Jeux de rôle qui mêle le médiéval fantastique, le futurisme et le mythologique, sur forum. Venez créer et faire vivre votre personnage !
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A la recherche du sorcier

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Le Destin
Admin
Le Destin

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: A la recherche du sorcier   Dim 18 Oct - 22:24

Eric avait poussé jusqu'au bout, mais porter Meije sur une si longue distance était tout de même fatiguant, même pour lui. Ils s'arrétêrent donc aux portes de la grand cité, la capitale. Le paysage réapparut lentement, brumeux, sombre, ainsi qu'une grande muraille, qu'ils passèrent et s'arrétêrent dans une ruelle près de l'entrée. Eric déposa Meije au sol en soufflant.

"Votre rideau pèse lourd..."

Eric ouvrit les bras avec un sourire. Il avait toutefois remit son capuchon et on ne pouvait voir son visage.

"Bienvenue à Marak Arman. La capitale des elfes noirs, là où nous pourrons certainement trouver des informations. Je vous laisse prendre les devant, maintenant que j'ai joué mon rôle de transporteur, je vous suis. Après tout, c'est votre problème."

Eric resta derrière Meije, épiant de chaque côté. Il détestait les elfes noirs, enfin pas tous, mais la plupart. Si Meije souhaitait trouver des informations, nombreuses tavernes non fréquentables se trouvaient en ce lieu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Meije

Meije

Nombre de messages : 88
Localisation : Dans les âges.
Date d'inscription : 10/09/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: A la recherche du sorcier   Dim 18 Oct - 23:59

Meije prit la main qu'Éric lui tendait sans trop savoir à quoi s'attendre.
Il l'attira contre lui et, soudain, le paysage s'affola. L'espace d'une seconde, elle se sentit soulevée, jetée, frappée.
Ils arrivèrent brusquement. Meije avait envie de vomir. Elle s'appuya contre le mur, chancelante, et tenta de reprendre ses esprits.
Éric semblait fatigué.

"Mon rideau vous emmerde", répondit-elle d'une voix mal assurée quand il lui fit une réflexion sur le poids du manteau.

Elle finit par se reprendre et par redevenir plus aimable.
Le jeune homme ouvrit les bras et lui apprit qu'ils étaient arrivés, donnant à son information la forme d'une bienvenue.
Il ajouta qu'il la suivait désormais. Meije rigola.

"Eh bien, vous pourrez déduire votre lâcheté de votre prix. C'est toujours ça de gagné", rétorqua-t-elle d'un air taquin.

Elle réfléchit une seconde et rajouta :

"Toutes vos petites insinuations m'ont intriguées, tout à l'heure, Monsieur Éric", fit-elle en lui posant une main sur l'épaule et en se collant à lui, sa jolie bouche à hauteur du menton du jeune homme. "Mais, aussi brève que fut notre étreinte, je n'ai pas senti vos muscles !"

Elle s'écarta brusquement en éclatant d'un petit rire cristallin, de ceux comme on ne peut en entendre que dans les films américains profondément héroïques et romantiques. Et subtils, par dessus tout. De vrais films avec des intrigues et tout, avec un méchant, un gentil, et une femme partagée entre les deux.
Meije allait beaucoup mieux.
Au loin, elle repéra une taverne. Quel que soit le monde, le lieu, la civilisation, tous les lieux de débauche se ressemblent.
Et tous les poivrots savent les reconnaître, si étrangers qu'ils soient.
Ainsi, Meije, en bonne poivrote, n'eut aucun mal à en repérer une et à s'y diriger.
Enveloppée dans son rideau rouge foncé, mais tête nue, elle poussa la porte et entra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
Le Destin

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: A la recherche du sorcier   Lun 19 Oct - 21:55

La ballade avait apparemment déplu à Meije. Ce genre de transport déplaisait à quiconque y était inconnu. Eric lui aimait ça. La vitesse. Enivrant. Il ne put réprimer un petit rire en l'entendant prendre la parole à la place de son rideau.

"En effet, je ne vous le fait pas dire, et sur une longue distance en plus!"

Il rajusta sa cape et son capuchon. Il renifla discrètement, se rappelant à quel point il n'aimait pas être ici. Mais bon. Il reprit ses esprits lorsque Meije parla de lacheté.

"Lâcheté ? Vous en faites trop tout de même. Vous ne me payez pas pour faire le boulot à votre place, sinon, autant vous le dire, je ne suis pas dans vos moyens. A vous de travailler un peu. J'interviendrai quand je le devrais c'est tout. Si j'avais été lâche, croyais moi que je serais déjà bien loin à l'heure qu'il est!"

Il rajusta encore ses vêtements, peut-être ayant un peu l'anxiété d'être reconnu ici et ne releva la tête que lorsque Meije se colla contre lui.

"Je n'ai fait aucune insinuations, ce n'est pas mon genre... Quant à mes muscles, ce n'est pas parce que vous ne les sentez pas, qu'ils ne sont pas là. Comme beaucoup de choses d'ailleurs."

*Encore une insinuation*, pensa t-il.

Il la regarda s'éloigner et remettre sa cape, enfin, son rideau sur ses épaules, du coup, il fit de même, une troisième fois, et suivit Meije, tout docile, dans une taverne du coin. Contrairement à elle, Eric garda son capuchon, comme beaucoup de voyageur dans ce lieu d'ailleurs. La plupart des yeux se tournèrent vèrent Meije et des murmurent nacquirent. Il l'accompagna où elle désira s'asseoir et attendit qu'elle se débrouille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Meije

Meije

Nombre de messages : 88
Localisation : Dans les âges.
Date d'inscription : 10/09/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: A la recherche du sorcier   Lun 19 Oct - 23:40

Meije retint le sous-entendu subtil mais ne releva pas. Elle nota aussi la fierté offensée du jeune homme, qui se croyait obligé de démentir.
Elle avait bel et bien sentit ses muscles, pourtant. Mais elle préférait se moquer que de s'avouer émoustillée.

La taverne, comme toutes les tavernes, était un cloaque sombre et puant, toujours embrumé par un nuage de fumée douteuse. Moins douteuse cependant que les trognes qui dépassaient de derrière leurs chopes.
Son entrée fit se lever les têtes. Meije se déplaça en habituée, échappant avec adresse aux mains baladeuses et aux sobriquets bien lancés jusqu'à une table libre.
Ils s'installèrent. La jeune femme prit soin de bien replacer chaque pan de manteau de manière à recouvrir sa peau puis se releva et se dirigea vers le comptoir.
Elle commanda deux bières au tavernier et revint s'asseoir.
Elle poserait les questions après. Tout d'abord, un petit repérage s'imposait. Et puis, prioritairement, elle avait soif. Et si elle venait à être dépossédée de son âme, autant en profiter pour boire un coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
Le Destin

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: A la recherche du sorcier   Mar 20 Oct - 20:43

Eric avait suivit calement Meije dans la taverne. Il regardait de sous sa capuche les environs. Meije semblai bien trop sûre d'elle dans cet endroit. Malgré le fait que cet établissement accueille quelques poivrots, en ces terre, il servait plutôt de lieu de rencontre pour de viles actions, qu'elles soient complots, mercenariat de haute gamme, ou marchandage de bien plus ou moins, plutôt plus que moins d'ailleurs, douteux. La plupart des clients n'étaient pas ivres, mais semblaient conclurent des affaires. Pas de chance elle tomba tout de même sur des alcolliques notoires comme elle pouvait rencontrer à la taverne du crâne d'or, mais ils étaient vraiment en trés grande minorité. Si elle craignait quelque chose ici, ce n'était pas seulement de se faire tripoter. Elle alla commander deux bières au tavernier sous les yeux soupçonneux des clients et ceux plus discrets d'Eric. Bien caché sous son capuchon, il se fondait dans la masse. Le tavernier répondit simplement d'un "Ouais" et ajouta "tu paies direct et j'amène", d'un ton sec. Meije n'était pas dans son milieu ici, et il valait mieux pour elle qu'elle ne se fasse pas remarquer.
Une femme blanche, au milieu d'elfe noir ne passait pas inaperçue, évidemment.
Lorsqu'elle revint à table, Eric se tapotait les doigts, mais dégageait toujours cette tranquille atmosphère.

"Vous n'êtes pas très familière avec ces contrées d'après ce que je vois. Il serait préférable que vous remontiez votre capuchon, pour le moment. J'aimerais éviter les ennuis si cela ne vous dérange pas. Vous n'êtes pas chez les pirates ici."

Calme, Eric tendit une main vers la choppe que le tavernier avait déposé on ne peut plus grossièrement, mais se contenta de jouer avec l'anse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Meije

Meije

Nombre de messages : 88
Localisation : Dans les âges.
Date d'inscription : 10/09/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: A la recherche du sorcier   Mar 20 Oct - 22:41

Le tavernier, payé, apporta les bières. Elles étaient pisseuses, et servit avec le minimum convenable de galanterie, c'est-à-dire jetées d'un air bourru mais pas tout à fait répandues sur la chemise de la cliente.
Éric ne touchait pas sa bière et jouait avec la hanse. Haussant les épaules, Meije empoigna la sienne et y plongea les lèvres.
La bière était parfaite. Le goût de moisissure et multiples ingrédients louches qu'on ne tenait pas à connaître agressait le palais, qui mettait la clé sous la porte pour aller voir ailleurs.
La Croque-Mort entendit la réprimande du mercenaire, qui lui intimait de remettre son capuchon. Elle commençait à s'impatienter. Le jeune homme était payé, il s'amusait à l'alarmer puis la laissait se débrouiller sans cesser de la critiquer. Elle fronça légèrement les sourcils.

"Merci de votre sollicitude, Éric. Je l'accueille pour l'heure aussi chaleureusement que votre aide spontanée", fit-elle sarcastique, un sourire figé sur le coin de ses lèvres.

Elle ne remit pas pour autant le capuchon. Se faire agresser, elle s'en tamponnait la nouille avec une pelle.

"Comme vous le faites si bien remarquer, je n'ai pas l'habitude de ces contrées. Alors au lieu de me critiquer, puisque votre masculinité semble s'envoler au contact des elfes noirs, dites moi au moins à qui je dois demander quoi. Les coutumes ne sont sans doute pas les même sur ce continent, et je ne voudrai pas faire la bourde que vous n'allez cesser de me reprocher en disant que vous ne l'auriez pas fait", attaqua-t-elle, acide.

Cette histoire d'âme lui tapait sur les nerfs. On ne devrait pas ennuyer les gens avec des histoires pareilles, se dit-elle.
Son âme, elle la recommandait au premier dieu qui la trouverait. Elle savait qu'elle était mortelle et ne cherchait pas à se le cacher. Mais qu'un elfe noir la lui prenne avant même qu'elle ne se fasse étriper... voilà qui lui déplaisait particulièrement. Et sa mère qui avait tout prévu par dessus le marche...
Elle replongea nerveusement dans sa bière pour y noyer sa colère. Une fois de plus, la force pernicieuse remontait à l'assaut de son esprit. Elle la laissa monter, mais doucement. Elle tenait à conserver la maîtrise de la situation le plus possible, mais n'entendait pas se laisser dominer par une colère sans pour autant s'en servir. Elle la laisse donc sortir et la rangea de côté pour plus tard. Meije attendit les explications d'Éric.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
Le Destin

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: A la recherche du sorcier   Mer 21 Oct - 21:13

Eric, installé tranquillement à la table, attendait patiemment que Meije fasse sa besogne. Il la regarda avec un sourire dévoilant toutes ses dents lorsqu'elle lui fit une remarque sarcastique sur sa sollicitude et leva sa choppe en remerciement, puis la reposa, sans y toucher. Il ne buvrait certainement rien du tout dans un endroit aussi miteux. Quitte à choisir une taverne, Meije aurait pu avoir meilleur goût.
Meije ignora son conseil, resta le visage découvert et le réprimanda sur le fait qu'il essayait de l'aider, un peu à sa manière. Il voyait tout cela comme des renseignements donnés à titres gratuits. Il nota aussi que la capitaine Croque-Mort en voulait décidemment beaucoup à sa masculinité. C'était sa deuxième réflexion sur le fait qu'elle avait l'impression qu'il avancait la queue entre les jambes. Etais-ce la seule manière qu'elle connaissait pour essayer de faire réagir un homme ? Pas de chance.

"Je n'ai rien à vous dire en ce qui concerne la personne à qui vous devriez vous adresser. Celle que je fréquentais son bien trop haut placées pour que vous puissiez les approcher. Et puis je vous rappelle, que vous m'employez pour vous aider à récupérer votre héritage et non votre âme. Même si les choses sont liées, se sont toutefois deux affaires bien différentes car je doute qu'une fois l'un ou l'autre récupéré le reste s'arrangera de lui même. Comme nous somme en ce lieu pour votre âme en premier lieu, je vous laisse faire. A moins que vous ne souhaitiez encore augmenter ma solde ?" précisa t-il avec une petite voix aguicheuse qui montait légèrement dans des sonorités profondes.

Le fait qu'il dégageait une atmosphère détendue dans son entourage, dissuadait quiconque de s'approcher de leur table, pour le moment.
Eric regarda intensement la femme assise en face de lui, et attendit sa réponse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Meije

Meije

Nombre de messages : 88
Localisation : Dans les âges.
Date d'inscription : 10/09/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: A la recherche du sorcier   Mer 21 Oct - 22:17

Meije rumina intérieurement sa hargne en regardant le jeune homme moqueur lever sa choppe en provocation.
Puis il répondit qu'il n'avait que faire de son âme puisqu'il était engagé pour l'héritage, et qu'elle devrait se débrouiller seule à moins d'augmenter le tarif.
Meije plissa les yeux. L'autre ne perdait décidément pas le nord, ne laissant passer aucune occasion de grappiller encore un peu plus pour son salaire.
Voilà qui lui apprendrait à employer des mercenaires sangsues. Elle se fit la réflexion qu'elle aurait dû se méfier dès le départ d'un individu qui ne demandait qu'un objet apparemment sans grande valeur pourvu qu'il appartienne à la personne.
D'ailleurs, ça aussi ne pouvait-il pas mettre son âme en péril ? L'espace d'un instant d'un bas instinct primitif qui remontait peut-être à des vies antérieures, elle eut l'impression que tout le monde en voulait à son âme et ne la laisserait pas tranquille tant que personne n'aurait eu son compte.
Puis elle se reprit légèrement.
L'ennui avec Éric, c'est qu'elle discernait toujours les pièges et les fausses-trappes, mais après coup. Dans l'action, sa présence l'enhardissait et lui inspirait une confiance dangereuse.
Elle se souvint de l'épisode de la taverne mais ne put le relier à travers les brumes de son cerveau qu'occasionnaient la présence du mercenaire.
D'un autre côté... Elle glissa un regard désabusé sur les trognes multiples des clients de la taverne. Aucun n'était vraiment engageant, et au moins pour chacun, elle serait obligé de faire une démonstration de force pour qu'ils acceptent de discuter à une femme sans y toucher.
Elle n'en avait pas le temps.
Pivotant la tête, elle fit face à Éric.

"Mouais", fit-elle dubitative. "Vous n'en perdez pas une pour remplir vos poches. J'ai bien peur qu'il ne faille donner de mon corps bientôt si je veux être à la hauteur de votre paiement si vous continuez de le faire monter. Ce à quoi je ne pourrai me résoudre en toute possession de mon âme, hélas", ajouta-t-elle en feintant la tristesse.

Ce qui était faux, bien entendu. Mais il y avait tout de même deux éléments qui faisaient qu'elle résistait farouchement à l'envie de mieux... connaître le jeune homme : l'orgueil surdéveloppé et un peu de méfiance au souvenir d'une des assertions du jeune homme lorsqu'il avait dit ne rien laisser de ses consommations.

"Annoncez toujours le prix en incluant votre aide pour récupérer mon âme", reprit-elle. "On verra bien ce qu'il est possible de faire".

Elle s'affala un peu plus sur le dossier de sa chaise et replongea les lèvres dans la bière miteuse de l'établissement.
Elle espérait vaguement, mais sans y croire vraiment, que le prix d'Éric serait raisonnable. Elle ne pouvait pas se permettre de perdre un temps précieux à se battre avec des poivrots ou autres libidineux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
Le Destin

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: A la recherche du sorcier   Mer 21 Oct - 23:24

La situation, même si elle ne lui avait pas plus au départ, commençait à devenir assez intéressante. Son prix allez devenir assez élevé pour qu'il puisse demander ce qu'il souhaite. Meije émit l'hypothèse qu'elle allait être obligée de payer de son corps si il continuait.
C'était ce qu'attendait Eric, mais pas de la manière dont elle le pensait. Son énorme sourire ne disparaissait pas de son visage juvénile même si il était à peine visible sous sa capuche. Il étouffa un petit rire lorsqu'elle lui demande, une nouvelle fois d'annoncer son prix. Il souhaitait voir jusqu'où Meije était prête à aller pour récupérer son âme et à quel point elle faisait confiance à un mercenaire qu'elle venait d'engager.

"Très bien. Voici mon prix. Si vous l'acceptez, je vous mènerais à une personne qui pourra vous dire où est ce sorcier et vous assurerez encore un peu si il y a des contretemps."

Il laissa planer le silence quelques instants, repoussa sa chope et se pencha en avant pour murmurer. Il semblait plus calme que jamais et c'était le sentiment qu'il transmettait autour de lui et étrangement, les clients semblaient les fuir. Il reprit, doucement, la voix très basse, posé, venant de loin.

"Je veux...votre sang."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Meije

Meije

Nombre de messages : 88
Localisation : Dans les âges.
Date d'inscription : 10/09/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: A la recherche du sorcier   Jeu 22 Oct - 0:32

Aux paroles de Meije, le sourire d'Éric s'élargissait de plus en plus sur visage enfantin, puéril.
Il assura qu'il la conduirait à un homme et l'aiderait encore en cas de contretemps.
Puis il annonça le prix. Et, étrangement, le sentiment monta en Meije qu'elle connaissait depuis longtemps la nature de l'homme qu'elle avait engagé mais que quelque chose émanant de lui avait réduit au silence cette constatation en elle.
Pourtant, tout y était, de la manipulation innée du sentiment, à la vitesse, à l'horreur de la lumière et aux dents. Et à d'autres détails relevant plutôt de l'intuition générale.
Plus étrange encore fut la réaction que son annonce suscita chez Meije. La notion "équivoque" s'imposa à son esprit.

"Quoi ? Tout mon sang ? Ou seulement un peu ? Soyez plus précis. Et raisonnable, mon vieux. Si c'est tout mon sang, mon âme ne me servirait plus à rien !", répliqua-t-elle du tac au tac, elle même surprise de sa réponse.

Elle se rendit compte de ce que cette dernière avait d'inadapté. Pourtant, elle ne ressentait pas d'effroi ou d'horreur, ni même de la fascination adolescente habituelle à ce sujet qui trahit généralement le besoin d'une relation sans passer à l'acte sexuel, que permet d'éluder la "prise de sang".
Elle se surprit à penser que par ses paroles elle avait quasiment accepté.

"Précisez, s'il-vous-plaît. Si vous voulez un verre, pourquoi pas, si ça ne fait pas trop mal. Mais s'il s'agit de pomper, vous pouvez oublier", dit-elle, toujours étonnée de ce qui lui sortait de la gorge.

Sa libido, tout comme sa colère, s'était réduite au silence devant le froid glacial, insensible qui l'envahissait.
Cette sensation était nouvelle. La sensation de réflexion purement rationnelle et absolument pas éthique ni morale. Simplement... les pieds sur terre. Pas ailleurs.
Elle était curieuse, de la curiosité de la recherche scientifique. Elle connaissait l'énoncé, supputait la méthode et s'efforçait de distinguer le réel raisonnement du préjugé. Et maintenant, elle voulait découvrir la phase pratique, de mise en place, puis les conséquences et tout ce qui s'y rattachait.
C'est à peu près la même pulsion qui fait que personne ne résiste à ouvrir la porte où est fixé un écriteau "Danger absolu ! Ne pas ouvrir !", ni à poser le doigt sur le mur dont il est pourtant prévenu que la peinture est fraîche, ou encore à appuyer sur le petit bouton rouge à côté duquel il est écrit apocalypse.
Cette recherche scientifique est peut-être la plus suicidaire des pulsions que possède l'être humain.Il faut bien se faire à l'idée qu'il y aura toujours un idiot pour fermer la fenêtre que vous aviez bloquée ouverte pour ne pas être enfermée dehors. Il est bien plus facile de défier des lois comme la gravité.
La curiosité est éveillée et on veut voir ce que ça fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
Le Destin

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: A la recherche du sorcier   Jeu 22 Oct - 20:01

Certainement surprise et prise de court par la demande d'Eric, Meije répondit trop vite, sans réfléchir correctement à ce qu'il lui demandait. Bien évidemment que tout son sang ne l'intéressait pas, sinon il n'aurait pas fait tout ce chemin. Il aurait très bien pu l'obtenir comme il le souhaitait et ce, dès leur première rencontre. Il fut alors amusé de la seconde réponse. Meije s'enfonçait de plus en plus et on aurait dit que sa tête essayait de se montrer douteuse et que le reste n'attendait que cela avec impatience.
L'atmosphère se fit plus intense autour de Meije, mais plus sereine, afin qu'il dissipe sa froideur et qu'elle se sente à l'aise.

"Tout votre sang ne me servirait à rien. Je n'en veux pas autant rassurez-vous. Si ce fut le cas, je ne vous aiderai pas à récupérer quelque chose qui ne vous servirait plus. Mais un verre ce n'est pas assez, disons, 1 tiers. Cela ne vous fera absolument pas mal et il ne vous faudra que quelques heures de repos pour récupérer. Pendant ce temps, je pourrais mener l'enquête pour retrouver ce sorcier."

Il sourit, appréciant l'instant de doute mélangé à l'envie et la curiosité qui s'épanouissait chez la jeune femme.

"Alors, qu'en pensez-vous ? Ai-je assez précisé ma demande?"

Eric pouvait tout cacher derrière cette demande, mais son air si angélique et son aura de sérénité dissipaient tous les sous-entendus.

[Au passage, les dents d'Eric sont tout à fait normale, un peu plus blanche que la normale, un peu genre pub colgate, mais c'est tout ^^]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Meije

Meije

Nombre de messages : 88
Localisation : Dans les âges.
Date d'inscription : 10/09/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: A la recherche du sorcier   Jeu 22 Oct - 20:49

[M'en fiche de ses dents, faut bien respecter les traditions, non ? fou1 T'avais qu'à choisir une autre espèce. Moi j'veux des dents, na.]

Meije réfléchit en se mordant intérieurement les doigts. Ceci étant plus à voir comme une image, en fait.
Éric lui expliqua qu'il n'avait besoin que d'un tiers de son sang et qu'il chercherait le sorcier pendant les quelques heures de repos nécessaires à son repas.
Au début, Meije n'éprouvait que de l'étonnement et de l'indifférence. Elle avait d'ailleurs conscience de ne pas s'être illustrée par sa vivacité dans ses remarques.
Mais désormais, c'était plutôt de l'appréhension. Elle avait envie de dire non, parce qu'elle avait peur et qu'elle trouvait la pratique déshonorante. Pourtant, se dit-elle, elle ne l'était pas plus que n'importe quelle pratique sexuelle. On pouvait même dire que la première fois, du sang lui avait été prélevé, forcément. Mais tout de même, quelque chose la titillait.
D'un autre côté, sa raison lui disait que c'était la meilleure des choses à faire si elle voulait une chance de ne pas devenir un vieux légume sans volonté.
C'est donc un peu prise au piège par ses propres paroles et agissements qu'elle répondit.

"Je ne vous cacherai pas que l'idée me gêne un peu", fit-elle. "Je ne sais pas trop quoi vous dire. Je crois que je n'ai pas trop le choix, en fait, ou alors, que des mauvais choix. Alors autant choisir le moins pire".

Elle s'interrompit pour boire une gorgée de sa bière d'un air pensif. Elle sentait qu'Éric chauffait et se demandait quelle sensation pouvait bien avoir le jeune homme quand il chassait le sang d'une jeune femme.
S'essuyant les lèvres du revers de la main, elle reprit.

"Soit. Je requiers donc votre aide, Éric, jusqu'à ce que je récupère mon âme et mon héritage, en échange de quoi, en plus du précédent paiement, je vous offre un tiers de mon sang. Êtes-vous satisfait ?", demanda-t-elle.

Elle se faisait un peu honte à elle-même. Elle se faisait l'impression d'être une salope à offrir son sang ainsi. Pourtant, elle ne ressentait rien de tout ça lorsqu'elle donnait le reste de son corps. Et, après tout, l'homme qui se servait, que ce soit de sang ou de sexe, pouvait bien être qualifié de même façon que la femme qui s'offrait.
Elle parvint à se ressaisir et à passer au dessus de ses sentiments. Objectivement, la pratique n'avait rien qui lui semblait mauvais, du moment qu'il ne lui prenait pas trop de sang.

*Agis en philosophe*, se dit-elle. *Maîtrise tes pulsions*.

La réflexion lui fit reprendre son calme. Elle se détendit et se laissa aller contre le dossier de sa chaise.

"C'est où et quand vous voudrez. Je vous laisse décider", déclara-t-elle.

Puis elle croisa les bras et se balança d'un air qu'elle voulait nonchalant tout en adressant au jeune homme un regard étrange, mêlé de tristesse, de peur et de fierté.

"Ne trahissez pas ma confiance, je vous en prie", souffla-t-elle en baissant les yeux. "Mogrur ne vous lâcherait pas de toute votre existence".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
Le Destin

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: A la recherche du sorcier   Jeu 22 Oct - 22:51

[Nan nan, pas de traditions ici, Eric a une petite spécificité, donc ses dents sont normales! Tu en sauras plus lorsque tu connaîtras son histoire...^^]

Eric profitait du spectacle. Il aimait confronter une personne à un choix difficile, dans un moment où la faiblesse ne pouvait exister et où cette personne était obligée de choisir une option qui lui déplaisait, mais qui au contraire, lui convenait tout à fait à lui. Il opina de la tête, affirma que ce choix était le moins pire et que de toute façon elle ne pouvait se permettre d'en faire un autre. Il ne dit pas mot lorsque Meije but sa bière, comme si le silence faisait partit du jeu. Elle réfléchissait, elle doutait, elle se posait des questions. Il ne devait pas l'interrompre. Ne voulant pas donner plus d'informations sur la raison de son paiement, il resta les lèvres scellées. Meije accepta et lui demanda si le paiement par le sang pour l'aide qu'il lui fournirait pour récupérer son âme et son trésor était satisfaisant.

"Entièrement satisfait."

Son sourire était franc, frais, et ses yeux pétillaient de malice, mais ils ne pouvaient être vus sous le capuchon. Seule sa bouche était visible. Il laissa encore un peu dans le silence, ils avaient un peu de temps devant eux puisque c'est lui qui allait mener l'enquête. Elle lui laissa ensuite le champs libre pour choisir du lieu et du moment.

"Très bien, nous devrions nous dépêcher dans ce cas, sortons d'ici et suivez-moi."

Eric allait se lever lorsque Meije lui demanda de ne pas trahir sa confiance sous peine de se faire pourchassé par Mogrur. Il rigola, d'un rire cristallin, tout bas pour ne pas attirer l'attention.

"J'ai dit que je vous aiderai, et je le ferai, du moment que vous me payez. Ce n'ai pas de la confiance mais de la loyauté envers son employeur. Vous n'avez pas à vous inquiéter. Pour Mogrur, je ne m'inquiète pas non plus." Il baissa le ton. "Il n'est qu'une brindille fragile dans mon monde."

Sur ce, il ne lui laissa pas le temps de répondre, se leva, poussant discrètement sa chaise et sortit de la taverne, Meije sur les talons.
Dans la ruelle, il bifurqua dans les coins sombres, connaissant chaque cachette et s'arréta loin de l'agitation du centre, vers une ancienne bâtisse encore habitée mais laissée en partie à l'abandon. Derrière se trouvait une trape recouverte par des tas et des tas de branchages qu'il épousseta comme un rien. Il souleva les planche craquante et fit signe à Meije de pénétrer à l'intérieur. Il la suivit, referma la trape, quasiment invisible même sans les branchage car la nuit était épaisse dans cette contrée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Meije

Meije

Nombre de messages : 88
Localisation : Dans les âges.
Date d'inscription : 10/09/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: A la recherche du sorcier   Jeu 22 Oct - 23:37

[Si tu veux, mais je désapprouve cette violation de la sagesse populaire ]

Éric se déclara entièrement satisfait du paiement, que Meije avait ainsi rédigé pour lui donner, en quelque sorte, la forme d'un contrat.
Il se moqua ensuite de Mogrur. Meije haussa les épaules. Ils n'en étaient pas là.
Il annonça qu'il valait mieux y aller de suite, après pourtant une courte pause, puis se leva et sortit.
La Croque-Mort le suivit encore à travers quelques rues et cachettes pour enfin arriver à un vieux baraquement délabré.
Meije soupira. . Une planque idéale, qui restait naturellement dans l'ombre grâce à celle de la maison et de la végétation.
Vu d'ici, les feuilles d'un gros tilleul malade et mutilé, situé dans le coin gauche devant la bâtisse, se détachaient sur le fond du ciel et se mêlait anxieusement à la brume ambiante.
Passé son quart de minute romantique, elle entra sur l'injonction d'Éric par une trappe qu'il venait de dégager.


Dernière édition par Meije le Ven 23 Oct - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
Le Destin

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: A la recherche du sorcier   Ven 23 Oct - 15:03

[Ce n'est qu'une légère évolution...]

Meije n'avait émis aucune objection et avait suivit Eric sans rien dire, sous les yeux hautains des occupants de ce lieux.
Ils empruntèrent nombreux chemins de traverses avant d'arriver à la cachette qu'Eric lui indiqua. La jeune femme semblait observer les alentours lorsqu'il ouvrit la trappe et lui intima de descendre, ce qu'elle fit. Eric prit sa suite et referma derrière lui, après avoir laissé le temps à Meije de trouver le sol grâce à la faible luminosité qui rentrait. Une fois que l'endroit fut clos, le noir envahit l'espace. Cela ne posait aucun problème à Eric qui voyait beaucoup mieux dans l'obscurité, mais Meije, devait avancer à tâtons comme si elle avait les yeux bandés. Voyant que cela la génait, il fouilla quelques secondes dans son sac, sortit une petite fiole et la secoua vivement. Il ôta ensuite un tout petit bouchon de liège sur le côté, laissa une faible entrée pour l'air. Lorsque l'oxygène pénétra dans la fiole, de petites flammes bleues envahir le contenant, créant un halot bleuté autour des deux personnes.
Toujours le sourire aux lèvres, Eric tendit la fiole à Meije afin qu'elle se déplace plus facilement.

"Tenez, vous y verez mieux avec ça."

La lumière permettait à la capitaine de prendre conscience de tout ce qui était présent dans un entourage immédiat, la fiole n'éclarait pas bien loin. Pour le moment elle pouvait distinguer une sorte de vestibule avec un sol en terre battue et quelques planches en mauvais état, un rideau déchiré devant elle qui annoncait une nouvelle pièce. Derrière elle y trouverait une sorte de salon-chambre à coucher. Il y avait de grands fauteuils de velours rouge très usés, des tapis, des caisses un peu partout et un grand lit rond dont les draps semblaient recouverts d'une fine couche de poussière. Cela faisait quelques temps qu'Eric n'était pas venu ici.

"Veuillez m'excusez, je n'ai pas eu le temps de faire le menage" dit-il en plaisantant. "Mais asseyez-vous, où vous voulez."

L'air était un peu lourd, une odeur de terre humide trainait en fond. Il n'y avait aucun bruit, un silence total. Même au dessus de leur tête rien ne semblait bouger.

_________________


Dernière édition par Le Destin le Lun 26 Oct - 0:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Meije

Meije

Nombre de messages : 88
Localisation : Dans les âges.
Date d'inscription : 10/09/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: A la recherche du sorcier   Ven 23 Oct - 22:34

[Question d'éviter les messages de deux lignes. Tant pis.]

Meije se retrouva dans le noir. Elle avançait à tâtons puis s'arrêta en entendant Éric farfouiller.
Soudain, de petites flammes jaillirent. Le temps qu'elle se réhabitue à la lumière, elle vit que les flammes sortaient d'un petit flacon qu'il tenait à la main.
Le garçon le lui tendit en lui affirmant qu'elle en avait besoin.
Sans rien dire, elle lui prit le flacon des mains.
Autour d'elle, elle ne voyait qu'un sol en terre battue, quelques planches, un rideau déchiré. L'endroit, l'obscurité aidant, était lugubre.
Au moins, se dit-elle, elle avait la chance de vivre l'histoire dans tous les clichés réglementaires.
Un peu plus loin, elle arriva dans une salle meublée. Des fauteuils rouges usés, des tapis poussiéreux et des caisses meublaient la pièce.
Éric fit une blague sur le ménage et l'invita à s'asseoir où elle voulait. Meije commençait à le trouver agaçant. La nervosité n'arrangeait rien.
Elle se dirigea vers une caisse et s'y assit, une jambe pendante et l'autre repliée par dessus, s'appuyant des mains derrière elle.

"Et maintenant ?", fit-elle. "C'est vrai que vous prenez les choses en main, mais ne gaspillons pas le temps inutilement", fit-elle, sarcastique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
Le Destin

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: A la recherche du sorcier   Lun 26 Oct - 0:17

[Tu peux décrire autant que tu veux, bien au contraire! Mais il faut rester dans la réalité des lieux, c'est tout.]

Meije ne semblait guère apprécier l'intérieur de l'une des nombreuses cachettes d'Eric. Légèrement déçu, il se retint de faire une autre mauvaise blague alors que le temps leur été compter, ce que la capitaine s'empressa de lui faire remarquer d'un ton sarcastique. Puisqu'elle voulait du rapide, elle allait avoir du rapide. Eric plongea son regard dans le sien, il n'avait pas besoin de lumière pour hypnotiser un esprit. Il effectua une toute petite pression sur l'esprit de Meije, juste pour que les choses ailles plus vite, comme il avait fait dans la taverne où ils s'étaient rencontré.

"Dans ce cas laissez-vous faire."

Sans qu'elle eut compris ce qu'il se passait, elle n'était plus assise sur une caisse mais allongé sur le lit. La fiole posée sur les draps, elle voyait tout ce qui se passait. Mais la voix d'Eric contrôlait ses mouvements. Elle ne pouvait plus rien refuser.

"Vous permettez que je me serve là où je préfère ?" fit-il avec un sourire alors qu'il se tenait juste au dessus d'elle. "Merci." Il anticipa sa réponse car Meije ne saurait dire non. La fiole dessinait une faible lueur sur le visage d'Eric, et la capitaine put apercevoir de longues canines, qui avaient été absentes jusque là. L'âge avancé d'Eric l'avait doté de nouvelles aptitudes, dont celle d'être capable de retracter ses canines. Il n'avait quasiment plus besoin de sang pour survivre, et lorsqu'il le faisait c'était pour une raison bien précise.
Son visage descendit rapidement, sans prendre de détour alors que ses bras écartaient avec puissance les jambes de Meije. Quasiment immédiatement, elle put sentir une brûlure juste sous l'aine, ou Eric venait de planter ses crocs, dans l'artère fémorale gauche. Il buvait goulument alors que le corps de la capitaine était parcourut par des tressautements, de douleur mélés à du plaisir. Etre mordue par un vampire de son âge occasionnait bien d'autres sensations que celles de la souffrance pure. Surtout à cet endroit ci du corps. La souffrance que ressentait Meije était paradoxalement excitante, au point qu'elle se trouvait à la limite du point ultime du plaisir charnel. Il aurait simplement fallut à Eric qu'il frôle son corps de ses doigts pour que cela se produise, mais il était déconseillé à tout mortel de vivre cette expérience, addictrice. Tout autre acte sexuel ne serait que déception, désillusion et ennuit.
Il se contenta alors de prendre son du, laissant Meije tomber lentement dans les voiles flous de l'inconscience.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Meije

Meije

Nombre de messages : 88
Localisation : Dans les âges.
Date d'inscription : 10/09/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: A la recherche du sorcier   Lun 26 Oct - 0:45

A peine eut-elle lancé sa légère pique que le vampire répondit avec autant d'impatience qu'elle.
Sans que rien ne se soit apparemment passé, elle fut étendue sur un lit, couchée sur le dos.
Il lui demanda si elle avait une préférence pour la morsure. Elle aurait aimé lui intimer de rester honnête, mais son cerveau fut soudain envahit et paralysé.
Manifestement, Eric préférait être sûr que rien ne ralentirait son œuvre.
Elle lui remarqua des canines absentes jusque là.

*Le salaud est bigrement futé !*, pensa-t-elle avec un mélange de colère et, se surprit-elle, de fierté.

Si même les vampires se mettaient à détourner les légendes et à se cacher, rien n'allait plus. Ce qu'il fallait à un vampire, c'était un grand et lugubre château, des gens terrorisés dans le village en dessous, une tenue de soirée, de grandes dents, un léger cheveux sur la langue et des rideaux ou toute sorte d'objets pouvant se transformer miraculeusement en crucifix un peu partout dans le bâtiment.
Au lieu de ça, elle avait un jeune homme blond mystérieux encapuchonné qui, semblait-il, pouvait rétracter ses dents et amener ses réserves de sang tout en douceur au consentement.
Sans ménagement, on lui écarta les jambes. Elle eut un frisson puis sentit comme une brulure à l'intérieur de la cuisse. Elle sourit, rassurée. Elle aurait trouvé peu gentilhomme de sa part de forcer l'entrée aussi peu cérémonieusement. Au lieu de cela, la cuisse. Logique. Une des plus importantes artères du corps, plus commode au prélèvement que le cou, qui ne faisait d'ailleurs plus vraiment assez original pour un vampire qui semblait rompre avec la tradition.
Ce qui s'ensuivit fut équivoque. Il y avait la douleur, comme elle s'y était attendu. Ce qu'elle n'avait en revanche pas prévu fut le plaisir qu'elle y éprouva.
Très rapidement, l'excitation monta, se mêlant bientôt à la douleur de manière doublement exaltante.
Elle sentit qu'elle n'était plus très loin de grimper au cieux. Et, avec cette intuition particulière qu'ont les femmes, elle perçut la prudente rétractation d'Eric. Une partie de son corps criait et suppliait le vampire de ne pas en rester là, mais l'autre moitié le remerciait avec ferveur de s'abstenir. Elle ne tenait pas à courir toute sa vie après un vampire soumise à ses pulsions. Autant laisser son âme à qui la voulait, sinon.
Lentement, sous l'effet de la fatigue du brutal manque de sang, ses yeux se firent lourds, brulants. Ils se fermèrent sur l'esprit de la Croque-Mort, qui s'endormit d'un lourd sommeil, sans rêves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
Le Destin

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: A la recherche du sorcier   Mer 28 Oct - 23:50

Eric profitait de ce que sa "proie" ne pouvait se rebeller pour faire monter la pression à son maximum. Le sang de Meije avait un arrière goût sauvage, trace de son fort caractère. Mais l'image de sa mère, décrépitude immonde, lui arracha une grimace. Une partie de son sang en faisait partie, et il l'assimila à cette touche âcre.
Il aspirait goulument, et attendit qu'elle sombre dans l'inconscience. Une fois que Meije fut évanouie, il sortit ses canines, lécha la plaie pour qu'elle se referme rapidement, rétracta ses canines et s'essuya délicatement le contours des lèvres avec sa langue.
Il la regarda avec un sourire en coin.
Maintenant, il pourrait la sentir partout où elle se trouverait, sentir ses émotions, et il développerait les mêmes dons qu'elle. Pas très utile vu ses capacités personnelles, mais courber le temps pour une personne comme lui, allait certainement avoir un autre effet que ce que Meije pouvait en faire. Peut-être pourrait-il ainsi régler une affaire personnelle très importante. Meije lui avait donc donné bien plus que son sang. En retour, elle aurait simplement une forte attirance pour ce vampire, lui ayant fait gouté des sentiments excquis que même le meilleur des amants n'a pu fournir.
La sachant en sécurité, dans un sommeil réparateur où elle réverait sûrement de lui, il sortit encapuchoné dans les rues de la ville à la recherche de ses informations.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Meije

Meije

Nombre de messages : 88
Localisation : Dans les âges.
Date d'inscription : 10/09/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: A la recherche du sorcier   Jeu 29 Oct - 1:39

[Voilà pour le rêve, j'ai essayé de faire cohérent. Pour les marchands, tout est bon ?]

La première phase du sommeil fut lourde, noire, sans aucune autre activité que la réparation. Puis, doucement, à mesure que coulait le temps, elle glissa dans un sommeil plus léger, qui se teinta de couleurs, de bruits et de sensations avant de devenir un rêve.
Quelque part au loin, dans un désert, une femme criait. Il faisait chaud, le soleil était torride et le manque d'eau atroce.
Il ne restait qu'un fond d'eau dans sa gourde, qu'elle se réservait pour le dernier moment.
Elle entend un cri de détresse, un râle. Elle se dirige dans cette direction. Une jeune femme rampe vers elle en tendant la main.
Sous les cheveux sales, Meije reconnaît sa mère, de quarante ans plus jeune.

"Donne moi de l'eau !", fait-elle. "Je suis ta mère".

Elle se retrouve alors dans un embarras sans borne, partagée entre l'envie de donner de l'eau et ainsi, se vouer à une mort certaine, ou ne rien donner et laisser mourir sa mère, sans être certaine pour autant de survivre par la suite.

"Tu n'es pas ma mère. Trop jeune".
- C'est parce que je suis l'idée que je me fait de moi. Ici, c'est l'intelligible qui prime, la réelle réalité, et non pas la réalité sensible.
- Je ne me vois pas comme je suis. Mon corps n'est pas aussi parfait qu'il l'est aujourd'hui dans ce désert.
- Comment reproduire matériellement une idée sans qu'il y ait d'accrocs, ma fille ?
- Tu n'es pas ma mère. Tu mens.

Meije frappe alors sa mère avec sa gourde. Jusqu'au sang, jusqu'à ce qu'elle meure. La gourde est percée, elle coule. Plutôt que de boire ce qui en sort, elle la balance au loin d'un air rageur et plante ses dents dans la cuisse de sa génitrice, dont elle avale goulument le sang.
Sa soif étanchée, elle repart.
Changement de lieu.
Une forêt sombre, des marécages. Moustiques, mouches. Puanteur, algues sales, eau sombre, environnement hostile.
Elle s'enfonce soudain dans l'eau, attirée par une force irrésistible.
Elle se débat en vain. Au moment de disparaître totalement, le nez seul hors de l'eau, elle est finalement arrachée par une force encore plus grande.
Elle aspire une grande goulée d'air et fait face à son sauveur.
Il est blond, il sourit. Il a de belles et bonnes dents, pourtant son regard affiche sa vieillesse, en contradiction totale avec la juvénilité de ses traits.
Elle soupire de soulagement en le voyant, même si elle ne sait pas de qui il s'agit.
Elle se rapproche doucement de lui, passe un bras autour de son cou et le mord. Elle boit un peu de son sang et, au fur et à mesure, la main du mâle descend sur son flanc. L'excitation monte avec fureur.
La main glisse délicatement sous sa robe et s'apprête à faire office.
Meije renforce encore la morsure, proche de l'extase.
La main s'agite. Meije serre encore les bras, de plus en plus fort, à s'en faire éclater les épaules.
Puis un éclair blanc de plaisir, un bonheur intense.

***


Meije se réveilla en sursaut plusieurs heures après le départ du vampire, affreusement lucide.
Honteuse, elle sentit l'humidité entre ses jambes. Si de tels rêves survenaient à partir de maintenant, il allait falloir qu'elle apprenne à les contrôler.
Elle ne pouvait pas se permettre de tels accès chaque nuit.
Elle souleva le léger drap et jeta un regard à son entrejambe moite. La morsure se voyait à peine, les traces se résorbaient déjà.
Meije détourna les yeux avec une grimace de dégoût, plus adressée à elle-même qu'à la blessure.
Comment avait-elle pu en arriver là ?
Elle haussa les épaules, bailla, et reposa sa tête sur l'oreiller.
De nouveau, le sommeil s'empara d'elle.
Cette fois, ce fut un sommeil sans rêve, calme et détendant, et qui pouvait s'étendre des heures durant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
Le Destin

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: A la recherche du sorcier   Jeu 29 Oct - 20:31

[Ok pas de soucis! C'est très agréable à lire d'avoir tant de descriptions comme ça!]

Eric s'était balladé dans la ville aux rues brumeuses durant plusieurs heures glanant ses informations principales auprès d'un magasinnier spécialiste en sorcellerie de tous genre qui était souvent au courant de tout ce qui se tramait dans la cité royale. En plus d'obtenir ce qu'il souhaitait, il vendit au passage l'âme de la mère de Meije qu'il avait capturé et en obtint un excellent prix.

"ah mon cher, les âmes noires sont aussi très recherchées pour les sortilèges maléfiques", avait affirmé l'acquereur, "vous en avez là une assez exceptionnelle dans le rayon de la vanité."

Heureux de cette affaire, 3500 pièce d'or, ce n'était pas rien après tout. Ce qu'il était sencé faire pour Meije ne lui avait prit que deux heures environs, le temps de papoter un peu. Mais la capitaine qui venait de se faire vampiriser était encore entrain de dormir. A rêver de lui. Cette pensée le fit sourire. Savoir qu'il occupait les rêves de quelqu'un, était toujours aussi amusant. Il partit déposer son butin dans une autre de ses cachettes routinières et alla trainer furtivement assez loin de la demeure du souverain pour vérifier ses informations.

"Pas de doute. Tant pis, nous allons devoir attendre encore un peu, ils ne vont pas tarder à sortir."

Eric retourna rapidement là où il avait laissé Meije, elle dormait toujours profondemment. En entrant dans la pièce il sentit une odeur qu'il connaissait bien, mélant suave et sucré, typique d'une femme pleine de désir, à celle plus salée de la sueure. Le rêve avait du être agréable. Il sourit en s'approchant mais s'assit à sa table improvisée. Il réfléchit à la meilleure tactique à employer mais l'évenement qui se déroulait à la demeure royale allait compliquer la tâche.
Meije n'était pas encore prête à repartir, il décida alors de la laisser dormir encore un peu, au moins jusqu'au lever du soleil, du moins, lorsque les rues seront légèrement moins sombre, on ne pouvait pas réellement parler de soleil dans cette contrée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Meije

Meije

Nombre de messages : 88
Localisation : Dans les âges.
Date d'inscription : 10/09/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: A la recherche du sorcier   Jeu 29 Oct - 21:33

Meije dormait toujours d'un sommeil lourd et paisible. Lentement, elle passa dans un état de léthargie moins profond pour enfin gagner le palier d'un sommeil plus léger.
Prise dans le repos le plus agréable qui soit, celui situé quelque part entre le sommeil et l'éveil et qui permet de rajouter dans le rêve les évènements extérieurs immédiats, elle entendit le bruit de quelqu'un qui rentrait.
Vraisemblablement Eric.
La jeune femme n'ouvrit pas les yeux, trop heureuse de se prélasser dans un bon lit et d'un sommeil sans difficultés.
Lentement, mais inexorablement, les raisons de sa venue, le temps qui lui restait et le sacrifice qu'elle avait fait remontèrent à son esprit et toquèrent poliment à la porte de sa conscience. Elle les laissa entre de mauvaises grâce.
Meije se réveilla totalement, se redressant d'un coup en position assise, les yeux encore pleins de sommeil et les cheveux ébouriffés qui lui donnaient l'air sensuel que seule les femmes peuvent avoir en étant décoiffées. Un homme ferait simplement rire de lui.
Elle s'étira et jeta un regard à ses cuisses. Plus de traces. Elle se leva, sans s'embarrasser de pudeur, qui aurait été ridicule après ce qui s'était passé, et saisit sa robe par terre.
Elle s'en habilla puis se dirigea vers la table où elle venait d'apercevoir le vampire.
On aurait pu qualifier sa démarche de féline sauf qu'elle ne s'arrêtait pas tout les cinq mètres pour uriner.
Elle ne prit pas la peine de s'asseoir.

"Alors", pressa-t-elle. "Expliquez moi comment vont nos affaires".

Elle avait le visage naturellement épanoui de la femme qu'on venait de combler. Seulement, aucun homme connaisseur ne devait s'y tromper. La femme comblée ressort ses griffes dès qu'elle n'a plus besoin du matou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
Le Destin

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: A la recherche du sorcier   Mer 11 Nov - 17:04

Eric resta de marbre face à la jeune femme qui arrivait vers lui. Il n'avait pas eu besoin de la réveiller, elle l'avait fait seule quelque temps après son arrivée. La brume était devenue légèrement plus claire dehors, Eric pouvait sentir l'odeur de la brêve chaleur du soleil, loin de cette terre maudite. Il s'appuya confortablement dans le canapé de fortune, croisa les pieds sur la table et joua avec l'une de ses manches. Ici Meije pouvait faire ce qu'elle voulait, il ne s'embarrassa donc pas des mesures de politesse pour qu'elle choisisse un siège. Toujours en jouant avec sa manche, il la leva vers le plafond et ses yeux nyctalopes aperçurent un trou. Il l'observa pendant qu'il répondait après un léger soupir.

"Nos affaires vont mal comme vous le dites. Le sorcier que nous cherchons est partie pour une petit fête à la demeure royale en l'honneur d'une entité démoniaque. Le souverain de ces terres étant puissant, il est hors de question que nous nous aventurions dans son domaine personnel." Il lacha sa manche du regard. "Je propose donc que nous fassions le guêt sur la rue principale de la cité qui descend du chateau. Nous croiserons certainement des membres des familles réunies là bas qui souhaitent poursuivre leur fête ailleurs. Espérons qu'ils ne dormiront pas tous dans leurs appartement conviés chez Argawaen. Nous pourrons alors le questionner."

Il se redressa et fixa Meije avec des yeux plus froids et plus vieux que jamais.

"Qu'en dites-vous?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Meije

Meije

Nombre de messages : 88
Localisation : Dans les âges.
Date d'inscription : 10/09/2009

Feuille de personnage
Niveau: 1

MessageSujet: Re: A la recherche du sorcier   Mer 11 Nov - 22:03

Meije écouta impatiemment les explications d'Éric. Elle était étrangement en forme.
Le vampire lui apprit que le sorcier était à une fête donnée par le souverain du royaume maudit en l'honneur d'une entité puissante.
Il lui proposa qu'ils se postent sur la rue principale pour avoir une chance de l'intercepter.
Il planta alors ses yeux dans les siens. C'était un regard presque ancestral, froid et perçant.

"Pourquoi pas", répondit-elle doucement, l'air songeuse. "Si vous dites que ça peut fonctionner !"

Le reste des mots lui revinrent.

"Une entité démoniaque ? De quoi s'agit-il exactement ?", s'enquit-elle.

Éric avait excité sa curiosité sur ce point. Entendre un vampire, exemple de terreur appartenant presque au mythe, parler d'entité démoniaque était intéressant.
Elle l'observa, les bras croisés, toujours debout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Admin
Le Destin

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: A la recherche du sorcier   Ven 13 Nov - 23:57

Meije avait facilement accepter le plan d'Eric. Il fit une mue approbatrice et sourit à pleines dents en émettant un léger bémol.

"Espérons que nous tomberons directement sur lui et que nous ne soyons pas obligé de parcourir encore tout le pays pour le retrouver. J'ai entendu dire que certaines personnalités repartaient directement chez elles."

Il semblait songeur. Il leur restait maintenant peu de temps, et ils n'avaient pas inrérêt à en perdre. Ensuite, Meije lui demanda des renseignements sur l'entité démoniaque dont il avait parlé. Apparemment, elle n'était pas au courant des mythes fondateurs de ces terres, étrange pour quelqu'un ayant vécu à la cité de la Lumière, si près de la Demeure Céleste. Eric souleva un sourcil, se pencha sur la table et toisa Meije.

"Tout le monde sait ce qu'est une entité démoniaque et une céleste Meije, voyons. Votre mère ou votre père ou votre père adoptif ne vous ont jamais appris la formation de notre monde ? Les allégories du bien, représentées par les vertues et celle du mal, représentées par les vices ? Créatures les plus puissantes assimilables à des presque Dieux qui ont donné naissance aux créatures peuplant la planète ?"

Il fit une pause un peu surpris pour voir si ces paroles déclenchaient en Meije un quelconque souvenir. Il était dangereux de se promener en n'importe quel endroit des Terres d'Asgampth sans être au courant de ce genre de chose. Par quoi diable avait-elle été élevée ? Il se rassit confortablement avant de décider de se lever.

"De toute façon je n'ai pas le temps de vous expliquer les détails de la généalogie des fondateurs maintenant. Peut-être lorsque vous serez sortie d'affaire. Mais pour faire bref, Fart'h Argawaen le souverain des Terres Maudites viens de faire alliance avec Griddvid, l'allégorie de l'Avarice, réveillée sous peu et vivant au château de l'obscurité. En cet honneur il a donné un somptueux bal, comme à son habitude et y a fortement convié les représentant de toutes les plus grandes familles de son royaume. Et apparemment, notre homme, en fait partie."

Il se tourna vers Meije et lui tendit une vraie cape, entre le gris et les vert kaki. L'idéal pour se fondre dans la brume.

"Tenez, je vous ai trouvé ça."

Trouvé, n'était pas le mot exact. Disons, emprunté sur un passant qui avait le malheur de roder trop près de leur cachette et qui pour son malheur portait cet objet bien utile.

"Cela vous changera de votre rideau rouge trop voyant en ce lieu. Maintenant allons-y".

Il attendit que Meije soit revetue et prête à partir pour sortir de leur cave secrète.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche du sorcier   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche du sorcier
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» Les maux qui ravagent Haiti: A la recherche d'une solution ou d'un remede
» recherche shih tzu femelle J'ai trouvé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Asgampth :: Terres Obscures :: Le Royaume Maudit-
Sauter vers: