Jeux de rôle qui mêle le médiéval fantastique, le futurisme et le mythologique, sur forum. Venez créer et faire vivre votre personnage !
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Sorcière des Bois

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Destin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1010
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: La Sorcière des Bois   Dim 9 Mai - 21:58

La Sorcière des Bois



L’histoire de la Sorcière des Bois est liée à bien d’autres faits qui se sont produits au moment où le Libre Arbitre est offert aux êtres peuplant la Terre d’Asgampth. Beaucoup refusent de croire qu’elle est réelle car certains éléments de celle-ci entraient en opposition avec le bon sens.

Tout commença lorsque, libre de droit sur leurs actions, certaines peuplades entrèrent en guerre. Parmi celles-ci deux s’affrontèrent continuellement, le peuple des Naoxes et celui des liches de la Forêt des Ombres. Ces vieilles rancœurs avaient mené une effroyable bataille, lors de laquelle le fils du chef des Naoxes fut vaincu et enlevé dans la Forêt des Ombres par ses ennemis. Ce dernier à l’article de la mort, fut trainé sur le sol et malmené, mais son désir ardant de vivre lui permit de résister.

Les liches allaient lui asséner le coup final, l’envoyant ainsi rejoindre l’Antre des Morts. Alors qu’il songeait à sa fin toute proche, le jeune homme se mit à prier intérieurement L’Être Suprême d’intervenir et de changer le court des choses. Son bourreau leva son épée, et se fut son bras qui s’abattit sur le sol. Voyant le membre de son ennemi à terre, tenant encore fermement son arme, le jeune homme se crut sauvé. Levant avec peine son visage ensanglanté, il espéra apercevoir ses compagnons. Mais ses libérateurs n’étaient pas ceux qu’il croyait. Devant lui, les créatures les plus lugubres qu’il n’avait jamais vus se tenaient face aux liches, les Démons de la Forêt des Ombres. Ce peuple, fort ancien, était alors considéré comme les messagers de l’agonie. Leurs paroles furent limpides, ils exigeaient le garçon afin qu’il serve d’offrande pour leur Dieu. Le jeune homme comprit que ses prières lui avaient permis d’échapper à une mort rapide pour une mort lente et douloureuse.

A nouveau, il fut trainé sur le sol, jusqu’au repère des Démons de la Forêt des Ombres. Là, on l’enferma dans une pièce sombre à l’odeur écœurante. Les jours passèrent, faisant perdre au captif la notion du temps et de la réalité. Privé de toute visibilité sur le monde extérieur, de nourriture ou de contact, il ne songeait qu’à sa mort se rapprochant petit à petit. Constamment animé par son désir de vivre, il osait à peine fermer les yeux, craignant ne pouvoir plus jamais les rouvrir.
Une semaine passa, lorsqu’il entendit, à demi-conscient, le bruit métallique de la porte de sa cellule s’ouvrant. Le chef des Démons de la Forêt des Ombres s’avançait vers lui. Il l’examina du regard attentivement, puis repartit sans un mot.

Le lendemain, les démons vinrent chercher leur prisonnier, le menant au centre de leur ville, lieu dédié à la violence et à la cruauté, où fut érigée la grande arène, symbole de leur brutalité et férocité. Le jeune homme fut déposé au centre, abandonné face à l’inconnu de sa situation. Les doubles portes, s’ouvrirent, et une créature à l’aspect menaçant s’en échappa. Haute d’un mètre cinquante, recouverte d’un poil dru, cette monstruosité à l’apparence féline avait bien l’intention de profiter pleinement de ce nouveau jouet offert par les démons de la Forêt des Ombres. Lentement, elle s’avança dans sa direction. Le cœur battant et la terreur montant, sa nouvelle victime se trouva totalement désemparé face à cet adversaire bien plus puissant que lui. Mais contre toute attente, l’issu du combat fut en sa faveur. Usant de la ruse, il était parvenu à se défaire du monstre. L’un des Démons vint le rejoindre dans l’arène. A l’aide de son épée, il trancha le ventre de la créature vaincue, la vida de ses entrailles, et extirpa le cœur, qu’il tendit au jeune homme. Ce dernier se releva péniblement et accueilli entre ses mains son étrange trophée. D’anciens souvenirs refirent surface, lui rappelant qu’il s’agissait là d’une coutume des Démons de la Forêt des Ombres, dont il n’était jamais parvenu à saisir le sens.

Il fut jeté à nouveau dans sa cellule, où l’on vint lui apporter un peu de nourriture. Le lendemain ne pouvait être qualifié « d’autre jour » pour le prisonnier puisque sa journée se déroula de la même manière. A nouveau il fut trainé jusqu’à l’arène, où il dut faire ses preuves face à une créature similaire. Remportant de la même manière le combat, on lui fit présent du cœur de l’animal. La différence fut qu’il reçu, en plus de sa nourriture, des soins pour ses blessures. Ce fut à cette occasion qu’il rencontra pour la première fois Lévita. Tout comme lui, elle était humaine. La curiosité de lui poser des questions fut mise à mal par la souffrance qu’il endurait. Il fut donc contraint de laisser la jeune femme le soigner sans obtenir les réponses qui apaiseraient ce sentiment si dérangeant.

Le lendemain, la lutte contre ses adversaires recommença. Et ainsi de suite durant les jours qui suivirent. Il consacra trois années de sa vie à divertir les Démons de la Forêt des Ombres en affrontant divers adversaires, à l’apparence toujours plus sauvage et bestiale. Il ne comprenait pas l’objectif de tout ceci, mais souhaitant rester en vie plus que tout, le jeune homme continua de se battre avec plus d’acharnement, de violence et de cruauté qu’il n’en serait cru capable. A chaque fin de combat, Lévita était présente à la fin pour le soigner.
Il était parvenu à obtenir d’elle les raisons de sa présence dans ce monde si éloigné de la civilisation humaine. Elle lui expliqua venir de l’île aux saisons. Sa famille fut décimée lors d’une bataille, et, elle, fut capturée pour être vendue comme « garde-manger » aux vampires. Mais en chemin elle parvint à se défaire de ses ravisseurs en les éliminant tous, les uns après les autres. Malheureusement, il était trop tard pour faire demi-tour, et elle accosta au port des Terres Obscures. Après un certain nombre de péripéties, elle fut capturée par les Démons de la Forêt des Ombres. Ils avaient, selon ses dires, des projets pour elle, tout comme ils en avaient pour lui.

Ses paroles mystérieuses s’étaient terminées sur l’approche du dernier combat du jeune homme. A nouveau victorieux, on le mena au chef de ce clan très ancien de démon, qui voulu connaître son nom. Le jeune homme eut à peine pu prononcer « MEtos GAlios RONios », qu’on le ramena à la prison.

Le lendemain, point de duel pour lui. Les fameux projets que les démons avaient pour lui commencèrent. Ainsi, on lui enseigna durant plusieurs années la magie et la nécromancie, puisque l’art du combat, il le possédait déjà.
Souhaitant comprendre où cela le menait, il osa, un jour, poser la question. Le chef lui expliqua qu’il avait vu son âme, et que le monde s’était trompé sur lui. Le Destin l’avait mené à eux pour réparer ce tord. Il devait être l’un des leurs.
Refusant catégoriquement de se renier ainsi, l’humain s’emporta. Sa colère fut-elle qu’il tenta de détruire tout ce qui se trouvait autour de lui, en particulier les démons. Le chef prit cette action comme preuve, lui montrant ainsi qu’il pouvait se retourner aisément contre ceux qui l’avaient nourri, soigné et enseigné les différents arts qu’il possédait. Niant cette évidence, il fut à nouveau enfermé.
Malgré son emportant et les dommages qu’il causa, les démons avaient autorisé Lévita à venir le soigner. Ne comprenant la raison pour laquelle il avait refusé cette chance incroyable, elle lui dévoila qu’elle-même avait été choisie pour devenir l’une des leur. Elle déploya tous les arguments lui venant à l’esprit pour qu’il comprenne l’importance de ce destin hors du commun qu’on lui offrait. En réalité, elle n’avait pas à faire tant d’effort, puisque son interlocuteur avait, depuis longtemps, des sentiments à son égard. S’il souhaitait l’avoir à ses cotés, il se devait, lui aussi, de changer de forme.
Il accepta donc la proposition du chef des Démons de la Forêt des Ombres. Ce dernier fit appel à la puissante magie de Wanda, Maîtresse de la Forêt des Ombres, qui accepta d’offrir à MEtos GAlios RONios une nouvelle vie. Sa nouvelle forme, calquée sur l’ancienne, le laissait apparaître comme un humanoïde à la peau blanche et au regard sombre. Quatre cornes avaient poussées sur son crâne et d’étranges dessins se dessinèrent sur son torse.
Sous son nouvel aspect, et sans le souhaiter, il s’attira l’intérêt de l’Envie qui souhaitait l’avoir pour amant.

Mais le jeune démon avait un autre objectif. A présent qu’il appartenait au clan des Démons de la Forêt des Ombres, il voulait obtenir Lévita comme compagne. Il se renseigna donc pour savoir quand aurait lieu sa transformation. La réponse qu’il obtenu fut un réel choc pour lui, puisque cette fameuse cérémonie serait secondée de celle l’unissant au fils du chef des Démons de la Forêt des Ombres.
Le jeune démon abandonna tout espoir et se plongea corps et âme dans son apprentissage de la nécromancie.

Une année passa, durant laquelle il continua son initiation à différentes formes de magie, tout en essayant de repousser habilement les avances de Wanda, songeant sans cesse à celle qu’il désirait plus que tout, et pour laquelle il avait sacrifié sa vie d’humain.

Une nouvelle guerre contre les démons des Terres de Feu fut déclenchée. Espérant trouver un peu de repos, il se porta volontaire pour partir. Il savait que leurs adversaires possédaient une forte inclination pour les massacres. Il souhaitait simplement que mettre sa vie en jeu lui apporterait soit le repos de l’âme, soit une diversion suffisante pour éliminer toutes les pensées qu’il avait pour Lévita. Face à ses ennemis, il fit preuve d’une grande habileté mêlée de violence, expiant ainsi toute la rage se trouvant en lui. Le carnage fut tel que le chef des démons en perdit son fils.

Lors de leur retour victorieux, ce fut à lui qu’incomba la charge d’annoncer les nombreuses pertes qu’ils avaient du subir. Ne pouvant rester sans héritier, et ayant eu vent de ses performances au combat, le chef des démons décida de le nommer pour prendre sa succession. Ce dernier consentit, à la condition d’obtenir la main de Lévita. Celle-ci devant être la promise de son défunt fils, le chef ne pouvait accéder à cette demande qu’à la condition que le jeune démon remporte un dernier combat. On fit venir dans l’arène l’une des plus terrifiantes créatures de la Forêt des Ombres, un monstre ancien, dont l’espèce a disparu de nos jours.
Le jeune démon remporta le duel, ouvrit le ventre du monstre et offrit le cœur à Lévita. Ainsi, tous deux seraient unis dans la semaine suivante.

La nouvelle de leur union parvint jusqu’à Wanda, qui se refusa catégoriquement de laisser s’échapper ainsi le jeune démon.
Elle manigança un plan habile qui consistait en la capture de la future compagne de celui-ci, dès le lendemain de sa transformation.La retenant prisonnière dans Le Château de l'Obscurité, elle la tortura à l’en faire devenir folle, et lui arracha le cœur, qu’elle donna à l’un de ses sujets pour qu’il le fasse disparaître.
Le jeune démon fit tout ce qui était en son pouvoir pour la sauver. Mais lorsqu’il la retrouva, il était trop tard. Lévita, devenue folle, était incapable de le reconnaître. Il l’emmena dans le repère des Démons de la Forêt des Ombres, consacrant ses jours et ses nuits à trouver un remède à sa folie. Il découvrit que, le fait que son cœur eut été ôté grâce à la magie, permettait à la jeune démone d’être maintenue en vie.
La Grande Guerre éclata et il fut contraint de quitter sa promise pour les champs de bataille.
A son retour, on lui annonça qu’elle était introuvable, s’étant échappée quelques années plus tôt.

Aujourd’hui, celle que l’on appelle La Sorcière des Bois, parcourt la Forêt des Ombres, s’attaquant à tous ceux qui se trouvent sur son chemin, leur arrachant le cœur afin de retrouver le sien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ullanna.spaces.live.com/
 
La Sorcière des Bois
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans les bois, tant que la nuit n'est pas là.... oups, trop tard ! || Neil J. Smith
» [RP] Du bois pour le Maistre.
» Une fabrique de jouets en bois
» Poêlée du sous-bois et omelette d'automne.
» Peindre du bois lasuré

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres d'Asgampth :: Terres Obscures :: La Forêt des Ombres-
Sauter vers: