayant de se contrôler. Elle avait cotoyer Gavin un peu de temps, mais assez pour se faire une petite idée du personnage. Elle avait cependant eut beaucoup de mal à avalé son histoire du loup garou obligé de se transformé pendant toutes les nuits d'une semaine entière. Si ce loup là était Gavin, alors ca voulait dire qu'il ne lui ferait pas de mal, du moins, si il avait conscience encore de qui elle était, et qu'il faisait nuit dehors. Ils avaient donc passé des heures dans ce foutoir, sans qu'elle ne s'en rende compte.
Elle se redressa doucement, sans prendre appuit sur le coup musclé et poilu qui Gavin avait gentillement tendu à son intention. Il ne fallait pas trop lui demander pour le moment. Une fois assise, Dyambre en profita pour la rejoindre et se glisser sous sa veste. La capitaine passe une main tremblante sur son pelage pour rassurer son animal ainsi qu'elle même par la même occasion. Une chose qui ne changerait pas était la bienvenue, entre Sophia découpée en morceaux et Gavin transformé en loup...
Anabell regarda anxieusement autour d'elle, l'atmosphère était un peu lourde. Elle n'avait même pas remarqué que son décolté c'était outrageusement aggrandit et accentué par sa chemise presque transparente à cause de l'humidité permanente.
Instinctivement elle regarda l'une des plaies qui avaient été causé par l'acide des wiverns à sa jambe. Sa chair était toujours rongée et une partie de son muscle était à vif. Elle fit la grimace sans pour autant ressentir une douleur. Soudain, une pensée traversa son esprit. Une pensée égoiste qui lui fit honte. Peut-être que SOphia avait amené de quoi les soigner si ils avaient des problème ? Peut-être trouverait-elle ce qu'il lui fallait dans la veste de son amie ?
Elle serra les dents. Son amie venait de "mourrir", d'être désactivé sur long terme plutôt et elle voulait fouiller ses restes à la recherche de sa petite trousse de secours.
Elle devait de toute façon réunir son corps si elle voulait pouvoir la réactiver plus tard. Si ils pouvaient sortir, elle confierait cette tache aux chiens de garde robotisés, ils iraient beaucoup plus vite, mais pour le moment c'était mal partie.
Anabell se tourna de nouveau vers Gavin. Elle ne savait pas trop comment s'y prendre, si il comprennait ou pas. Le fait qu'il se soit levé lui montrait que oui, mais peut-être étais-ce un coup de bol ?
Elle se racla la gorge et se leva, lentement.

"Je... Je vais voir si je peux trouver de quoi me soigner dans la veste de Sophia. Je reviendrai m'occuper d'elle quand nous aurons terminé. Puisque... Puisque tu es censé avoir de super sens de loup", elle accompagne ses gestes en montrant son nez et ses yeux avec ses mains pour bien se faire comprendre, elle se sentit d'ailleurs ridicule, "essaies de...non, pourrais-tu essayer de trouver un truc qui pourrais nous aider ?"

*Evitons de donner des ordres à un loup garou, en loup...* pensa t-elle.

Elle espérait que Gavin sente un courant d'air, un conduit aéré différemment ou autre chose. Anabell créa une bulle d'air pour protéger Dyambre et alla chercher les morceaux de Sophia les plus près et retourna sur le rocher pour les examiner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Lun 2 Nov - 0:02

Trop amoché pour assurer la conséquence de son acte, Gavin décida de se transformé prématurement en loup pour réussir à sauver la situation : éviter une double noyade. Le corps d'Anabell, paralysé même pour un bref instant par la prise de Gavin menaçait à chaque seconde de sombrer dans le fond du lac. Après de nombreux efforts, Gavin réussit à la mener sur un rocher et entreprit de la réchauffer en s'allongeant sur elle afin qu'elle reprenne plus rapidement.
Environs une minute après, la capitaine reprit le contrôle de son corps et demanda au loup garou de s'éloigner avec un ton incertain et une maitrise de ses instinct un peu bancale.
Le confrontement avec la vraie nature de Gavin avait de quoi faire un choc, surtout si tôt après la découverte de ce qui était advenu de Sophia.
Pourtant Anabell semblait calme, pas rassurée certes, mais maître d'elle. Gavin, de son côté, semblait tout faire pour rendre la situation plus acceptable.
La capitaine eut soudain l'idée de fouiller les restes de Sophia présents à proximité afin de trouver de quoi se raffistoler de l'attaque des Wiverns. Elle se dit pour excuse qu'elle pourrait s'occuper de regrouper son corps plus tard, certainement que les poissons n'apprécieraient guère les restes indigestes d'une androïde. Pendant ce temps, Gavin devait observer les alentours avec ses sens lupins.
Anabell revint sur le rocher avec divers morceaux enveloppés dans ce qui restait de la veste de Sophia. Malgré une fouille approfondie, à part le tissu, Anabell ne trouva rien ici. Mais elle n'avait que petite partie de ce vêtement qui aurait pu contenir la trousse de secours.
Pendant que la capitaine fouiner sans rien trouver, au milieu du lac, loin d'eux, une petite pierre bleue pas plus grosse qu'un galet se mit à briller faiblement et à flotter à la surface.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Lun 2 Nov - 0:50

La jeune femme se leva sans qu'il ait besoin de servir de poignée de WC et sembla livrer un court combat intérieur.
Finalement, elle lui annonça qu'elle partait à la recherche de la veste de Sophia pour se soigner et lui demanda de veiller et de rechercher ce qui pourrait les aider.
Il pouvait sentir l'embarras qu'elle avait de parler à un loup sans être sûr qu'il la comprenne, et également l'impression d'être ridicule qu'elle avait eu quelques secondes.
Gavin trouvait cela étrange. Il n'y avait personne d'autre que lui et l'espèce de furet, mais la jeune femme trouvait quand même le moyen de s'inquiéter du regard d'autrui. Un loup n'est pourtant pas connu pour être un critique enraciné du comportement humain.
Elle partit donc à la recherche des restes de Sophia, dont il sentait l'odeur caractéristique tant métallique qu'organique un peu partout dans l'eau. Il aurait pu retrouver la veste rapidement, il sentait l'odeur de la veste mouillée ; mais le loup ne pouvait pas parler, et il n'avait pas envie de se mouiller pour des prunes.
Elle revint les mains vides et repartit de nouveau à l'eau. Il ne lui prêta pas grande attention, se contentant de suivre son odeur dans un coin de son cerveau pour la surveiller.
Un petit détail venait d'attirer ses sens. Pas d'odeur particulière. Ça en avait, mais c'était une odeur dépourvue de caractéristique, de personnalité. C'était fade. En revanche, une lueur bleue pointa légèrement à travers le brouillard, et elle correspondait à cette odeur inhabituellement impersonnelle.
Quelque chose se relia dans son esprit, un lien se fit.
Une lueur bleue, quelque chose que l'odeur lui permettait de décrire de forme environ ovale et de petite taille.
Le concept d'une pierre bleue mêlé à celui d'objectif et de raison de sa présence dans une grotte aussi humide apparut à la conscience du loup.
Voyant Anabell dans l'eau, qui lui faisait face, il se ramassa sur lui-même et sauta, se détendant de toute la nervosité possible. Il partait du principe que plus il sauterait loin, moins il aurait de distance à se mouiller.
C'était sans compter l'atterrissage, qui lui valut les oreilles et les narines pleines d'eau. Il émergea à la surface en crachant l'eau tant qu'il pouvait tout en pédalant follement en direction de la pierre bleue. Si Anabell s'étonnait et qu'elle le regardait, elle devait voir en se concentrant la lueur de la pierre.
Le loup nagea donc et parvint à la pierre.
Elle était petite et bleue, de la forme d'un galet. C'était tout ce qu'on pouvait en dire, elle avait l'air innocente, mais de l'innocence de l'homme qu'on surprend un couteau à la main au beau milieu d'un carnage et en train d'achever une victime et qui dirait "Qui, moi ?" d'un air d'innocence outragée qui traduisait un talent à côté duquel le théâtre du coin était lamentablement passé.
Il tourna autour de la pierre, ne pouvant y toucher, et se contenta d'émettre un grognement qui aurait pu être un grognement de surprise (il partait de l'aigu pour retomber progressivement dans le grave) mais qui servait en réalité à appeler la chef de meute nerveuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capt'ain An-Barry

avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Lun 2 Nov - 20:37

Anabell s'éloignait toujours un peu plus du loup espérant retrouver de quoi se soigner dans le manteau déchiqueté de Sophia. De longs frissons parcouraient son corps à chaque fois qu'elle touchait la peau glaciale se son amie, ou une quelconque partie métallique. Au bout du troisième essais infructueux, Anabell souffla et abandonna. Il ne servait à rien de partir encore plus loin, ils devraient faire le tour de toute façon. Alors qu'elle se hissait de nouveau sur le rocher, Gavin fit un bon juste au dessus d'elle pour plonger. Instinctivement elle s'applatit sur la roche mouillée, la brève idée que c'était sur elle qu'il avait sauté, lui traversa l'esprit. Lorsqu'elle se retourna pour faire fasse à un autre assaut, son regard se teinta d'une peur qui petit à petit s'évanouissait en le voyant s'éloigner, mais aussi d'un petit quelque chose de moqueur. Elle venait d'assister au pire plongeon de sa vie, même pour un animal, et cette action avait brisé sur le coup l'aura terrorisante que dégageait le loup garou. Elle reviendrait certainement une fois qu'il serait dans une autre posture, mais pour le moment, Anabell souffla pour relâcher la tension.
Sans prendre vraiment le temps de se remettre de ses émotions, une pensée fusa.

"Qu'est ce qu'il fait ? Il a trouvé la sortie ? Zut je ne le vois déjà plus!"

Anabell partie dans la même direction que lui, du moins le pensait-elle afin de ne pas trop vite le perdre. Mais c'était peine perdu, le brouillard épais l'empêchait de retrouver sa trace. Elle fit du surplace pendant quelques instants, tendant l'oreille espérant capter ses clapotis de nage pas très sûre, mais aucun son. SOudain, elle entendit un grognement, étrange. Pas comme ceux des loups qui voulait défendre leur territoires ou leurs congénères et qui préviennent qu'il n'en faudra pas beaucoup pour qu'ils attaques, mais plus comme un chien à la voix caverneuse qui appelle lorsqu'il veut quelque chose. Elle hésita quelques secondes, puis se dirigea tout de même vers les grognements de Gavin. Les oreilles pleines d'eau de sa presque noyade, il lui fallut plusieurs entreprise pour réussir à trouver la bonne direction. Plusieur demi-tours ont été nécessaires lorsqu'elle entendait le loup s'éloigner plutôt que se rapprocher, puis il fut enfin en vu.
Il semblait nager en rond, autour de quelque chose, peut-être une partie de la tête de Sophia ? La trousse de secours ? Puis lorsqu'il passa de l'autre côté de l'objet, Anabell aperçut un scintillement bleu sur la surface du lac.

"Pas possible !! "

Elle accéléra le mouvement, jusqu'à ce qu'elle arrive juste à côté de l'objet et du loup garou.

"Gavin! Tu as trouvé la pierre bleue ??" Elle fit une pause, jeta un regard anxieux autour d'elle puis au loup.

"C'est trop simple je trouve..."

Elle tendit le bras vers l'objet, mais le ramena vers elle. Dyambre semblait mouvementée dans sa veste, mais elle ne saurait dire si il s'agissait de la pierre ou de la proximité du loup.
Anabell hésitait. Elle trouvait que le fait de trouver la pierre comme ça, sur le lac, était trop facile. D'ailleurs pourquoi flottait-elle? De plus, comme Gavin n'osait pas la toucher, si jamais un contact produisait d'autres évenements en chaîne, se serait de sa faute, encore.

"Si jamais il se passe quelque chose, tu ne me le repprocheras pas, ok ?"

A moins que ce ne soit la secousse de l'explosion qui avait délogé la pierre, il se passerait forcement quelque chose. Il se passe toujours quelque chose dans ces moments là...
Anabell tendit lentement la main, mais attendit tout de même une réaction du loup, elle se demanda bien pourquoi d'ailleurs, avant d'attraper ce pour quoi ils étaient venus ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Lun 2 Nov - 21:51

Il n'eut à attendre que quelques instants avant de voir arriver Anabell, comme il l'espérait.
Elle le questionna en arrivant, comme s'il pouvait répondre à des questions aussi compliquées à répondre par le langage des signes, puis s'exclama quand elle aperçut la pierre.
Elle s'apprêtait à l'empoigner quand elle s'arrêta et hésita.
Il la vit réfléchir puis dire que c'était trop facile. Le loup trouva que c'était une bonne chef de meute, au moins. Elle réfléchissait, elle pensait, et c'était plus que la plupart des loups et des humains.
Elle sembla prendre une décision, car c'est là ce qu'on attend des chefs, puis le prévint de ne pas tenter de lui faire regretter par la suite si tout foirait.
Gavin cligna des yeux en signe d'accord. Jamais on ne saurait ce qui devait se passer si on ne la prenait pas. De toute façon, il fallait bien faire quelque chose.
Elle posa la main sur la pierre.
Gavin attendait, aux aguets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Lun 2 Nov - 23:01

Gavin avait repéré la pierre bleue qui flottait au milieu du lac pendant que la capitaine tenté désespéremment de trouver un moyen pour se rafistoler.
Le loup garou nagea dans sa direction et appela la capitaine par des grognements peu effrayant. Anabell arriva quelques minutes après le temps de réussir à se repérer dans le brouillard, et malgré le fait qu'elle fut étonnée voir inquiétée par l'apparition soudaine de l'objet de le recherche, et après s'être assurée que Gavin ne lui tiendrait pas rigueur de ce qu'il se passerait si elle la prenait, elle prit la pierre bleue dans ses mains.
Ce qui était redouté par les deux compagnons n'arriva pas. Aucune bébête des profondeurs lacustres ne pointa le bout de son nez, aucun monstre, aucun ennemie. Juste le lac, et le brouillard. Ce dernier s'intensifia jusqu'à ce que même Gavin ne puisse plus voir la capitaine juste en face de lui. Puis il disparut d'un seul coup, laissant la grotte souterraine claire et visible.
Tout était normal, à part une chose : leur vision du monde avait changé.
Anabell se retrouvait à faire la nage du chien dans l'eau, et à se voir entrain de tenir la pierre.
Gavin quand à lui se retrouvait à tenir la pierre et à nager la brasse sur place, tel un humain.
Le contact avec la pierre avait activer une de ses fonctions. La transmutation des esprits des deux être les plus intelligents et les plus proches de la pierre. Ainsi l'esprit de Gavin était passé dans le corps d'Anabell et l'esprit d'Anabell était passé dans celui du loup.
Cela ne poserait peut-être pas trop de problème à Gavin de se retrouver dans le corps d'une femme, mais Anabell dans celui d'un loup risquait d'être un peu plus compliqué.
Dans la veste d'Anabell, Dyambre poussait des petits couinnements car la pierre que la capitaine tenait dans sa main, était une pierre faite dans un matériau très rare et très cher, de l'ambre bleue. Anabell après l'avoir examiné de plus près aurait pu arriver à cette conclusion et cherrir cet objet comme un trésor. Maintenant les choses étaient différentes.
Le brouillard levé, les deux compagnons aux corps échangés purent apercevoir à l'opposé du lac un petit tunel. Le lac devint rivière souterraine, puis ruisseau, des chemin apparurent sur les côtés, et malgré le plafond froid et sombre toujours présent, de la végétation commença à apparaitre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Lun 2 Nov - 23:37

Et rien ne se passa. Du moins, rien d'explosif. Ne sentant aucun danger, Gavin expira puis respira de nouveau normalement.
Soudain, le brouillard s'intensifia de tellement que lui même ne voyait plus rien.. La capitaine disparut à ses yeux, et, alors qu'il allait se jeter en avant pour la retrouver avant qu'elle panique et s'éloigne et qu'il la perde, tout fut clair.
Il se stoppa avant même de commencer le mouvement et regarda autour de lui. Le lac était grand, et il voyait toute la caverne. L'eau commençait à descendre, des tunnels apparaissaient.
Par ci par là, des buissons apparaissaient et la vase qui tapissait les murs vit de nouveau le jour.
Puis Gavin vit un énorme loup devant lui, qui nageait à la chienne en faisant du sur place. Interloqué, il pivota pour chercher Anabell, lorsqu'il s'aperçut qu'il nageait à la brasse.
Il plaqua soudain la main à son nez et à ses oreilles. Il ne sentait plus, il n'entendait plus. Ou en tout cas, très mal.
Paniqué, il baissa les yeux sur son corps et... il ne vit pas son ventre. Ils étaient cachés par des seins.
Une pensée désagréable, jusque là tenue à l'écart à grands coups de pelle par l'instinct du loup, émergea dans la cabine de contrôle et tira la sonnette d'alarme.
Femme en dessous de lui. Loup devant.
La sensation était vraiment étrange. Il sentait toutes les nouveautés du corps, comme s'il était humain pour la première fois.
Le changement le plus troublant était le sexe. Il n'y était pas habitué, et l'eau qui affleurait y faisait un effet bizarre. Le deuxième était les seins. Comment pouvait-on bouger avec des trucs pareils ? Ils gênaient même la vue pour regarder les pieds... Gavin s'aperçut que c'était faux. Il n'avait juste pas l'habitude de les avoir dans son champ de vision, mais pour cacher la vue, il aurait fallu de vrais ballons de baudruches, et ce n'était pas le cas du corps d'Anabell qui était bien dimensionnée.
Car il supposa du coup qu'il était bien dans le corps d'Anabell puisqu'il n'était plus loup et qu'il se sentait drôlement féminin.

"Bordel !", s'écria-t-il en guise de test.

Sa voix se répercuta dans la caverne. Une voix aiguë, féminine et plutôt douce, chantante.
Gavin sourit de toutes ses dents, ou plutôt de celles d'Anabell. Il trouvait ça drôle, et il éclata d'un rire sonore. Et d'entendre la tonalité de ce rire qui lui était nouveau déclencha un fou rire.
Il n'y aurait pas cru si on lui avait dit que ce genre de bruits sortiraient de sa bouche à lui. Ils étaient normaux à l'oreille, quand la femme parlait, riait, mais le fait que ce soit lui qui les profère l'amusait beaucoup.
Il se calma, les larmes aux yeux, et reposa les yeux sur le loup. Au moins, elle avait une vue correcte, même si ce n'était pas encore très performant.
Il se demanda comment Anabell réagirait à son nouveau corps de loup tout en se disant qu'il était tout de même imposant et qu'il préférait se retrouver dans lui même plutôt qu'en face. La jeune femme risquait d'être agressée par des sens dont elle n'avait pas l'habitude, les lieux seraient très clairs, toute sorte de bruits parcourraient ses oreilles et une ribambelle d'odeurs lui pénètreraient les sinus. Et surtout, quatre jambes et deux queues. De quoi perturber durablement une femme.
Il allait devoir apprendre à la jeune femme à se transformer sur le tas. Elle ne pouvait pas rester comme ça, il valait mieux qu'elle reprenne une forme humaine, dont elle connaissait à peu près le principe.
Et ils pourraient ainsi, par la même occasion, discuter d'un moyen de retrouver leurs formes propres. C'était drôle pour l'instant, mais ça n'allait pas l'amuser longtemps. Surtout pour un combat, même s'il appréciait déjà la robustesse de ses nouvelles jambes et la forme physique générale de son nouveau corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capt'ain An-Barry

avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 14/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Jeu 5 Nov - 1:25

La capitaine serra les dents une fois la main posée sur la pierre. Après tout, elle avait commencé à déclancher toutes sortes d'évènements désagréables, alors pourquoi cela s'arrêterait-il? Après quelques secondes, elle desserra ses machoire, les yeux plein d'une victoire de courte durée. Elle s'apprétait à crier un phrase du style "Ah! Ah! Le mauvais oeil est parti!" lorsque le brouillard se densifia à vue d'oeil, l'empêchant de distinguer son compagnon à quatre pattes pourtant tout près. Son pouls s'accéléra, elle regarda avec frénésie de tous les côtés voir si elle pouvait distinguer un quelconque danger arriver, mais rien en vue. Puis d'un seul coup tout devint clair. Plus de brouillard, seulement la grotte avec ses murs de pierre froide scuintantes. Et au loin, un passage qui se rétrécissait. Lorsqu'elle tourna la tête dans la direction où elle supposer trouver Gavin, elle se vit elle, tenant la pierre. Sonc oeur accéléra. Comment cela était-il possible ? La pierre lui avait-elle arraché l'esprit ? Alors qu'elle battait instinctivement, des pattes, pour se tenir hors de l'eau, de nouvelles sensations la frappèrent. Elle voyait mieux, beaucoup mieux, chaque détails de sa peau, de ses cheveux, chaque recoins des murs, le tunel au loin lui apparaissait net, chaque ondulation au sommet de l'eau... Et son odorat, beaucoup plus développé, semblait s'aggriper à toutes sortes d'odeur, mais aussi à des émotions. Elle semblait percevoir ce qu'elle resentait, enfin, ce que son corps ressentait. Furtivement, dans son champs de vision, elle aperçut des choses noires battrent devant elle. Elle baissa la tête et vit deux longues pattes noires à poils, se débattre avec l'eau assez maladroitement. Ses yeux fixèrent alors son corps, comme si elle avait compris ce qui venait de se passer mais attendait un signe, une réaction, qui lui prouvait qu'elle avait raison et qu'elle n'était pas en fait entrain de faire un cauchemar. Gavin, prisonnier de son corps, ayant aussi compris ce qui venait de leur arriver faisait des tests assez ridicule avec sa voix et sembler regarder un peu trop souvent à son goût vers ses seins.
Directement, elle lui lança un regard noir, et tenta de dire "pas touche!" mais seulement un aboiement sortit de sa gueule. Surprise, elle faillit perdre prise dans sa nage tumultueuse et but la tasse par le museau. Une légère idée jaillit dans sa tête. Si Gavin était dans son corps, l'esprit n'allait certainement pas changer ses réactions. Le corps d'Anabell réagirait alors certainement de la même manière face à ce loup que si ils étaient réellement à leur place. Ainsi elle fit quelques petits essais de grognement pour voir comment cela marchait, et une fois qu'elle eut trouvé le bon, se mit à grogner assez fort en montrant les canines d'une manière assez claire pour dire "si tu oses toucher à quoique se soit, ca se paiera...".
Puis une autre sensation la troubla. Cette chose au bout de son dos qui bougeait presque à sa guise. Ces choses plutôt, ces queues. Cela lui déplaisait même carremment. Elle avait l'impression que quelque chose essayait de lui grimper dessus continuellement. Même ses pensées semblaient être différentes. Tout ceci n'était guère pour lui plaire, surtout qu'elle ne pourrait probablement pas utiliser ses pouvoirs en cas de difficultés et que mordre à pleine dents dans un ennemie inconnu ne lui donner guère envie de se battre.
Donnant de nouveau de son attention à Gavin-Anabell, elle réitéra sa menace, se disant que si quelqu'un comprendrait, c'était bien lui, puis partit rapidement à la recherche d'un quelconque rocher où se redresser, car cette nage était épuisante et désagréablement maladroite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gavin

avatar

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   Jeu 5 Nov - 10:09

Gavin observa Anabell se débattre avec son nouveau corps, un grand sourire aux lèvres.
La jeune femme ne semblait pas mieux s'accommoder au loup qu'il ne l'avait espéré. Voyant les tests qu'il faisait, Anabell tenta de le prévenir mais ne parvint à lâcher qu'un aboiement désorienté.
Elle semblait furieuse, et l'image de la capitaine aux commandes du loup faisait beaucoup rire Gavin. Puis elle sembla réfléchir et grogna. Le grognement était réussi. Les dents et l'intonation. Gavin sentit le corps de la femme frémir de partout et insister pour s'enfuir en arrière.
Il contraint les jambes à rester à leur place

"Ne t'en fais pas, Anabell, je n'abimerai rien, promis", fit-il avec un grand sourire, qui s'accentua encore en entendant sa voix.

Le loup devant lui grogna encore une fois, et de nouveau il dut contrôler ses jambes pour qu'elles ne lui sautent pas au cou.
Puis Anabell, l'air grognon, ce qui était drôle à voir sur un faciès de loup et particulièrement expressif, se mit à battre l'eau des pattes en direction d'un rocher.
Il s'élança à sa suite, profitant des jambes puissantes de la capitaine pour se propulser. Il parvint à sa hauteur et nagea en s'y maintenant.

"Je peux t'aider à te transformer", proposa-t-il. "Une fois au sec, je t'apprendrais, puis nous trouverons une solution".

Il continua de la suivre jusqu'au rocher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La quête de la Boussole   

Revenir en haut Aller en bas
 
La quête de la Boussole
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Google Map [Ajouté (boussole et benjamin)]
» Boussole du coeur [Objets magique] VALIDE
» Le squad tempête
» Frogg Island.
» AOKIGAHARA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Asgampth :: L’Archipel Néoutris :: L’Île aux Petits Peuples-
Sauter vers: